Antoine Noguès

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Noguès.

Antoine Noguès
Naissance
Castelnau-Rivière-Basse, Hautes-Pyrénées
Décès (à 76 ans)
Jû-Belloc, Gers
Origine Drapeau de la France France
Arme Infanterie
Grade Général de brigade
Conflits Guerres de la Révolution française
Guerres napoléoniennes
Distinctions Commandeur de la Légion d'honneur
Chevalier de Saint-Louis

Antoine Noguès, né le à Castelnau-Rivière-Basse[1] et mort le à Jû-Belloc[2] est un général de brigade du Premier Empire.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il sert aux Antilles où il est blessé. Le 1er décembre 1806, il est nommé colonel du 6e régiment d'infanterie de ligne hollandais, puis dans l'armée d’Espagne de 1811 à 1813[2]. Général de brigade le 8 février 1813, il commande une brigade d'infanterie pendant les Cent-Jours et est blessé au cours de la bataille de Waterloo[2]. Il est fait chevalier de Saint-Louis le 13 août 1814.

Sous la Restauration il commande le département des Hautes-Pyrénées puis une brigade de la division des Pyrénées Occidentales. Décoré de la Légion d'honneur[1] le 14 février 1806, il en est fait officier en 1821 puis commandeur le 16 novembre 1832.

Le général Antoine Noguès a laissé des mémoires, qui ont été publiés en 1922.

Famille[modifier | modifier le code]

Il a deux frères :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Sa fiche sur la base Leonore
  2. a b c et d Jean Tulard, Dictionnaire Napoléon, vol. I-Z, Fayard, (ISBN 2-213-60485-1), p. 406

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Docteur Lebougle, Le général Antoine Noguès (1774-1853), p. 18-19, Bulletin de la Société académique des Hautes-Pyrénées, année 1951 (lire en ligne)
  • Antoine Noguès, Mémoires du général Noguès (1777-1853) sur les guerres de l'Empire, Paris, Alphonse Lemerre, 1922
  • Georges Six, Dictionnaire biographique des généraux & amiraux français de la Révolution et de l'Empire (1792-1814), Paris : Librairie G. Saffroy, 1934, 2 vol., p. 258-259

Articles connexes[modifier | modifier le code]