Canton de Challans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Canton de Challans
Canton de Challans
Le canton dans le département de la Vendée (découpage de 2015).
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Vendée
Arrondissement(s) La Roche-sur-Yon
Les Sables-d'Olonne
Circonscription(s) 1re
Bureau centralisateur Challans
Conseillers
départementaux
Nadia Rabreau et Serge Rondeau (DVD)
2015-2021
Code canton 85 02
Histoire de la division
Création
Modifications 1 : (agrandissement)
2 : (partition)
3 : (agrandissement)
Démographie
Population 46 790 hab. (2017)
Densité 101 hab./km2
Géographie
Altitude Min. 0 m
Max. 71 m
Superficie 462,98 km2
Subdivisions
Communes 15

Le canton de Challans est une division administrative française située dans le département de la Vendée et la région des Pays de la Loire.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le canton de Challans est reconduit par l'article 3 du décret no 2014-169 du [1] ; il se compose de communes situées dans les anciens cantons de Palluau et de Challans.

Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation avant 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1839 Constant Merland   Propriétaire à Challans
1839 1848 François Guyard   Maire de La Garnache
1848 1862
(décès)
Abbé
André Menuet[2]
  Chanoine de Luçon
1862 1871 Théophile Boucher   Propriétaire à Challans
1871 1901 Léon-Armand-Charles
de Baudry d’Asson
Union
des droites
Député (1876-1914)
Propriétaire-éleveur à La Garnache
1901 1907 Adam Boucher Républicain Maire de Bois-de-Céné
1907 1936
(démission)[3]
Armand de Baudry d’Asson
(fils de Léon de Baudry d’Asson)
Cartel vendéen
d’union nationale
Maire de La Garnache
Député (1914-1927)
Sénateur (1927-1936)
1936 1940 Armand de Baudry d’Asson Conservateur Exploitant agricole
Maire de La Garnache (1941-1977)
1945 1955 Armand de Baudry d’Asson PRL Maire de La Garnache
Député (1945-1958)
1955 1961 François Boux de Casson Extrême droite Député (1936-1942)
Conseiller municipal de Challans
1961 1985 Jean Léveillé RI puis UDF-PR Cardiologue
Maire de Challans (1959-1983)
1985 1994
(décès)
Louis-Claude Roux DVD Chef d'entreprise
Maire de Challans (1983-1994)
1994 2011 Louis Ducept DVD Pharmacien
Maire de Challans (1995-2008)
Vice-président du conseil général
2011 2015 Serge Rondeau DVD Garagiste (retraité)
Maire de Challans

Représentation depuis 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2 avril 2015 2021 2015 en cours Nadia Rabreau   DVD Directrice d'atelier à l'établissement et service d'aide par le travail de Challans
Conseillère municipale de Saint-Christophe-du-Ligneron (depuis 2014)
2015 en cours Serge Rondeau   DVD Garagiste retraité
Maire de Challans (depuis 2008)
Président de la communauté de communes du Pays-de-Challans (2014-2016)
5ème Vice-Président du Conseil départemental

Composition[modifier | modifier le code]

Composition avant 2015[modifier | modifier le code]

Le canton dans le découpage de 1979.

L'ancien canton de Challans regroupait originellement 7 communes en 1805, puis 6 à partir de 1827 :

Composition depuis 2015[modifier | modifier le code]

Le canton dans le découpage de 2015.

Le canton regroupe désormais 15 communes entières[1].

Liste des 15 communes du canton de Challans au
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Modifier
Challans
(bureau centralisateur)
85047 CC Challans-Gois Communauté 64,84 20 898 (2018) 322 modifier les donnéesmodifier les données
Apremont 85006 CC de Vie et Boulogne 29,73 1 833 (2018) 62 modifier les donnéesmodifier les données
Bois-de-Céné 85024 CC Challans-Gois Communauté 41,89 2 024 (2018) 48 modifier les donnéesmodifier les données
Châteauneuf 85062 CC Challans-Gois Communauté 15,92 1 085 (2018) 68 modifier les donnéesmodifier les données
Falleron 85086 CC de Vie et Boulogne 28,64 1 617 (2018) 56 modifier les donnéesmodifier les données
Froidfond 85095 CC Challans-Gois Communauté 21,51 1 903 (2018) 88 modifier les donnéesmodifier les données
Grand'Landes 85102 CC de Vie et Boulogne 20,49 681 (2018) 33 modifier les donnéesmodifier les données
La Chapelle-Palluau 85055 CC de Vie et Boulogne 13,01 945 (2018) 73 modifier les donnéesmodifier les données
La Garnache 85096 CC Challans-Gois Communauté 59,49 5 075 (2018) 85 modifier les donnéesmodifier les données
Maché 85130 CC de Vie et Boulogne 18,13 1 564 (2018) 86 modifier les donnéesmodifier les données
Palluau 85169 CC de Vie et Boulogne 7,43 1 106 (2018) 149 modifier les donnéesmodifier les données
Saint-Christophe-du-Ligneron 85204 CC Challans-Gois Communauté 42,42 2 570 (2018) 61 modifier les donnéesmodifier les données
Saint-Étienne-du-Bois 85210 CC de Vie et Boulogne 29,44 2 118 (2018) 72 modifier les donnéesmodifier les données
Saint-Paul-Mont-Penit 85260 CC de Vie et Boulogne 16,58 811 (2018) 49 modifier les donnéesmodifier les données
Sallertaine 85280 CC Challans-Gois Communauté 49,45 3 129 (2018) 63 modifier les donnéesmodifier les données
Canton de Challans 8502 46 790 (2017) modifier les données

Intercommunalités[modifier | modifier le code]

Le canton de Challans est à cheval sur deux communautés de communes :

Démographie[modifier | modifier le code]

Démographie avant 2015[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
14 23515 52619 11620 84522 45724 66227 85230 53630 988
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[4] puis population municipale à partir de 2006[5])
Histogramme de l'évolution démographique

Démographie depuis 2015[modifier | modifier le code]

En 2017, le canton comptait 46 790 habitants[Note 1].

Évolution de la population  [ modifier ]
2013 2014 2015 2016 2017
44 22744 82245 67746 18746 790
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2013[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Décret no 2014-169 du 17 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Vendée », Journal officiel de la République française,‎ (lire en ligne)
  2. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH165/PG/FRDAFAN83_OL1828051V001.htm
  3. « Le Temps », sur Gallica, (consulté le 2 novembre 2020).
  4. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  5. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2011, 2012
  6. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]