Koh-Lanta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Koh Lanta (île).
Koh-Lanta
Illustration.
Programme adapté Survivor
Genre Téléréalité, aventure
Création Charlie Parsons
Présentation Denis Brogniart (depuis 2002)
Ancienne présentation Hubert Auriol (2001)
Narration Denis Brogniart
Musique Philippe Pelet
Olivier Perrot-Poitou
(Production Moneypenny, Éditions TF1/Une Musique/ALP Music)
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Nombre de saisons 21 saisons diffusées (dont 4 éditions spéciales)
1 saison en cours de diffusion
Nombre d’émissions 250 (au )
Vainqueur voir Déroulement
Gain 500 000 F (saison 1)
100 000 (depuis la saison 2)
Programme similaire The Island
Production
Lieu de tournage voir Lieux de tournage
Durée 40 jours (de 20 à 30 jours pour les saisons spéciales)
Société de production Adventure Line Productions
Alexia Laroche-Joubert
Diffusion
Diffusion TF1 (Depuis la Saison 1)
Tahiti Nui TV (Saison 16)[1]
Date de première diffusion
Statut En cours de production
Public conseillé Tout public
Site web http://www.tf1.fr/tf1/koh-lanta/

Koh-Lanta (intitulé Les Aventuriers de Koh-Lanta lors de la première saison) est une émission de télévision française de téléréalité et d'aventure diffusée sur TF1 depuis le . Elle est d'abord présentée par Hubert Auriol, puis par Denis Brogniart depuis 2002[2].

Son nom est repris du thaï « Koh Lanta », signifiant en français « l’île au million d'yeux »[n 1] et qui est le nom de l'île thaïlandaise sur laquelle fut tournée la première saison[n 2].

L'émission est adaptée de Survivor, dont le concept a été inventé en 1992 par Charlie Parsons et tourné pour la première fois pour une télévision suédoise en 1997 sous le nom d'Expédition Robinson.

Depuis 2001, seize saisons ont été tournées, au rythme d'une par an puis de deux par an à partir de la saison 16, en plus de quatre éditions spéciales opposant des candidats marquants des saisons précédentes (Le Retour des héros, La Revanche des héros, La Nouvelle Édition), parfois opposés à des sportifs de renom (Le Choc des héros).

En mars 2013, l'émission subit un coup d'arrêt : à la suite de la mort d'un candidat, la saison 13 au Cambodge est annulée dès le premier jour du tournage (cette destination a cependant été choisie pour la saison 17). L'affaire crée la polémique et le médecin de l'émission se suicide dix jours plus tard[4]. Malgré ces drames, l'émission finit par revenir, d'abord sous la forme d'une édition spéciale avec d'anciens candidats[5], tournée en mai 2014 et diffusée en automne de la même année. Le tournage des saisons régulières avec des anonymes a repris dès l'année suivante avec la diffusion de la saison 14.

Présentation et voix-off de l'émission[modifier | modifier le code]

Voix-off

Concept[modifier | modifier le code]

Principe[modifier | modifier le code]

Quatorze à vingt-et-un candidats doivent survivre sur une île inhabitée pendant 40 jours (20 ou 30 jours dans les éditions spéciales et 41 jours dans la saison 18). C'est à eux de trouver de la nourriture afin d'accompagner la maigre ration de riz qui leur est fournie en début d'aventure (sauf dans les saisons 11, 12, 15 et 16, ainsi que l'édition spéciale La Revanche des héros et dans la saison 18, où cette ration n'est pas donnée directement aux candidats). Ils doivent construire un abri afin de se protéger des conditions extérieures (intempéries, insectes, etc) et entretenir le feu qu'ils sont parvenus à faire ou qu'ils ont remporté lors de la première épreuve de confort.

Chaque candidat possède un sac à dos contenant quelques vêtements[6]. Tout produit lié à l'hygiène ou l'alimentation est interdit (sauf si maladie)[7]. Dans les quatre premières saisons, les candidats avaient le droit d'emporter dans le jeu leurs bijoux (sauf les montres), et à prendre éventuellement avec eux un paréo. Dans la première saison, les candidats avaient droit à plusieurs tenues de rechange. Dans les cinq premières saisons, chaque candidat disposait également d'un maillot de la couleur de son équipe. Il pouvait s'agir d'une chemise, d'un T-shirt ou d'un débardeur.

Tribus[modifier | modifier le code]

Depuis la saison 1 (sauf saison 17), les candidats sont répartis en deux équipes (tribus) de 8 à 10 : les rouges et les jaunes, portant généralement le nom de l'île où ils établissent leur campement. Pour les saisons spéciales, les candidats sont répartis en deux tribus de 6 à 8.

À leur arrivée, les candidats trouvent un puits d'eau potable, une réserve de 5 kg de riz (selon les saisons), une trousse de secours, une gamelle, une gourde et deux machettes. Un kit d'urgence scellé contenant un talkie-walkie et une balise de détresse n'est à ouvrir qu'en cas de nécessité. Dans la saison 1, les candidats bénéficiaient de dix boîtes de conserve, 2 litres d'huile, 1 kg de farine et du savon.

À partir de la saison 11, les candidats ne bénéficiaient plus du riz à leur arrivée. Ils devaient le gagner lors du 1er jeu de confort. Cette mesure a été supprimée lors du retour de l'émission en 2014, et a fait son retour à partir de la saison 15.

En octobre 2016, TF1 annonce un changement pour la saison 17 (diffusée au printemps 2017), une troisième équipe est intégrée : les rouges, les jaunes et les bleus[8].

Mais dans la saison 18, on retrouve deux tribus, les jaunes et les rouges.

Arrivée des candidats[modifier | modifier le code]

  • Dans les saisons 1, 3, 5, 6, 7 et 9, les candidats disposaient soit d'un radeau, soit d'une pirogue, avec lesquels ils débarquaient sur leurs îles respectives. Ce radeau était la plupart du temps démonté pour constituer la base d'un abri solide ou des équipements de confort / loisir (table, tabourets, balançoire…).
  • Dans les saisons 2 et 16, les candidats ont été amenés sur les lieux du tournage en camion.
  • Dans la saison 4, les éclaireurs ont plongé d'un hélicoptère dans la mer pour rejoindre leurs îles à la nage tandis que les six autres membres de chaque équipe ont débarqué sur leurs îles de l'autre côté, en pirogue à moteur.
  • Dans les saisons 8, 11 et 12, les candidats ont débarqué en plongeant directement dans la mer d'un hélicoptère, à quelques mètres de leurs plages.

Composition des tribus[modifier | modifier le code]

Les tribus sont composées différemment selon les saisons :

  • par la production (saisons 1, 2, 11, 17 et La Revanche des héros)
  • par les doyens qui choisissent leurs coéquipiers (saison 3)
  • par les plus jeunes qui choisissent leurs coéquipiers (saison 15)
  • en séparant hommes et femmes (saisons 4 et 10)
  • en fonction de l'âge des participants (saisons 5 ,6 et 18)
  • à partir d'une épreuve où les gagnants choisissent leurs futurs coéquipiers (saisons 7, 8, 12 et 14)
  • par tirage au sort (Le Retour des héros)
  • par le candidat le plus jeune et le plus âgé ; l'un compose les équipes et l'autre choisit laquelle ils vont intégrer (saison 9)
  • à partir d'une épreuve où le gagnant fait les équipes et où une personne de son choix choisit dans quelle équipe il sera (saison 16)
  • par leur statut de célébrité ou non (Le Choc des héros)
  • ou par des candidats emblématiques (La Nouvelle Édition).

Au cours du jeu, les équipes peuvent aussi être amenées à être modifiées lors d'une éventuelle épreuve spéciale, ou lors de l'abandon d'un des candidats (le dernier éliminé revenant en remplacement lors d'un abandon, sauf depuis la saison 11 où il n'y a plus de remplacement si l'abandon est volontaire).

Réunification[modifier | modifier le code]

À la moitié de l'aventure (en général après une vingtaine de jours), les deux tribus sont fusionnées : c'est la réunification. Avant celle-ci, un « ambassadeur » est choisi dans chaque équipe. Ces derniers ont un rôle crucial, puisqu'ils peuvent décider de l'élimination d'un aventurier. Si les deux ambassadeurs ne parviennent pas à trouver un accord, un tirage au sort élimine sur-le-champ l'un des ambassadeurs. Un candidat éliminé aux ambassadeurs ne peut pas se protéger en utilisant un collier d'immunité, s'il en dispose.

Le système des ambassadeurs a connu des variations et des évolutions au fil des saisons :

  • Jusqu'à la saison 8, ce n'était pas une élimination mais simplement un handicap d'une voix au conseil suivant la réunification. Une seule exception : lors de la saison 2, les ambassadeurs n'ont pas eu à désigner de candidat, mais simplement à choisir sur quel camp se déroulera la réunification.
  • Lors de la saison 9, le candidat éliminé par les ambassadeurs a pu disputer une épreuve individuelle pour racheter sa place dans l'aventure.
  • Lors du Choc des héros, une épreuve a été disputée entre les deux ambassadeurs. Le gagnant remportait une immunité pour le prochain conseil, et un avantage dans la négociation : en cas de désaccord, c'est l'ambassadeur perdant qui serait éliminé.
  • Lors de La Revanche des héros, les ambassadeurs ne devaient pas éliminer un aventurier, mais devaient chacun désigner un candidat de leur tribu pour participer à un duel éliminatoire.
  • Lors des saisons 11 et 12, ce n'était pas les équipes elles-mêmes qui désignaient leur ambassadeur, mais un ou deux émissaires envoyés par l'autre équipe. Lors de La Nouvelle Édition, un émissaire a également été désigné dans chaque équipe pour visiter le camp adverse, mais il n'avait pas le pouvoir de désigner l'ambassadeur de l'autre équipe. Lors des saisons 14 , 15 et 17 les deux équipes doivent désigner l'ambassadeur adverse, mais n'envoient plus d'émissaire. Lors de la saison 16 ce sont les équipes qui choisissaient leur propre ambassadeur.

Épreuves[modifier | modifier le code]

Généralités[modifier | modifier le code]

Deux types d'épreuves sont organisées tout au long du jeu : une épreuve de confort et une d'immunité. Les épreuves peuvent être sportives, de natation, d'équilibre, de travail d'équipe, de dextérité, ou encore de volonté.

  • L'épreuve de confort permet d'améliorer le quotidien de l'équipe qui gagne par une récompense.
  • L'épreuve d'immunité permet de préserver l'équipe gagnante d'une élimination lors du conseil. Les gagnants de cette épreuve reçoivent un totem, représenté dans le logo de l'émission.

Durant la première phase du jeu, pour que les équipes soient équitables, l'équipe en supériorité numérique doit subir un tirage au sort désignant les candidats qui ne participent pas à l'épreuve. La plupart du temps, le tirage est effectué de telle sorte qu'il y ait le même nombre de femmes et d'hommes de chaque côté.

Après la réunification, les épreuves deviennent individuelles : le gagnant d'une épreuve d'immunité ne pourra pas être éliminé contrairement aux autres et le gagnant de l'épreuve de confort obtient quelque chose lui permettant d'améliorer ses propres conditions de vie (voyage hors du camp, hygiène…). Les deux dernières épreuves individuelles avant la finale sont très importantes : l'épreuve de confort offre une récompense hors norme au gagnant (en général, partager une journée loin du camp avec un de ses proches), tandis que la dernière épreuve d'immunité assure une place en finale au gagnant.

Beaucoup d'épreuves sont récurrentes, comme la dégustation d'insectes ou d'animaux, la boue, le parcours du combattant, la régate en radeau, le grappin, l'épreuve des paresseux, l'épreuve dite « des sacs », l'épreuve d'équilibre sur bambous flottants ou encore la pierre au fond de l'eau.

Il peut arriver que dans les épreuves de confort individuelles, il y ait une femme et un homme qui gagnent (lorsqu'une épreuve est susceptible d'avantager l'un des deux sexes), ou alors que le vainqueur puisse choisir un équipier pour profiter de la récompense avec lui.

Épreuve à élimination directe[modifier | modifier le code]

Dans certaines saisons ont été utilisées des épreuves de mort subite. Dans ces épreuves, le premier aventurier à perdre ou abandonner est directement éliminé et ne bénéficie ni de la possibilité d'utiliser un collier d'immunité ni de remplir le bulletin du vote noir.

  • Les premières épreuves de ce type sont apparues dans Le Retour des héros et la saison 9 : lors de ces deux saisons, une épreuve a été disputée dès le premier jour et a abouti à l'élimination directe du dernier homme et de la dernière femme. Cependant, dans Le Retour des héros, les deux aventuriers éliminés lors de cette épreuve ont eu une chance de revenir en jeu : la tribu gagnante de la première épreuve de confort a pu choisir l'un d'entre eux pour intégrer leur équipe.
  • Lors de La Revanche des héros, plusieurs épreuves de mort subite ont eu lieu. La première est disputée par toute l'équipe rouge le deuxième jour et élimine Fabienne. La seconde oppose Patricia et Teheiura à la suite de la décision des ambassadeurs le dixième jour et provoque l'élimination de Patricia. La troisième est disputée le vingtième jour et oppose les sept candidats encore en lice. Il s'agit en fait de la dernière épreuve d'immunité : Bertrand remporte l'épreuve et est donc qualifié d'office pour la finale, tandis que Moussa, arrivé dernier, est éliminé.
  • Dans La Nouvelle Édition, l'épreuve d'immunité du dix-huitième jour est éliminatoire pour le dernier. Cependant, au début de l'épisode suivant, un duel a opposé le candidat éliminé lors de cette épreuve à celui éliminé au conseil qui a suivi, et le gagnant a pu réintégrer l'aventure.
  • Lors de la saison 16, une épreuve de mort subite a eu lieu lors du 32e jour de l'aventure et élimine Julie.
  • Dans la saison 17, une épreuve éliminatoire est disputé par l'équipe rouge lors du vingtième jour et élimine Maria.

Épisode des binômes (destins liés)[modifier | modifier le code]

Lors de la saison 12, une nouveauté est instaurée : la règle des binômes. Lorsque huit ou dix aventuriers sont encore en jeu, ils sont répartis en cinq binômes (quatre dans la saison 17).Le destin de chaque candidat est alors lié à son binôme : deux candidats profitent du gain de l'épreuve de confort, l'épreuve d'immunité est disputée par deux, si un candidat brandit un collier d'immunité son binôme sera également immunisé, et le candidat éliminé lors du conseil provoquera également l'élimination de son binôme. Lors de la saison 16, les binômes ne sont formés que pour une épreuve d'immunité en deux parties, qui devient ensuite individuelle.

La répartition des binômes a connu deux variations :

  • Lors de la saison 12, les candidats ont composé leurs binômes comme ils le souhaitaient.
  • Lors des saisons 14, 15, et 17, les duos sont déterminés par tirage au sort, effectué de façon à respecter autant que possible la parité des binômes.

Épreuve en équipe après la réunification[modifier | modifier le code]

Un cas de figure exceptionnel s'est produit lors de la saison 16 : lors de l'épisode 9, l'épreuve de confort s'est disputée en équipes. Les deux capitaines ont été tirés au sort et ont pu former leur équipe comme ils le souhaitaient. L'équipe gagnante (dans son ensemble) a donc pu profiter de la récompense. Le jeu individuel a repris à l'épreuve d'immunité.

Épreuve de dissolution[modifier | modifier le code]

Lors de la saison 17, dans l'épisode 4 l'épreuve de confort est une épreuve de dissolution servant à dissoudre une équipe dont les candidats seront répartis dans les deux autres équipes en respectant la parité. Les équipes non dissoutes repartent avec 2 kg de riz chacune. À la fin de l'épreuve, elles choisissent chacune un émissaire partant sur le camp de la tribue perdante et designant ceux qui intégreront leurs équipe respectifs.

Le conseil[modifier | modifier le code]

Principe et déroulement[modifier | modifier le code]

Tous les trois jours en moyenne (deux lors des saisons spéciales), un candidat de l'équipe perdante à l'épreuve d'immunité est éliminé au cours d'un conseil réunissant tous les membres de la tribu qui votent contre celui qu'ils désirent voir quitter le camp. Si le conseil se déroule traditionnellement le soir ou le lendemain de l'épreuve d'immunité, il se peut qu'il se déroule immédiatement après l'épreuve.

Après la réunification, tous les candidats participent au conseil et seul le gagnant de l'épreuve d'immunité ne peut pas être éliminé. Néanmoins, après la réunification, un candidat peut, pour une quelconque raison, refuser l'immunité qu'il a acquise durant l'épreuve.

Contrairement aux autres émissions de survie des pays étrangers, le conseil ressemble à un talk-show. Denis Brogniart et les candidats se retrouvent et s'expriment[9], parlent des raisons de la défaite, de la vie sur le camp et des problèmes éventuels, avant de voter. Le vote s'exécute à bulletin secret. Chaque candidat vote contre l'un des membres de son équipe (ou contre quelqu'un d'autre après la réunification) puis dépose son bulletin dans une urne prévue à cet effet après avoir argumenté son choix. À lieu alors le dépouillement par le présentateur, qui annonce ensuite au candidat éliminé : « Les aventuriers de la tribu (réunifiée) ont décidé de vous éliminer, et leur sentence est irrévocable » et éteint la torche du candidat.

À noter que la phrase prononcée par le présentateur a changé au fil des saisons :

  • Lors de la première saison le présentateur (Hubert Auriol à l'époque) disait : « L'équipe a voté, il en est ainsi ».
  • Lors des saisons 2 à 4, Denis Brogniart déclarait « Les aventuriers de la tribu rouge\jaune ont décidé de vous éliminer, et leur décision est irrévocable ».

Il éteint alors la torche du candidat. Enfin, le candidat peut dire quelques mots à ses compagnons avant de quitter l'aventure. Le sort du candidat dépend de la phase durant laquelle il est éliminé :

  • Avant la réunification, le candidat reste plusieurs jours sur place dans une résidence isolée, pour pouvoir revenir en cas d'abandon d'un autre concurrent, puis rentre en France.
  • Après la réunification, il séjourne dans la résidence du jury final jusqu'au dernier jour de l'aventure.

Si un candidat abandonne, le candidat éliminé au dernier conseil réintègre le jeu (ou dans certains cas, un nouveau candidat intègre le jeu s'il n'y a pas d'éliminé encore disponible). À noter que depuis la saison 11, cette règle a été modifiée : seuls les abandons sur raison médicale sont remplacés par le candidat dernièrement éliminé.

Immunité exceptionnelle[modifier | modifier le code]

Il peut arriver que, pour une raison médicale, un candidat ne puisse pas participer à une épreuve d'immunité individuelle : il reçoit alors une immunité à titre exceptionnel. Cette règle ne s'applique généralement pas lors de la phase par équipes, seule Kaouther dans la saison 9 et Jesta dans la saison 16 en ont profité (Kaouther a finalement abandonné lors du conseil). Il arrive aussi qu'en raison d'un abandon, un candidat précédemment éliminé réintègre le jeu après l'épreuve d'immunité : dans ce cas, il obtient également une immunité au conseil (règle s'appliquant pendant tout le jeu). Néanmoins lorsque des candidats ne peuvent participer à l'épreuve d'immunité par équipes à cause d'une supériorité numérique, ils ne sont pas immunisés.
Il est également arrivé qu'un candidat évacué de l'île pour raisons médicales, mais toujours en jeu, ne puisse pas assister au conseil. Lors des premières saisons, lorsque ce cas de figure se produisait, le candidat pouvait tout de même voter, et son bulletin était ajouté dans l'urne au moment du dépouillement. Il ne bénéficiait pas de mesure particulière : il était ainsi possible qu'un candidat absent soit éliminé (bien que ce cas de figure ne se soit jamais produit). Un autre cas particulier s'est produit lors de la saison 4 : au début du premier conseil, Jean-Bernard s'est vu signifier son bannissement pour 48 heures en raison d'un comportement inapproprié et n'a donc pas pu voter, tout en restant vulnérable à l'élimination.

Depuis Le Choc des héros, lorsqu'un candidat reçoit une immunité à titre exceptionnel, il ne peut pas voter lors du conseil. De plus, lorsqu'un candidat est absent au conseil, il ne peut désormais plus voter, et bénéficie d'une immunité.

Immunités spéciales et vote noir[modifier | modifier le code]

Dès la onzième saison, deux nouveautés font leur apparition : le collier d'immunité, et le vote noir.

  • Le collier d'immunité, qui est caché sur les campements (ou sur une île spéciale dans la saison 15), permet à son porteur d'être immunisé lors d'un conseil, mais seulement s'il décide de l'utiliser : dans ce cas, après que les votes ont été faits, mais avant le dépouillement, il doit signaler à Denis Brogniart qu'il dispose d'un collier d'immunité et le lui remettre. Tous les votes contre lui sont alors annulés. Sa détention peut être tenue secrète, mais il ne peut pas être donné à quelqu'un d'autre. Cependant, il est permis de l'utiliser pour également immuniser son binôme durant l'épisode des destins liés. Cette règle est modifiée à partir de la saison 16, il est désormais possible d'utiliser le collier d'immunité pour protéger un autre candidat. Et dès la saison 17, le collier devient cessible et peut être donné à un autre aventurier. Lors de la saison 18 il a un demi collier d'immunité, il faut rassembler les deux moitiés pour pouvoir l'utiliser.
  • Le vote noir, quant à lui, s'agit d'un vote supplémentaire de la personne qui vient d'être éliminée contre un membre de sa tribu : il compte alors pour le conseil suivant de la personne concernée par le vote noir. Lors de la saison 17, le mécanisme change : il est appliqué seulement après la réunification et permet au candidat éliminé de désigner une personne qui votera deux fois au prochain conseil.

La seizième saison a disposé d'une immunité très spéciale : l'anneau d'or, caché sur une île au trésor. Si un candidat le trouve après un parcours en 10 étapes, alors il est automatiquement qualifié pour la finale, et de fait l'immunisant pour tous les conseils restants. Cependant, il continue à participer aux jeux de confort et d'immunité comme n'importe quel autre candidat (hors épreuves éliminatoires), et ne doit pas abandonner afin de participer à la finale. L'anneau d'or peut être utilisé comme un collier d'immunité, en révélant sa détention lors du conseil après les votes, mais avant le dépouillement.

Epreuve d'immunité individuelle après épreuve d'immunité par équipe[modifier | modifier le code]

Dans la seizième saison, au 6e épisode, le lendemain de la défaite des rouges à l'épreuve d'immunité, une épreuve d'immunité individuelle est organisée entre les seuls membres de la tribu rouge afin que l'un d'entre eux puisse acquérir une immunité individuelle

Égalité au conseil[modifier | modifier le code]

Il n'y a eu que six égalités lors de conseils (hormis les finales) : le douzième conseil de la saison 7, le premier et le septième conseil de la saison 9, le treizième conseil de la saison 14 le cinquième conseil de la saison 15 et le douzième conseil de la saison 16. Si ce cas de figure se présente, tout le monde doit revoter, uniquement contre les personnes à égalité. Les votes noirs éventuels ne sont pas pris en compte lors du deuxième vote. Si, après ce nouveau vote, il y a toujours égalité, un tirage au sort entre les candidats ex-æquo décide de la personne éliminée.

La finale[modifier | modifier le code]

Lorsqu'il ne reste plus que quatre aventuriers en lice (ou cinq selon certaines saisons), c'est la finale. Elle est composée de deux épreuves éliminatoires (L'épreuve d'orientation puis l'épreuve des poteaux), puis d'un vote final.

Course d'orientation[modifier | modifier le code]

Depuis la 3e saison, la première épreuve est une épreuve d'orientation où il faut retrouver un objet (coquillage, masque, pagaie, bouclier, statuette ou poignard…) dissimulé dans un lieu précis, souvent au cœur de la jungle ou dans des endroits inattendus. Depuis la saison 5, cela se fait à l'aide d'une boussole et d'une carte et les candidats doivent d'abord retrouver une balise, qui se trouve près d'un repère donné (arbre, rocher, mare…). La balise est le plus souvent dans un rayon de 20 pas autour du repère. Cette balise indique une couleur et un nombre. La couleur correspond à une direction (ouest, nord-est…) et le nombre correspond au nombre de pas qu'il faut faire dans cette direction. Le tableau de correspondances entre les couleurs et les directions est situé au point de départ de la course. Le candidat n'ayant pas mémorisé ce code couleur avant le départ devra retourner devant le tableau.

En ayant la direction et le nombre de pas, les candidats disposent de toutes les indications leur permettant de retrouver un objet, lui aussi dissimulé. Le dernier qui ramène son objet est éliminé. Dans les premières saisons, il y a un objet par concurrent, mais depuis la saison 9, il n'y a que trois objets correspondants aux trois places disponibles.

Il peut arriver aussi qu'une personne trouve directement l'objet sans avoir à utiliser la balise (comme Gabriel lors de la saison 15 ou Jesta dans la saison 16)

Cette épreuve a connu diverses variations :

  • Lors des deux premières saisons, la première épreuve éliminatoire était différente : il s'agissait d'un questionnaire sur les différents évènements qui avaient marqué la saison (nom des ambassadeurs, ordre d'élimination des candidats…). Celui des quatre candidats qui capitalisait le moins de points au terme de cette épreuve était immédiatement éliminé.
  • Lors de la 3e saison, les candidats ont dû aller chercher chacun une bouteille dans la mer contenant un symbole dessiné sur papier (rond, carré, croix, triangle) puis aller chercher un pilier surplombé de leur symbole, creuser à son pied et déterrer une malle. Cette malle contenait un message qui indiquait alors aux candidats que 3 pagaies étaient dissimulées dans la jungle.
  • La 4e saison est la seule où cette épreuve n'est pas directement éliminatoire : Romuald, qui avait perdu l'épreuve, n'a été sanctionné que d'un bulletin supplémentaire contre lui lors du conseil qui a suivi. Ses partenaires l'ont quand même sorti à l'unanimité.

Le record de l'épreuve est détenu par Frédéric qui, lors de la saison 8, n'avait mis que 20 minutes pour trouver son objet.

Épreuve des poteaux[modifier | modifier le code]

Lors de la première saison, l'épreuve finale était de poser sa main sur un totem géant en forme de colonne et de ne surtout pas l'en décoller. Patricia abandonna ce défi au bout de 7 heures et demie environ. Le jeu durant longtemps, la règle changea légèrement, la main des candidats ne devait plus bouger du tout au bout de huit heures. Cette épreuve a duré 9 heures et demie, et a été remportée par Gilles, qui a choisi Guénaëlle pour l'accompagner en finale. Vu la durée de cette épreuve, elle n'a pas été reconduite.

Yann Le Gac, créateur de jeux chez Adventure Line Productions, a l'idée d'introduire cette épreuve des poteaux (qui n'existe dans aucune version étrangère) lors de la 2e saison en observant des pélicans perchés[n 3] : les 3 candidats restants doivent tenir en équilibre le plus longtemps possible sur un poteau ancré dans le sable, soit sur la plage, soit dans l'eau. De la saison 2 à la saison 6, l'épreuve se déroulait avec des chaussures mais depuis la saison 7, les candidats doivent être pieds nus. L'épreuve se déroule de nouveau avec des chaussures lors de La Nouvelle Édition. Le but de l'épreuve est d'être le dernier debout sur son poteau, afin de faire face au jury final, mais aussi de choisir l'aventurier qui l'accompagnera devant ce jury.

L'épreuve peut durer de quelques minutes à plusieurs heures, le record étant de 5 heures et 16 minutes, détenu par Amel (et Nicolas qui a chuté le second) dans la saison 2. La seconde place est détenue par Jade et Maryline dans la saison 7 qui ont tenu 4 heures 40 minutes et ont dû pour la première fois être départagées en se tenant sur un seul pied. Jade l'emporta car Maryline s'est rappuyé sur sa perche, ce qui entraîna sa disqualification de l'épreuve. (Jade gagnera une nouvelle fois l'épreuve dans Le Retour des héros, mais cela ne dura que deux heures et demie). Jade est à ce jour la seule candidate de l'histoire de Koh-Lanta à avoir gagné deux fois cette épreuve.

Depuis la saison 3, le poteau dispose à son extrémité d'une petite plate-forme (de plus petite taille pour les femmes) divisée en plusieurs parties. Au début de l'épreuve, la plate-forme permet de bien positionner ses pieds. Mais ensuite, une partie de la plate-forme est retirée, puis une autre, les candidats ne se trouvant plus à la fin que sur le poteau même. Jusqu'en 2007 des personnes enlevaient des barreaux horizontaux plantés dans le poteau, et depuis la saison 8 ce sont les candidats eux-mêmes qui doivent enclencher un mécanisme en tirant sur des cordelettes pour réduire les clavettes de la surface de la plate-forme. Si malgré tout, après que le poteau ait été totalement dépouillé, l'épreuve dure toujours, Denis Brogniart oblige les candidats restants (ou alors, comme dans la saison spéciale du Choc des héros, à la demande des candidats) à se tenir sur un seul pied.

L'épreuve des poteaux n'a connu que peu de variations depuis la saison 8, où lors de la saison spéciale de La Revanche des héros, le haut du poteau était bombé, ce qui rendait l'équilibre encore plus précaire. Lors de la saison 12, l'épreuve a débuté avant le lever du soleil : les candidats furent dans l'obscurité pendant près d'une heure.

Une fois l'épreuve terminée, le gagnant doit désigner, parmi les deux perdants, le candidat qui l'affrontera devant le jury final. Durant certaines saisons, les deux derniers aventuriers ont l'occasion de se remémorer toute l'aventure vécue en revisitant les lieux importants du jeu (le lieu d'arrivée, les camps, le duel des ambassadeurs...) qui contiennent les prénoms ou les photos de tous les candidats éliminés. Ils sont ensuite emmenés devant le jury final.

Le jury final[modifier | modifier le code]

Le gagnant est élu par les autres candidats qui ont passé avec lui le cap de la réunification (à quelques exceptions près, certains candidats ayant abandonné n'en ont pas fait partie). Depuis la saison 4, les perdants de l'orientation et des poteaux arrivent durant le conseil, les éliminés composant le jury final n'étant ainsi informés de l'identité des deux finalistes qu'au dernier moment.

Durant ce conseil, le jury final peut poser librement ses questions aux finalistes. À la fin du conseil, chaque finaliste a l'occasion de s'exprimer devant le jury pendant une minute. Les membres du jury votent ensuite pour élire le gagnant (contrairement aux autres conseils, le vote est en faveur du candidat). Une fois que tous les membres ont voté, depuis la saison 2, l'urne est scellée sous contrôle d'huissier, et le dépouillement a lieu en direct et sur un plateau à Paris, plusieurs mois après la fin du tournage de l'émission. Lors de la saison 1, le dépouillement s'est fait immédiatement après le vote.

Selon le nombre de membres composant le jury final, une égalité est possible si ce nombre est pair (et cela s'est démontré par deux fois, lors de la saison 3 et lors de la saison 7). Lors de la saison 9, il y avait 8 éliminés après la réunification, mais le premier éliminé d'entre eux (Freddy), bien qu'il ait pris part au débat, n'a pas pu voter. Cela rendait donc impossible une égalité finale. A contrario, lors de là saison 16, lors d'un conseil, le nombre de votant initial était impair mais l'un des aventuriers (Yannick) n'a pas voté, étant rentré en France pour des raisons d'ordre familiale, ce qui aurait pu déboucher sur une égalité.

Gains[modifier | modifier le code]

L'aventurier qui est élu touche 100 000 . Dans le cas d'une égalité au conseil final, les deux finalistes gagnent chacun la moitié de la somme du gagnant. En 2003 et 2007, ils se partageaient également les 10 000 € du finaliste malheureux.

Jusqu'en 2016, le candidat qui terminait second remportait la somme de 10 000 €. Ce n'est plus le cas depuis la saison 16 et le gagnant est désormais le seul récompensé.

Chaque candidat perçoit cependant une indemnité journalière pendant l'aventure, un défraiement qui équivaut à une vingtaine d'euros par jour de participation, ainsi qu'une prime de confidentialité d'environ 3 600 €[n 4]. En 2014, le gagnant Marc ayant spoilé le déroulement d'un épisode, il ne toucha pas sa prime de confidentialité.

Différences avec la version américaine[modifier | modifier le code]

La version française, Koh-Lanta, diffère notamment de la version américaine, par la durée de l'aventure qui est de 39 jours aux États-Unis contre 40 en France (43 jours la première saison, 42 pour les saisons 12 et 16, 41 pour la saison 18 et une vingtaine de jours pour les éditions spéciales), par les moyens mobilisés et le montant du prix (1 million de dollars pour le Sole Survivor et 100 000 $ pour le(s) finaliste(s) aux États-Unis, 100 000 pour le gagnant et 10 000 pour le finaliste dans la version française). De plus, dans la version américaine, il peut y avoir jusqu'à quatre tribus originales. Des immunités cachées ont également fait leur apparition (ces dernières sont apparues en France lors de la saison 11), tout comme une île d'exil (Exile Island, saisons 12–14, 16–18 et 29, apparue en France lors de la saison 15 sous le nom de l'île aux colliers) et une île du rachat (Redemption Island, saisons 22–23). Dans certaines saisons américaines, les jeux de confort permettent d'avoir des indices sur l'emplacement des colliers d'immunité et ces colliers sont parfois remis en jeu une fois utilisés.

Musiques[modifier | modifier le code]

La musique du générique ainsi que toutes les musiques d'habillage sont des musiques originales composées par Philippe Pelet et Olivier Perrot-Poitou (Production Moneypenny, Éditions TF1/Une Musique/ALP Music)[10],[11]. Un CD de remix du générique a été commercialisé en 2008 sous le titre Koh-Lanta Aventuri.

Saisons[modifier | modifier le code]

Déroulement[modifier | modifier le code]

Saisons Lieu Durée
(en jours)
Total de
candidats
Diffusion Tribus Vainqueur(s)
1
Les Aventuriers de Koh-Lanta
Drapeau : Thaïlande Thaïlande, île de Koh Lanta
43
16
Du 4 août au Lanta-naï
Korok
Gilles Nicolet
2
Koh-Lanta : Nicoya
Drapeau : Costa Rica Costa Rica, péninsule de Nicoya
40
Du 28 juin au Ventanas
Tambor
Amel Fatnassi
3
Koh-Lanta : Bocas del Toro
Drapeau : Panamá Panama, archipel de Bocas del Toro
18
Du 6 juin au Machiga
Boro
Isabelle
Seguin
Delphine Bano
4
Koh-Lanta : Panama
Drapeau : Panamá Panama, archipel de Las Perlas
16
Du 2 juillet au Chapera
Mogo
Philippe Bordier
5
Koh-Lanta : Pacifique
Drapeau : France Nouvelle-Calédonie, îlots de l'île des Pins
17
Du 1er juillet au Kumo
Kanawa
Clémence Castel
6
Koh-Lanta : Vanuatu
Drapeau : Vanuatu Vanuatu, archipel d'Éfaté
16
Du 21 juillet au Tana
Mosso
François-David Cardonnel
7
Koh-Lanta : Palawan
Drapeau : Philippines Philippines, archipel de Palawan Du 29 juin au Guntao
Batang
Souad
"Jade" Handi
Kevin Cuoco
8
Koh-Lanta : Caramoan
Drapeau : Philippines Philippines, péninsule de Caramoan
39
17
Du 4 juillet au Mingao
Tayak
Christelle Gauzet
9
Koh-Lanta : Palau
Drapeau : Palaos Palaos, en Micronésie
18
Du 28 août au Mawaï
Koror
Christina Chevry
10
Koh-Lanta : Viêtnam
Drapeau : Viêt Nam Viêt Nam, archipel de Côn Đảo
40
Du 17 septembre au Vang
Do
Philippe Duron
11
Koh-Lanta : Raja Ampat
Drapeau : Indonésie Indonésie, archipel de Raja Ampat
41
20
Du 9 septembre au Wasaï
Mambok
Gérard Urdampilleta
12
Koh-Lanta : Malaisie
Drapeau : Malaisie Malaisie, archipel de Seribuat
42
Du au Sungaï
Mawar
Ugo Lartiche
13 annulée Drapeau : Cambodge Cambodge, île de Koh Rong annulée annulée[n 5]
14
Koh-Lanta : Johor
Drapeau : Malaisie Malaisie, archipel de Sibu
40
Du 24 avril au Lankawaï
Tinggi
Marc Rambaud
15
Koh-Lanta : Thaïlande
Drapeau : Thaïlande Thaïlande, archipel de Ko Yao
21
Du 12 février au Karwaï
Aopoh
Wendy Gervois
16
Koh-Lanta : L'Île au trésor
Drapeau : Cambodge Cambodge, île de Koh Rong
42
20
Du 26 août au Naga
Sambor
Benoit Assadi
17
Koh-Lanta : Cambodge
40
21
Du 10 mars au Sokka
Bokor
Takeo
Frédéric Blancher
18
Koh-Lanta : Fidji
Drapeau : Fidji Fidji, archipel de Mamanuca
41
Depuis le Coravu
Makawa
A venir
Éditions spéciales Lieu Durée
(en jours)
Total de
candidats
Diffusion Tribus Vainqueur(s)
1
Koh-Lanta : Le Retour des héros
Drapeau : Brésil Amazonie, au bord du Rio Negro 21 14 Du 13 janvier au Tupan
Jacaré
Romuald Lafite
2
Koh-Lanta : Le Choc des héros
Drapeau : France Nouvelle-Calédonie, Poum 20 Du 26 mars au Tiac
Malabou
Grégoire Delachaux
3
Koh-Lanta : La Revanche des héros
Drapeau : Cambodge Cambodge, île de Koh Rong 23 16 Du 6 avril au Klahan
Nekmao
Bertrand Bolle
4
Koh-Lanta : La Nouvelle Édition
Drapeau : Malaisie Malaisie, archipel de Sibu 13 Du 12 septembre au Tengah
Simban
Laurent Maistret
5
Koh-Lanta All Star
En préparation[13]

Records[modifier | modifier le code]

Candidats ayant remporté le plus d'épreuves individuelles (4 et plus)[modifier | modifier le code]

Class. Candidats (saisons) Total des épreuves remportées Épreuves de confort Épreuves d'immunité Épreuves finales
1 Claude (saison 10 et La Revanche des héros) 11 sur 24 disputées (45,83 % de victoire)[14] 4 sur 8 disputées 5 sur 11 disputées Orientation + Poteaux
2 Teheiura (saison 11, La Revanche des héros et La Nouvelle Édition) 10 sur 26 disputées (38,46% de victoire) 4 sur 9 disputées 5 sur 14 disputées Orientation
3 Jade (saison 7 et Le Retour des héros) 7 sur 22 disputées (31,82 % de victoire) 1 sur 9 disputées 3 sur 10 disputées Orientation + Poteaux (2 fois)
3 Martin (saison 11 et La Nouvelle Édition) 7 sur 22 disputées (31,82 % de victoire)[15] 2 sur 8 disputées 3 sur 12 disputées Orientation + Poteaux
5 Bertrand (saison 8 et La Revanche des héros) 7 sur 25 disputées (28 % de victoire)[16] 2 sur 8 disputées 5 sur 12 disputées
6 Grégoire (saison 7 et Le Choc des héros) 6 sur 15 disputées (40 % de victoire)[17] 2 sur 4 disputées 3 sur 9 disputées Poteaux
7 Gilles (saison 1) 5 sur 13 disputées (38,46 % de victoire) 1 sur 5 disputées 2 sur 6 disputées Quiz + Idole
8 Christina (saison 9, Le Choc des héros et La Nouvelle Édition) 7 sur 18 disputées (31,25 % de victoire)[18] 2 sur 6 disputées 3 sur 10 disputées Orientation + Poteaux
9 Philippe (saison 10 et La Nouvelle Édition) 5 sur 20 disputées (25 % de victoire)[19] 1 sur 7 disputées 3 sur 11 disputées Poteaux
10 Mohamed (saison 5 et Le Choc des héros) 4 sur 12 disputées (33,33 % de victoire) 0 sur 4 disputées 4 sur 6 disputées
11 Ugo (saison 12) 4 sur 13 disputées (30,77 % de victoire) 2 sur 5 disputées 1 sur 6 disputées Poteaux
12 Frédéric (saison 8) 4 sur 14 disputées (28,57 % de victoire) 1 sur 5 disputées 2 sur 7 disputées Orientation
12 Marc (saison 14) 4 sur 14 disputées (28,57 % de victoire) 1 sur 5 disputées 3 sur 6 disputées
14 François-David (saison 6 et Le Retour des héros) 4 sur 17 disputées (23,53 % de victoire) 1 sur 6 disputées 3 sur 9 disputées
15 Philippe (saison 12 et La Nouvelle Édition) 4 sur 21 disputées (19,05 % de victoire) 1 sur 7 disputées 3 sur 11 disputées
16 Laurent (saison 11 et La Nouvelle Édition) 4 sur 24 disputées (16,67 % de victoire) 1 sur 8 disputées 3 sur 12 disputées

Note : Les épreuves « duel », les épreuves initiales qui couronnent deux candidats, les épreuves effectuées en binôme et/ou qui consacrent deux vainqueurs et les épreuves individuelles ne concernant que les aventuriers d'une seule équipe ne sont pas prises en compte.

Nombre de jours de survie (60 et plus)[modifier | modifier le code]

Class. Candidats (saisons) Nombre de jours passés Nombre de jours possibles (la durée de chaque aventures participé ajoutées) Pourcentage
1 Laurent (saison 11 et La Nouvelle Édition) 64 jours 64 100 %
2 Claude (saison 10 et La Revanche des héros) 63 jours 63 100 %
3 Bertrand (saison 8 et La Revanche des héros) 62 jours 62 100 %
4 Jade (saison 7 et Le Retour des héros) 61 jours 61 100 %
5 Patrick (saison 9 et La Revanche des héros) 61 jours 62 98 %
6 Guénaëlle (saison 1 et La Revanche des héros) 64 jours 66 97 %
7 Martin (saison 11 et La Nouvelle Édition) 62 jours 64 96 %
8 Philippe (dit Phil) (saison 12 et La Nouvelle Édition) 62 jours 65 95 %
9 Moussa (saison 3 et La Revanche des héros) 60 jours 63 95 %
10 Maud (saison 2 et La Revanche des héros) 59 jours 63 94 %
11 Teheiura (saison 11, La Revanche des héros et La Nouvelle Édition) 78 jours 87 89 %
12 Coumba (saison 5, Le Choc des héros et La Revanche des héros) 72 jours 83 87 %
13 Christina (saison 9, Le Choc des héros et La Nouvelle Édition) 65 jours 82 79 %
14 Moundir (saison 3, Le Retour des héros et La Nouvelle Édition) 62 jours 84 74 %
15 Freddy (saison 9, Le Choc des héros, La Revanche des héros et La Nouvelle Édition) 71 jours 105 68 %

Audiences[modifier | modifier le code]

Globales[modifier | modifier le code]

5 570 000
Graphique des audiences de Koh-Lanta par saison.

Koh-Lanta est aujourd'hui un programme incontournable du paysage audiovisuel français. Plus de 15 ans après son lancement, l'émission rassemble en moyenne près de 6 millions de téléspectateurs chaque semaine. De plus, même si ce fut la première émission de télé-réalité française (la première saison ayant été enregistrée avant le lancement de Loft Story), elle est encore diffusée aujourd'hui avec deux saisons inédites par an. Il est à noter cependant que le programme, contrairement à des séries ou à des films, n'est pas rediffusé.

L'émission a d'abord connu un lancement en access prime-time le week-end durant l'été 2001, TF1 n'étant pas totalement confiante sur le lancement d'un programme de télé-réalité sur son antenne. Néanmoins, chaque week-end, l'émission rassemble près de 40 % des téléspectateurs, ce qui permet à l'émission d'être diffusée en première partie de soirée durant l'été. Et si les audiences restent moyennes au départ, une véritable adhésion se crée autour du programme qui voit ses audiences augmenter année après année. Elle atteindra un pic en 2007 avec la septième saison, qui signe le record absolu d'audience du programme lors de sa finale (9,4 millions de téléspectateurs).

Mise en confiance, la chaîne commande des saisons plus courtes avec d'anciens candidats (à la manière des saisons all-stars de Survivor), et décale Koh-Lanta à la période de la rentrée scolaire suite à l'arrêt de la Star Academy. L'émission se stabilise autour des 7 millions de téléspectateurs, ce qui permet à l'émission de perdurer. Cela amène TF1 en 2010 a créer un programme inspiré de Koh-Lanta, nommé Familles d'explorateurs, mais ce programme ne rencontre pas son public.

L'émission connaît cependant un recul des audiences à partir de 2014. Après un an d'absence suite à l'annulation de la saison 13, Koh-Lanta n'a plus repassé la barre des 7 millions de téléspectateurs en audience veille et passe de plus en plus souvent sous la barre des 6 millions. Cela s'explique par la montée en puissance des chaînes de la TNT gratuite (désormais au nombre de 27), de l'érosion de l'audience globale de TF1 et également d'un effet de fatigue de la franchise. Cependant, les audiences restent excellentes pour la chaîne, notamment sur les cibles publicitaires (15-34 ans et femmes responsables des achats de moins de 50 ans) et en télévision de rattrapage : en 2016, Koh-Lanta s'est hissé 15 fois dans le classement des 100 meilleures audiences de l'année[20], un score jamais atteint par le programme depuis sa naissance.

Saison Horaire de diffusion Audience de lancement Audience de la finale Audience moyenne Revenus publicitaires[n 6]
Audience Parts de marché Audience Parts de marché Audience Parts de marché
Saison 1 (2001) Samedi-dimanche à 18 h 55 4 200 000 38,6 % 4 600 000 39,5 % 4 367 000 39,9 %
Saison 2 (2002) Vendredi à 20 h 50 5 200 000 28,3 % 7 700 000 38,3 % 6 092 000 32,7 %
Saison 3 (2003) 5 120 000 25,9 % 7 091 560 37,5 % 5 414 000 32,4 %
Saison 4 (2004) 6 200 000 29,8 % 8 300 000 38,0 % 6 081 000 31,9 %
Saison 5 (2005) 6 604 800 31,9 % 8 476 160 38,3 % 6 889 000 35,0 % 22 300 000 € (515 spots)[21]
Saison 6 (2006) 6 110 540 36,8 % 7 800 000 36,7 % 6 868 000 37,2 % 22 400 000 € (531 spots)[21]
Saison 7 (2007) 8 445 320 39,3 % 9 408 880 39,6 % 8 127 000 39,5 % 27 000 000 € (526 spots)[21]
Saison 8 (2008) 7 170 000 35,0 % 7 090 000 37,7 % 6 844 000 34,0 % 28 900 000 € (561 spots)[21]
Le Retour des héros (2009) Mardi à 20 h 45 7 945 000 32,0 % 9 169 000 39,3 % 8 288 000 33,75 % 19 800 000 € (328 spots)[22]
Saison 9 (2009) Vendredi à 21 h 7 300 000 35,4 % 7 537 000 33,9 % 7 512 000 32,1 % 42 600 000 € (665 spots)[23]
Le Choc des héros (2010) 8 261 000 32,9 % 7 322 000 34,3 % 7 007 000 29,7 % 33 800 000 €[24]
Saison 10 (2010) 7 796 000 32,7 % 7 048 000 28,5 % 6 801 000 27,6 % 54 300 000 €[25]
Saison 11 (2011) 7 359 000 31,6 % 7 647 000 34,7 % 7 237 000 29,2 % 53 400 000 € (669 spots)[25]
La Revanche des héros (2012) 7 768 000 31,9 % 7 105 000 31,2 % 6 986 000 28,3 % 33 200 000 € (465 spots)[26]
Saison 12 (2012-2013) 7 181 000 32,5 % 7 556 000 33,9 % 7 098 000 29,5 % 12 700 000 € (236 spots)[27]
La Nouvelle Édition (2014) 6 898 000 32,2 % 6 235 000 27,8 % 6 593 000 29,3 % 1 400 000 €[28]
Saison 14 (2015) 5 881 000 27,6 % 6 099 000 34,7 % 5 625 000 27,0 %
Saison 15 (2016) 6 235 000 27,2 % 6 434 000 31,9 % 5 933 000 26,5 %
Saison 16 (2016) 5 450 000 30,7 % 6 577 000 32,6 % 5 730 000 27,3 %
Saison 17 (2017) 6 011 000 29,0 % 5 762 000 31,4 % 5 570 000 26,8 %
Saison 18 (2017) 5 374 000 27,1 % Diffusion en cours

Légende :

  •      plus hauts scores d'audiences
  •      plus bas scores d'audiences

Par saisons[modifier | modifier le code]

Saisons normales[modifier | modifier le code]
Évolution de l'audience par épisode, des saisons 1 à 10 (en milliers de téléspectateurs).

Légende : Saison 1 / Saison 2 / Saison 3 / Saison 4 / Saison 5 / Saison 6 /Saison 7/ Saison 8 / Saison 9 / Saison 10


Évolution de l'audience par épisode, des saisons 11 à 17 (en milliers de téléspectateurs).

Légende : Saison 11 / Saison 12 / Saison 14 / Saison 15 / Saison 16 / Saison 17 / Saison 18

Éditions spéciales[modifier | modifier le code]
Évolution de l'audience par épisode des éditions spéciales (en milliers de téléspectateurs).

Légende : Le Retour des héros / Le Choc des héros / La Revanche des héros / La Nouvelle Édition

Lieux de tournage[modifier | modifier le code]

Koh-Lanta a été tournée dans de nombreuses régions du monde depuis la première saison, favorisant la chaleur et les climats tropicaux. L'Afrique et l'Europe sont les seuls continents n'ayant pas accueilli de saison de Koh-Lanta .

Continent Pays (Saison) Total
Amérique Costa Rica (2), Panama (3, 4), Brésil (Le Retour des héros) 4
Asie Thaïlande (1, 15), Philippines (7, 8), Viêt Nam (10), Indonésie (11), Cambodge (La Revanche des héros, 13, 16, 17), Malaisie (12, La Nouvelle Édition, 14) 13
Océanie Nouvelle-Calédonie (5, Le Choc des héros), Vanuatu (6), Palaos (9), Fidji (18) 5

Controverses[modifier | modifier le code]

Durant la diffusion du deuxième épisode de la saison 5 en 2005 (le 8 juillet en France et le 10 juillet en Nouvelle-Calédonie), les candidats ont tué et cuisiné des puffins fouquets, une espèce d'oiseau intégralement protégée en Nouvelle-Calédonie[29]. Plusieurs téléspectateurs ayant pris contact avec le service accueil des téléspectateurs de TF1, ce dernier a répondu que, selon la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO), les puffins fouquets ne sont pas une espèce protégée. La LPO a répondu que TF1 ne l'avait pas consultée et qu'elle dément l'affirmation de la chaîne. Elle a demandé au CSA de se saisir de l'affaire, et a également décidé d'engager une action en justice contre TF1 et la société de production de l'émission Adventure Line Productions. La requête contre la société de production a été déclarée recevable, elle a été condamnée à verser à la LPO 1 euro de dommages-intérêts et 2 000 euros au titre des frais de procédure, alors que la requête à l’encontre de TF1 a été rejetée[30].

Lors de la première saison, William a pêché plusieurs bénitiers géants classés espèce protégée, et les a mangés avec son équipe sans être sanctionné.

Il existe également une controverse autour des dangers de l’émission, comme l'état de santé des candidats. La perte de poids importante face aux difficultés de l’émission n'est pas anodine[31].

En juin 2015, Ella Gbezan, une ancienne participante de la saison 11, publie un livre[32] où elle explique son expérience et dénonce plusieurs interventions de la production[33],[34].

Un ancien candidat, Raphaël (saison 4), a jeté le trouble sur la nature réelle de certaines évacuations dites "médicales", en accusant la production de "manipulations" en coulisses afin de favoriser le retour de certains aventuriers éliminés à l'issue des votes du conseil, de nature à alimenter le suspense et faire augmenter l'audimat. Il accuse la production d'avoir "empoisonnée" la réserve d'eau afin qu'un candidat soit évacué pour ré-intégrer la dernière éliminée, Linda[35],[36],[37],[38].

Drames liés à la saison 13[modifier | modifier le code]

Le 22 mars 2013, TF1 annonce[39] la mort d'un candidat au cours du premier jour de tournage de la 13e saison au Cambodge (16 en comptant les éditions spéciales)[40]. Les équipes sont rapatriées et le tournage annulé. Le candidat mort se nommait Gérald Babin, un homme âgé de 25 ans, qui a ressenti de violentes crampes dès le début de la première épreuve. Il a fait un malaise cardiaque, a été réanimé mais son cœur s'est de nouveau arrêté en arrivant à l'hôpital de Sihanoukville où il est finalement mort[41]. Le 1er avril 2013, Thierry Costa, médecin de Koh-Lanta depuis 4 ans, se suicide au Cambodge[42].

Quelques jours après la mort de Gérald Babin, et quelques jours avant celle du médecin, le site arretsurimages.net publie le témoignage anonyme d'un membre de la production qui conteste les circonstances officielles de la mort du candidat diffusées par TF1 et Adventure Line Productions (ALP) dans leur communiqué. Ce témoignage met notamment en cause le réalisateur de l'émission, qui aurait retardé l'intervention du médecin, ainsi qu'un délai de plusieurs heures qui se serait écoulé entre le malaise initial et l'évacuation en hélicoptère[43]. En réaction, ALP annonce déposer une plainte en diffamation[44] contre le site arretsurimages.net. Alors que les autorités cambodgiennes mettent fin à leur enquête estimant qu'il s'agissait d'une mort naturelle[45], le parquet de Créteil ouvre le 27 mars 2013 une enquête préliminaire pour homicide involontaire, afin de rechercher les causes et les circonstances de la mort de Gérald Babin[46]. Cette enquête préliminaire aboutit le 25 juillet 2013 à l'ouverture d'une information judiciaire pour homicide involontaire[47].

D'après Le Huffington Post, qui cite une source interne à TF1, le candidat avait fait l'objet de tests médicaux avant le tournage et aucun problème n'avait été détecté[48], alors que selon Le Parisien, le candidat souffrait d'une pathologie cardiaque avant l'accident[49]. Selon Closer, la production aurait versé plusieurs millions d'euros d'indemnités à la famille de Gérald Babin afin que celle-ci ne se porte pas partie civile en cas de procès [50].

Malgré ces drames, l'émission ne s'arrête pas. En juillet 2013, TF1 et Adventure Line Productions annoncent, malgré les enquêtes judiciaires toujours en cours, l'organisation d'une nouvelle saison avec d'anciens candidats pour 2014[51]. Cette saison est tournée au mois de mai pour une diffusion dès le [52], signant le retour de l'émission après quasiment deux ans d'absence. Dès lors, les contrôles médicaux durant les castings et pendant le jeu ont été sensiblement renforcés.

Durant la même année, TF1 annonce ouvrir les castings pour une nouvelle saison « régulière » du jeu[53]. Cette édition a été tournée durant l'automne 2014, et est diffusée à partir d'avril 2015[54]. Cette saison est considérée comme la 14e de l'émission, la 13e désignant toujours l'édition interrompue et non diffusée. Notons cependant qu'aucun candidat de la saison 13 n'est au casting de la saison 14.

Logos[modifier | modifier le code]

Première identité graphique (2001-2004)[modifier | modifier le code]

Le premier logo a une consonance assez « préhistorique », faisant penser à une peinture rupestre avec une figure humaine représentée au milieu, pour rappeler le principe de survie dans la nature. La forme du logo, ovale, rappelle également le logo de Survivor.

Dès la deuxième saison, le nom de l'émission devient simplement Koh-Lanta - quand bien même le jeu n'est plus tourné sur l'archipel thaïlandais, la signification du nom (« l'île aux millions d'yeux ») et l'identification de la marque Koh-Lanta par les téléspectateurs ont amené TF1 à conserver le titre. De plus, dès la deuxième saison, le totem d'immunité est conçu de façon à rappeler le logo de l'émission.

Deuxième identité graphique (2005-2016)[modifier | modifier le code]

En 2005, dans l'optique de moderniser l'émission, l'habillage graphique et le logo change pour lui donner une consonance plus exotique, plus tribale, plus proche d'une ambiance dans la jungle. La typographie est alors modifiée, et désormais deux flambeaux entourent le symbole de l'émission qui se rapproche encore plus du totem d'immunité. Par ailleurs, la couleur du logo passe de la couleur bleu à la couleur jaune.

Le logo utilise désormais un sous-titre pour désigner le pays (Vanuatu, Palau, Vietnam, Malaisie, Thaïlande, Cambodge), l'archipel (Palawan, Caramoan, Raja Ampat, Johor) ou le thème de la saison (Retour/Choc/Revanche des héros, L'île au trésor). Là encore, on retrouve un parallèle à Survivor. La Nouvelle Édition est la seule saison depuis 2004 à ne pas avoir de sous-titre, l'émission étant diffusée simplement sous le nom de Koh-Lanta (bien que la mention « La Nouvelle Édition » soit écrite sur de nombreux articles de presse et sur les réseaux sociaux gérés par TF1).

Dans le cadre des trois premières éditions spéciales, le logo arbore des couleurs dorées : pour le Retour et la Revanche, le logo devient intégralement doré. Pour le Choc, le totem porte une médaille d'or, référence aux sportifs participant à cette saison.

Enfin, pour les deux dernières saisons (Johor et Thaïlande), le totem a les bras et les jambes un peu plus repliées, contrairement aux logos précédents où les membres faisaient des angles droits. C'est pour faire référence au totem de l'émission, devenu plus arrondi que dans les saisons précédentes.

Troisième identité graphique (à partir de 2016)[modifier | modifier le code]

Ce changement d'identité survient au moment de la présidence d'Alexia Laroche-Joubert à la tête d'Adventure Line Productions. L'émission passe d'un logo en 3D à un habillage en 2D, les détails du totem disparaissent pour n'en laisser que la silhouette, et la typographie passe à un style plus moderne, plus technologique. Le sous-titre quant à lui prend de l'importance car des images s'y rapportant apparaissent désormais en arrière-plan (la carte d'une île pour L'île au trésor, les temples Khmer pour Cambodge, l'eau turquoise et les palmiers pour Fidji). Par ailleurs, le logo passe de la couleur jaune à la couleur blanche.

Le logo de la saison 17 (Cambodge) illustre également le passage à 3 tribus en incrustant les trois couleurs : bleu dans le ciel, jaune au niveau de l'horizon, et rouge au niveau du sol.

Produits dérivés[modifier | modifier le code]

Le jeu vidéo Koh-Lanta est sorti le 19 juin 2008 sur Nintendo DS et en novembre 2008 sur Nintendo Wii[55].

Clémence Castel, gagnante de la saison 5, a fait la promotion du jeu vidéo Les Sims 2 : Naufragés, version où Les Sims doivent survivre sur une île après avoir fait naufrage.

Une bande dessinée parodiant Koh-Lanta est sortie le sous le titre Les Fausses Aventures de Koh-Lanta : Los perdidos de las frutas. Un Manuel de survie de Koh-Lanta, écrit par Dominique de Coster et dessiné par Jacques Domon est également sorti le .

Un jeu de société Koh-Lanta est sorti en 2003, commercialisé par la société Druon, puis le , commercialisé par la société Lansay.

Un jeu de société dérivé est sorti en septembre 2012 ; il est édité par Dujardin et TF1 Games.

La chaîne de magasins La Halle a sponsorisé la marque Koh-Lanta, qui a sorti chaussures, couvre-chefs, sacs et divers objets à l'effigie de Koh-Lanta.

En 2010, les restaurants Quick proposent des cadeaux Koh-Lanta dans les menus enfants.

Koh-Lanta : Survie dans la jungle est sorti sur Nintendo DS, le 13 novembre 2009.

Koh-Lanta : Le jeu est un jeu sur un forum, sorti le 1er septembre 2011.

En novembre 2012 est sorti un jeu Koh-Lanta pour les plateformes mobiles iOS et Android.

En 2014, Ella Gbezan, quatrième finaliste de la Saison 11 sort un livre intitulé La Face Cachée de mon Koh-Lanta, aux éditions belges La Boîte à Pandor, dans lequel elle revient sur son parcours dans le jeu et dénonce ce qui selon elle s'apparente à des trucages de la production dans la mécanique du jeu et des épreuves, ainsi que dans le montage de l'émission.

Le 19 novembre 2015, Javier Rodriguez (candidat de la saison 12) et Bruno Adams sortent le livre Journal d'un aventurier de Koh-Lanta - Il n'en restera qu'un !, préfacé par Denis Brogniart, aux éditions belges La Boîte à Pandor.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes 
  1. Koh : île, lan : million, ta : œil. On devrait prononcer alors Kô-lanne-tâ[3].
  2. En thaï le mot île se dit koh (prononcer 'ko', mais presque 'kao') (เกาะ) et précède toujours le nom de l'île (sauf Phuket). On dira donc : « Koh Lanta » ou « L'île de Lanta » mais pas « l'île de Koh Lanta »
  3. Caty Dewanckèle, Télé 7 jours no 2638, 13 décembre 2010, p. 126
  4. Télé 7 jours no 2575 du 3 octobre 2009
  5. À la suite de la mort d'un candidat âgé de 25 ans le lors du premier jour de tournage de la saison 13, TF1 décide d'arrêter le tournage et de rapatrier les candidats et les équipes de tournage en France[12].
  6. Les chiffres d’affaires en euros brut H.T. sont extraits des écrans publicitaires classiques situés juste avant, pendant et juste après chaque épisode de Koh-Lanta (hors sponsoring, auto-promotion et partenariat).
Références 
  1. « Koh Lanta revient sur TNTV », sur Tntv.pf , mis en ligne le 25 août 2016
  2. « Il anime Koh Lanta depuis 14 ans ! », sur Linternaute.com (consulté le 18 août 2017)
  3. (en) « Koh Lanta Pocket Guide » (consulté le 15 janvier 2013)
  4. « Suicide du médecin de Koh-Lanta : la lettre de Thierry Costa », ozap.com
  5. « Koh-Lanta : Denis Brogniart s'adresse à vous », tf1.fr
  6. « Sept infos que vous ne connaissez pas sur Koh-Lanta », lefigaro.fr
  7. « Koh-Lanta Johor : 6 choses à savoir sur les conditions d'hygiène des candidats », telestar.fr
  8. « "Koh-Lanta" : trois équipes vont s'affronter la saison prochaine », sur LCI (consulté le 5 novembre 2016)
  9. Karelle Bourgueil, « Interview de Denis Brogniart », TF1 (consulté le 14 février 2009)
  10. [vidéo]« Koh Lanta 2015 (cover audio) », sur YouTube (consulté le 18 août 2017)
  11. Fabien Gallet, « Révélations ! On vous dévoile les secrets de tournage de Koh-Lanta ! », sur Orange.fr (consulté le 18 août 2017)
  12. « Un candidat de Koh-Lanta meurt pendant le tournage », sur lemonde.fr, (consulté le 23 mars 2013).
  13. « Koh-Lanta All Stars : TF1 annonce une cinquième édition pour le prin­temps 2018 - Voici », sur voici.fr, (consulté le 9 septembre 2017)
  14. Koh-Lanta Fan, « Compilation des victoires de Claude de Koh-Lanta. », (consulté le 9 janvier 2017)
  15. Koh-Lanta Fan, « Compilation des victoires de Martin de Koh-Lanta. », (consulté le 9 janvier 2017)
  16. Koh-Lanta Fan, « Compilation des victoires de Bertrand de Koh-Lanta. », (consulté le 9 janvier 2017)
  17. Koh-Lanta Fan, « Compilation des victoires de Grégoire de Koh-Lanta. », (consulté le 9 janvier 2017)
  18. Koh-Lanta Fan, « Compilation des victoires de Christina de Koh-Lanta. », (consulté le 9 janvier 2017)
  19. Koh-Lanta Fan, « Compilation des victoires de Philippe de Koh-Lanta. », (consulté le 9 janvier 2017)
  20. « Les 100 meilleures audiences de la télévision en 2016 », ozap.com,‎ (lire en ligne)
  21. a, b, c et d « 42,6 millions d'euros : record de recettes publicitaires pour TF1, avec Koh-Lanta. » sur blogs.lexpress.fr
  22. « Koh-Lanta, la poule aux œufs d’or de TF1 » sur teleobs.nouvelobs.com
  23. « Le Koh-Lanta le plus rentable de l'histoire » sur lepoint.fr, mis en ligne le 2 novembre 2009 (consulté le 8 avril 2017)
  24. « Koh-Lanta le choc des héros : les recettes publicitaires sont en baisse » sur tele.premiere.fr/
  25. a et b « Koh-Lanta 2011 : des recettes publicitaires en très léger recul » sur tele.premiere.fr/
  26. [PDF] « Le bilan Yacast de l'édition 2012 de Koh-Lanta », yacast.fr
  27. « Exclusif : les émissions de télé-réalité les plus rentables » sur Bfmbusiness.com, mis en ligne le 25 avril 2013 (consulté le 8 avril 2017)
  28. « «Koh-Lanta», la bonne affaire de TF1 » sur le Figaro, mis en ligne le 12 septembre 2014 (consulté le 8 avril 2017)
  29. « Koh-Lanta 2005 » sur le site de Télé 7 Jours
  30. « Koh-Lanta et les animaux : la LPO attaque la chaîne TF1 » sur news-de-stars.com.
  31. « Le régime Koh-Lanta est-il dangereux ? », kohlanta-tv.net
  32. Ella Gbezan, La face cachée de mon Koh Lanta. Témoignage sur les dessous de la télé-réalité, La Boîte à Pandore, , 243 p. (lire en ligne)
  33. Pierre-Yves Pâques, « Koh-Lanta truqué : le témoignage accablant d'une ex-candidate belge », La Libre Belgique, 18 juin 2015.
  34. Hermance Murgue, « Koh-Lanta : cinq trucages présumés dénoncés par une ancienne candidate », L'Express, 18 juin 2015.
  35. « Raphaël (Koh-Lanta) accuse la prod’ d’avoir « mis des produits dans l’eau » pour provoquer un abandon », sur Voici, (consulté le 20 juin 2017)
  36. « Koh-Lanta : Manipulation, malveillance... Raphaël (saison 4) déballe tout », sur Télé-Loisirs.fr, (consulté le 20 juin 2017)
  37. « Koh-Lanta : Un candidat accuse la production, "on m’a jeté un chèque de 30 000 euros à la gueule pour mon silence" », sur Non Stop People, (consulté le 20 juin 2017)
  38. « Koh-Lanta - Un ancien candidat balance : "La production m'a jeté un chèque de 30 000 € pour que je me taise" », sur Non Stop Zapping, (consulté le 20 juin 2017)
  39. « Communiqué de TF1 », sur TF1.fr : rubrique Koh-Lanta,
  40. « Mort d'un candidat de Koh-Lanta : le communiqué de TF1 », sur MyTF1 news,
  41. « Koh-Lanta : le PDG de TF1 va rendre visite à la famille du candidat décédé », sur Le Point, (consulté le 23 mars 2013)
  42. « Le médecin de Koh-Lanta au Cambodge s'est suicidé », lemonde.fr, 1er avril 2013.
  43. « Mort à Koh-Lanta : un témoignage accuse la production et le médecin », sur Arrêt sur Images,
  44. « Koh-Lanta : la production porte plainte pour diffamation contre Arrêt sur images », sur lexpress.fr, (consulté le 28 mars 2013)
  45. « Candidat mort dans Koh-Lanta : le corps de Gérald Babin rapatrié à Phnom Penh, la famille part pour le Cambodge », sur Huffingtonpost.fr, (consulté le 28 mars 2013)
  46. « Koh-Lanta : enquête préliminaire ouverte pour homicide involontaire », sur franceinfo.fr, (consulté le 28 mars 2013)
  47. « "Koh-Lanta" : ouverture d'une information judiciaire pour homicide involontaire », sur Le Monde,
  48. Lauren Provost, « Koh-Lanta : mort d'un candidat des suites d'une crise cardiaque durant le tournage de l'émission », Le Huffington Post,‎ (lire en ligne)
  49. « Téléréalité : malgré les drames, l'aventure continue », sur leparisien.fr,
  50. « Mort dans "Koh-Lanta" : la production a versé plusieurs millions d'euros à la famille de Gérald Babin », sur Closer,
  51. « Koh-Lanta : TF1 prépare un retour en 2014 avec d'anciens candidats », sur Teleobs.nouvelobs.com/, (consulté le 26 août 2014)
  52. « Koh-Lanta revient sur TF1 dès le 12 septembre », sur tvmag.lefigaro.fr/, (consulté le 26 août 2014)
  53. « Koh-Lanta : TF1 lance le casting de la saison 14 », sur tvmag.lefigaro.fr/, (consulté le 26 août 2014)
  54. « Koh-Lanta : une saison avec des anonymes diffusée dès le premier semestre 2015 », sur koh-lanta.programme-tv.net, (consulté le 5 octobre 2014)
  55. « Koh-Lanta 8, le jeu vidéo sur Nintendo DS », Télé 7 Jours, consulté le 12 juin 2009

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Denis Brogniart et François Ouisse, Mes secrets de Koh-Lanta, éditions du Toucan, , 220 p., broché (ISBN 9782810003532)
  • TF1, Koh-Lanta : L'Enfer au paradis, éditions Fetjaine, , 127 p., relié (ISBN 9782354254490)
  • Jade, Jade : l'insoumise de Koh-Lanta, éditions du Rocher, , 198 p., relié (ISBN 9782268068350)

Lien externe[modifier | modifier le code]