Pierre Osenat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pierre Osenat
Nom de naissance Osenat
Naissance
Fécamp (France)
Décès (à 98 ans)
Saint-Mandé (France)
Activité principale
Distinctions
Officier de la Légion d'honneur

Pierre Osenat est un poète et critique français, né le 8 octobre 1908 à Fécamp, et mort le 26 août 2007 à Saint-Mandé.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il passe son enfance à La Martinique, où son grand-père, Pierre, est entrepreneur. Son père, Nicolas Osenat est vérificateur des douanes à Fécamp, époux d'Henriette Ehrmann. Après des études classiques latin-grec, il fait médecine, est major à l'Internat et devient chirurgien spécialisé en oto-rhino-laryngologie. Il exerce pendant plus de cinquante ans dans des hôpitaux parisiens, à sa propre clinique à Saint-Mandé, et en son cabinet personnel Place Gambetta, à Paris. Il est professeur au Collège de médecine de Paris.

En 1936, il s'engage dans les Brigades internationales. Il attend 1948 pour publier son premier ouvrage. En 1949, il est cofondateur du Groupement des Écrivains-Médecins (GEM). Son engagement poétique le conduit à présider, de 1962 à 1983, la Société des poètes français, dont il fut ensuite nommé président d'honneur. Il siège également quelques années au Haut Comité de la Langue Française. Son activité de critique d'art se manifeste par des participations à des jurys, et par la publication d'ouvrages à propos d'artistes contemporains.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Pierre Osenat a été élevé à la dignité d'Officier de la Légion d’honneur, et d'Officier des Arts et Lettres. Il fut nommé Chevalier de l’instruction publique[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir le numéro 193 de la revue Le Cerf-Volant, 4e trimestre 2008, consacré à Pierre Osenat.

Poésie[modifier | modifier le code]

  • Poèmes choisis, préface de Jacques Prévert, illustrations de Guillemette Morand et Jean Vénitien, Éditions A. Henneuse, 1969.
  • Cantate à l’île de Sein, Édition Aux dépens d’un amateur 1970
  • Cantate à l’île d’Ouessant, 1977, Prix Emile Blémont 1979
  • Cantate du paysan, Édition Jean Grassin, 1993, illustrations de Frédéric Menguy
  • Ceux de la mer, vocation maritime, Éditions Associatives Clapàs, 2002
  • La chapelle abandonnée, visite, méditation, Chez l’auteur, 2003
  • L’adieu à l’île, Frontispice de Pierre Le Colas, Édition Jean Grassin
  • À chacun sa vie, à chacun sa foi, 2005
  • Anthologie de la poésie française, Édition Larousse, 2007
  • Sac à terre, juin 2007
  • Le sang rouge

Romans[modifier | modifier le code]

  • L'interne de garde est mort, Debresse
  • La chronique d'un cancer, Flammarion

Essais[modifier | modifier le code]

  • Le silence de Dieu, Michel Dansel, 1984

Critique[modifier | modifier le code]

  • Eloge de Clavé, Manuel Bruker, 1958
  • Panorama de la peinture française moderne, Le Caducée, 1979
  • Menguy, Éditions Lis 33, Libourne, 1987.
  • La peinture française en reflet avec son temps, Grassin - Futura France SA, 1992

Médecine[modifier | modifier le code]

  • Les atrésies du conduit auditif, librairie Marquette, 1939
  • Traité de chirurgie maxillo-faciale, Masson, 1950
  • De l'accrochage à l'accident grave, Dunod, 1961
  • Manuel de l'aide-soignante, Masson, 1994

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir le site de l'association des amis du Cerf-Volant