Transat Québec-Saint-Malo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Transat.
Transat Québec-Saint-Malo
Description de cette image, également commentée ci-après

Le départ de la Transat 2004

Type En équipage, sans escale et sans assistance
Lieu Entre Québec, Canada et Saint-Malo
Parcours Transatlantique
Création 1984
Organisateur Voile Internationale Québec
Proch. édition 2020
Record 6 j 1 h 17 min, en 2016 par Yann Guichard
Bateaux de la Transat Québec-Saint-Malo amarrés au Vieux-Port de Québec, en juillet 2008.

La Transat Québec-Saint-Malo est une course transatlantique en équipage qui se déroule tous les quatre ans de Québec au Canada à Saint-Malo en France. Ce fut en 1984, à l'occasion du 450e anniversaire du premier voyage de Jacques Cartier, navigateur de Saint-Malo, dans le golfe du Saint-Laurent en 1534, qu'eut lieu la première transat.

Course[modifier | modifier le code]

Cette course est ouverte aux monocoques et multicoques de 50 et 60 pieds. Elle présente deux particularités : c'est la seule transat ouest-est à ce niveau et c'est une transat « fluviale », pendant la descente du fleuve Saint-Laurent, sur un tiers de son parcours. Le règlement stipule un passage entre les îles de Saint-Pierre à tribord et de Langlade à babord (îles Saint-Pierre et Miquelon), afin de faire route directe ensuite sur la cité corsaire de Saint-Malo.

Le record de l'épreuve a été établi en 2016 par Spindrift 2 barré par Yann Guichard en un temps de 6 jours, 1 heure et 17 minutes[1].

Pour les cinq premières éditions, de 1984 à 2000, on comptait deux classes: multicoques et monocoques. En 2004 les classes étaient identifiées Multicoques [Ocean Racing Multihull Association|ORMA]], Multicoques classe 2 et Monocoques classe 2. En 2008, la 7e Transat comprend trois catégories : 50 pieds Open, Class40 et FICO (Fédération internationale de course océanique). Seuls les catégories Class40 et Open sont présentes en 2012, tandis que la course 2016 offre les classes Class40, Multi50, Ultime et Open[2].

Palmarès[modifier | modifier le code]

1984[modifier | modifier le code]

Commanditaire principal: Groupe TAG[3]

  • Multicoques (36 inscrits)
  1. Royale Loïc Caradec 8 j 19 h 57 min
  2. Charente-Maritime Pierre Follenfant 8 j 20 h 13 min
  3. Fleury-Michon Philippe Poupon 9 j 15 h 59 min
  • Monocoques
  1. Ville d’Antibes Hervé Perrin 15 j 01 h 59 min
  2. Meccarillos Pierre Fehlmann 15 j 09 h 03 min
  3. Sébastien André Viant 15 j 19 h 34 min

1988[modifier | modifier le code]

  • Multicoques (13 inscrits)
  1. Jet Services Serge Madec 7 j 21 h 35 min
  2. Lada Poch Loïck Peyron 10 j 23 h 40 min
  3. VSD Paca Bruno Peyron 10 j 23 h 58 min
  • Monocoques (6 inscrits)
  1. Écureuil d’Aquitaine Titouan Lamazou 14 j 09 h 41 min
  2. UAP 1992 Jean-Yves Terlain 16 j 01 h 38 min
  3. Commodore Rucanor Bruno Dubois 16 j 13 h 44 min

1992[modifier | modifier le code]

  • Multicoques
  1. Primagaz Laurent Bourgnon 8 j 5 h 49 min.
  2. Groupe Pierre 1er Florence Arthaud 8 j 7 h 17 min
  3. Haute-Normandie Paul Vatine 9 j 14 h 18 min
  • Monocoques
  1. Mérit Pierre Fehlmann 10 j 15 h 44 min
  2. La Poste Daniel Mallé 11 j 16 h 43 min
  3. Olé Antoine Elias 13 j 01 h 13 min

1996[modifier | modifier le code]

  • Multicoques
  1. Fujicolor II Loïck Peyron 7 j 20 h 24 min
  2. Banque Populaire Francis Joyon 7 j 23 h 28 min
  3. Région Haute-Normandie Paul Vatine 8 j 0 h 31 min
  • Monocoques
  1. Météorite-Corum Pierre Mas 11 j 19 h 30 min
  2. Télécom Italia Giovanni Soldini 12 j 16 h 41 min
  3. Whirlpool/Femme/Europe2 Michèle Paret 12 j 17 h 11 min

2000[modifier | modifier le code]

  • Multicoques classe 1 (7 inscrits)
  1. Groupama Franck Cammas 9 j 23 h 16 min
  2. Biscuits La Trinitaine Marc Guillemot 9 j 23 h 26 min
  3. Bayer en France Yvan Bourgnon 9 j 23 h 43 min
  • Multicoques classe 2 (4 inscrits)
  1. Tenez bon les enfants Hervé Cléris 13 j 14 h 9 min[4]
  2. Deléage Franck-Yves Escoffier 13 j 14 h 37 min[4]
  3. Côtes du Québec Augustin Cotton 16 j 8 h 43 min[5]
  • Monocoques classe 1 (4 inscrits)
  1. Geb-Fauba Xavier Lecoeur 13 j 13 h 49 min
  2. Fila Giovanni Soldini 13 j 14 h 49 min
  3. Bell Mobilité Océan Georges Leblanc 13 j 17 h 31 min
  • Monocoques classe 2 (5 inscrits)
  1. Saving Renaud Le Youdec 14 j 21 h 41 min
  2. Nastro Azzurro Andrea Scarabelli 14 j 21 h 42 min
  3. Crystal Finance Jean-Pierre Amblard 15 j 2 h 22 min

2004[modifier | modifier le code]

  • Multicoques ORMA (11 inscrits)
  1. Sergio Tacchini Karine Fauconnier 7 j 21 h 00 min
  2. Groupama Franck Cammas 7 j 21 h 59 min
  3. Géant Michel Desjoyeaux 7 j 22 h 01 min
  • Multicoques classe 2 (4 inscrits)
  1. Crèpes Whaou! Franck-Yves Escoffier 11 j 17 h 11 min
  2. Bonjour Québec Mike Birch 13 j 20 h 24 min
  3. Jean Stalaven Pascal Quintin 14 j 15 h 36 min
  • Monocoques classe 2 (3 inscrits)
  1. Marina Fort Louis Île St-Martin Luc Coquelin 18 j 17 h 30 min
  2. Branec III Roger Langevin 19 j 23 h 41 min
  3. Ciment St-Laurent Yves Lépine 21 j 12 h 25 min

2008[modifier | modifier le code]

Une partie de la flotte des monocoques dans le bassin Vauban à Saint-Malo (2008)
  • Classe 50 pieds Open (Multi50)
  1. Crêpes Whaou! Franck-Yves Escoffier 11 j 3 h 19 min
  2. Imagine Pierre Antoine 13 j 10 h 43 min
  3. Prince de Bretagne Hervé Cléris 13 j 13 h 32 min
  1. Pogo Structures Halvard Mabire 13 j 13 h 50 min
  2. Mistral Loisirs - Pôle santé Elior Oliver Krauss 13 j 17 h 30 min
  3. NOVEDIA Group - S.E.T. environnement Tanguy de Lamotte 14 j 05 h 15 min
  • FICO
  1. An Ocean of Smiles Christophe Bullens 15 j 02 h 52 min
  2. Cervin ENR Yannick Bestaven 15 j 22 h 42 min
  3. Saint Malo Team Denis Douillez 22 j 17 h 14 min

2012[modifier | modifier le code]

  1. Campagne de France Halvard Mabire 11 j 17 h 30 min
  2. Mare Jorg Riecher 11 j 19 h 1 min
  3. Eole Generation - GDF SUEZ Sébastien Rogues 12 j 0 h 44 min
  • Class Open:
  1. FenêtréA Cardinal 3 Erwan Leroux 9 j 14 h 21 min
  2. Défi Saint-Malo Agglo Gilles Lamiré 11 j 2 h 34 min
  3. Vers un monde sans SIDA Erik Nigon 11 j 2 h 55 min

2016[modifier | modifier le code]

  1. Spindrift 2, Yann Guichard : 6 j. 1 h. 17 min.
    • Musandam-Oman Sail, barré par Sidney Gavignet, abandonne suite à un chavirage. C'est le seul abandon de cette édition[6].
  1. Arkema, Lalou Roucayrol : 9 j. 9 h. 1 min.
  2. Ciela Village, Thierry Bouchard : 9 j. 10 h. 43 min.
  3. La French Tech Rennes Saint-Malo, Gilles Lamiré : 9 j. 10 h. 48 min.
  1. Tales 2, Gonzalo Botin : 11 j. 22 h. 43 min.
  2. Generali Horizon Mixité, Isabelle Joschke : 12 j. 10 min.
  3. Eärendil, Catherine Pourre : 12 j. 17 min.
  • Open (1 inscrit)
  1. Guadeloupe Dynamique, Luc Coquelin : 14 j. 6 h. 10 min.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :