Conseil général de la Vendée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Conseil général de la Vendée

{{{alternative textuelle}}}
upright={{{dimension}}}

Logo officiel du Conseil général de la Vendée

Situation
Pays France
Région Pays de la Loire
Département Vendée
Siège La Roche-sur-Yon
Exécutif
Président Bruno Retailleau (UMP)



Groupes politiques
25 / 31
6 / 31

Pierre Regnault
Budget
Budget total 668,45 M€
Budget d'investissement
Budget de fonctionnement
Site internet http://www.vendee.fr/

Le conseil général de Vendée est l'assemblée délibérante du département de la Vendée.

Il siège à La Roche-sur-Yon et est présidée depuis le 30 novembre 2010 par Bruno Retailleau (UMP), à la suite de la démission de Philippe de Villiers.

Façade de l’Hôtel du Département

Politique[modifier | modifier le code]

Composition politique du conseil général[modifier | modifier le code]

Le conseil général de la Vendée siège à La Roche-sur-Yon, il est composé des conseillers généraux suivants depuis 2011, année où 16 sièges sur les 31 ont été renouvelés :

Parti Sigle Élus
Opposition (6 sièges)
Parti socialiste PS 4
Divers gauche DVG 1
Majorité (25 sièges)
Union des démocrates et indépendants UDI 2
Nouveau Centre NC 1
Divers droite DVD 16
Union pour un mouvement populaire UMP 2
Mouvement pour la France MPF 4
Président du Conseil Général
Bruno Retailleau (UMP)

Bruno Retailleau (UMP) préside le conseil général depuis 2010. Il est également sénateur (Apparenté UMP). Il a soutenu un grand nombre d'initiatives locales en Vendée, dont notamment la création du Puy du Fou et la participation du conseil général au Vendée Globe, ainsi que le désenclavement routier.

En Vendée, le clivage gauche/droite s'enracine dans l'histoire : lors des guerres de Vendée, la plaine et le marais poitevin étaient bien plus favorables à la Convention que le Bocage. La transformation de La Roche-sur-Yon en ville-préfecture par Napoléon Ier a nécessité l'installation de personnes venues de l'extérieur du département, probablement plus favorables aux idées de la Révolution.

Composition de la commission permanente[modifier | modifier le code]

Président Bruno Retailleau (UMP)
1er vice-président Marcel Gauducheau (DVD)
2e vice-président Claude Ouvrard (DVD)
3e vice-président Jacques Oudin (UMP)
4e vice-président Joël Sarlot (DVD)
5e vice-président Dominique Souchet (MPF)
6e vice-président Louis Ducept (DVD)
7e vice-président Véronique Besse (MPF)
8e vice-président Gérard Villette (DVD)
9e vice-président Gérard Faugeron (DVD)


1er membre Michel Dupont (DVD)
2e membre Henri Turbé (DVD)
3e membre Joseph Merceron (DVD)
4e membre Jean-Pierre Lemaire (MPF)
5e membre Jacqueline Roy (DVD)
6e membre François Bon (NC)
7e membre Alain Leboeuf (DVD)
8e membre Pierre Regnault (PS)
9e membre André Ricolleau (DVG)

Présidents des commissions[modifier | modifier le code]

• Michel Dupont (Beauvoir-sur-Mer) : président de la commission à l’Aménagement durable du territoire et des énergies renouvelables
• Serge Rondeau (Challans) : président de la commission au Développement économique
• Alain Lebœuf (Rocheservière): président de la commission à l’Économie numérique, aux Réseaux et aux Transports
• François Bon (Saint-Hilaire-des-Loges): président de la commission à l’Éducation, à la Culture, aux Sports et aux Relations internationales
• Joseph Merceron (La Mothe-Achard) : président de la commission aux Finances et aux Ressources
Jacques Oudin (Noirmoutier-en-l’Île) : président de la commission aux Infrastructures routières
• Gérard Villette (Chantonnay) : président de la commission à la Solidarité et à la Famille

Histoire[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Histoire de la Vendée.

Historique[modifier | modifier le code]

En 2004[modifier | modifier le code]

Étiquettes des cantons vendéen en 2004
Situation politique des cantons de Vendée en 2004 :

En 2010[modifier | modifier le code]

Étiquettes des cantons vendéen en 2004
Situation politique des cantons de Vendée en 2008 :

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

Sites départementaux[modifier | modifier le code]

Le conseil général de la Vendée est aussi le propriétaire de différents sites culturels, naturels et touristiques :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e http://svowebmaster.free.fr/drapeaux_vendee.htm
  2. « Abbayes.Vendée.fr », site officiel du conseil général donnant cette dénomination.
  3. « Cité-des-Oiseaux.Vendée.fr », site officiel du conseil général donnant cette dénomination.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]