Jean-Claude Bouillon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bouillon.
Jean-Claude Bouillon
Description de l'image defaut.svg.
Naissance
Épinay-sur-Seine, Seine
Nationalité France Française
Décès (à 75 ans)
Marseille, Bouches-du-Rhône
Profession acteur
Films notables Made in USA
Séries notables Les Brigades du Tigre

Jean-Claude Bouillon est un acteur français, né le à Épinay-sur-Seine et mort le à Marseille[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (juillet 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Jean-Claude Bouillon est surtout connu en France pour son interprétation du commissaire Valentin dans la série télévisée Les Brigades du tigre, dont la diffusion s'étale de 1974 à 1983.

Il fait ses débuts de comédien au TNP en 1966 dans Chant public devant deux chaises électriques d'Armand Gatti, puis enchaîne les rôles principaux dans plusieurs films: Made in USA (1966) de Jean-Luc Godard, Le Dernier Homme (1968) de Charles Bitsch, Le Champignon (1969) de Marc Simenon, où il est le mari de Mylène Demongeot, et Hellé (1972) de Roger Vadim. En 1969, il incarne Philippe Marlot dans Tout peut arriver de Philippe Labro, film qui voit également les débuts de Fabrice Luchini.

Il consacre l'essentiel de sa carrière à la télévision dans plus de 40 productions télévisuelles, téléfilms ou séries. Il tournait pour la télé aussi dans les productions étrangères comme Le Voyageur (The Hitchhiker), où, dans l'épisode Windows (épisode 10, saison 6), il joue Victor, le mari agressif de Claude Jade. Outre le commissaire Valentin, Il incarne notamment le photographe Christophe Bardol dans la mini-série Les Roses de Dublin en 1981, Dimitri dans la série Les Aventures du jeune Patrick Pacard en 1984, ainsi que Xavier Mondino dans la série Sous le soleil de 2003 à 2007. Un de ses rôles plus célèbres demeure son Serge Létan, l'amant de Claude Jade, dans le feuilleton Cap des Pins (1998-2000).

Il exerce son métier d'acteur au théâtre également. Ainsi joue-t-il des rôles majeurs dans plus de 27 productions, notamment Autant en emporte le vent, mise en scène Daniel Benoin en 1983, La Double Inconstance de Marivaux, mise en scène Jean-Paul Tribout en 1988, Huis clos de Jean-Paul Sartre, mise en scène Daniel Colas au Théâtre du Lucernaire en 1991, Les Mufles de Sacha Guitry, mise en scène Jean-Paul Tribout en 1992, Sud de Julien Green, mise en scène Marc Quentin et Pascal Luneau en 1994, La Mouette d'Anton Tchekov, mise en scène Christophe Lidon à la Criée et au Théâtre Sylvia Monfort en 1998, L'Intrus d'Antoine Rault, mise en scène Christophe Lidon à la Comédie des Champs Elysées en 2011.

Il meurt d'un cancer des intestins à Marseille, où il vivait depuis plusieurs années avec sa femme[1].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Jean-Claude Bouillon a eu deux enfants : Alexandre (né en 1970) et Bérénice (née en 1981). En 1987, il s'est marié avec Ghislaine Valence.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Courts-métrages[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]