Liste des administrateurs supérieurs des Terres australes et antarctiques françaises

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Administrateur supérieur des
Terres australes et antarctiques françaises
Image illustrative de l’article Liste des administrateurs supérieurs des Terres australes et antarctiques françaises

Image illustrative de l’article Liste des administrateurs supérieurs des Terres australes et antarctiques françaises
Titulaire actuel
Charles Giusti
depuis le
(10 mois et 9 jours)
Création [a]
Mandant Président de la République française
Durée du mandat Indéfinie
Premier titulaire Xavier Richert

Cet article recense, par ordre chronologique, les hauts fonctionnaires français ayant occupé le poste d'administrateur supérieur des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF).

Histoire[modifier | modifier le code]

Le poste d'administrateur supérieur est créé en 1955, par la loi donnant aux TAAF le statut de territoire d'outre-mer (TOM)[α].

Siège[modifier | modifier le code]

Dans son article 6, la loi de 1955 fixe « provisoirement » le siège administratif des TAAF à Paris. L'administration supérieure siège d'abord au ministère de l'Outre-mer (27 rue Oudinot dans le 7e arrondissement[1]), puis à la suite de l'incendie de ses bureaux en 1981, au 34 rue des Renaudes dans le 17e arrondissement[2].

Le Comité interministériel d'aménagement du territoire (CIAT) qui se tient à Troyes le [2],[3] décide de délocaliser le siège des TAAF à La Réunion, afin de le rapprocher des territoires qu'il administre[4],[5]. En 1996, un décret abroge l'article 6 de la loi de 1955 qui fixait le siège des TAAF à Paris et le fixe à La Réunion[β],[6],[7],[8] ; puis en 1997, un arrêté pris pour application du décret fixe le nouveau siège à Saint-Pierre[γ],[3],[8]. Ce choix de Saint-Pierre répond à la nécessité d'un rééquilibrage administratif et économique entre le Nord et le Sud de La Réunion[8].

Pour loger l'administration supérieure à Saint-Pierre, il est d'abord envisagé de construire un bâtiment neuf de 750 m2 pour un montant de 13 millions de francs[7]. Ce projet est ensuite abandonné en [9] au profit d'un autre moins onéreux (11,5 millions de francs), le réaménagement de l'ancien entrepôt Kerveguen[3], où l'administration supérieure emménage en , et y est inaugurée officiellement par Lionel Jospin, Premier ministre, le [10],[11],[5].

Par la suite, l'administrateur supérieur lance en 2005 un projet de réhabilitation d'une ancienne case créole, la maison Orré, pour en faire sa résidence ; il signe un bail emphytéotique avec la commune propriétaire de l'édifice, et les travaux sont réalisés en 2006-2007[12],[13].

Statut[modifier | modifier le code]

En 2003, le statut de l'administrateur supérieur passe d'« administrateur en chef de la France d'outre-mer » à celui de « représentant de l'État »[δ], et il acquiert le titre de préfet[ε],[4]. En 2006, il devient également gestionnaire de la réserve naturelle nationale des Terres australes françaises[ζ]. En 2007, ses attributions sont complétées par celle de « chef du territoire »[η].

Depuis la création de l'Office français de la biodiversité en 2019, il en est membre de droit.

L'administrateur supérieur est assisté d'un Conseil consultatif[14].

Selon Rémi Carayol, ce poste est « considéré comme un placard »[15]

Surnoms[modifier | modifier le code]

L'administrateur supérieur est familièrement surnommé « préfet des manchots » en raison de l'absence de population humaine permanente dans le territoire qu'il administre, mais de la présence de manchots[16],[17] (lesquels, d'ailleurs, « n'objectent pas à l'administration directe », comme le remarque avec humour[18] le constitutionnaliste Guy Carcassonne[19]).

Dans le même esprit, il est aussi surnommé « préfet des albatros » en référence aux milliers d'albatros qui peuplent le territoire[17],[20].

Enfin, dans le jargon taafien, il est appelé « adsup »[21],[22].

Liste[modifier | modifier le code]

Les administrateurs supérieurs ont été successivement[23],[24],[25] :

Date de nomination Nom Fonction précédente Fonction suivante Photo
Administrateurs supérieurs
[a] Xavier Richert Administrateur en chef de la France d'outre-mer Xavier Richert
[b] Pierre Charles Rolland Administrateur en chef de la France d'outre-mer En congé spécial Pierre Charles Rolland
[c] Roger Barberot Directeur du bureau du développement de la production agricole Passe à la retraite Roger Barberot
[d] Francis Jacquemont Secrétaire général de l'Office franco-québécois pour la jeunesse Francis Jacquemont
[e] Claude Pieri Contre-amiral, commandant de la force océanique stratégique Passe à la retraite Claude Pieri
[f] Claude Corbier Préfet maritime de Brest Passe à la retraite Claude Corbier
[g] Bernard de Gouttes Lastouzeilles (d) Magistrat Nommé substitut du procureur général à la Cour d'appel de Versailles Bernard de Gouttes
[h] Christian Dors (d) Conseiller technique au cabinet du ministre des départements et territoires d'outre-mer, porte-parole du Gouvernement Nommé secrétaire général de la préfecture des Yvelines Christian Dors
[i] Pierre Lise Directeur du cabinet du préfet de la région d'Île-de-France Nommé préfet hors cadre Pierre Lise
[j] Brigitte Girardin Directeur du cabinet du ministre délégué à l'outre-mer Nommé conseiller technique à la présidence de la République Brigitte Girardin
[k] François Garde Premier conseiller du corps des tribunaux administratifs et des cours administratives d'appel à Besançon Renommé premier conseiller du corps des tribunaux administratifs et des cours administratives d'appel François Garde
Préfets
[l] Michel Champon (d) Conseiller technique au cabinet du ministre délégué au budget et à la réforme budgétaire Nommé directeur du tourisme au ministère de l'économie, des finances et de l'emploi Michel Champon
[m] Eric Pilloton (d) Conseiller technique au cabinet du Premier ministre Nommé délégué général à l'Outre Mer auprès de la ministre de l'Intérieur, de l'Outre-mer et des Collectivités territoriales Michèle Alliot-Marie Éric Pilloton
[n] Rollon Mouchel-Blaisot (d) Sous-préfet de Saint-Germain-en-Laye Nommé directeur général des services de l’Association des maires de France Rollon Mouchel-Blaisot
[o] Christian Gaudin Sénateur de Maine-et-Loire Nommé préfet hors cadre, passe à la retraite en Christian Gaudin
[p] Pascal Bolot (d) Directeur de cabinet adjoint de la ministre chargée de l’Outre-mer Marie-Luce Penchard Nommé préfet délégué pour la défense et la sécurité auprès du préfet de la région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, préfet de la zone de défense et de sécurité Est Pascal Bolot
[q] Cécile Pozzo di Borgo Préfet de l'Aveyron Passe à la retraite le Cécile Pozzo di Borgo
[r] Évelyne Decorps Ambassadrice au Mali Évelyne Decorps
[s] Charles Giusti (d) Adjoint au directeur général des Outre-mer (ministère de l'Intérieur et de l'Outre-mer). Charles Giusti

Timbres[modifier | modifier le code]

Plusieurs timbres ont été émis par les TAAF en l'honneur d'anciens administrateurs supérieurs :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Dans le Journal officiel de la République française (JORF), sur Légifrance :

  • Décrets de nomination :
  1. a et b Décret du , JORF no 219 du , p. 9199.
  2. Décret du , JORF no 300 du , p. 11791.
  3. Décret du , JORF no 156 du , p. 7313.
  4. Décret du , JORF no 207 du , p. 2166.
  5. Décret du , JORF no 61 du , p. 827.
  6. Décret du , JORF no 75 du , p. 3533.
  7. Décret du , JORF no 118 du , p. 6129, NOR DOMX9010778D.
  8. Décret du , JORF no 285 du , p. 16031, NOR INTA9110063D.
  9. Décret du , JORF no 65 du , p. 4110, NOR DOMP9600010D.
  10. Décret du , JORF no 75 du , p. 4898, NOR INTM9800011D.
  11. Décret du , JORF no 123 du , p. 8020, NOR INTA0010024D.
  12. Décret du , JORF no 299 du , texte no 104, NOR INTA0410147D.
  13. Décret du , JORF no 58 du , p. 4541, texte no 53, NOR INTA0710027D.
  14. Décret du , JORF no 207 du , texte no 32, NOR IOCA0820207D.
  15. Décret du , JORF no 237 du , texte no 23, NOR IOCA1024750D.
  16. Décret du , JORF no 53 du , texte no 51, NOR IOCA1202154D.
  17. Décret du , JORF no 217 du , texte no 81, NOR INTA1413231D.
  18. Décret du , JORF no 252 du , texte no 104, NOR INTA1829670D.
  19. Décret du , JORF no  du 227 du , texte no 60, NOR INTA2023977D.
  • Autres textes parus au JORF :

Autres références :

  1. « Terres australes et antarctiques françaises », sur data.bnf.fr.
  2. a et b Pierre Lise, « Une délocalisation atypique : les TAAF », Revue du droit public et de la science politique en France et à l'étranger, vol. 15, no 4,‎ , p. 1109–1120.
  3. a b et c Jean-Yves Caullet, « Outre-mer : territoires d'outre-mer et Nouvelle-Calédonie », t. VIII, Avis no 1865 sur le projet de loi de finances pour 2000, Commission des lois de l'Assemblée nationale, .
  4. a et b Yvan Combeau, La Réunion et l'océan indien de la décolonisation au XXIe siècle (actes du colloque de Saint-Denis de La Réunion, -), Paris, Les Indes savantes, coll. « Rivages des Xantons », , 260 p. (ISBN 978-2-84654-171-8), p. 248–249.
  5. a et b « Déclaration de M. Lionel Jospin, Premier ministre, sur la délocalisation du siège du Territoire des terres australes et antarctiques françaises, la recherche scientifique, l'affirmation de la souveraineté française et la préservation des ressources halieutiques, Saint-Pierre le  », sur vie-publique.fr.
  6. Fabien Brial (préf. Olivier Gohin), Décentralisation territoriale et coopération internationale : Le cas de l'Outre-mer français, Paris/Montréal, L'Harmattan, coll. « Logiques juridiques », , 350 p. (ISBN 2-7384-6264-2), p. 36 [lire en ligne].
  7. a et b Jean-Jacques Hyest, « Territoires d'outre-mer », t. VIII, Avis no 71 sur le projet de loi de finances pour 1999, Commission des lois de l'Assemblée nationale, .
  8. a b et c André Oraison, « Le nouveau statut des îles Tromelin, Glorieuses, Juan de Nova, Europa et Bassas da India à la lumière de la loi ordinaire du , “portant dispositions statutaire et institutionnelles relatives à l'outre-mer” », Revue juridique de l'Océan indien, no 8,‎ , p. 135 (lire en ligne).
  9. Cour des comptes, « L'administration des Terres australes et antarctiques françaises », Rapport au président de la République, , § « Le coût de la délocalisation », p. 454–455.
  10. « Saint-Pierre : Inauguration du siège des Terres Australes et Antartiques Françaises », Journal de l'île de La Réunion, .
  11. « Entrepôt Kervéguen Saint-Pierre La Réunion », sur mi-aime-a-ou.com.
  12. « Les TAAF, tout un univers à Saint-Pierre », Le Quotidien de La Réunion, no spécial Saint-Pierre,‎ , p. 26 (lire en ligne).
  13. « Maison Orré Saint-Pierre La Réunion », sur mi-aime-a-ou.com.
  14. « Le conseil consultatif », TAAF (consulté le 16 août 2020).
  15. Rémi Carayol, « Sahel, les militaires évincent le Quai d’Orsay », Le Monde diplomatique, no 784,‎ , p. 13 (lire en ligne).
  16. « Les jobs en or de la République les plus convoités en 2012 : Administrateur supérieur des Taaf », sur Le Journal du Net.
  17. a et b Alexandre Le Drolec, « Un préfet en terres australes », Le Journal du dimanche, .
  18. Raphaël Hadas-Lebel et Laurent Wauquiez (collab.), Les 101 mots de la démocratie française, Paris, Odile Jacob, , 533 p. (ISBN 2-7381-1156-4), p. 384 : « selon la remarque plaisante de Guy Carcassonne ».
  19. Guy Carcassonne (préf. Georges Vedel), La Constitution, Paris, Seuil, coll. « Points. Essais. Textes politiques » (no 319), , 7e éd., 452 p. (ISBN 2-02-084571-7), p. 344.
  20. Raymond Cosquéric, « Le préfet des albatros et des éléphants de mer », Ouest-France,‎ (lire en ligne).
  21. Patrick Polker, « Parler taafien » dans Alexandra Marois, Les îles Kerguelen, un monde exotique sans indigène : Étude ethnologique d'une communauté transitoire dans un espace clos, Paris/Budapest/Torino, L'Harmattan, coll. « Graveurs de mémoire », , 98 p. (ISBN 2-7475-4191-6), p. 87.
  22. Professeur Anatra (Bruno Fuligni), « Voyage dans les microlangues : 2. Pour rompre la glace, parlez taafien », Le Canard enchaîné, no 4582,‎ (lire en ligne).
  23. (en) Ben Cahoon, « French Southern and Antarctic Lands: Administrators-superior », sur worldstatesmen.org.
  24. « Liste des administrateurs supérieurs des TAAF », Amicale des missions australes et polaires françaises (AMAEPF).
  25. « Le préfet, administrateur supérieur », TAAF, § « Les anciens préfets et administrateurs supérieurs ».