Fourques-sur-Garonne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fourques.
Fourques-sur-Garonne
La mairie (juin 2013).
La mairie (juin 2013).
Blason de Fourques-sur-Garonne
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Lot-et-Garonne
Arrondissement de Marmande
Canton Marmande-2
Intercommunalité Val de Garonne Agglomération
Maire
Mandat
Jacques Bilirit
2014-2020
Code postal 47200
Code commune 47101
Démographie
Gentilé Fourquais
Population
municipale
1 287 hab. (2014)
Densité 92 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 26′ 59″ nord, 0° 09′ 32″ est
Altitude 28 m (min. : 18 m) (max. : 77 m)
Superficie 13,96 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Aquitaine

Voir sur la carte administrative d'Aquitaine
City locator 14.svg
Fourques-sur-Garonne

Géolocalisation sur la carte : Lot-et-Garonne

Voir sur la carte topographique de Lot-et-Garonne
City locator 14.svg
Fourques-sur-Garonne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Fourques-sur-Garonne

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Fourques-sur-Garonne

Fourques-sur-Garonne est une commune du Sud-Ouest de la France, située dans le département de Lot-et-Garonne, en région Nouvelle-Aquitaine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Située dans l'aire urbaine de Marmande, sur la rive gauche (sud) de la Garonne et traversée par le canal latéral à la Garonne, la commune se trouve à 56 km au nord-ouest d'Agen, chef-lieu du département, à 7,5 km au sud de Marmande, chef-lieu d'arrondissement et à 7 km au nord-ouest du Mas-d'Agenais, chef-lieu de canton[1].

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Sur la rive gauche de la Garonne, les communes limitrophes en sont Marmande au nord, Caumont-sur-Garonne au sud-est, Sainte-Marthe au sud-ouest et Samazan à l'ouest ; sur la rive droite, les communes limitrophes en sont Saint-Pardoux-du-Breuil au nord-est et Taillebourg à l'est.

Communes limitrophes de Fourques-sur-Garonne[2]
Marmande
 
Saint-Pardoux-du-Breuil

La Garonne                                        
Samazan Fourques-sur-Garonne[2] Taillebourg
Sainte-Marthe Caumont-sur-Garonne                         

Communications et transports[modifier | modifier le code]

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Le territoire communal est traversé d'est en ouest par le canal latéral à la Garonne et abrite une base nautique au lieu-dit du Pont des Sables.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la commune est issu du mot latin furca signifiant « fourche » devenu hourquo en gascon[3].

Le nom gascon en est Forcas de Garona.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
juin 1995 mars 2001 Maurice Castagné   retraité du Trésor Public
mars 2001 mars 2008 Pierre Rebeyren   Retraité de l'Éducation nationale
mars 2008 en cours Jacques Bilirit PS Conseiller général du canton de Marmande-Est depuis le 27 mars 2011
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

Les habitants sont appelés les Fourquais[4].

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1800. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[6],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 1 287 habitants, en augmentation de 5,41 % par rapport à 2009 (Lot-et-Garonne : 1,06 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
1 128 1 764 1 757 1 875 1 994 1 975 1 897 1 791 1 790
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
1 173 1 137 1 122 1 036 1 043 1 018 1 031 953 883
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
866 828 751 721 720 731 724 818 819
1968 1975 1982 1990 1999 2007 2012 2014 -
868 1 029 1 111 1 150 1 179 1 219 1 275 1 287 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'église paroissiale Notre-Dame a été construite entre 1847 et 1850 pour pallier l'éloignement de l'église d'origine en limite du territoire de Caumont-sur-Garonne ; trop exiguë, la nef en est allongée, en 1878, de 4,5 mètres et l'agrandissement surmonté d'un clocher-tour ; l'abside est également flanquée de deux chapelles[9].
  • Devant l'entrée de la mairie, côté sud, un cadran solaire a été dessiné sur le sol.
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Fourques-sur-Garonne Blason Écartelé, aux premier et quatrième d'or à quatre ponts en arc de sable, l'un au-dessus l'autre, brochant sur un pal d'azur, aux deuxième et troisième de sinople à la fourche de sable accostée de deux épis de maïs d'or[10].
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Distances les plus courtes par la route - Les distances orthodromiques sont respectivement de 45,5 km pour Agen, 6 km pour Marmande et 6,4 km pour Le Mas-d'Agenais. Données fournies par Lion1906.com, consulté le 18 septembre 2014.
  2. Fourques-sur-Garonne sur Géoportail, consulté le 24 avril 2015.
  3. Fourques-sur-Garonne sur le site « Visites en Aquitaine - Région Aquitaine » (CC-BY-SA), consulté le 18 septembre 2014.
  4. Nom des habitants de la commune sur habitants.fr, consulté le 18 septembre 2014.
  5. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  9. Église paroissiale Notre-Dame de Fourques-sur-Garonne sur le site « Visites en Aquitaine - Région Aquitaine » (CC-BY-SA), consulté le 18 septembre 2014.
  10. Armorial de France