Baie-des-Sables

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Baie-des-Sables
Baie-des-Sables
Église de Baie-des-Sables
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau du Québec Québec
Région Bas-Saint-Laurent
Subdivision régionale La Matanie
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Gérald Beaulieu
2021-2025
Code postal G0J 1C0
Constitution 1er janvier 1859
Démographie
Gentilé Baie-des-Sablien, ienne
Population 628 hab. ()
Densité 9,7 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 43′ 12″ nord, 67° 53′ 48″ ouest
Superficie 6 480 ha = 64,8 km2
Divers
Fuseau horaire UTC−05:00
Indicatif +1 418
Code géographique 2408080
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Canada
Voir sur la carte administrative du Canada
City locator 14.svg
Baie-des-Sables
Géolocalisation sur la carte : Québec
Voir sur la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Baie-des-Sables
Géolocalisation sur la carte : Bas-Saint-Laurent
Voir sur la carte administrative du Bas-Saint-Laurent
City locator 14.svg
Baie-des-Sables
Géolocalisation sur la carte : Bas-Saint-Laurent
Voir sur la carte topographique du Bas-Saint-Laurent
City locator 14.svg
Baie-des-Sables
Liens
Site web Site officielVoir et modifier les données sur Wikidata

Baie-des-Sables est une municipalité de la province de Québec, au Canada, située dans la municipalité régionale de comté de La Matanie au Bas-Saint-Laurent. La municipalité à comme slogan «J'accueille et retiens...»[1].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Affiche de bienvenue à Baie-des-Sables

Le premier nom porté par l'endroit fut celui du canton de MacNider, nommé ainsi en l'honneur de Mathew Macnider qui était propriétaire de la seigneurie de Mitis en 1802[2]. Le bureau de poste a porté le nom de MacNider de 1864 à 1902. Les colons écossais qui vinrent s'établir à cet endroit le nommèrent Sandy Bay ou Sandy Beach en raison d'une baie sablonneuse située à proximité[2]. En effet, Sandy Bay signifie « baie sablonneuse » et Sandy Beach signifie « plage sablonneuse » en anglais. Le bureau de poste porta le nom de Sandy Bay de 1902 à 1925[2]. Le nom du village fut changé en Baie-des-Sables en 1932 à cause des pressions linguistiques de la part des francophones sur les autorités municipales[2]. Baie-des-Sables est l'équivalent francophone de Sandy Bay[2]. Le bureau de poste portait le nom de Baie-des-Sables depuis 1925[2]. Il pourrait s'agir d'une réminescence historique puisqu'il semblerait que la batture de sable située à l'ouest du village portait le nom d'Anse aux Sables sous le Régime français[2]. Ce nom est attesté par Stanislas Drapeau en 1863 en tant que variante du nom de la paroisse de l'Assomption-de-Notre-Dame[2]. L'Assomption-de-Notre-Dame est toujours le nom de la paroisse catholique de Baie-des-Sables.

Les gentilés sont nommés Baie-des-Sabliens et Baie-des-Sabliennes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Dans la MRC : La Matanie.
Baie-des-Sables en août 2010

Baie-des-Sables est située sur la berge sud du fleuve Saint-Laurent à 375 km au nord-est de Québec et à 310 km à l'ouest de Gaspé. Les villes importantes près de Baie-des-Sables sont Mont-Joli à 35 km et Rimouski à 70 km au sud-ouest ainsi que Matane à 30 km au nord-est. Baie-des-Sables est située sur la route 132 entre Les Boules à l'ouest et Saint-Ulric à l'est. Le village des Boules est maintenant fusionné à la ville de Métis-sur-Mer. Le territoire de Baie-des-Sables couvre une superficie de 64,54 km2.

La municipalité de village de Baie-des-Sables est située dans la municipalité régionale de comté de Matane dans la région administrative du Bas-Saint-Laurent. La paroisse catholique l'Assomption-de-Notre-Dame de Baie-des-Sables fait partie de l'Archidiocèse de Rimouski.

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1961 1966 1971 1976 1981 1986 1991 1996 2001
1 3941 2071 068910895763698657654
2006 2011 2016 - - - - - -
614609628------
(Sources : [3],[4])


Distribution de l'âge en 2006

Selon Statistiques Canada, la population de Baie-des-Sables était de 614 habitants en 2006. La tendance démographique des dernières années suit celle de l'Est du Québec, c'est-à-dire une décroissance. En effet, en 2001, la population était de 654 habitants. Cela correspond à un taux de décroissance de 6,1 % en cinq ans. L'âge médian de la population baie-des-sablienne est de 46 ans.

Le nombre total de logements privés du village est de 327. Cependant, seulement 264 de ces logements sont occupés par des résidents permanents. La majorité des logements de Baie-des-Sables sont des maisons individuelles.

Statistiques Canada ne recense aucun immigrant à Baie-des-Sables. 100 % de la population de Baie-des-Sables a le français comme langue maternelle. 8,9 % de la population maitrise les deux langues officielles du Canada.

Le taux de chômage dans la municipalité était de 6,8 % en 2006. Le revenu médian des Baie-des-Sabliens est de 44 554 $ en 2005.

39,8 % de la population âge de 15 ans et plus de Baie-des-Sables n'a aucun diplôme d'éducation. 34 % de cette population n'a que le diplôme d'études secondaires ou professionnelles. 2,9 % de cette population a un diplôme de niveau universitaire. Tous les habitants de Baie-des-Sables ont effectué leurs études à l'intérieur du Canada. Le principal domaine d'études des Baie-des-Sabliens est le « génie, l'architecture et les services connexes ».

Histoire[modifier | modifier le code]

La paroisse a d'abord été constitué à partir des six premiers rangs du canton de MacNider sous le toponyme de Sandy Bay[5]. La municipalité fut constituée en 1859, mais c'est dans les années 1930 que des colons écossais vinrent s'y établir[2]. Cependant, lors de son érection canonique en 1869, le nom retenu pour la paroisse fut l'Assomption-de-Notre-Dame[5]. La mission de l'Assomption-de-Notre-Dame avait été ouverte en 1853[2]. Le presbytère avait été construit en 1864. L'église fut bâtie en 1940.

Un moulin à bois a été construit en 1838.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Baie-des-Sables est une destination populaire pour le tourisme grâce entre autres à son patrimoine architectural. La pêche et la randonnée pédestre et en ski de fond sont des activités qui sont pratiquées à Baie-des-Sables. Une fromagerie locale, la Fromagerie du littoral, est aussi un attrait touristique important.

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Les élections municipales ont lieu tous les quatre ans et s'effectuent en bloc sans division territoriale[6]. Le conseil est composé d'un maire et de six conseillers.

mandat fonction nom
2013-2017 Maire Denis Santerre
Conseillers
#1 Claudie Fillion
#2 Dany Fortin
#3 Damien Ouellet
#4 Véronique Lamarre
#5 Jean-Pierre Tanguay, Jr.
#6 Sylvie Bouffard


Baie-des-Sables
Maires depuis 2001
Élection Maire Qualité Résultat
2001 Jacques Couillard Voir
2005 Voir
2009 Aucun candidat Voir
n/d Denis Santerre n/d
2013 Voir
2017 Voir
2021 Gérald Beaulieu Voir
Élection partielle en italique
Depuis 2005, les élections sont simultanées dans toutes les municipalités québécoises

De plus, Adam Coulombe est le directeur-général, le secrétaire-trésorier, le coordonnateur des mesures d'urgence, le responsable de l'accès aux documents ainsi que le responsable de l'émission des permis et des certificats d'urbanisme de la municipalité.

Représentations politiques[modifier | modifier le code]

Drapeau du Québec Québec : Baie-des-Sables fait partie de la circonscription provinciale de Matane-Matapédia. Cette circonscription est actuellement représentée par Pascal Bérubé, député du Parti québécois.

Drapeau du Canada Canada : Baie-des-Sables fait partie de la circonscription fédérale de Avignon—La Mitis—Matane—Matapédia. Elle est représentée par Kristina Michaud, députée du Bloc québécois.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Municipalité de Baie-des-Sables -- Municipalité de Baie-des-Sables », sur www.municipalite.baiedessables.ca (consulté le )
  2. a b c d e f g h i et j Baie-des-Sables sur Commission de toponymie du Québec, page consultée le 14 septembre 2010
  3. « Statistique Canada - Profils des communautés de 2006 - Baie-des-Sables, MÉ » (consulté le )
  4. « Statistique Canada - Profils des communautés de 2016 - Baie-des-Sables, MÉ » (consulté le )
  5. a et b Comité du centenaire de Saint-Damase, Centenaire de Saint-Damase 1884-1984, Matane, Comité du centenaire de Saint-Damase, , 384 p. (ISBN 2-9800328-0-8), p. 23
  6. Gouvernement du Québec, « Répertoire des municipalités - Baie-des-Sables », sur Ministère des Affaires municipales, Régions et Occupation du territoire (consulté le )

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]