Canton de Pardiac-Rivière-Basse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Pardiac-Rivière-Basse
Canton de Pardiac-Rivière-Basse
Situation du canton de Pardiac-Rivière-Basse dans le département de Gers.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Gers
Arrondissement(s) Mirande
Bureau centralisateur Plaisance
Conseillers
départementaux
Nathalie Barrouillet
Gérard Castet
2015-2021
Code canton 32 16
Histoire de la division
Création 22 mars 2015[1]
Démographie
Population 9 721 hab. (2016)
Densité 19 hab./km2
Géographie
Superficie 502,19 km2
Subdivisions
Communes 43

Le canton de Pardiac-Rivière-Basse est un canton français du département du Gers créé par le décret du 26 février 2014 et entrant en vigueur lors des premières élections départementales suivant la publication du décret.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un nouveau découpage territorial du Gers entre en vigueur à l'occasion des élections départementales de 2015. Il est défini par le décret du 26 février 2014[1], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[2]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[3]. Dans le Gers, le nombre de cantons passe ainsi de 31 à 17.

Le canton de Pardiac-Rivière-Basse est formé de communes des anciens cantons de Marciac (18 communes), de Montesquiou (14 communes) et de Plaisance (11 communes). Le canton est entièrement inclus dans l'arrondissement de Mirande. Le bureau centralisateur est situé à Plaisance.

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton de Pardiac-Rivière-Basse comprend quarante-trois communes entières[1] :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Plaisance
(bureau centralisateur)
32319 CC Bastides et Vallons du Gers 1 502 (2014)
Armentieux 32008 CC Bastides et Vallons du Gers 79 (2014)
Armous-et-Cau 32009 CC Cœur d'Astarac en Gascogne 90 (2014)
Bars 32030 CC Cœur d'Astarac en Gascogne 136 (2014)
Bassoues 32032 CC Cœur d'Astarac en Gascogne 319 (2014)
Beaumarchés 32036 CC Bastides et Vallons du Gers 678 (2014)
Blousson-Sérian 32058 CC Bastides et Vallons du Gers 44 (2014)
Castelnau-d'Anglès 32077 CC Cœur d'Astarac en Gascogne 97 (2014)
Cazaux-Villecomtal 32099 CC Bastides et Vallons du Gers 78 (2014)
Couloumé-Mondebat 32109 CC Bastides et Vallons du Gers 195 (2014)
Courties 32111 CC Bastides et Vallons du Gers 51 (2014)
Estipouy 32128 CC Cœur d'Astarac en Gascogne 207 (2014)
Galiax 32136 CC Bastides et Vallons du Gers 159 (2014)
L'Isle-de-Noé 32159 CC Cœur d'Astarac en Gascogne 536 (2014)
Izotges 32161 CC Bastides et Vallons du Gers 103 (2014)
Jû-Belloc 32163 CC Bastides et Vallons du Gers 305 (2014)
Juillac 32164 CC Bastides et Vallons du Gers 122 (2014)
Ladevèze-Rivière 32174 CC Bastides et Vallons du Gers 220 (2014)
Ladevèze-Ville 32175 CC Bastides et Vallons du Gers 267 (2014)
Lasserade 32199 CC Bastides et Vallons du Gers 211 (2014)
Laveraët 32205 CC Bastides et Vallons du Gers 106 (2014)
Louslitges 32217 CC Cœur d'Astarac en Gascogne 81 (2014)
Marciac 32233 CC Bastides et Vallons du Gers 1 261 (2014)
Mascaras 32240 CC Cœur d'Astarac en Gascogne 64 (2014)
Monclar-sur-Losse 32265 CC Cœur d'Astarac en Gascogne 105 (2014)
Monlezun 32273 CC Bastides et Vallons du Gers 201 (2014)
Monpardiac 32275 CC Bastides et Vallons du Gers 45 (2014)
Montesquiou 32285 CC Cœur d'Astarac en Gascogne 579 (2014)
Mouchès 32293 CC Cœur d'Astarac en Gascogne 72 (2014)
Pallanne 32303 CC Bastides et Vallons du Gers 63 (2014)


Pouylebon 32326 CC Cœur d'Astarac en Gascogne 137 (2014)
Préchac-sur-Adour 32330 CC Bastides et Vallons du Gers 205 (2014)
Ricourt 32342 CC Bastides et Vallons du Gers 70 (2014)
Saint-Aunix-Lengros 32362 CC Bastides et Vallons du Gers 144 (2014)
Saint-Christaud 32367 CC Cœur d'Astarac en Gascogne 66 (2014)
Saint-Justin 32383 CC Bastides et Vallons du Gers 137 (2014)
Scieurac-et-Flourès 32422 CC Bastides et Vallons du Gers 41 (2014)
Sembouès 32427 CC Bastides et Vallons du Gers 60 (2014)
Tasque 32440 CC Bastides et Vallons du Gers 258 (2014)
Tieste-Uragnoux 32445 CC Bastides et Vallons du Gers 167 (2014)
Tillac 32446 CC Bastides et Vallons du Gers 268 (2014)
Tourdun 32450 CC Bastides et Vallons du Gers 102 (2014)
Troncens 32455 CC Bastides et Vallons du Gers 184 (2014)

Représentation[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Nathalie Barrouillet   PS directrice de l'office de tourisme Bastides et Vallons du Gers
2015 en cours Gérard Castet   MRC Maire de Beaumarchés

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Nathalie Barrouillet et Gérard Castet (Union de la Gauche, 37,23 %) et Alain Audirac et Marie-Noëlle Denat (DVD, 25,35 %). Le taux de participation est de 64,31 % (4 940 votants sur 7 682 inscrits)[4] contre 60,11 % au niveau départemental[5] et 50,17 % au niveau national[6]. Au second tour, Nathalie Barrouillet et Gérard Castet (Union de la Gauche) sont élus avec 54,09 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 66,34 % (2 530 voix pour 5 096 votants et 7 682 inscrits)[7].

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]