The Immigrant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
The Immigrant
Description de cette image, également commentée ci-après

L'équipe du film au festival de Cannes 2013.

Réalisation James Gray
Scénario James Gray
Ric Menello
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre drame
Durée 120 minutes
Sortie 2013

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

The Immigrant est un film américain réalisé par James Gray, sorti en 2013.

Résumé[modifier | modifier le code]

Arrivée en 1920 de Katowice, en Pologne, avec sa sœur malade, Ewa veut partager le rêve américain. À l'arrivée à New York sa sœur est placée en quarantaine à Ellis Island car elle est atteinte de tuberculose. Ewa ne pense qu'à aller la rechercher. Pour réunir l'argent nécessaire, elle accepte de travailler pour un homme (Bruno) qui semble disposé à l'aider alors qu'il a tout manigancé après avoir repéré sa beauté, elle ne réalise que peu à peu que sous couvert d'une minable troupe de cabaret, Bruno est un proxénète qui va la faire travailler tout en tombant amoureux d'elle. Ewa va tout accepter pour réunir la somme nécessaire à la sortie de sa sœur.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre original : The Immigrant
  • Titres provisoires : Low Life puis Nightingale[1]
  • Réalisation : James Gray
  • Scénario : James Gray et Ric Menello
  • Musique : Christopher Spelman
  • Photographie : Darius Khondji
  • Montage : John Axelrad
  • Décors : Happy Massee
  • Direction artistique : Pete Zumba
  • Production : James Gray, Anthony Katagas, Greg Shapiro, Christopher Woodrow
Producteurs délégués : Maria Cestone, Molly Conners, Vincent Maraval, Agnès Mentre, Hoyt David Morgan, Sarah Johnson Redlich

Distribution[modifier | modifier le code]

Source et légende : Version française (V. F.) sur le site d’AlterEgo (la société de doublage[2])

Critiques[modifier | modifier le code]

Le Figaro Magazine note qu'« en s'attaquant pour la première fois à un sujet historique, James Gray signe un drame en demi-teinte. L'esthétique est toujours irréprochable […] et sa direction d'acteurs permet à Marion Cotillard d'affronter sans rougir Joaquin Phoenix, mais il manque à cette tragique histoire l’émotion à laquelle le cinéaste nous avait habitué »[3].

Bande originale[modifier | modifier le code]

Titre Auteur Interprète
Buffalo Girls Morrie Morrison The Morrie Morrison Orchestra
A Rag-Time Episode Fred Van Eps
La Rondine (Act III) Giacomo Puccini
Accordion Polka Dory Bavarsky Josh Winget
Sing That Melody Keith Nichols
Funeral Canticle John Tavener George Mosley, Paul Goodwin et Academy of Ancient Music
La Rondine (Act III) Giacomo Puccini Joseph Calleja
Old Folks at Home Morrie Morrison The Morrie Morrison Orchestra
The Gypsy In Me Ken Morrison The Morrie Morrison Orchestra
The Voyage of The Nancy Lee H.O. Morrison The Morrie Morrison Orchestra
Ma Mere L'Oye Maurice Ravel
Jazz Piano Rag Richard Geere Richard Geere
Il Trovatore Giuseppe Verdi
La Fanciulla Del West Giacomo Puccini, Guelfo Civinini et Carlo Zangarini

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations et sélections[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Titres et dates de sortie sur l’Internet Movie Database
  2. « Fiche du doublage français du film » sur Alterego75.fr, consulté le 12 octobre 2013
  3. Clara Géliot, « The Immigrant - Cinquante nuances de Gray », Le Figaro Magazine, semaine du 22 novembre 2013, page 131.

Liens externes[modifier | modifier le code]