Ganshoren

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ganshoren
Ganshoren
Blason de Ganshoren
Héraldique
Drapeau de Ganshoren
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région de Bruxelles-Capitale Région de Bruxelles-Capitale
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Drapeau de la Flandre Communauté flamande
Arrondissement Bruxelles-Capitale
Bourgmestre Jean-Paul Van Laethem[1] (Les Engagés)
Majorité ProGanshoren (Les Engagés), MR, DéFI
Sièges
ProGanshoren
MR (LB)
DéFI
PS (Liste Carthé)
ecolo-groen
NVA
27
9
5
2
6
4
1
Section Code postal
Ganshoren 1083
Code INS 21008
Zone téléphonique 02
Démographie
Gentilé Ganshorenois(e)
Population
– Hommes
– Femmes
Densité
25 252 ()
48,19 %
51,81 %
10 375,93 hab./km2
Pyramide des âges
– 0–17 ans
– 18–64 ans
– 65 ans et +
()
20,23 %
58,83 %
20,94 %
Étrangers 23,63 % ()
Taux de chômage 18,10 % (octobre 2013)
Revenu annuel moyen 13 800 €/hab. (2011)
Géographie
Coordonnées 50° 52′ nord, 4° 18′ est
Superficie
– Terr. non-bâtis
– Terrains bâtis
– Divers
2,44 km2 (2021)
13,17 %
36,03 %
50,8 %
Localisation
Localisation de Ganshoren
Situation de la commune au sein de
la région de Bruxelles-Capitale
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte topographique de Belgique
Ganshoren
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Voir sur la carte administrative de Belgique
Ganshoren
Liens
Site officiel www.ganshoren.be

Ganshoren [ɡansɔʁən] est l'une des 19 communes bilingues de Belgique située dans la Région de Bruxelles-Capitale. En 2021, elle comptait 25 189[2] habitants (Ganshorenois), pour une superficie de 2,46 km2, soit une densité de 10 350 habitants/km2. Elle est limitrophe des communes d'Asse, de Koekelberg, de Berchem-Sainte-Agathe et de Jette.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Ganshoren voudrait dire la mare aux oies[3]. Gans signifie oie en français et hore à un marécage ou un lieu humide[3]. Horen pourrait aussi être traduit par entendre en français.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Ganshoren
Jette
Asse (Flandre) Ganshoren Jette
Berchem-Sainte-Agathe Koekelberg

Histoire[modifier | modifier le code]

Autrefois, Ganshoren était un petit hameau rural, vivant dans l'ombre du château de Rivieren et des seigneurs du comté de Saint-Pierre-Jette[3]. Ses habitants partageaient avec les paysans de Jette les pâtures communales et sa chapelle dépendait de l'église paroissiale de Jette.

De la création des communes en 1801 jusqu'en 1841, Ganshoren faisait partie de la commune de Jette-Ganshoren avec Jette[3].

Au début des années 1830, les habitants revendiquent leur indépendance, tant religieuse qu'administrative. En 1841, Ganshoren est érigée en commune autonome. Essentiellement tournée vers des activités d'élevage et de maraîchage, elle compte un millier d'habitants fréquentant régulièrement le moulin a vent installé sur la colline du Sippelberg.

Le grand tournant dans l'histoire de Ganshoren date du règne de Léopold II, lorsque l'urbanisation du plateau de Koekelberg est mise en œuvre. De nouveaux quartiers, planifiés par l'urbaniste Victor Besme, métamorphosent dès 1880 le paysage de la commune. L'ancien noyau rural et agricole s'amenuise ; néanmoins, les zones semi-naturelles restent partiellement préservées.

L'aménagement de l'Avenue Charles-Quint dans les années 1930 et l'ouverture des grand voiries dans les années 1950 transformeront définitivement Ganshoren en Commune urbaine.

Avant 1954, la commune appartenait à la partie néerlandophone de l'ancienne province de Brabant. Elle intègre cette année-là l'agglomération bruxelloise[3].

En 2018, Pierre Kompany deviendra, grâce à un accord de coalition, le premier bourgmestre noir en Belgique[4] à partir du mois de décembre.

Héraldique[modifier | modifier le code]

La commune possède des armoiries qui lui ont été octroyées le 8 juin 1844. Elles montrent Saint Martin ,saint-patron du village. Les couleurs sont celles de Bruxelles.
Blasonnement : De gueules, à un Saint-Martin d'or.
Source du blasonnement : Heraldy of the World[5].



Politique[modifier | modifier le code]

Résultats lors des élections communales de 2018.[modifier | modifier le code]

Conseil communal de 2018[modifier | modifier le code]

Conseil communal de Ganshoren à la suite des élections communales de 2018.
Conseil communal de Ganshoren à la suite des élections communales de 2018.
Parti % +/- Sièges +/- Collège
Pro Ganshoren 28,34 en augmentation5,77
9  /  27
en augmentation2 Oui
Ensemble-Samen 21,31 en diminution14,67
6  /  27
en diminution5 Non
Liste Bourgmestre 18,09 en diminution2,34
5  /  27
en diminution1 Oui
Ecolo-Groen 16,45 en augmentation 7,32
4  /  27
en augmentation 2 Non
Défi 9,14 en augmentation 2,18
2  /  27
en augmentation 1 Oui
NVA 6,66 en augmentation 1,72
1  /  27
en augmentation 1 Non
Total 100 27 16

Collège du bourgmestre et des échevins en 2022[modifier | modifier le code]

Fonction Titulaire Parti
Bourgmestre

Échevin de la Police, de la Prévention , de la tutelle sur le CPAS, de l'Etat Civil, de la Population et du Troisième Âge

Jean-Paul Van Laethem Pro Ganshoren
Premier Echevin

Echevin des Finances, du Budget, de Smart City, de l'Economie Locale et Durable, de l'Energie et de la Propreté Publique

Stéphane Obeid Liste du Bourgmestre
Echevin de la Communication et de l'Information, des Affaires Sociales, de la Cohesion Sociale, du Logement, des Relations Internationales et des Solidarités Marc Delvaux Pro Ganshoren
Echevin de la Bonne Gouvernance, de la Transparence, de la Participation Citoyenne, des Comités de Quartier, de la Démocratie Locale, de l'Egalité des Chances et des Genres, des Ressources Humaines et de l'Emploi Grégory Rase Défi
Echevin de la Culture Néerlandophone, de la Jeunesse Néerlandophone, de la Santé, du Sport et du Tourisme Philippe Beghin Pro Ganshoren
Echevine des Festivités et Animations Urbaines, de la Jeunesse Francophone, du Bien-Etre Animal et de l'Environnement Sabrina Baraka Liste du Bourgmestre
Echevin de la Petite Enfance, de la Famille, de l'Enseignement, des Travaux Publics et des Marchés Publics Quentin Paelinck Pro Ganshoren
Echevine de la Culture Française, de l'Urbanisme, de la Mobilité et de l'Agenda 21 Magali Cornelissen Liste du Bourgmestre

Résultats des élections communales depuis 1976[modifier | modifier le code]

Partis 1976[6] 1982 1988 1994 2000 2006 2012 2018
Votes / Sièges % 27 % 27 % 27 % 27 % 25 % 27 % 27 % 27
Ecologistes Ecolo-Groen - 6,65 1 7,91 1 7,38 1 15,11 3 10,41 2 9,13 2 16,45 4
Socialistes Ensemble-Samen (PS-sp.a) 13,94 3 9,26 2 11,43 2 10,58 2 15,64 4 41,85 13 35,98 11 21,31 6
Chrétiens-démocrates PRO-Ganshoren (cdH-CD&V) 50,32 16 55,79 18 56,46 18 41,53 14 29,34 8 12,96 3 22,57 7 28,34 9
Fédéralistes francophones DéFI 22,17 6 16,43 4 12,66 3 14,4 4 - - 6,96 1 9,14 2
Alliance FDF-MR PRL-FDF - - - - 33,23* 9 25,25* 8 - -
Libéraux LB (MR-VLD) 4,51 0 9,43 2 11,54 3 14,66 4 - - 20,43 6 18,09 5
Nationalistes flamands N-VA - - - - - - 4,94 0 6,66 1
Extrême droite flamande Vlaams Belang - - - - 6,68 1 8,41 1 - -
Extrême droite francophone FN - - - 9,63 3 2,85 0 - - -
UDRT-RAD - 5,7 1 - - - - - -
Vivant - - - 1,13 0 - - -
Total des votes 15735 14973 14067 12906 12441 13422 13180 13170
Participation % , , 88,75 85,82 95,31 89 86,25 86,3
Votes blancs ou nuls % 2,92 4,33 4,22 4,47 5,43 6,42 6,23 7,81

*En 2000 et 2006, le FDF fait partie du MR, ils se présentent donc ensemble.

NB : Les partis constituant le collège communal (la majorité) sont indiqués en vert. L'actuel collège communal en vert foncé, et les anciennes coalitions en vert plus clair.

Evolution des résultats électoraux au conseil communal de Ganshoren.

Bourgmestres[modifier | modifier le code]

Nom Date de début Date de fin Durée Parti
Josse Van Rosse 1842 1846 4 ans
Egide Van Hemelrijck 1846 1855 9 ans
Joseph Huygens 1855 1857 2 ans
Antoine Haeck 1857 1861 4 ans
Joseph Oscar Van Overbeke 1861 1873 12 ans
Ulric de Villegas 1873 1912 39 ans
Fernand De Greef 1912 1923 11 ans
Laurent Heirebaut 1923 1927 4 ans
Alphonse Hellinckx 1927 1936 9 ans
Oscar Maeschalck 1936 1939 3 ans
Joesph Peereboom 1939 1959 20 ans
Maurice Hellinckx 1959 1960 1 an
Richard Beauthier 1960 2000 40 ans PSC-CVP
Luc Barbay 2000 2001 1 an PSC-CVP
Michèle Carthé 2001 2013 12 ans PS
Hervé Gillard 2013 2017 4 ans MR
Robert Génard 2017 2018 1 an MR
Pierre Kompany 2018 2022 4 ans Les Engagés
Jean-Paul Van Laethem[1] 2022 en cours en cours Les Engagés

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution de la population[modifier | modifier le code]

Année Habitants Index
1830
1846 1 015 100
1856 1 040 102
1866 1 119 110
1876 1 430 141
1880 1 584 156
1890 2 098 283
1900 2 872 942
1910 4 191 413
1920 4 451 439
1930 5 527 545
1947 9 092 896
1961 15 346 1 512
1970 21 147 2 083
1980 21 593 2 127
1990 20 581 2 028
2000 19 757 1 947
2010 22 589 2 226
2017 24 596 2 423
2018 24 865 2 450
2019 24 817 2 435
2020 25 222 2 485
2021 25 189 2 485
2022 25 252 2 487
2023
Population de Ganshoren de 1830 à 2022.


Graphe de l'évolution de la population de la commune.

  • Source:INS - De:1846 à 1970=recensement de la population au 31 décembre; depuis 1981= population au 1er janvier
  • Source : DGS - Remarque: 1806 jusqu'à 1970=recensement; depuis 1971=nombre d'habitants chaque 1er janvier[7]

Population étrangère[modifier | modifier le code]

Nationalité Population[8]
Drapeau de la Roumanie Roumanie 1 617
Drapeau du Maroc Maroc 612
Drapeau de la France France 467
Drapeau de la Pologne Pologne 375
Drapeau de l'Italie Italie 372
Drapeau de l'Espagne Espagne 352
Drapeau du Portugal Portugal 205
Drapeau de la république démocratique du Congo République démocratique du Congo 153
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 133
Drapeau de la Moldavie Moldavie 124
Source : IBSA Brussels, chiffres au 1er janvier 2022.

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Patrimoine classé
Autre

Transports en commun[modifier | modifier le code]

Plan du réseau STIB de la commune.

STIB[modifier | modifier le code]

De Lijn[modifier | modifier le code]

  • Bus : 212 - 213 - 214

Sports[modifier | modifier le code]

Le Football Club de Ganshoren est un club de football belge localisé dans la commune bruxelloise de Ganshoren. Porteur du matricule 7569, le club évolue en Division 3 Amateur lors de la saison 2017-2018.

Jumelage[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Belga, « Des nouveaux bourgmestres pour Forest, Jette et Ganshoren, Bruxelles compte désormais cinq femmes bourgmestres (vidéo) », sur lavenir.net (consulté le )
  2. « Ganshoren » Accès libre, sur bisa (consulté le )
  3. a b c d et e Ameeuw, Bruxelles au fil des jours et des saisons La Ville - La Région - La Périphérie., LASNE, Édition de l'ARC, , 404 p.
  4. « Nouveau bourgmestre de Ganshoren, Pierre Kompany ne veut pas que l’on s'arrête uniquement sur sa couleur de peau et le prénom de son fils », L'Avenir,‎ (lire en ligne)
  5. (en) « Ganshoren : Wapen - Armoiries - coat of arms - crest », sur heraldry-wiki.com, Heraldry of the World, (consulté le ).
  6. 1976-2000:Verkiezingsdatabase Binnenlandse Zaken
  7. http://www.ibz.rrn.fgov.be/fileadmin/user_upload/fr/pop/statistiques/population-bevolking-20190101.pdf
  8. « Population », sur ibsa.brussels (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Marc Meganck et François-Emmanuel de Wasseige, « Châteaux et demeures de Bruxelles (IV) : Ganshoren », dans Demeures Historiques et Jardins, no 177, mars 2013, p. 2-9.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]