Équipe de Slovénie de football

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cet article traite de l'équipe masculine. Pour l'équipe féminine, voir Équipe de Slovénie féminine de football.
Drapeau : Slovénie Équipe de Slovénie
Écusson de l' Équipe de Slovénie
Généralités
Confédération UEFA
Couleurs vert et blanc
Surnom Les Dragons
Stade principal Stadion Ljudski vrt
Stadion Stožice
Classement FIFA en augmentation 63e (25 juillet 2019)[1]
Personnalités
Sélectionneur Drapeau : Slovénie Matjaž Kek
Capitaine Bojan Jokić
Plus sélectionné Boštjan Cesar (101)
Meilleur buteur Zlatko Zahovič (35)
Rencontres officielles historiques
Premier match (Estonie, 1-1)
Plus large victoire 7-0, Oman ()
Plus large défaite 5-0, France ()
Palmarès
Coupe du monde Phases finales : 2
1er tour en 2002 et 2010
Championnat d'Europe Phases finales : 1
1er tour en 2000

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

L'équipe de Slovénie de football est constituée par une sélection des meilleurs joueurs slovènes sous l'égide de la Fédération de Slovénie de football.

Histoire[modifier | modifier le code]

La Slovénie après l’indépendance[modifier | modifier le code]

Avant 1991 les meilleurs joueurs slovènes étaient sélectionnés avec la Yougoslavie. À la suite des guerres en ex-Yougoslavie, la Slovénie prend son indépendance, obtenant ainsi une équipe de football à part entière. Le premier match officiel de l’équipe de Slovénie de football (Slovenska nogometna reprezentanca) fut joué le contre la Croatie, et le match se solda par une défaite 1-0 des slovènes. La Fédération de Slovénie de football (Nogometna Zveza Slovenije) est fondée en 1920 en tant qu'institution régionale. Elle est affiliée à la FIFA depuis 1992 et est membre de l'UEFA depuis 1993. Pour les éliminatoires de l’Euro 1996, la Slovénie termina avant-dernière avec trois victoires, deux matchs nuls et cinq défaites. Pour la Coupe du monde 1998, la Slovénie est dernière du groupe de qualification avec un point récolté grâce au match nul contre la Croatie.

La surprise slovène[modifier | modifier le code]

Depuis 1999, la Slovénie entra dans une période d’apogée, en matière de football. Le 8 février 1999, l’équipe de Slovénie enregistra sa plus large victoire de son histoire contre l’Oman, sur le score de 7 buts à 0. La Slovénie a réalisé un exploit en se qualifiant pour son premier Euro en 2000 après avoir éliminé l'Ukraine en barrages (2-1; 1-1). Avec Srecko Katanec comme entraîneur et Zlatko Zahovic comme meneur de jeu, les slovènes n'ont pas franchi le premier tour mais ont fait plutôt bonne figure en réalisant deux nuls face à la Yougoslavie (3-3) et la Norvège (0-0) et en s'inclinant d'un but face à l'Espagne (1-2). Le meilleur buteur slovène de la compétition fut Zlatko Zahovic, avec 3 buts, et l’autre buteur est Miran Pavlin, avec un but contre la Yougoslavie. La Slovénie rééditait cet exploit en se qualifiant également pour sa première Coupe du monde de football en 2002 mais échoua également au premier tour de la compétition, après 3 défaites face à l'Espagne (1-3), l'Afrique du Sud (0-1) et le Paraguay (1-3). Les deux buts slovènes ont été marqués par Sebastjan Cimirotič et Milenko Ačimovič.

La Slovénie après 2002[modifier | modifier le code]

Après 2002, la Slovénie retomba dans ses travers. Pour les éliminatoires de l’Euro 2004, la Slovénie enregistra sa plus large défaite, au Stade de France, le , contre la France, sur le score de 5-0. De plus, elle ne se qualifia pas pour cet Euro 2004 (élimination en barrages contre la Croatie 1-1, 0-1), ni même pour la Coupe du monde 2006, où elle termina quatrième de son groupe derrière l’Italie, la Norvège et l’Écosse. Pour la Coupe du monde en Afrique du Sud, la Slovénie devra se défaire de la Slovaquie, la République tchèque, Saint-Marin, l’Irlande du Nord et de la Pologne.

Le , l'équipe slovène crée l'exploit de se qualifier pour la phase finale de la Coupe du monde de football de 2010 en éliminant l'équipe de Russie, demi-finaliste de l'Euro 2008, à l'issue d'un match de barrage. Au match aller de ces barrages, alors que la Russie mène 2-0, les Slovènes marquent un but capital en toute fin de match réduisant l'écart (1-2). Au match retour, les Slovènes gagnent le match sur un but généreux au cours d'un match marqué par plusieurs décisions arbitrales litigieuses (1-0). La Slovénie se qualifie alors grâce à son but marqué en Russie.

Le 13 juin 2010, lors de son premier match de la Coupe du monde 2010, la Slovénie bat l'Algérie (1-0), grâce à une frappe du capitaine Robert Koren, et gagne ainsi pour la première fois un match de Coupe du monde. 5 jours après sa première victoire en Coupe du monde, les Slovènes mènent 2 à 0 à la pause face aux États-Unis. Seulement en deuxième période elle est rattrapée par les Américains, qui égalisent le score à 2 partout. Ce match aurait dû se finir sur une défaite pour les slovènes, un but ayant été injustement refusé aux Américains. Lors de son dernier match, elle perd 1-0 face à l'Angleterre. Mais, dans les dernières secondes, elle croit toujours au match nul entre l'Algérie et les États-Unis, match nul qui qualifie les Slovènes. Lors du temps additionnel, l'Américain Landon Donovan marque, qualifie les États-Unis et élimine la Slovénie.

Composition[modifier | modifier le code]

Joueurs[modifier | modifier le code]

Joueurs importants[modifier | modifier le code]

¹ joueurs ayant porté les couleurs de l'équipe de Yougoslavie.

Effectif actuel[modifier | modifier le code]

Liste des joueurs convoqués pour disputer les qualifications aux Championnat d'Europe de football 2020.

Sélections et buts actualisés le 10 juin 2019.

Pos Nom Date de naissance Sélections Buts Club
16 GB Jan Oblak (26 ans) 22 0 Drapeau : Espagne Atlético Madrid
12 GB Vid Belec (29 ans) 13 0 Drapeau : Chypre APOEL Nicosie
16 GB Nejc Vidmar (30 ans) 0 0 Drapeau : Slovénie Olimpija Ljubljana
13 DF Bojan Jokič (33 ans) 90 1 Drapeau : Russie FK Oufa
15 DF Andraž Struna (30 ans) 27 1 Drapeau : Chypre Anorthosis
3 DF Jure Balkovec (25 ans) 3 0 Drapeau : Italie Hellas Vérone
4 DF Miha Blazic (26 ans) 4 0 Drapeau : Hongrie Ferencváros
22 DF Jon Stankovic (23 ans) 0 0 Drapeau : Angleterre Huddersfield Town
17 DF Miha Mevlja (29 ans) 21 1 Drapeau : Russie Zénith Saint-Pétersbourg
23 DF Nemanja Mitrovic (27 ans) 3 0 Drapeau : Pologne Jagiellonia Białystok
20 DF Petar Stojanović (24 ans) 10 0 Drapeau : Croatie Dinamo Zagreb
2 DF Aljaž Struna (29 ans) 16 0 Drapeau : États-Unis Houston
19 ML Josip Iličič (31 ans) 59 0 Drapeau : Italie Atalanta
7 ML Rene Krhin (29 ans) 42 2 Drapeau : France Nantes
8 ML Jasmin Kurtić (30 ans) 52 1 Drapeau : Italie SPAL 2013
6 ML Jaka Bijol (20 ans) 6 0 Drapeau : Russie CSKA Moscou
14 ML Damjan Bohar (28 ans) 4 0 Drapeau : Pologne Zagłębie Lubin
15 ML Domen Črnigoj (23 ans) 11 2 Drapeau : Suisse Lugano
21 ML Žan Majer (27 ans) 4 0 Drapeau : Italie Lecce
18 ML Denis Popovic (30 ans) 2 0 Drapeau : Suisse Zürich
- ML Benjamin Verbič (25 ans) 23 3 Drapeau : Ukraine Dynamo Kiev
10 ML Miha Zajc (25 ans) 17 5 Drapeau : Turquie Fenerbahçe
19 AT Robert Berić (28 ans) 22 2 Drapeau : France AS Saint-Étienne
9 AT Jan Mlakar (21 ans) 0 0 Drapeau : Angleterre Queens Park Rangers
- AT Andraž Šporar (25 ans) 14 1 Drapeau : Slovaquie ŠK Slovan Bratislava
11 AT Luka Zahovič (23 ans) 3 0 Drapeau : Slovénie NK Maribor

Sélectionneurs[modifier | modifier le code]

Mise à jour le 11 octobre 2013.

Sélectionneur Période Matchs Gagnés Nuls Perdus Gagnés %
Drapeau : Slovénie Bojan Prašnikar 1992-1993 4 1 2 1 25.0
Drapeau : Slovénie Zdenko Verdenik 1994-1997 32 10 8 14 31.3
Drapeau : Slovénie Bojan Prašnikar 1998 5 1 1 3 20.0
Drapeau : Slovénie Srečko Katanec 1998-2002 47 18 16 13 38.3
Drapeau : Slovénie Bojan Prašnikar 2002-2004 16 6 3 7 37.5
Drapeau : Slovénie Branko Oblak 2004-2006 23 6 7 10 26.1
Drapeau : Slovénie Matjaž Kek 2007-2011 49 20 9 20 40.8
Drapeau : Slovénie Slaviša Stojanovič 2011-déc. 2012[2] 9 2 2 5 25.0
Drapeau : Slovénie Srečko Katanec jan. 2013-nov. 2017 8 5 0 3 62.5
Drapeau : Slovénie Tomaz Kavcic déc. 2017-oct. 2018

Infrastructures[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Stadion Stožice.

Le Stadion Stožice, situé à Ljubljana, est le stade le plus utilisé par la sélection slovène, il a actuellement une capacité de 16 038 places[3]. Le Stadion Stožice est récent, sa construction est achevée en 2010[3], son ouverture officielle a lieu le 11 août 2010 avec une rencontre amicale entre la Slovénie et l'Australie[3],[4]. Le Stadion Stožice est qui depuis son inauguration le stade principal de la sélection slovène a déjà accueilli vingt-huit rencontres internationales[5].

La capitale Ljubljana est la principale ville d’accueil de la sélection slovène, en effet c'est dans cette ville que la Slovénie a disputé sa première rencontre internationale officielle. Le 7 avril 1993 la Slovénie s'impose face à l'Estonie (2-0) au ŽŠD Stadion[6]. Ce stade n'a néanmoins connu que peu de rencontres internationales puisque la sélection slovène n'y est revenue qu'une seule fois[6], en 1999 pour un match amical contre la Finlande[6].

C'est un autre stade de la ville, le Stade de Bežigrad, qui fini au début de la sélection slovène office de stade principal de 1993 à 2004[7]. Le stade qui était également celui du NK Olimpija Ljubljana avait une capacité de 8 211 places avant sa fermeture en 2008[7]. Un total de vingt-sept rencontres internationales ont été disputées par la Slovénie dans ce stade[7],[note 1].

Depuis 1993, la Slovénie a disputé ses rencontres à domicile dans dix stades différents répartis dans huit villes du pays. Seul Ljubljana a accueilli la sélection nationale sur plusieurs pelouses.

En dehors de la capitale, le Stadion Ljudski vrt de Maribor est le stade le plus utilisé[8] avec vingt-trois rencontres internationales disputées entre 1994 et 2015[9]. Le stade a fait office de stade principal de la sélection slovène entre 2008 et 2010, avec onze rencontres accueilli[9]. L'Arena Petrol de Celje est le second stade le plus utilisé en dehors de la capitale avec dix-sept rencontres disputées entre 2004 et 2013[10]. Le récent Arena Petrol de Celje[11],[note 2] a fait office de stade principal de la sélection slovène entre 2004 et 2017, avec seize rencontres accueilli[10], depuis lors la sélection slovène n'est revenue qu'une seule fois à Celje[10], pour un match amical en 2013 contre le Canada[10]. Ainsi, l'Arena Petrol de Celje puis le Stadion Ljudski vrt de Maribor ont fait office de stade principal entre le départ du Stade de Bežigrad en 2004 et l'inauguration du Stadion Stožice en 2010.

D'autres stades ont accueilli l'équipe nationale à de moins nombreuses reprises, c'est le cas du Stadion Bonifika de Koper dans lequel l'équipe slovène a disputé quatre rencontres entre 2001 et 2016[12],[13], du Fazanerija de Murska Sobota qui a accueilli deux rencontres officielles en 1998 et 2003[14],[note 3], le Športni park de Nova Gorica a également accueilli deux rencontres officielles de la sélection nationale en 2003 et 2008[15]. Les villes de Kranj au Stanko Mlakar et de Domžale au Stadion Domžale ont quant à elles accueilli l'équipe de Slovénie à une seule reprise, respectivement en 1993[16] et en 2007[17].

Stades de la sélection slovène
Ville Stade Nombre de matchs Premier match Dernier match
Ljubljana Stadion Stožice 28 2010 2019
Ljubljana Stade de Bežigrad 27 1993 2004
Maribor Stadion Ljudski vrt 23 1994 2015
Celje Arena Petrol 17 2004 2013
Koper Stadion Bonifika 4 2001 2016
Murska Sobota Fazanerija 2 1998 2003
Nova Gorica Športni park Nova Gorica 2 2003 2008
Ljubljana ŽŠD Stadion 2 1993 1999
Domžale Stadion Domžale 1 2007 2007
Kranj Stanko Mlakar 1 1993 1993

Résultats[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant liste le palmarès de l'équipe de Slovénie de football dans les différentes compétitions internationales officielles.

Palmarès de l'équipe de Slovénie en compétition[note 4]
Coupe du monde Compétitions continentales Tournois amicaux


Parcours en Coupe du monde[modifier | modifier le code]

L’équipe slovène s'est qualifiée deux fois pour la phase finale de la Coupe du monde, elle a participé à six reprises aux éliminatoires depuis sa première participation en 1998, elle dispute son premier match de qualification le face à Grèce. Auparavant la Yougoslavie a disputé huit éditions de Coupe du monde sur quatorze possibles, participant à deux demi-finales en 1930 et 1962. Lors de ses deux participations, la Slovénie n'a pas réussi à passer le premier tour.

Parcours en Coupe du monde
Année Position Année Position Année Position
Drapeau : États-Unis 1994 Non Participant Drapeau : Allemagne 2006 Non Qualifié Drapeau : Russie 2018 Non Qualifié
Drapeau : France 1998 Non Qualifié Drapeau : Afrique du Sud 2010 1er tour Drapeau : Qatar 2022
Drapeau : Corée du SudDrapeau : Japon 2002 1er tour Drapeau : Brésil 2014 Non Qualifié Drapeau : Canada Drapeau : États-Unis Drapeau : Mexique 2026

Parcours en Championnat d'Europe[modifier | modifier le code]

L’équipe slovène a participé à sept reprises aux éliminatoires depuis sa première participation en 1996, elle s'est qualifiée une fois pour la phase finale du Championnat d'Europe, elle dispute son premier match de qualification le face à l'Italie. Par le passé, la Yougoslavie a disputé quatre éditions du Championnat d'Europe sur neuf possibles avec notamment deux finales dans l'épreuve en 1960 et 1968. La Slovénie lors de son unique qualification n'a pas réussi à passer le premier tour.

Parcours en championnat d'Europe
Année Position Année Position Année Position
Drapeau : Angleterre 1996 Non Qualifié Drapeau : AutricheDrapeau : Suisse 2008 Non Qualifié Drapeau : Europe 2020 -
Drapeau : BelgiqueDrapeau : Pays-Bas 2000 1er tour Drapeau : PologneDrapeau : Ukraine 2012 Non Qualifié Drapeau : Allemagne 2024 -
Drapeau : Portugal 2004 Non Qualifié Drapeau : France 2016 Non Qualifié

Parcours en Ligue des nations[modifier | modifier le code]

Édition Ligue Phase de Groupe Phase finale
Class. M V N D bp bc Pays hôte Résultat M V N D bp bc
2018-2019 en diminution C 4/4 5 0 2 3 4 7 Drapeau du Portugal Portugal Inéligible
2020-2021 en stagnation D /4 0 0 0 0 0 0 Drapeau : Inconnu Inéligible
Total 5 0 2 3 4 7 0/0 0 0 0 0 0 0

Parcours en compétitions amicales[modifier | modifier le code]

Au cours de son histoire, la sélection slovène a disputé diverses compétition amicales. Dans le cadre de ces tournois, seuls les matchs entre sélections nationales A sont reconnus officiellement par la FIFA.

En 1994, la Slovénie participe au Tournoi international Rothmans à Malte, une compétition amicale entre quatre équipes, Malte hôte de la compétition, la Géorgie et la Tunisie. La compétition se dispute selon un format avec un groupe unique dans laquelle l'ensemble des sélections s'affrontent. La Slovénie débute son tournoi en s'imposant en ouverture contre la Géorgie (1-0), deux jours plus tard la Slovénie fait match nul contre la Tunisie (2-2), avant de s'imposer contre Malte (1-0) en cloture. La Slovénie avec deux victoires et un match nul remporte le tournoi avec 7 points devançant la Géorgie, la Tunisie complétant le podium[18].

La Slovénie participe à nouveau au Tournoi international Rothmans à Malte lors de l'édition 1996, la compétition se dispute sur le même format. Les autres pays participant étant Malte hôte de la compétition, l'Islande et la Russie. La Slovénie débute en s'imposant largement contre l'Islande (7-1), Sašo Udovič inscrivant pour l'occasion un quintuplé[19], ce qui constitue le record de buts marquées au cours d'un match par un joueur de l'équipe de Slovénie[20]. Lors du match suivant, la Slovénie concède le nul face à Malte (0-0) avant de s'incliner contre la Russie (3-1). La Slovénie termine la compétition à la deuxième place derrière la Russie et devant l'Islande[21].

Par la suite la Slovénie participe par la suite au Tournoi international de Chypre en 1998. La Slovénie fait partie au premier tour du groupe B en compagnie de l'Islande et de la Slovaquie. La Slovénie débute par un succès contre l'Islande (3-2) avant de faire match nul le lendemain contre la Slovaquie (1-1). La Slovénie termine première de son groupe et se qualifie pour la finale au dépend de la Slovaquie grâce un plus grand nombre de buts marqués[note 7]. En finale, la Slovénie s'incline contre Chypre (1-0)[22].

La Slovénie dispute ensuite le Tournoi international d'Oman à deux reprises en 1999 et 2000. Lors de sa première participation le tournoi prend la forme d'un groupe au sein duquel l'ensemble des équipes s'affrontent. Oman et la Suisse sont les deux autres sélections participantes. La Slovénie débute par une défaite contre la Suisse (0-2) avant de s'imposer largement deux jours plus tard contre Oman (7-0). La Slovénie termine deuxième de la compétition derrière la Suisse[23]. La sélection slovène participe également à l'édition suivante, quatre sélection prennent part à la compétition, outre Oman et la Suisse déjà présent l'année passée, les Émirats arabes unis font leur apparition dans le tournoi. La Slovénie débute dans la compétition par un match nul contre les Émirats arabes unis (1-1), le match prévu deux jours plus tard contre la Suisse n'est pas disputé. La Slovénie s'impose lors de la dernière journée contre Oman (4-0). La Slovénie termine le tournoi à la deuxième place dernière les Émirats arabes unis mais avec un match disputé en moins[24].

En 2002, la Slovénie dispute la Coupe Carlsberg à Hong Kong. La Slovénie débute la compétition en affrontant en demi-finale le Honduras contre lequel elle s'incline largement (1-5), par la suite pour le compte de la petite finale, elle affronte la Chine, après un match nul (0-0), la Slovénie remporte la séance de tirs au but (4-3) et décroche la troisième place de la compétition[25].

En 2006, la Slovénie dispute pour la seconde fois le Tournoi international de Chypre. Huit équipes participent à la compétition, elle est divisée en deux tournois, la Slovénie prend part au tournoi B. Elle s'impose contre Chypre en demi-finale (1-0) avant de s'incliner en finale contre la Roumanie (0-2)[26].

Parcours au Tournoi international Rothmans
Année Class. J G N P bp bc
1988-1992 Non invité
Drapeau : Malte 1994 1re 3 2 1 0 4 2
Drapeau : Malte 1996 2e 3 1 1 1 8 4
1998-2008 Non invité
Total 1 titre 6 3 2 1 12 6
Parcours au Tournoi de Chypre
Année Class. J G N P bp bc
1997 Non invité
Drapeau : Chypre 1998 2e 3 1 1 1 4 4
1999-2005 Non invité
Drapeau : Chypre 2006 B 2e 2 1 0 1 1 2
2007-2009 Non invité
Total 0 titre 5 2 1 2 5 6
Parcours au Tournoi international d'Oman
Année Class. J G N P bp bc
Drapeau : Oman 1999 2e 2 1 0 1 7 2
Drapeau : Oman 2000 2e 2 1 1 0 5 1
2008 Non invité
Total 0 titre 4 2 1 1 12 3
Parcours au Tournoi de Hong Kong
Année Class. J G N P bp bc
1983-2001 Non invité
Drapeau : Hong Kong 2002 3e 2 0 1 1 1 5
2003-2006 Non invité
Total 0 titre 2 0 1 1 1 5

Statistiques[modifier | modifier le code]

Du au , l'équipe slovène a joué 242 matchs[27],[note 8],[note 9] pour un bilan de 84 victoires, 60 matchs nuls et 98 défaites. Elle a marqué 297 buts et en a encaissé 298[27],[28],[29].

Nations rencontrées[modifier | modifier le code]

La sélection slovène, malgré son histoire récente et seulement deux participations en Coupe du monde, a rencontré soixante-six autres équipes nationales. Hormis en Océanie, la Slovénie a joué sur tous les continents, en Amérique du Nord avec un match amical disputé au Mexique en 1995, en Asie pour disputer le Tournoi international d'Oman en 1999 et 2000, la Coupe Carlsberg de Hong Kong et Coupe du monde 2002 en Corée du Sud, en Afrique pour disputer la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud puis pour un match amical en Algérie en 2014, et en Amérique du Sud pour deux matches amicaux disputés en Argentine et en Uruguay également en 2014.

La Slovénie a affronté quarante-cinq sélections européennes, en revanche les rencontres contre des sélections non européennes sont beaucoup plus rares, seulement sept rencontres face à des nations africaines, neuf rencontres contre des nations asiatiques notamment deux face aux Émirats arabes unis, au Qatar et Oman, six rencontres face à des nations membres de la CONCACAF dont deux face aux États-Unis, cinq rencontres disputées contre des pays sud-américains, dont deux match face à l'Uruguay et une rencontre face à une nation membre de l'OFC.

Adversaires les plus fréquents[modifier | modifier le code]

L'équipe slovène a joué au moins sept matchs contre huit équipes, toutes européennes. Elle a un bilan positif contre trois d'entre elles, Chypre, l'Estonie et l'Albanie. Elle a un bilan négatif face à la Norvège, la Suisse, la Croatie, la Roumanie et l'Italie.

L'adversaire le plus fréquent de Slovénie est la sélection de Chypre, affrontée à dix reprises depuis 1992[30]. Les deux sélections se sont affrontées quatre fois lors de rencontres amicales, notamment deux fois à l'occasion du Tournoi de Chypre. Les deux sélections se sont également affrontées lors de six rencontres officielles, lors des éliminatoires de l'Euro 2004, lors des éliminatoires de la Coupe du monde 2014 et lors de la première édition de la Ligue des nations.

Parmi les nations les plus rencontrées par la Slovénie, on retrouve deux pays frontaliers, la Croatie et l'Italie. La Croatie et la Slovénie ont disputées huit rencontres internationales dont six rencontres officielles, si les deux sélections se sont affrontées à deux nombreuses reprises à leurs débuts, les deux sélections ne se sont pas rencontrées depuis un match amical en 2008[31]. La Slovénie et l'Italie se sont affrontées sept fois dont six fois en match officiel, les deux sélections ne se sont pas rencontrées depuis 2011[32]. La Slovénie n'a que peu affronté ses deux autres pays limitrophes, à savoir l'Autriche et la Hongrie, avec respectivement trois matchs disputés dont un officiel[33] et quatre matches amicaux disputés[34].

Bilan de la Slovénie face aux sélections affrontées au moins sept fois[note 10]
Adversaire Joués Victoires Matchs nuls Défaites Buts pour Buts contre Différence
Drapeau : Chypre Chypre[30] 10 5 3 2 17 9 +8
Drapeau : Estonie Estonie[35] 9 6 1 2 13 5 +8
Drapeau : Norvège Norvège[36] 9 1 2 6 8 16 -8
Drapeau : Suisse Suisse[37] 9 2 1 6 8 17 -9
Drapeau : Croatie Croatie[31] 8 0 3 5 8 15 -7
Drapeau : Roumanie Roumanie[38] 8 2 3 3 10 13 -3
Drapeau : Albanie Albanie[39] 7 4 2 1 6 2 +4
Drapeau : Italie Italie[32] 7 2 1 4 3 5 -2

Classement FIFA[modifier | modifier le code]

La Slovénie a connu son meilleur classement FIFA en atteignant à plusieurs reprises la 15e place d'octobre[40] à novembre 2010[41]. La Slovénie enregistre son pire classement de décembre 1993[42] à février 1994[43], depuis le pire classement des slovènes est une 94e place atteinte en août 2007[44].

La Slovénie a enregistré sa meilleure progression en mai 1994 avec un gain de 30 places[45], au cours du mois de septembre 2006, la Slovénie a enregistré son plus fort recul avec la perte de 9 places au classement mondial[45]. Depuis la création du classement FIFA, le classement moyen de la Slovénie se situe au 56e rang[45]. Le Slovénie termine l'année 2018 à la 62e place du classement FIFA[45].

Classement FIFA de l'équipe de Slovénie[46]
Année 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018
Classement mondial 131 134 81 71 77 95 88 40 35 25 36 31 42 68 77 83 57 31 17 26 49 29 47 61 51 69 62
Classement européen 40 41 36 34 32 37 37 27 22 18 20 19 20 30 37 39 31 18 11 17 26 18 28 33 29 35 35

Légende du classement mondial :

  • de 1 à 40
  • de 41 à 70
  • de 71 à 100
  • Légende du classement européen :

  • de 1 à 20
  • de 21 à 34
  • de 35 à 50
  • Identité[modifier | modifier le code]

    Surnoms[modifier | modifier le code]

    La Slovénie n'avait initialement pas de surnom et elle était, selon les médias, la seule équipe de la Coupe du Monde 2010 sans surnom[47]. Lors de la qualification pour la Coupe du Monde 2010, les journalistes locaux ont tentés de donner le surnom à l'équipe, mais cela n'a pas été bien accueilli par les supporters, car la plupart d'entre eux estiment que le processus d'obtention d'un surnom devrait se dérouler naturellement[48].

    Récemment, des articles publiés à l'étranger ont laissé entendre que l'équipe serait surnommée Zmajceki (en français : « Les Dragons »)[49], cependant ce surnom n’est pas utilisé en Slovénie[50]. En revanche le dragon est le symbole de la capitale Ljubljana et celui de son club de football le NK Olimpija Ljubljana.

    L'utilisation du surnom Dragons n’est pas très répandue parmi les supporteurs et n’est utilisée ni par les médias locaux ni par les supporteurs, ni par les supporteurs de l’Olympia Ljubljana. Toutefois, l'utilisation de ce surnom s'explique en raison du passé de l’Olympia Ljubljana dans le championnat yougoslave, certains supporters d'autres républiques de l’ex-Yougoslavie, notamment en Serbie, utilisent ce surnom pour l’équipe nationale slovène[51]. La génération 1998-2002 dirigée par l'entraîneur Srecko Katanec est encore appelée la Zlata generacija (en français : « La génération dorée»)[52],[53].

    D'autre surnoms ont pu néanmoins être rattachés à la sélection de Slovénie, le surnom Fantje (en français : « Les Gars ») a pu être évoqué[54],[55], tout comme le surnom Reprezentanca (en français : « Équipe Nationale»)[54].

    Couleurs[modifier | modifier le code]

    Avant que la Slovénie ne soit affiliée à la FIFA et à l'UEFA, l'équipe nationale avait joué ses matches en blanc, en bleu et en rouge, qui sont les couleurs traditionnelles du drapeau la Slovénie[56]. Après l'indépendance et la reconnaissance de la FIFA et de l'UEFA, l'équipe a continué à jouer sous les mêmes couleurs jusqu'en 1994, lorsque le bureau de la fédération slovène de football a décidé de changer les couleurs de l'équipe nationale passant au blanc et vert[56], les armoiries de la Slovénie présentes sur le maillot sont également retiré à cette occasion avant de refaire leur apparition ultérieurement[56], les nouvelles sont les couleurs traditionnelles de la capitale de Ljubljana et les couleurs du club le plus performant de l’époque, le NK Olimpija Ljubljana.

    La Slovénie dispute l'Euro 2000 ainsi que la Coupe du monde 2002 avec ses nouvelles couleurs vertes et blanches[56]. De plus, lors de la Coupe du monde 2002 mais aussi lors de la Coupe du monde 2010, le dessin du mont Triglav qui est représenté sur armoiries de la Slovénie apparait sur le maillot de la sélection nationale[56].

    Équipementiers de la Slovénie
    Entraîneur Période
    Adidas 1992-1993
    Puma 1993-1997
    Adidas 1997-2000
    Uhlsport 2001-2003
    Kappa 2003-2006
    Nike 2007-

    En 2009, le nouveau bureau de la fédération slovène de football, présidé par Ivan Simic, opte pour un changement de couleur. En décembre 2009, le conseil a voté en faveur d'un changement de couleur du maillot, 21 délégués sur 36 ont voté en faveur du changement de couleur des maillots pour sept votes contre et huit abstentions[57]. Le changement de couleur n'intervient en revanche qu'à partir de 2012[57], date d'échéance du contrat en cours liant la fédération slovène de football et son équipementier américain Nike[57], les couleurs principales de l'équipe devenant le blanc pour le maillot domicile et le bleu pour le maillot extérieur[57].

    La fédération slovène de football est équipée depuis 2007 par Nike, en 2011 ce contrat est prolongé pour six années supplémentaires[58].

    En avril 2012, l'équipementier Nike dévoile les nouveaux maillots Slovénie. La maillot domicile est entièrement blanc avec en surimpression le mont Triglav représenté par deux bandes bleue et verte [59]. Le nouveau maillot extérieur est baby bleu avec en surimpression le mont Triglav représenté par deux bandes verte et blanche[60].

    En mars 2016 de nouveaux maillots sont présentés[61], le maillot domicile est entièrement bleu sur sa partie supérieure, sa partie inférieure représentant le mont Triglav en bleu et blanc, le maillot extérieur est lui vert foncé sur sa partie supérieure, et vert claire sur sa partie inférieure qui représente le mont Triglav, à noter que le maillot est écologique puisqu'il est en polyester recyclé[62].

    En mars 2018, les maillots pour la période 2018/2019 sont présentés, le maillot domicile est blanc, le mont Triglav en bleu, le maillot extérieur est lui de nouveau bleu, le mont Triglav est également représenté par un dégradé de différents bleus[63],[64].


    Notes et références[modifier | modifier le code]

    Notes[modifier | modifier le code]

    1. Le Stade de Bežigrad a également accueilli deux match de la sélection yougoslave.
    2. L'Arena Petrol de Celje a été inauguré en 2003.
    3. Le stade Fazanerija de Murska Sobota a accueilli un match de la sélection slovène en 1991 avant sa reconnaissance officielle par la FIFA et l'UEFA.
    4. Mis à jour le 16 septembre 2019.
    5. Statistiques depuis 1992, année d'affiliation de la Slovénie à la FIFA.
    6. Mis à jour le 15 septembre 2019.
    7. La Slovénie et la Slovaquie ont la même différence de buts.
    8. Les cinq matches disputés par la sélection régionale slovène avant sa reconnaissance officielle par la FIFA en 1992 ne sont pas pris en compte.
    9. Les deux matchs amicaux disputés contre la Macédoine le et contre la Slovaquie le ne sont pas pris en compte.
    10. Ne comprend que les match reconnus par la FIFA. Données mises à jour le 20 septembre 2019

    Références[modifier | modifier le code]

    1. « Classement mondial », sur fr.fifa.com, (consulté le 4 avril 2019).
    2. Stojanovic démissionne en Slovénie, fr.uefa.com, 11 décembre 2012
    3. a b et c (sl) « Stadion Stožice » (consulté le 18 septembre 2019)
    4. (en) « Stadion Stozice » (consulté le 18 septembre 2019)
    5. (en) « Football venue Stadion Stožice, Ljubljana » (consulté le 18 septembre 2019)
    6. a b et c (en) « Football venue Železničarsko Športno Društvo (Ž.Š.D.) Stadion, Ljubljana » (consulté le 18 septembre 2019)
    7. a b et c (en) « Football venue Centralni Stadion Bežigrad, Ljubljana » (consulté le 18 septembre 2019)
    8. (sl) « Stadion Ljudski vrt » (consulté le 18 septembre 2019)
    9. a et b (en) « Football venue Stadion Ljudski Vrt, Maribor » (consulté le 18 septembre 2019)
    10. a b c et d (en) « Football venue Arena Petrol, Celje » (consulté le 18 septembre 2019)
    11. (sl) « Stadion Arena Petrol » (consulté le 18 septembre 2019)
    12. (sl) « Stadion Bonifika » (consulté le 18 septembre 2019)
    13. (en) « Football venue Bonifika Stadium, Koper » (consulté le 18 septembre 2019)
    14. (en) « Football venue Stadion Fazanerija, Murska Sobota » (consulté le 18 septembre 2019)
    15. (en) « Football venue Športni Park, Nova Gorica » (consulté le 18 septembre 2019)
    16. (en) « Football venue Športni Center Stanko Mlakar, Kranj » (consulté le 18 septembre 2019)
    17. (en) « Football venue Športni Park, Domzale » (consulté le 18 septembre 2019)
    18. (en) « Rothmans Tournament 1994 (Malta) », sur www.rsssf.com (consulté le 16 septembre 2019)
    19. (en) « Slovenia v Iceland, 07 February 1996 », sur www.11v11.com (consulté le 16 septembre 2019)
    20. (en) « Slovenia national football team statistics and records: hat tricks », sur www.11v11.com (consulté le 16 septembre 2019)
    21. (en) « Rothmans Tournament 1996 (Malta) », sur www.rsssf.com (consulté le 16 septembre 2019)
    22. (en) « Cyprus International Tournament 1998 », sur www.rsssf.com (consulté le 16 septembre 2019)
    23. (en) « Oman International Tournament 1999 », sur www.rsssf.com (consulté le 16 septembre 2019)
    24. (en) « Oman International Tournament 2000 », sur www.rsssf.com (consulté le 16 septembre 2019)
    25. (en) « Carlsberg Cup 2002 », sur www.rsssf.com (consulté le 16 septembre 2019)
    26. (en) « Cyprus International Tournament 2006 », sur www.rsssf.com (consulté le 16 septembre 2019)
    27. a et b (sl) « STATISTIKA » (consulté le 18 septembre 2019)
    28. (en) « International football match results of Slovenia » (consulté le 19 septembre 2019)
    29. (en) « Slovenia - List of International Matches » (consulté le 19 septembre 2019)
    30. a et b (en) « Slovenia national football team: record v Cyprus » (consulté le 20 septembre 2019)
    31. a et b (en) « Slovenia national football team: record v Croatia » (consulté le 20 septembre 2019)
    32. a et b (en) « Slovenia national football team: record v Italy » (consulté le 20 septembre 2019)
    33. (en) « Slovenia national football team: record v Austria » (consulté le 20 septembre 2019)
    34. (en) « Slovenia national football team: record v Hungary » (consulté le 20 septembre 2019)
    35. (en) « Slovenia national football team: record v Estonia » (consulté le 20 septembre 2019)
    36. (en) « Slovenia national football team: record v Norway » (consulté le 20 septembre 2019)
    37. (en) « Slovenia national football team: record v Switzerland » (consulté le 20 septembre 2019)
    38. (en) « Slovenia national football team: record v Romania » (consulté le 20 septembre 2019)
    39. (en) « Slovenia national football team: record v Albania » (consulté le 20 septembre 2019)
    40. « Classement masculin 20 octobre 2010 » (consulté le 20 septembre 2019)
    41. « Classement masculin 17 novembre 2010 » (consulté le 20 septembre 2019)
    42. « Classement masculin 23 décembre 1993 » (consulté le 20 septembre 2019)
    43. « Classement masculin 15 février 1994 » (consulté le 20 septembre 2019)
    44. « Classement masculin 22 août 2007 » (consulté le 20 septembre 2019)
    45. a b c et d « Slovénie » (consulté le 20 septembre 2019)
    46. Classement mondial et européen année après année :
      « Classement FIFA de décembre 1992 - Zone UEFA », sur fifa.com, Fédération internationale de football association, (consulté le 20 septembre 2019)
      « Classement FIFA de décembre 1993 - Zone UEFA », sur fifa.com, Fédération internationale de football association, (consulté le 20 septembre 2019)
      « Classement FIFA de décembre 1994 - Zone UEFA », sur fifa.com, Fédération internationale de football association, (consulté le 20 septembre 2019)
      « Classement FIFA de décembre 1995 - Zone UEFA », sur fifa.com, Fédération internationale de football association, (consulté le 20 septembre 2019)
      « Classement FIFA de décembre 1996 - Zone UEFA », sur fifa.com, Fédération internationale de football association, (consulté le 20 septembre 2019)
      « Classement FIFA de décembre 1997 - Zone UEFA », sur fifa.com, Fédération internationale de football association, (consulté le 20 septembre 2019)
      « Classement FIFA de décembre 1998 - Zone UEFA », sur fifa.com, Fédération internationale de football association, (consulté le 20 septembre 2019)
      « Classement FIFA de décembre 1999 - Zone UEFA », sur fifa.com, Fédération internationale de football association, (consulté le 20 septembre 2019)
      « Classement FIFA de décembre 2000 - Zone UEFA », sur fifa.com, Fédération internationale de football association, (consulté le 20 septembre 2019)
      « Classement FIFA de décembre 2001 - Zone UEFA », sur fifa.com, Fédération internationale de football association, (consulté le 20 septembre 2019)
      « Classement FIFA de décembre 2002 - Zone UEFA », sur fifa.com, Fédération internationale de football association, (consulté le 20 septembre 2019)
      « Classement FIFA de décembre 2003 - Zone UEFA », sur fifa.com, Fédération internationale de football association, (consulté le 20 septembre 2019)
      « Classement FIFA de décembre 2004 - Zone UEFA », sur fifa.com, Fédération internationale de football association, (consulté le 20 septembre 2019)
      « Classement FIFA de décembre 2005 - Zone UEFA », sur fifa.com, Fédération internationale de football association, (consulté le 20 septembre 2019)
      « Classement FIFA de décembre 2006 - Zone UEFA », sur fifa.com, Fédération internationale de football association, (consulté le 20 septembre 2019)
      « Classement FIFA de décembre 2007 - Zone UEFA », sur fifa.com, Fédération internationale de football association, (consulté le 20 septembre 2019)
      « Classement FIFA de décembre 2008 - Zone UEFA », sur fifa.com, Fédération internationale de football association, (consulté le 20 septembre 2019)
      « Classement FIFA de décembre 2009 - Zone UEFA », sur fifa.com, Fédération internationale de football association, (consulté le 20 septembre 2019)
      « Classement FIFA de décembre 2010 - Zone UEFA », sur fifa.com, Fédération internationale de football association, (consulté le 20 septembre 2019)
      « Classement FIFA de décembre 2011 - Zone UEFA », sur fifa.com, Fédération internationale de football association, (consulté le 20 septembre 2019)
      « Classement FIFA de décembre 2012 - Zone UEFA », sur fifa.com, Fédération internationale de football association, (consulté le 20 septembre 2019)
      « Classement FIFA de décembre 2013 - Zone UEFA », sur fifa.com, Fédération internationale de football association, (consulté le 20 septembre 2019)
      « Classement FIFA de décembre 2014 - Zone UEFA », sur fifa.com, Fédération internationale de football association, (consulté le 20 septembre 2019)
      « Classement FIFA de décembre 2015 - Zone UEFA », sur fifa.com, Fédération internationale de football association, (consulté le 20 septembre 2019)
      « Classement FIFA de décembre 2016 - Zone UEFA », sur fifa.com, Fédération internationale de football association, (consulté le 20 septembre 2019)
      « Classement FIFA de décembre 2017 - Zone UEFA », sur fifa.com, Fédération internationale de football association, (consulté le 20 septembre 2019)
      « Classement FIFA de décembre 2018 - Zone UEFA », sur fifa.com, Fédération internationale de football association, (consulté le 20 septembre 2019)
    47. (sl) « Od Olsenove bande do Piratske ladje » (consulté le 17 septembre 2019)
    48. (sl) « Green Dragons: Več kot besede povedo dejanja » (consulté le 17 septembre 2019)
    49. (en) « Slovenia: Zmajceki (Dragons) » (consulté le 17 septembre 2019)
    50. (sl) « Ferguson pozabil na Slovenijo, za Reuters "zmajčeki" » (consulté le 17 septembre 2019)
    51. (sl) « Srbski strah pred glasnimi Slovenci: Slovenija je še brez zmage proti reprezentancam, ki so nastale po razpadu Jugoslavije » (consulté le 17 septembre 2019)
    52. (sl) « Katanec in Zahović bosta združila moči » (consulté le 17 septembre 2019)
    53. (sl) « Zlata generacija tresla mreže (video) » (consulté le 17 septembre 2019)
    54. a et b (en) « Football Team Nicknames » (consulté le 17 septembre 2019)
    55. « Football - Slovénie » (consulté le 17 septembre 2019)
    56. a b c d et e (sl) « Se reprezentanca vrača h koreninam? » (consulté le 17 septembre 2019)
    57. a b c et d (sl) « Nogometaši od leta 2012 v novih dresih » (consulté le 17 septembre 2019)
    58. (sl) « NZS in Nike še šest let » (consulté le 17 septembre 2019)
    59. (en) « New Slovenia Kit 2012-2013- Nike Slovenia Home Shirt 12-13 » (consulté le 17 septembre 2019)
    60. (en) « New Slovenia Jersey 2012/2013- Nike Slovenia Away Kit 12-13 » (consulté le 17 septembre 2019)
    61. (en) « Insane Slovenia 2016 Home and Away Kits Released » (consulté le 17 septembre 2019)
    62. (sl) « Foto: Po 16 tekmah in manj kot dveh letih ima Slovenija nov dres » (consulté le 17 septembre 2019)
    63. (en) « Slovenia 2018/19 Nike Home and Away Kits » (consulté le 17 septembre 2019)
    64. (en) « Nike Slovenia 2018 Home and Away Kits Released » (consulté le 17 septembre 2019)
    65. a et b (en) « UEFA Euro 2000 Group 2 » (consulté le 17 septembre 2019)
    66. a et b (en) « FIFA World Cup 2002 Group B » (consulté le 17 septembre 2019)
    67. a et b (en) « FIFA World Cup South Africa 2010 » (consulté le 17 septembre 2019)

    Voir aussi[modifier | modifier le code]

    Sur les autres projets Wikimedia :