Canton de Dieppe-2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Dieppe-2
Canton de Dieppe-2
Situation du canton de Dieppe-2 dans le département de Seine-Maritime.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Seine-Maritime
Arrondissement(s) Dieppe
Bureau centralisateur Dieppe
Conseillers
départementaux
Blandine Lefebvre
Jean-Christophe Lemaire
2015-2021
Code canton 76 08
Histoire de la division
Création 22 mars 2015[1]
Démographie
Population 38 803 hab. (2016)
Subdivisions
Communes 21 + fraction Dieppe

Le canton de Dieppe-2 est une division administrative française du département de la Seine-Maritime créée par le décret du 27 février 2014. Elle tient lieu de circonscription d'élection des conseillers départementaux et entre en vigueur lors des premières élections départementales suivant la publication du décret.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un nouveau découpage territorial de la Seine-Maritime entre en vigueur à l'occasion des premières élections départementales suivant le décret du 27 février 2014[1]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[2]. Dans la Seine-Maritime, le nombre de cantons passe ainsi de 69 à 35.

Le nouveau canton de Dieppe-2 est formé de communes des anciens cantons de Dieppe-Est (7 communes), d'Offranville (1 commune), d'Envermeu (29 communes) et d'Eu (1 commune) et d'une fraction de la commune de Dieppe. Il est entièrement inclus dans l'arrondissement de Dieppe. Le bureau centralisateur est situé à Dieppe.

Composition[modifier | modifier le code]

À sa création, le nouveau canton de Dieppe-2 comprenait vingt-et-un communes entières et une fraction de la commune de Dieppe[1] :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Dieppe
(chef-lieu)
76217 Dieppe maritime Fraction : 11 498(2015)
Commune : 30 086 (2014)
Ancourt 76008 Dieppe maritime 685 (2014)
Arques-la-Bataille 76026 Dieppe maritime 2 708 (2014)
Bailly-en-Rivière 76054 CC des Monts et Vallées 526 (2014)
Bellengreville 76071 CC des Monts et Vallées 465 (2014)
Dampierre-Saint-Nicolas 76210 CC des Monts et Vallées 523 (2014)
Douvrend 76220 CC des Monts et Vallées 517 (2014)
Envermeu 76235 CC des Monts et Vallées 2 113 (2014)
Freulleville 76288 CC des Monts et Vallées 373 (2014)
Grèges 76324 Dieppe maritime 799 (2014)
Les Ifs 76371 CC des Monts et Vallées 72 (2014)
Martin-Église 76414 Dieppe maritime 1 542 (2014)
Meulers 76437 CC des Monts et Vallées 602 (2014)
Notre-Dame-d'Aliermont 76472 CC des Monts et Vallées 735 (2014)
Petit-Caux 76618 Aucune 9 288 (2014)
Ricarville-du-Val 76526 CC des Monts et Vallées 165 (2014)
Saint-Aubin-le-Cauf 76562 CC des Monts et Vallées 893 (2014)
Saint-Jacques-d'Aliermont 76590 CC des Monts et Vallées 361 (2014)
Saint-Nicolas-d'Aliermont 76624 CC des Monts et Vallées 3 634 (2014)
Saint-Ouen-sous-Bailly 76630 CC des Monts et Vallées 220 (2014)
Saint-Vaast-d'Équiqueville 76652 CC des Monts et Vallées 728 (2014)
Sauchay 76665 CC des Monts et Vallées 409 (2014)

La partie de la commune de Dieppe intégrée dans le canton est celle située à l'est de l'axe médian des voies et limites suivantes : depuis le littoral, chenal, avant-port, bassin Duquesne, quai du Tonkin, arrière-port, bassin du Canada, bassin de Paris, voie non dénommée reliant l'extrémité Sud du bassin de Paris à la chaussée de l'Arques, chaussée de l'Arques, jusqu'à la limite territoriale de la commune de Rouxmesnil-Bouteilles.

En 2014, la population municipale du nouveau canton était de 38 716 habitants[3].

Au cours de l'année 2015, les communes de la Communauté de communes du Petit Caux (Assigny, Auquemesnil, Belleville-sur-Mer, Berneval-le-Grand, Biville-sur-Mer, Bracquemont, Brunville, Derchigny, Glicourt, Gouchaupré, Greny, Guilmecourt, Intraville, Penly, Saint-Martin-en-Campagne, Saint-Quentin-au-Bosc, Tocqueville-sur-Eu, Tourville-la-Chapelle) se sont regroupées dans la commune nouvelle du Petit-Caux[4].

Représentation[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Blandine Lefebvre   UDI Cadre territorial
Maire de Saint-Nicolas-d'Aliermont
Ancienne conseillère régionale de Normandie (2004-2015)
1re vice-présidente, chargée de l’action sociale
2015 en cours Jean-Christophe Lemaire   LR Ancien bâtonnier du barreau des avocats de Dieppe

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Maurice Balavoine et Corinne Breton (FN, 28,98 %) et Blandine Lefebvre et Jean-Christophe Lemaire (Union de la Droite, 28,71 %). Le taux de participation est de 53,38 % (15 494 votants sur 29 025 inscrits)[5] contre 49,48 % au niveau départemental[6] et 50,17 % au niveau national[7]. Au second tour, Blandine Lefebvre et Jean-Christophe Lemaire (Union de la Droite) sont élus avec 60,61 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 51,18 % (7 842 voix pour 14 856 votants et 29 025 inscrits)[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Décret no 2014-266 du 27 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Seine-Maritime.
  2. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  3. Populations légales 2012 des cantons - découpage 2015, sur le site de l'Insee
  4. Arrêté préfectoral du 26 novembre 2015 portant création de la commune nouvelle du Petit Caux, Recueil des actes administratifs du département de la Seine-Maritime, 4 décembre 2015, n°122, pages 198 à 201.
  5. « Résultats du premier tour pour le canton de Dieppe-2 », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  6. « Résultats du premier tour pour le département de Seine-Maritime », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  7. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  8. « Résultats du second tour pour le canton de Dieppe-2 », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 1er avril 2015)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]