Haris Seferović

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Haris Seferović
Image illustrative de l’article Haris Seferović
Haris Seferović en 2018
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Portugal SL Benfica
Numéro 14
Biographie
Nom Haris Seferović
Nationalité Drapeau : Suisse Suisse
Drapeau : Bosnie-Herzégovine Bosnien
Nat. sportive Drapeau : Suisse Suisse
Naissance (26 ans)
Lieu Sursee (Suisse)
Taille 1,83 m (6 0)
Poste Attaquant
Pied fort Gauche
Parcours junior
Saisons Club
1999-2004Drapeau : Suisse FC Sursee
2004-2007Drapeau : Suisse FC Lucerne
2007-2008Drapeau : Suisse Grasshopper Zurich
Parcours senior1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2008-2010Drapeau : Suisse Grasshopper Zurich 003 00(0)
2010-2013Drapeau : Italie AC Fiorentina 012 00(1)
2011-2012 Drapeau : Suisse Neuchâtel Xamax016 00(2)
2012 Drapeau : Italie US Lecce 005 00(0)
2013 Drapeau : Italie Novare Calcio 018 0(10)
2013-2014 Drapeau : Espagne Real Sociedad 039 00(4)
2014-2017 Drapeau : Allemagne Eintracht Francfort 096 0(19)
2017- Drapeau : Portugal SL Benfica 042 0(11)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2007-2008Drapeau : Suisse Suisse -16 ans 009 00(6)[1]
2008-2009Drapeau : Suisse Suisse -17 ans 022 00(9)[2]
2009Drapeau : Suisse Suisse -18 ans 011 00(9)[3]
2010-2011Drapeau : Suisse Suisse -19 ans 012 00(8)[4]
2011-2014Drapeau : Suisse Suisse espoirs 011 00(3)[5]
2013- Drapeau : Suisse Suisse 059 00(17)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 18 novembre 2018

Haris Seferović, né le à Sursee en Suisse, est un footballeur international suisse d'origine bosnienne[6]. Il joue au poste d'attaquant au SL Benfica.

En club[modifier | modifier le code]

Début professionnel en Suisse[modifier | modifier le code]

Il commence le football dans le club du FC Sursee, puis il rejoint le FC Lucerne où il reste 3 ans. Il poursuit sa formation au sein du club suisse du Grasshopper Zurich en 2007 à l'âge de 15 ans. Il débute tout d'abord avec les équipes de jeunes du club.

Le 26 avril 2009, il débute en équipe professionnelle en Super League contre Neuchâtel Xamax FC (1-4) en rentrant à la 73e minute à la place d'António.

Transfert vers l'Italie[modifier | modifier le code]

Le 29 janvier 2010, il signe pour le club italien de l'AC Fiorentina. Seferovic débute sous les couleurs florentines lors d'un match de coupe se déroulant face à l'équipe de Reggina en entrant à la 48e à la place de Khouma Babacar. Il découvre la série A le 22 mai 2010 face à Brescia.

N'ayant pas sa place dans l'équipe florentine, le club italien choisit de prêter le joueur.

Retour en Suisse[modifier | modifier le code]

Seferovic est prêté au mois de juillet 2011 à Neuchâtel Xamax[7].

Le jeune joueur fête sa première apparition en tant que titulaire lors de la troisième journée de championnat face au FC Thoune avec le maillot xamaxien. Seferović marque son premier but de la saison lors de la 8e journée de championnat face à son club formateur des Grasshoppers. Le jeune talent entre en cours de match en remplaçant Javier Arizmendi et marque seulement 3 minutes après son entrée en jeu[8].

Le 4 janvier 2012, le club congédie le jeune joueur suisse et rompt ainsi les contrats liant le joueur au staff de Neuchâtel[9].

Prêt à Lecce et Novare[modifier | modifier le code]

Vingt-deux jours après son renvoi de Xamax, Seferović est prêté à l'US Lecce, club de Série A[10]. Il revient ensuite à la Fiorentina, où, durant le premier tour, il participe à sept matchs, jouant 189 minutes[11]. Le 30 janvier 2013, il est prêté par le club florentin au Novare Calcio[11].

Transfert à la Real Sociedad[modifier | modifier le code]

Le 10 juillet 2013, Haris Seferovic est transféré à la Real Sociedad, club de la Liga BBVA pour environ trois millions d’euros et y signe un contrat de quatre ans[12].

Il inscrit son premier but dès la 1re journée de championnat le 17 août 2013 face à Getafe CF.

Le 20 août 2013, il marque son premier but en Ligue des champions contre l'Olympique lyonnais lors du tour préliminaire.

Transfert à l'Eintracht Francfort[modifier | modifier le code]

Le 1er août 2014, Seferović signe un contrat de trois ans avec le club allemand de l'Eintracht Francfort[13].

Seferovic marque lors du premier match de Bundesliga le but de la victoire pour l'Eintracht Francfort face au SC Fribourg et prolonge ainsi la bonne préparation effectuée par le joueur suisse[14]. En effet, Seferovic a su se démarquer lors des matchs de Coupe d'Allemagne et lors des matchs amicaux de pré-saison. Ainsi, il a gagné une place de titulaire en ce début de saison 2014[15],[16].

Le 23 mai 2016, Seferović marque le but qui a permis à Eintracht Francfort de rester en 1re division allemande lors du match retour du barrage de promotion-relégation contre Nuremberg, coaché par son compatriote zurichois René Weiler, après un nul 1-1 concédé à domicile[17]. Avec ce but, il met fin à une disette personnelle de plus de six mois.

Durant la saison 2016-2017, son équipe termine dans le ventre mou du classement, à la onzième place. Seferovic joue 25 matchs et marque trois buts. Il participe également à la finale de la Coupe d'Allemagne lors de laquelle Francfort et lui sont battus par le Borussia Dortmund. Lors de ce match, Seferovic ne parvient pas à battre son coéquipier en équipe de Suisse Roman Bürki, mais se procure quelques occasions[18]

Départ au Benfica[modifier | modifier le code]

Après de premières rumeurs durant l’hiver 2016-2017, Seferović quitte l’Eintracht Francfort pour rejoindre le SL Benfica au terme de la saison 2016-2017, en signant pour cinq ans[19].

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Avec les équipes de jeunes suisses[modifier | modifier le code]

À partir de 2007, Haris Seferović joue avec les différentes équipes suisses comme les moins 15 ans et les moins 16 ans où il joue quelques matchs amicaux.

Avec la Suisse M17[modifier | modifier le code]

En 2009, Haris Seferović participe à la Coupe du monde des moins de 17 ans au Nigeria, il y dispute 6 matchs pour inscrire 5 buts. La Suisse fait un excellent parcours et remporte la Coupe du monde contre l'équipe hôte le Nigéria (1-0) grâce à un but d'Haris Seferović.

Il termine le meilleur buteur de la compétition et forme un duo offensif convaincant au côté de Nassim Ben Khalifa[20].

Avec la Nati[modifier | modifier le code]

En 2013, Seferović est convoqué pour la première fois par Ottmar Hitzfeld[21]. Le joueur helvétique inscrit son premier but avec la Nati face à Chypre lors des éliminatoires à la coupe du monde 2014 et permet à son équipe de prendre les 3 points[22].

Malgré un contexte extra-sportif compliqué autour du joueur suisse, le sélectionneur national lui maintient sa confiance[23]. Seferovic fait partie des 23 sélectionnés pour la coupe du monde 2014[24]. Lors du premier match de cette compétition face à l’Équateur, Seferovic entre en cours de jeu et marque le but de la victoire permettant ainsi à son équipe d'engranger les 3 points[25].

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En sélection nationale[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

2009

2013

2014

  • Lauréat des Swiss Football Awards: prix du "But le plus important de l'année 2014", à la suite de son but face à l’Équateur lors de la coupe du monde 2014 [28].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Haris Seferović au 4 juin 2018[29],[30],[31]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : Suisse Suisse Total
Division M B M B M B M B C M B M B M B
2008-2009 Drapeau de la Suisse Grasshopper-Club Zurich Super League 1 0 - - - - - - - - - - - 1 0
2009-2010 Drapeau de la Suisse Grasshopper-Club Zurich Super League 2 0 - - - - - - - - - - - 2 0
Sous-total 3 0 - - - - - - - - - - - 3 0
2009-2010 Drapeau de l'Italie AC Fiorentina Serie A - - - - - - - - - - - - - 0 0
2010-2011 Drapeau de l'Italie AC Fiorentina Serie A 1 0 2 0 - - - - - - - - - 3 0
2012-2013 Drapeau de l'Italie AC Fiorentina Serie A 7 0 2 1 - - - - - - - - - 9 1
Sous-total 8 0 4 1 - - - - - - - - - 12 1
2011-2012 Drapeau de la Suisse Neuchâtel Xamax FC (prêt) Super League 14 2 2 0 - - - - - - - - - 16 2
2011-2012 Drapeau de l'Italie US Lecce (prêt) Serie A 5 0 - - - - - - - - - - - 5 0
2012-2013 Drapeau de l'Italie Novare Calcio (prêt) Serie B 18 10 - - - - - - - - - 3 1 21 11
Sous-total 37 12 2 0 - - - - - - - 3 1 42 13
2013-2014 Drapeau de l'Espagne Real Sociedad Liga 24 2 7 1 - - - - C1 8 1 12 1 51 5
Sous-total 24 2 7 1 - - - - - 8 1 12 1 51 5
2014-2015 Drapeau de l'Allemagne Eintracht Francfort Bundesliga 32 10 2 1 - - - - - - - 10 3 44 14
2015-2016 Drapeau de l'Allemagne Eintracht Francfort Bundesliga 31 4 2 0 - - - - - - - 5 2 38 6
2016-2017 Drapeau de l'Allemagne Eintracht Francfort Bundesliga 25 3 4 1 - - - - - - - 10 1 39 5
Sous-total 88 17 8 2 - - - - - - - 25 6 121 25
2017-2018 Drapeau du Portugal Benfica Lisbonne Primeira Liga 20 4 2 0 2 1 1 1 C1 4 1 10 3 39 10
Sous-total 20 4 2 0 2 1 1 1 - 4 1 10 3 39 10
Total sur la carrière 180 35 23 4 2 1 1 1 - 12 2 50 11 268 54

Buts internationaux[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Seferovic avec les - 16 ans », sur football.ch (consulté le 26 janvier 2012).
  2. « Seferovic avec les - 17 ans », sur football.ch (consulté le 26 janvier 2012).
  3. « Seferovic avec les - 18 ans », sur football.ch (consulté le 26 janvier 2012).
  4. « Seferovic avec les - 19 ans », sur football.ch (consulté le 26 janvier 2012).
  5. « Équipe de Suisse des moins de 21 ans », sur football.ch (consulté le 31 janvier 2013).
  6. Marc David, « Haris Seferovic: les deux visages du prince Haris », sur illustre.ch, (consulté le 2 juillet 2014).
  7. « Seferović prêté à Xamax », sur rjg.ch, (consulté le 3 août 2011).
  8. « Neuchâtel Xamax bat Grasshopper », sur arcinfo.ch, (consulté le 26 janvier 2012)./
  9. « Xamax écarte son capitaine Besle et vire Arizmendi », sur tsr.ch, (consulté le 26 janvier 2012).
  10. « Viré de Neuchâtel Xamax début janvier, Haris Seferovic a été prêté à Lecce par la Fiorentina - tsr.ch - sport - football », sur tsr.ch, (consulté le 26 janvier 2012).
  11. a et b Mirko Martino, « Seferovic prêté à Novare », sur lematin.ch, (consulté le 30 janvier 2013).
  12. si/Newsnet, « Haris Seferovic transféré à la Real Sociedad », sur tdg.ch, (consulté le 13 juillet 2013).
  13. RUW, « Eintracht Frankfurt verpflichtet Haris Seferović », sur eintracht.de, (consulté le 2 août 2014).
  14. (de) « Seferovic schiesst Frankfurt zum Sieg », sur luzernerzeitung.ch, (consulté le 4 juin 2017).
  15. SI/Le Matin, « Seferovic marque encore avec l’Eintracht Francfort », sur lematin.ch, (consulté le 4 juin 2017).
  16. Teleclub NB, « Seferovic-Show : Doublé contre l’Inter », sur bluewin.ch, .
  17. « Bundesliga: Seferovic sauve Francfort de la relégation », sur rts.ch (consulté le 23 mai 2016).
  18. ats/scho, « Coupe d'Allemagne: Bürki et Dortmund soulèvent la "Pokal" », sur rts.ch, (consulté le 30 mai 2017).
  19. ats/jbal, « Primeira Liga: Seferovic quitte Francfort pour le Benfica », sur rts.ch, (consulté le 30 mai 2017).
  20. Patrick Testuz, « M17: «Rien ne pouvait arrêter Ben Khalifa et Seferovic» », sur 24heures.ch, (consulté le 26 janvier 2012)
  21. si/jbla, « Morganella rappelé par Hitzfeld, première pour Seferovic », sur rts.ch, (consulté le 4 juin 2017).
  22. SI/Le Matin, « Seferovic libère la Suisse à la 90e minute », sur lematin.ch, (consulté le 4 juin 2017).
  23. Mirko Martino, « Seferovic convoqué par Hitzfeld malgré ses déboires », sur lematin.ch, (consulté le 4 juin 2017).
  24. si/adav, « Les 23 Suisses qui s'envoleront pour le Brésil sont connus », sur rts.ch, (consulté le 4 juin 2017).
  25. si/lper, « FIFA Mondial: Seferovic libère une Suisse crispée », sur rts.ch, (consulté le 4 juin 2017).
  26. (bs) M. Dautbegović, « Seferović oduševljen nagradom », sur sportsport.ba, (consulté le 26 janvier 2012).
  27. (en) Michael Krobath, « Fabian Schär: "The Crowning Moment of My Season" », sur credit-suisse.com, .
  28. si/baru, « Foot suisse: Ricardo Rodriguez couronné », sur rts.ch, (consulté le 4 juin 2017).
  29. « Haris Seferovic - Données de performance par compétition », sur transfermarkt.fr (consulté le 4 juin 2018).
  30. « Fiche de Haris Seferović », sur footballdatabase.eu
  31. « Haris Seferovic - Carrière internationale », sur transfermarkt.fr (consulté le 19 juin 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]