Bruno Fuligni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bruno Fuligni
FIG 2015 - Bruno Fuligni 01.jpg

Bruno Fuligni lors du Festival international de géographie 2015.

Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (48 ans)
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Membre de

Bruno Fuligni, né le 21 mai 1968, est un écrivain et historien français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômé de Sciences-Po, Bruno Fuligni travaille depuis 1996 à l’Assemblée nationale. Après avoir participé pendant neuf ans à la rédaction du compte rendu analytique des séances, il a dirigé la Mission éditoriale de l’Assemblée nationale de 2005 à 2012. Régent du Collège de 'Pataphysique, c'est un grand amateur d’histoire, d’utopies et d’aventures humaines insolites.

Il est aussi l'auteur de deux pièces de théâtre : La Valise de Jaurès, interprétée par Jean-Claude Drouot, Serge Le Lay et Maxence Mailfort ; Quelle République voulons-nous ? interprétée par Jean-Claude Drouot, Pierre Santini et Florence Roche.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • L’État c'est moi, Les Éditions de Paris, 1997
  • Les Constituants de l’Eldorado : la République de Counani, Plein Chant, 1997
  • Le Feu follet de la République : Philibert Besson, député visionnaire et martyr, Guénégaud, 1999
  • La Chambre ardente, Les Éditions de Paris, 2001
  • Victor Hugo président ! Les Éditions de Paris, 2002
  • L’Île à éclipses : Histoire des apparitions et disparitions d'une terre française en Méditerranée, Les Éditions de Paris, 2003
  • Jules Verne en verve, Éditions Horay, 2005
  • Les Quinze Mille. Députés d'hier et d'aujourd'hui, préface de Jean-Louis Debré, Éditions Horay, 2006
  • La Police des écrivains, Éditions Horay, 2006
  • Votez fou ! Éditions Horay, 2007
  • Dans les secrets de la police : Quatre siècles d'Histoire, de crimes et de faits divers dans les archives de la Préfecture de police, L'Iconoclaste, 2008
  • La Parlotte de Marianne. L’Argot des politiques, Éditions Horay, 2009 (ISBN 978-2-7058-0467-1)
  • L’Assemblée littéraire, petite anthologie des députés poètes, Ginkgo éditeur, 2010
  • Dans les archives inédites des services secrets. Un siècle d’histoire et d’espionnage français (1870-1989), L'Iconoclaste, 2011
  • La France rouge. Un siècle d’histoire dans les archives du PCF, Les Arènes, 2011
  • Petit dictionnaire des injures politiques, L'Éditeur, 2011
  • Les Frasques de la Belle Époque : les plus belles unes du Petit Journal, Albin Michel, 2012
  • Le Livre des espions, L'Iconoclaste, 2012
  • Secrets d'État. Les grands dossiers du ministère de l'Intérieur (1870-1945), L'Iconoclaste, 2014
  • Le Monde selon Jaurès, Tallandier, 2014
  • Tour du monde des terres françaises oubliées, Les Éditions du Trésor, 2014 (ISBN 979-1091534109)
  • Raccourcis. Dernières paroles stupéfiantes et véridiques avant la guillotine, Les Éditions Prisma, 2015
  • Les Gastronomes de l'extrême, Les Éditions du Trésor, 2015 (ISBN 979-10-91534-16-1)
  • Dieu au Parlement, Omnibus, 2015
  • Le Musée secret de la police, Gründ, 2015
  • Justiciers, Sonatine, 2015 (ISBN 978-23-55843-66-2)
  • Royaumes d'aventure. Ils ont fondé leur propre État, Les Arènes, 2016

Bruno Fuligni a aussi publié et présenté des manuscrits inédits, comme celui d'Adolphe Gronfier, commissaire à Paris au XIXe siècle (Dictionnaire de la racaille, éditions Horay, 2010), le récit de captivité du communard Alexis Trinquet (Dans l'enfer du bagne. Mémoires d'un transporté de la Commune, éd. des Arènes, 2013) ou l'autobiographie de l'officier de marine Georges Péan publiée sous le titre Un libertin chez les Esquimaux, Éditions du Trésor, 2016 (ISBN 979-10-91534-21-5).

Depuis 2014, Bruno Fuligni dirige la revue Folle Histoire aux Éditions Prisma :

  • N° 1 : Les Aristos du crime
  • N° 2 : Les Grandes Hystériques
  • N° 3 : Les Bourdes militaires
  • N° 4 : Les Gourmands mémorables
  • N° 5 : Les Illuminés de l'occulte
  • N° 6 : Aventuriers des îles

Avec des dessins de Daniel Casanave et des textes de David Alliot, François-Xavier Allonneau, Hélios Azoulay, Jean-Yves Boriaud, Nicolas Carreau, Philippe Charlier, Olivier Chaumelle, Frédéric Chef, Philippe Di Folco, Éric Dumont, Matthieu Frachon, Philippe Godard, Bruno Léandri, Laurent Lemire, Stéphane Mahieu, Nicolas Mietton, Pierre Mollier, Guillemette Odicino, Clémentine Portier-Kaltenbach, Claude Quétel, Mohamed Sadoun, Franck Sénateur, Marieke Stein et Pascal Varejka.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :