Château d'Armailhac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la vigne et le vin
Cet article est une ébauche concernant la vigne et le vin.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article n’est pas rédigé dans un style encyclopédique (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Vous pouvez améliorer sa rédaction !

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (juillet 2016).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Le ton de cet article ou de cette section est trop promotionnel ou publicitaire. (juillet 2016).

Modifiez l'article pour adopter un ton neutre (aide quant au style) ou discutez-en.

Château d'Armailhac, est un vignoble situé à Pauillac en Gironde. Il fait partie de la classification des vins de Bordeaux de 1855 dans laquelle il tient la place de cinquième Grand Cru.

Histoire du domaine[modifier | modifier le code]

En 1680, un registre communal fait état de deux frères, Dominique et Guilhem Armailhacq propriétaires de parcelles à Pauiilac.

En 1750, un autre registre mentionne que Dominique Armailhac a "complanté en vignes" les terres familiales médocaines. Les vignes s'étendent à l'époque de 15 à 16 hectares environ. A la fin du XVIIIe siècle, le vignoble, alors communément appelé Mouton d'Armailhacq atteint 52 hectares réparties entre Château Brane-Mouton (futur Château Mouton Rothschild) au nord et Château Pibran au sud.

Dès 1831, la qualité de Mouton d'Armailhacq s'améliore grandement à tel point que les vins se vendent deux fois plus chers que les productions voisines, pourtant bien mieux cotées. Cela est dû à l'utilisation de différentes techniques comme l'ouillage, le soutirage, l'aseptisation des barriques ou encore le collage.

En 1844, le domaine, en quête perpétuelle de qualité est criblé de dettes. La propriétaire, Madame Darmailhacq revend au Château Lafite Rothschild les Carruades de la commune du Pouyalet.

En 1855, Château Mouton d'Armailhacq est classé "Cinquième Cru" par le Syndicat des Courtiers de Commerce près de la Bourse de Bordeaux. Le Comte Adrien de Ferrand, "gendre d'Armailhacq", acquiert le domaine en 1878. Le vignoble couvre alors près de 70 hectares.

En 1931 le Comte de Ferrand crée la Société Anonyme du Domaine de Mouton d'Armailhacq. Le jeune baron Philippe de Rothschild devient actionnaire minoritaire et rachète en viager la totalité des parts en 1933. Un an plus tard, à la mort du Comte, il devient le propriétaire effectif du domaine ainsi que de la Société Vinicole de Pauillac, ancêtre de l'actuelle société "Baron Philippe de Rothschild S.A.".
A partir de 1956, le vin de Mouton d'Armailhacq porte le nom de Mouton Baron Philippe puis celui de Mouton Baronne Philippe et c'est finalement en 1989 que la baronne Philippine de Rothschild décide de rendre à Mouton d'Armailhacq son identité d'origine, sous le nom de "Château d'Armailhac".

L'étiquette s'orne de la reproduction d'une figurine (l'Automne II) qui se trouve au Musée du Vin dans l'Art de Château Mouton Rothschild.

Terroir[modifier | modifier le code]

Le vignoble de Château d'Armailhac s'étend sur près de 70 hectares dans la partie nord de la commune de Pauillac. Il est constitué de trois groupes de parcelles aux terroirs idéaux pour différents cépages et qui apportent toute la typicité du vin de Château d'Armailhac.

Le vignoble est composé des cépages traditionnels du Médoc (56% de Cabernet Sauvignon, 32% de Merlot, 10% de Cabernet Franc et 2% de Petit Verdot). L'êge moyen du vignoble est de 46 ans dont 20% des parcelles étaient plantées en 1890.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]