Château Nairac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la vigne et le vin
Cet article est une ébauche concernant la vigne et le vin.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Château Nairac
Image illustrative de l'article Château Nairac
Château Nairac

Pays Drapeau de la France France
Siège social Barsac
Fondation 1777
Appellations AOC Barsac
Cépage Sémillon 90%
Sauvignon 6%
Muscadelle 4 %
Volume produit 20 000 bouteilles/an
Personnes clés famille Tari-Heetter
Site web http://www.chateaunairac.com

Le château Nairac, est un domaine viticole situé à Barsac en Gironde. En AOC barsac, il est classé deuxième grand cru dans la classification officielle des vins de Bordeaux de 1855.

Histoire du domaine[modifier | modifier le code]

Le vignoble est fondé au milieu du XVIIe siècle par André Duranceau[1]. Le domaine fut acheté en 1759 par Élizabeth Prost, fille d'un planteur de la Saint-Domingue puis revendu en 1777 à Élisée Nairac (1734-1791), membre d'une famille d'armateurs bordelais. Le château actuel fut bâti en 1786, sous la conduite de l'architecte André Mollié[2], collaborateur de l'architecte Victor Louis pour le Grand Théâtre de Bordeaux. Elisée Nairac meurt en 1791 et deux de ses filles, Henriette (1765-1837) et Emilie (1766-1834) héritent du domaine. Elles restent célibataires, et dirigent le domaine jusqu’à leur décès[1]. En 1837, les héritiers Nairac vendent à Bernard Capdeville, également propriétaire du château Broustet situé à environ 500 mètres du château Nairac. Les deux vignobles sont alors regroupés, sous le nom de Château Broustet-Nairac. C'est sous la dénomination « Broustet-Nairac » qu'il fut classé deuxième cru en 1855.

La scission du domaine dans ses deux entités distinctes a alors lieu : pour Broustet à la fin du XIXe siècle et pour Nairac en 1906 à M. Perpezat, négociant lorrain[3]. En 1966 le château fait l'objet d'une vente à un conseiller municipal de Bordeaux[4] qui le revendit en 1971 à l’américain Thomas Heeter et à son épouse Nicole Tari, elle-même fille du propriétaire de château Giscours. Depuis 1987, Nicole Tari-Heeter est la seule propriétaire du domaine et à partir de 1993, ses enfants Nicolas et Eloïse gèrent l’exploitation[5].


Terroir[modifier | modifier le code]

L'encepagement est composé à 90 % de sémillon, 6 % de sauvignon blanc et 4 % de muscadelle[6].

Vins[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Histoire du domaine », sur abcduvin.com (consulté le 27 mai 2016)
  2. Sur la trace de la traite des noirs à Bordeaux de Danielle Pétrissans Cavailles
  3. Passion du vin : Château Nairac
  4. historique du château Nairac
  5. « Château Nairac », sur dico-du-vin.com (consulté le 27 mai 2016)
  6. Les grands vins de Bordeaux : Nairac

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]