Jean-Claude Dague

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jean-Claude Dague
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Claude DagouassatVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Condamné pour

Jean-Claude Dague, né Claude Dagouassat le à Dax et mort le au Kremlin-Bicêtre[1], est un écrivain, scénariste, producteur et réalisateur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-Claude Dague réalise quatre films avant de commettre un braquage[2] pour tenter de sauver sa société de production de la faillite. Ayant utilisé son propre véhicule pour ce méfait, il est arrêté sans difficulté[3], avec deux complices[4], le cascadeur Germain Roig[5] et le comédien René Chapotot[6]. Il passe huit années en prison, expérience dont il rend compte dans son livre Le Dénommé qu'il adapte ensuite pour le cinéma.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Le Dénommé, Olivier Orban, 1981
  • Il ne me reste que l'honneur, préface d'Éric Halphen, éditions Privé, 2005

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Etat civil trouvé dans la base MatchId des fichiers de décès en ligne du ministère de l'Intérieur avec les données INSEE (consultation 30 janvier 2020)
  2. À Bry-sur-Marne en 1971
  3. Fabricio Cárdenas, 66 petites histoires du Pays Catalan, Perpignan, Ultima Necat, coll. « Les vieux papiers », , 141 p. (ISBN 978-2-36771-006-8, BNF 43886275)
  4. Cinéma 72, no 163, février 1972, p. 5 : la revue précise que les intéressés, arrêtés le 11 décembre 1971, ont avoué avoir déjà tenté et réussi à plusieurs reprises « de transposer la fiction cinématographique sur le plan de la réalité ».
  5. Le Monde, 15 décembre 1971 [1]
  6. René Chapotot sur Imdb