Armen Race

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Armen Race

Type En solitaire et en équipage
Lieu La Trinité-sur-Mer
Création 2011
Organisateur Société Nautique de la Trinité-sur-Mer (SNT)
Proch. édition 11e édition (à venir, du jeudi 26 au dimanche 29 mai 2022)

L'Armen Race est une course à la voile organisé tous les ans par la Société Nautique de La Trinité-sur-Mer (SNT)[1]. Elle se déroule à la Trinité-sur-Mer, c'est une boucle dans le Golfe de Gascogne : la Trinité-sur-Mer – l’occidentale de Sein (Phare d'Ar-Men, d'où le nom de la course) – Belle Île – L’Île d’Yeu – La Trinité sur Mer[2]. Le parcours est sujet à changements en fonction des conditions météorologiques.

Elle est ouverte aux catégories suivantes :

  • Multicoques : Ultime, Mod 70, Multi 50’, autres multicoques d’une longueur minimum de 30 pieds
  • IMOCA
  • Class’40
  • Classes Monotype, variables selon les années : Pogo 8.50 – First 31.7
  • IRC 0, 1, 2, 3, 4 en équipage
  • IRC Double
  • Osiris
  • Mini 6.50

Palmarès[modifier | modifier le code]

Année 2011[modifier | modifier le code]

Année 2012 (La course s'appelle Ingerop ArMen Race)[modifier | modifier le code]

Année 2013[modifier | modifier le code]

(4e édition de la course)[3]

  • Maxi Banque-Populaire VII skippé par Bertrand Pacé en 12 h 40 min
  • Mod70 : Edmond de Rotschild (Sébastien Josse)
  • Class 40 : GDF SUEZ (Sébastien Rogues)
  • Multi50 : Maître Jacques (Loic Fequet)
  • Multi30+ : Corsair Marine (Aymerich de Chazelles)
  • IRC Double : Groupe 5 (Patrice Carpentier et Michel Sauget)
  • IRC 1 : Paprec Recyclage (Stéphane Névé)
  • IRC 2 : --
  • IRC 3 : Swinhoe (Philippe Vicariot)
  • IRC 4 : Anegada (Philippe Girardin)
  • Osiris : Petit Prince 2 (René Berson)
  • Pogo 8.50 : Crocus (Alexis Michon)

Année 2014[modifier | modifier le code]

En 2014, la course rassemblait 194 bateaux concurrents, soit près de 700 navigateurs, soit un record de participants depuis sa création[4]. Pour la première fois, la course est ouverte à la classe Mini, les bateaux de 6,50 m[5]. Yves Le Blevec remporte le trophée en série Multi 50 sur Actual[6] tandis que Sidney Gavignet sur Musandam-Oman Sail, gagne en Mod 70 contre le seul autre engagé de la catégorie « Ultime », Gitana (Groupe Edmond de Rothschild) après un parcours de 310 milles[7].

  • Class 40 : Stella Nova (Yvon Berrehar)
  • Multi50 : Actual (Yves Le Blevec)
  • Multi30 : Bilfot (Jean-Paul Froc)
  • IRC Double : Merlin (Eric Morvan et Benoît Champanhac)
  • IRC 1 : J Lance 9 (Didier Le Moal)
  • IRC 2 : Hey Joe (Antoine Croyère)
  • IRC 3 : Quattro Assurances (Jean-Luc Girard)
  • IRC 4 : Ty Zotje (Guy Roussel)
  • Osiris : Nota Bene (Gilles Sabatier)
  • Pogo 8.50 : Crocus (Alexis Michon)
  • Class Mini (proto) : Wild Side (Luke Berry et J. Riechers)
  • Class Mini (série) : www.damien-cloarec.fr (Damien Cloarec et Yannick Le Clech)

Année 2015[modifier | modifier le code]

L'édition 2015 réunit 157 bateaux concurrents répartis sur 3 parcours différents. Paul Meilhat remporte la victoire sur SMA en catégorie Imoca, la victoire en Class40 revient à Thibault Vauchel Camus sur Solidaire en Peloton, Erwan Le Roux gagne en Multi 50 sur FenetreA - Prysmian, tandis que Roland Jourdain s'impose dans la catégorie des Ultimes sur le MOD70 Musandam Oman Sail.

  • Multi50 : Fenetrea Prysman (Erwan Le Roux)
  • Multi30 : No Limit Yacht (Yann Marilley)
  • Class 40 : Solidaires en Peloton ARSEP (Thibaut Vauchel-Camus)
  • IRC Double : Cifraline 4 (Philippe Machefaux et Alexandre Ozon)
  • IRC 1 : Goa (Samuel Prietz)
  • IRC 2 : Lann Ael (Didier Gaudoux)
  • IRC 3 : Nauti-Stock.com (Gérard Quenot)
  • IRC 4 : Anegada (Philippe Girardin)
  • Osiris : Pari Voile (Christophe Lebas)
  • Pogo 8.50 : Hyperion (Hervé Guillemot)
  • Class Mini (proto) : Wild Side (Luke Berry et J. Riechers)
  • Class Mini (série) : www.damien-cloarec.fr (Damien Cloarec et Yannick Le Clech)

Année 2016[modifier | modifier le code]

En 2016 ils sont 177 bateaux à participer à la course, donc 48 en double. C'est Thomas Ruyant qui s'impose en Imoca sur Le Souffle du Nord, Massimo Juris remporte l'édition Class40 sur Colombre XL, en Multi 50 c'est Gilles Buekenhout, seul engagé de la catégorie, qui s'impose sur Nootka.

Année 2017[modifier | modifier le code]

La course s'appelle cette année là Armen Race Uship et rassemble 201 équipages soit le nouveau record de participation. En Imoca Paul Meilhat l'emporte sur SMA, la catégorie Class40 voit la victoire de Burkhard Keese sur Stella Nova, Armel Tripon s'impose sur Réauté Chocolat en Multi 50, enfin François Gabart sur Macif remporte la course en Ultimes.

Année 2018[modifier | modifier le code]

La 8e édition rassemble 163 équipages inscrits avec 49 abandons.

Année 2019[modifier | modifier le code]

La course des Ultimes est remportée par Thomas Coville sur Sodebo Ultim 3[8].

Année 2020[modifier | modifier le code]

Pour la 10e édition, l’arrivée est faite à Lorient, le dimanche 6 septembre, pour les 117 équipages inscrits. Cinq équipages ont abandonné et un seul est arrivé hors temps.[9]

Année 2021[modifier | modifier le code]

En raison de la Pandémie de Covid-19, l'édition prévue au mois de mai, est annulée.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Site de la SNT
  2. Présentation de la course sur ouest-france.fr
  3. Ar Men Race sur morbihan.com.
  4. « Course au Large - Les flottes de l´ArMen Race sont parties », (consulté le )
  5. lefigaro.fr, « Brèves Nautisme : Armen Race : plus de 170 concurrents attendus à La Trinité », (consulté le )
  6. « A l'Ascension, tout le monde était sur le pont ! », sur Voiles et Voiliers, (consulté le )
  7. (en) Muscat Daily Newspaper, « Musandam-Oman Sail claims top honours in ArMen Race », sur Muscat Daily News (consulté le )
  8. « Résultats Armen Race », sur Armen Race, (consulté le )
  9. « Nuit de l’ArMen Race Uship 2020. 117 équipages inscrits », sur courseaularge.com, (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]