Gary Sinise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Gary Sinise
Description de cette image, également commentée ci-après
Gary Sinise au Memorial Day en 2011.
Nom de naissance Gary Alan Sinise[1]
Naissance (67 ans)
Blue Island (Illinois), Drapeau des États-Unis États-Unis
Nationalité Américaine
Profession Acteur
Réalisateur
Producteur
Musicien
Films notables voir filmographie.
Séries notables Les Experts : Manhattan
Esprits criminels : Unité sans frontières
13 Reasons Why

Gary Sinise, de son vrai nom Gary Alan Sinise[1], né le à Blue Island, en Illinois aux États-Unis, est un acteur, producteur, réalisateur américain et occasionnellement musicien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance & formation[modifier | modifier le code]

Gary Sinise est né à Blue Island, près de Chicago, dans l'Illinois. Il est le fils de Mylles S. (née en 1932) et Robert L. Sinise (né en 1931). Son père était un monteur de film. Il est d'ascendance italienne par son grand-père paternel.

Il commence sa carrière par le théâtre à 17 ans. Et en 1974, Gary et deux amis, Terry Kinney et Jeff Perry fondent la Steppenwolf Theatre Company dans le sous-sol d'une église de Highland Park[2],[3]. Joan Allen, Gary Cole, Ethan Hawke, John Mahoney, John Malkovich, Laurie Metcalf, Martha Plimpton et plus récemment William Petersen, tous ces acteurs ont suivi les cours de la Steppenwolf Theatre Company.

Carrière[modifier | modifier le code]

C'est en 1993 et avec Forrest Gump, qu'il va lancer sa carrière avec deux nominations pour meilleur acteur en 1995, pour le rôle atypique du Lieutenant Dan.

En 2004, il commence sa première série télévisée régulière, Les Experts : Manhattan, dans laquelle il joue le rôle du détective Mac Taylor pendant neuf saisons.

Plusieurs épisodes ont permis à Sinise de montrer ses prouesses musicales, y compris dans un épisode de la deuxième saison, où Mac Taylor joue de la guitare basse dans un club de jazz avec des musiciens Kimo et Carol Williams et Danny Gottlieb, membres du Lt Dan Band, cofondé par Gary Sinise et Kimo Williams en 2003. Le groupe est nommé d'après le personnage de Sinise dans Forrest Gump.

Ses yeux particuliers le prédisposent naturellement aux rôles de traître, dans lesquels il excelle. C'est notamment le cas en 1998 dans Snake Eyes.

Il a cofondé Operation Iraqi Children avec l'écrivain Laura Hillenbrand[4]. Le but de cette fondation est d'aider les enfants à accéder à l'apprentissage scolaire dans de meilleures conditions et avec des outils (école mais aussi cahiers, crayons…). Gary Sinise dit que « l'Irak est dans les nouvelles tous les jours et la plupart de ce qui est mauvais. Mais il y a des histoires positives. Et comme nos soldats sont là pour la reconstruction des écoles, aider les enfants est l'une d'entre elles ».

En , Gary Sinise a soutenu la candidature du sénateur John McCain à la campagne des primaires républicaines présidentielles de l'Arizona et en décembre de la même année, il reçoit la Presidential Citizen Medal[5] des mains de George W. Bush. Cette même année, Gary Sinise est invité à jouer avec son groupe Lt. Dan Band pour célébrer le 50e anniversaire du Chicago Air & Water Show[6], un meeting aérien qui a lieu chaque année à Chicago.

Après l'arrêt de Les Experts : Manhattan en , il se consacre pleinement à sa fondation Gary Sinise Foundation. Près de deux ans après, il est choisi pour incarner le personnage principal nommé Jack Garrett, dans le deuxième spin-off de la série Esprits criminels, Esprits criminels : Unité sans frontières, déclarant que c'est un « privilège de travailler avec des scénaristes aussi talentueux que Mark Gordon et Erica Messer. »[7],[8]. Il rejoindra par ailleurs son ami Joe Mantegna qui officie dans la série originale depuis 2007.

Le , il reçoit son étoile sur le Walk of Fame (Hollywood)[9]

En mai 2019, il rejoint la distribution du film biographique, J'y crois encore (I Still Believe) d'Andrew et Jon Erwin sur la star de la musique chrétienne, Jeremy Camp. Il est aux côtés de K.J. Apa, Britt Robertson, Nathan Parsons, Shania Twain et Melissa Roxburgh. Le film est sorti le [10],[11].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Gary Sinise durant le tournage de Forrest Gump, en 1993.

Gary Sinise est marié à l'actrice Moira Harris depuis 1981 et ils ont trois enfants : Sophie Anne (née en 1988), McCanna Anthony (né en 1990) et Ella Jane (née en 1992).

Filmographie partielle[modifier | modifier le code]

Comme acteur[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Comme réalisateur[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Comme producteur[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Autobiographie[modifier | modifier le code]

Le sort le livre "Grateful American", son autobiographie[13].

Voix francophones[modifier | modifier le code]

En version française, Emmanuel Jacomy est la première voix régulière de Gary Sinise qu'il double entre 1992 et 1995 dans Des souris et des hommes, Jack the Bear (en), Forrest Gump[14], Le Fléau, Truman et Apollo 13[15]. En parallèle, il est doublé par Philippe Ogouz dans Côte Ouest[16], Bernard Lanneau dans Dans l'enfer de l'alcool[16], William Coryn dans Rick Hunter et Nicolas Marié dans Mort ou vif[16].

À partir du film La Rançon[17] sorti en 1996, Bernard Gabay devient sa voix régulière, le doublant par la suite dans Mission to Mars[18], Mémoire effacée[19], Les Experts : Miami, Les Experts : Manhattan[20], Esprits criminels : Unité sans frontières et 13 Reasons Why. En parallèle, il est doublé à deux reprises par Patrick Osmond dans Snake Eyes[21] et La Villa des souvenirs, tandis que Jacomy le retrouve en 2002 dans Impostor et en 2004 dans La Grande Arnaque[22]. Enfin, il est doublé à titre exceptionnel par Philippe Crubézy dans La Ligne verte[16],[23], Loïc Houdré dans Piège fatal[16], Hervé Bellon dans Albino Alligator et Thibault de Montalembert dans La Couleur du mensonge[24].

En version québécoise, Jean-Luc Montminy[25] est la voix régulière de l'acteur qu'il double dans Impostor, Mission sur Mars, Rançon, Les jeux sont faits, Mauvais Œil, La Grande Arnaque, L'Oubli[25] et La tâche. Gilbert Lachance le double dans Instinct de Vengeance[25].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Fiche biographie de l'acteur », sur Biography.com (consulté le 19 mai 2017)
  2. Hoskyns 2011, p. 240
  3. (en) « Steppenwolf Theatre Company », sur www.steppenwolf.org (consulté le )
  4. « Operation Iraqi enfants », sur www.garysinise.fr (consulté le )
  5. (en) « Gary Sinise Awarded Presidential Citizens Medal », sur www.looktothestars.org (consulté le )
  6. https://hyperleap.com/topic/Chicago_Air_%26_Water_Show
  7. (en) « Gary Sinise's content "As we wrapped shooting for CSI NY two years ago and I've been blessed to be able to take this time …" on WhoSay », sur Who say, (consulté le )
  8. Corentin Palanchini, « Esprits criminels : Gary Sinise sera le héros du nouveau spin-off », sur AlloCiné.fr, (consulté le )
  9. « Gary Sinise : ancien expert et nouvel étoilé », sur Cinetelerevue.be, mis en ligne le 18 avril 2017 (consulté le )
  10. (en) Dave McNary et Dave McNary, « Film News Roundup: Shania Twain, Britt Robertson Join Faith-Based ‘I Still Believe’ », sur Variety, (consulté le )
  11. (en) Nancy Tartaglione et Nancy Tartaglione, « ‘I Still Believe’: Shania Twain, Melissa Roxburgh & More Join Lionsgate/Kingdom Studios’ Faith-Based Drama », sur Deadline, (consulté le )
  12. « Gary Sinise to receive West Point's Thayer Award » (consulté le )
  13. (en-US) « Grateful American - New Book from Gary Sinise », Marketing Pages,‎ (lire en ligne, consulté le )
  14. « FORREST GUMP », sur voxofilm.free.fr (consulté le )
  15. « APOLLO 13 », sur voxofilm.free.fr (consulté le )
  16. a b c d et e « Comédiens ayant doublé Gary Sinise en France », sur RS Doublage, (consulté le ) [m-à-j].
  17. « LA RANCON », sur voxofilm.free.fr (consulté le )
  18. « MISSION TO MARS », sur voxofilm.free.fr (consulté le )
  19. « MEMOIRE EFFACEE », sur voxofilm.free.fr (consulté le )
  20. « LES EXPERTS : MANHATTAN », sur voxofilm.free.fr (consulté le )
  21. « SNAKE EYES (1998) », sur voxofilm.free.fr (consulté le )
  22. « LA GRANDE ARNAQUE », sur voxofilm.free.fr (consulté le )
  23. « LA LIGNE VERTE », sur voxofilm.free.fr (consulté le )
  24. « LA COULEUR DU MENSONGE », sur voxofilm.free.fr (consulté le )
  25. a b et c « Comédiens ayant doublé Gary Sinise au Québec » sur Doublage.qc.ca

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Barney Hoskyns (trad. de l'anglais par Corinne Julve), Tom Waits, une Biographie : Swordfishtrombones et chiens mouillés, Paris, Rivages, , 456 p. (ISBN 978-2-7436-2467-5)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :