Fouchères (Aube)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Icône de paronymie Cet article possède un paronyme, voir Fougères.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fouchères.

Fouchères
Fouchères (Aube)
L'église de la Nativité-de-la-Vierge.
Blason de Fouchères
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Aube
Arrondissement Troyes
Canton Bar-sur-Seine
Intercommunalité Communauté de communes du Barséquanais en Champagne
Maire
Mandat
Daniel Poiteaux
2014-2020
Code postal 10260
Code commune 10158
Démographie
Population
municipale
526 hab. (2016 en diminution de 1,31 % par rapport à 2011)
Densité 61 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 08′ 59″ nord, 4° 15′ 56″ est
Altitude Min. 130 m
Max. 192 m
Superficie 8,58 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Grand Est

Voir sur la carte administrative du Grand Est
City locator 14.svg
Fouchères

Géolocalisation sur la carte : Aube

Voir sur la carte topographique de l'Aube
City locator 14.svg
Fouchères

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Fouchères

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Fouchères

Fouchères est une commune française, située dans le département de l'Aube en région Grand Est. Elle est traversée par la Seine.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

L'église de Fouchères fut donnée, à la fin XIe, à l'abbaye de Molesme, qui y établit un prieuré; en 1250, elle fit un acte de pariage avec Thibaut IV, comte de Champagne. À la Révolution, la seigneurie appartenait à François Rémond, marquis de Montmort. Au XIXe, le château de Vaux (construit entre 1720 et 1740) fut acheté par Maupas, préfet de police du 2 décembre.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Fouchères.svg

Les armes de la ville se blasonnent ainsi :

de sinople au pont de trois arches d’or maçonné de sable, mouvant des flancs, posé sur des ondes d’argent mouvant de la pointe, surmonté d’un écusson cousu de gueules au sautoir d’or.

Vestiges préhistoriques et antiques[modifier | modifier le code]

Voie romaine. Substructions antiques au lieu-dit la Varie.

Architecture civile[modifier | modifier le code]

Château de Vaux XVIIIe : château, escalier et rampe en fer forgé, grilles d'entrée (MH); communs, pigeonnier et allée d'accès (IMH) (centre d'adolescentes inadaptées dans les communs).

Architecture sacrée[modifier | modifier le code]

Église* XIIe (MH) : portail à chapiteaux historiés, dont un représentant un miracle de saint Bernard, mausolée très restauré XIXe d'Hélion d'Amoncourt* prieur de Fouchères XVIe, ex-voto présumé de croisé XVe/XVIe, croix de procession en argent XVIe, statues* XVIe, vitrail XVIe, enfeu de René d'Amoncourt, curé de Dinteville 1605. Croix de cimetière en fer (IMH). Croix de carrefour* portant une Vierge champenoise XIVe (MH), restaurée XIXe, au bout du pont. Restes du prieuré de Molesme : tour, cellier, grande salle, cheminée avec écusson; colombier.

Sites[modifier | modifier le code]

Vallée de la Seine.

Ressources et productions[modifier | modifier le code]

Polyculture.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
? mars 2008 Christian Herard    
mars 2008 2014 Jean Pierre Thorey[1]    
mars 2014 En cours Daniel Poiteaux DVD Retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[3].

En 2016, la commune comptait 526 habitants[Note 1], en diminution de 1,31 % par rapport à 2011 (Aube : +1,62 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
482456535502539590612600619
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
578574539502502484432399404
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
394403414358413414363358380
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
350332313386414450469533526
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

La croix de carrefour représentant la Vierge

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Mme Yolande Garnier-Weiss a écrit le livre Souvenirs...Souvenirs. 1939-1945 à Fouchères

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]