Victoria and Albert Museum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Victoria and Albert Museum
L'entrée du Victoria and Albert Museum située sur Cromwell Road
L'entrée du Victoria and Albert Museum située sur Cromwell Road
Informations géographiques
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Ville Londres
Adresse à l'angle de Cromwell Gardens et d'Exhibition Road à South Kensington, Londres.
Coordonnées 51° 29′ 48″ N 0° 10′ 19″ O / 51.496667, -0.171944 ()51° 29′ 48″ Nord 0° 10′ 19″ Ouest / 51.496667, -0.171944 ()  
Informations générales
Date d’inauguration 1852, en tant que South Kensington Museum; rebaptisé en 1899 en l'honneur de la reine Victoria et de son conjoint Albert
Nombre d’œuvres 56 800 en exposition
Superficie 30 400 m²
Informations visiteurs
Nb. de visiteurs/an 2 400 000 (2006)[1]
Site web www.vam.ac.uk

Géolocalisation sur la carte : Angleterre

(Voir situation sur carte : Angleterre)
Victoria and Albert Museum

Le Victoria and Albert Museum, souvent abrégé « V&A », est un grand musée des arts et des sciences situé au cœur de Londres, dans le quartier de South Kensington.

Histoire[modifier | modifier le code]

Conçu au lendemain de l'exposition universelle de 1851, il a d'abord porté le nom de South Kensington Museum puis a été rebaptisé de son nom actuel en 1899, après cinquante ans de travaux. Premier élément d'Albertopolis, ensemble de musées et d'institutions éducatives qui visaient à faire converger éducation, industrie, sciences et art dans la continuité des idées développées lors de la Great Exhibition de 1851, il a été édifié sur un terrain acquis grâce aux bénéfices dėgagės lors de ce dernier évènement. Consacré essentiellement aux produits de l'industrie et de l'artisanat, il fut « également chargé d'une mission didactique auprès des artistes et décorateurs anglais, au moment où se développait le mouvement Art & Craft »[2]. Les collections de l'India Office y furent intégrées en 1880, pour prolonger l'intérêt qui s'était exprimé autour de la civilisation et l'art indien tel qu'il était présenté dans la galerie de l'Inde au Crystal Palace en 1851 et -surtout- entretenir l'adhésion, alors particulièrement enthousiaste, des Britanniques au projet impérial[2].

Collections[modifier | modifier le code]

Lustre contemporain (2000) de 10 m de haut, dans l'entrée.

Le musée est spécialisé dans les arts décoratifs : on y trouve toutes sortes d'objets très divers et d'époques très variées : depuis l’Antiquité sumérienne jusqu'au XXIe siècle. Des robes et accessoires de haute couture, du mobilier, des poteries, de la cristallerie, et toutes sortes d'autres pièces d'arts (tapisseries, argenterie, jouets, statuettes, etc.). On y trouve une très belle collection d'objets et de mobilier de l'Europe du Moyen Âge, d'Inde et d'Extrême-Orient. Les Galeries Britanniques présentent de très nombreuses pièces dont le monumental lit de Ware, du XVe siècle.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Visitor Statistics : ALVA - Association of Leading Visitor Attractions, England, Wales, Scotland, UK
  2. a et b Sylvie Aprile et Michel Rapoport (dir), Le monde britannique 1815-(1914)-1931, Atlande, 2010, p. 406

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]