Jû-Belloc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jû-Belloc
Jû-Belloc
Église Sainte-Madeleine de Belloc.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Gers
Arrondissement Mirande
Canton Pardiac-Rivière-Basse
Intercommunalité Communauté de communes Bastides et vallons du Gers
Maire
Mandat
Alain Paysse
2014-2020
Code postal 32160
Code commune 32163
Démographie
Population
municipale
302 hab. (2015 en diminution de 4,73 % par rapport à 2010)
Densité 30 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 35′ 01″ nord, 0° 00′ 21″ est
Altitude Min. 131 m
Max. 202 m
Superficie 10,01 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Gers

Voir sur la carte administrative du Gers
City locator 14.svg
Jû-Belloc

Géolocalisation sur la carte : Gers

Voir sur la carte topographique du Gers
City locator 14.svg
Jû-Belloc

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Jû-Belloc

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Jû-Belloc

Jû-Belloc (Ju e Bethlòc en gascon) est une commune française située dans le département du Gers, en région Occitanie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation et accès[modifier | modifier le code]

La commune est limitrophe du département des Hautes-Pyrénées.

Jû-Belloc est accessible par la RD 173, qui relie Termes-d'Armagnac, au nord, à Labatut-Rivière, au sud, ainsi que par la RD 65, depuis Castelnau-Rivière-Basse, à l'ouest. Le hameau de Belloc est également relié à Plaisance, à l'est, par la RD 373.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Jû-Belloc[1]
Préchac-sur-Adour Galiax
Castelnau-Rivière-Basse
(Hautes-Pyrénées)
Jû-Belloc Plaisance
Hères
(Hautes-Pyrénées)
Tieste-Uragnoux Saint-Aunix-Lengros

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Le village est situé sur la rive droite de l'Adour[1],[2].

Trois cours d'eau longent le fleuve en parallèle :

Le canal de Cassagne qui traverse la commune en diagonale pour rejoindre l'Arros.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Belloc : Le toponyme est formé du gascon beg (en orthographe actuelle bèth), de bèl « beau » et lòc, « lieu », pour donner « beau lieu »[3].

Le sens du toponyme est le même que pour Belloc(h) : « endroit agréable, bien situé ».

Histoire[modifier | modifier le code]

La commune actuelle est due au regroupement, en 1822, de trois communes : Baulat, Jû et Belloc.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Mairie de la commune de Jû-Belloc

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 en cours Alain Paysse[4] DVG Artisan
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population

effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[6].

En 2015, la commune comptait 302 habitants[Note 1], en diminution de 4,73 % par rapport à 2010 (Gers : +1,47 %, France hors Mayotte : +2,44 %).
Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1841 1846 1851 1856
140131146187619635623623615
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
575580569561546534522473448
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
430375343342303315324328335
1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014 2015
336300303263305319319305302
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

École de la commune de Jû-Belloc.

La commune de Jû-Belloc dépend de l'académie de Toulouse. Les élèves débutent leurs études à l'école primaire du village, qui regroupe 33 enfants[9].

Santé[modifier | modifier le code]

Le village ne possède aucun service de santé. Les médecins et la pharmacie les plus proches sont à Plaisance du Gers et l'hôpital est à Tarbes.

Sports et loisirs[modifier | modifier le code]

stade municipal de la commune de Jû-Belloc
  • Le village accueille une école de cirque, Circ'Adour, depuis 1986[10].
  • Club de foot, Val d'Arros Adour.

Économie[modifier | modifier le code]

Viticulture : Côtes-de-saint-mont (AOVDQS)

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Église de Jû, commune de Jû-Belloc
  • Église Sainte-Madeleine de Belloc.
  • Plusieurs lavoirs : à Jû-Belloc, au hameau de Belloc, au hameau de Baulat
  • Moulin de Payssé.
  • Ancienne porte de ville.
  • La maison de l'eau,qui accueille un centre de ressources sur l'eau et le site Natura 2000 Vallée de l'Adour[11].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Carte IGN sous Géoportail
  2. Georges Courtès, Les communes du département du Gers. Tome 3, L'arrondissement de Mirande, Société archéologique et historique du Gers, (ISBN 2-9505900-7-1), Jû-Belloc
  3. Ernest Nègre - Toponymie générale de la France - Volume 2 - Page 1124 - (ISBN 2600001336).
  4. Site de la préfecture - Fiche de Jû-Belloc
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  9. école primaire de Jû-Belloc
  10. « HISTORIQUE », sur circadour.pagesperso-orange.fr (consulté le 23 août 2017)
  11. « La Maison de l'eau | Institution Adour - Institution Adour », sur www.institution-adour.fr (consulté le 23 août 2017)

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]