Château Rauzan-Ségla

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Château Rauzan-Ségla
Image illustrative de l’article Château Rauzan-Ségla
Type Château viticole
Architecte Louis Garros
Fin construction 1905
Propriétaire initial Frédéric Cruse
Propriétaire actuel Chanel
Site web chateaurauzansegla.com
Coordonnées 45° 02′ 08″ nord, 0° 40′ 31″ ouest
Pays Drapeau de la France France
Région historique Gironde
Localité Margaux

Le Château Rauzan-Ségla, est un domaine viticole situé à Margaux en Gironde.

En AOC margaux, il est classé deuxième grand cru dans la classification officielle des vins de Bordeaux de 1855. Comme Château Canon, il appartient à la famille Wertheimer[1].

Histoire du domaine[modifier | modifier le code]

Le nom d'origine du domaine vient de Pierre Desmezures de Rauzan, qui acquiert en 1661 la maison noble de Gassies[2]. Au milieu du XVIIIe siècle, le domaine se sépare en deux pour devenir Rauzan-Gassies et Rauzan-Ségla. Le nom Ségla est apporté par Catherine, fille de Marie-Anne Briet et de Philippe Simon de Rauzan, elle épousa le baron Pierre Louis de Ségla en 1785[2]. Selon une illustration de l'ouvrage de Gustave de Galard, le château ressemble encore à une chartreuse en 1835[2].

En 1903, Frédéric Cruse prend la direction du domaine, c'est en grande partie à lui qu'on doit le château actuel. Il confie à l'architecte Louis Garros la réalisation de nouveaux bâtiments, entre 1904 et 1905 le château est remis en état, de 1905 à 1906 les bâtiments d'exploitation sont rénovés. Entre 1919 et 1920, une tour observatoire est ajoutée à un hangar par l'architecte Alexandre Garros (fils de Louis Garros)[2].

En 1994, la maison Chanel (famille Wertheimer) devient le propriétaire du domaine[2],[3],[4]. En 2011, le château Rauzan-Ségla fête son 350e anniversaire, pour cette occasion le couturier Karl Lagerfeld dessine l'étiquette pour habiller le millésime 2009[3].

Terroir[modifier | modifier le code]

Le vignoble s'étend sur 66 hectares, l'encépagement est classique en cabernet sauvignon (60 %), merlot (35 %), cabernet franc (1,5 %) et petit verdot (3,5 %)[4].

L'âge moyen des vignes est d'environ 35 ans[4].

Depuis 2010, 4 hectares sont passés en agriculture biologique[4]. La production annuelle avoisine les 230 000 bouteilles dont 110 000 bouteilles en premier vin et 120 000 bouteilles en second vin[3].

Le terroir est constitué de graves fines et de graves profondes et argileuses ainsi que de sols argilo-calcaires[4],[5].

Vins[modifier | modifier le code]

Le premier vin est le Château Rauzan-Ségla. Le domaine produit également un second vin, le Ségla.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « La galaxie des Wertheimer », Challenges, no 397,‎ , p. 46
  2. a b c d et e « Château Rauzan-Ségla - Inventaire Général du Patrimoine Culturel », sur dossiers-inventaire.aquitaine.fr (consulté le 8 décembre 2018)
  3. a b et c « Château Rauzan-Ségla : le top model de Margaux (2e cru classé) », sur La Revue du vin de France (consulté le 8 décembre 2018)
  4. a b c d et e « Château Rauzan-Ségla Margaux », sur Le Figaro (consulté le 8 décembre 2018)
  5. « Les terres de Rauzan-Ségla », sur Château Rauzan-Ségla (consulté le 8 décembre 2018)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]