Château La Tour Carnet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Château La Tour Carnet
Image illustrative de l'article Château La Tour Carnet

Ancien nom Château de Saint-Laurent
Fondation XIIe siècle
Siège social Saint-Laurent-Médoc
Pays Drapeau de la France France
Production
Appellations haut-médoc
Classement 4e grand cru classé
Cépages 52 % merlot,
40 % cabernet sauvignon,
5 % cabernet franc,
3 % petit verdot
Volume produit 700 000 bouteilles / an
Autres productions Les Douves du Château La Tour Carnet
Société
Personnes clés Bernard Magrez,
Michel Rolland
Divers
Site web latour-carnet.com

Le château La Tour Carnet, est un domaine viticole situé à Saint-Laurent-Médoc en Gironde. Situé en AOC haut-médoc, il est classé quatrième grand cru dans la classification officielle des vins de Bordeaux de 1855.

Histoire du domaine[modifier | modifier le code]

Illustration du Château La Tour Carnet en 1838.
Illustration du Château La Tour Carnet en 1883.

Initialement appelé « château Saint Laurent ». En 1999, le domaine est repris par Bernard Magrez qui rénove le vignoble et les chais moyennant un plan d'investissement ambitieux. Le Château La Tour Carnet datant du XIe siècle est le plus ancien château du Médoc[réf. nécessaire].

Terroir[modifier | modifier le code]

La terroir est composée d'un socle d'argile extrêmement calcaire recouvert d'une très épaisse couche de graves günziennes, constituant la butte de La Tour Carnet (19 mètres d'altitude).

L'encépagement du Château La Tour Carnet est constitué de 52 % de merlot, 40 % de cabernet sauvignon, 5 % de cabernet franc et de 3 % de petit verdot[1], ce qui fait de ce château une exception du Médoc (habituellement, le cépage majoritaire est le cabernet sauvignon). Le vin repose 18 mois dans des barriques, dont 70 % neuves. L'œnologue Michel Rolland est consultant du domaine.

Vins[modifier | modifier le code]

Le second vin est dénommé « Les Douves du Château La Tour Carnet ».

Vignes expérimentales[modifier | modifier le code]

Pour étudier les effets du réchauffement climatique sur les vignes et les cépages, 2,5 hectares de vignes du château ont été réchauffées artificiellement par des câbles pour simuler un réchauffement de 2 à °C. Le projet « La Tour Carnet 2050 », mené en liaison avec l'INRAE, permet de tester l'adaptation de cépages différents[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche de La Tour Carnet sur le site du domaine.
  2. « Dans le Bordelais, on cultive le vignoble du futur », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le ).

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]