Liste des salles de cinéma à Bruxelles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Liste des salles de cinéma à Bruxelles classées par type de programmation

Cinémas de divertissement[modifier | modifier le code]

Cinémas projetant, sauf exceptions, des fictions industrielles de masse

Cinémas « hors-norme »[modifier | modifier le code]

L'entrée du cinéma Nova

Cinémas diffusant des documentaires, des essais cinématographiques, du cinéma expérimental ou underground, des films inhabituels dans le fond ou la forme. Ces cinémas sont l'équivalent belge des Cinémas d'art et d'essai en France.

Cinémas du réseau Europa Cinemas[modifier | modifier le code]

Cinémas projetant majoritairement des films européens non nationaux et indépendants, en diversifiant le pays d'origine des films programmés[1].

  • Vendôme
  • Galeries
  • Palace
  • Aventure
  • Centre Culturel Jacques Franck
  • La Vénerie
  • Le Stockel

Classiques[modifier | modifier le code]

Secondes chances[modifier | modifier le code]

  • Le Styx

Cinéma porno[modifier | modifier le code]

  • Le Paris (projection de productions Marc Dorcel en numérique)

Cinémas disparus[modifier | modifier le code]

Autres lieux[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Daniel Berger, Didier Colard… [et al.], L'Heure bleue. La vie nocturne à Bruxelles de 1830 à 1940, catalogue d'exposition, Crédit communal, 1985
  • Cinémas de Bruxelles. Portraits et destins, Isabel Biver (historienne du cinéma), CFC-Éditions, 2009, 23 x 21 cm, 200 pages, illustrations en couleur et noir/blanc
  • Marc Crunelle, Histoire des cinémas bruxellois, collection Bruxelles, Ville d'Art et d'Histoire, n°35, Région de Bruxelles-Capitale
  • Van Thournout R, Inventaire des salles de cinémas de la Région bruxelloise, Van Thournout R, , 72 p.

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • The end (1982) de Richard Olivier. Court métrage de douze minutes. Évocation de l'époque révolue des cinémas de quartier, en partie consacré à l'un des derniers exploitants en activité, Pierre Gueulette, homme à tout faire du Movy Club à Forest, suivi par un entretien avec Jacques Ledoux au Musée du cinéma.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Europa Cinemas: Présentation », sur europa-cinemas.org (consulté le 29 mai 2020)