Mini-Fastnet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Mini-Fastnet

Type Course au large en double
Lieu Douarnenez depuis 2002
Parcours Douarnenez - Phare du Fastnet - Douarnenez
Bateaux Monocoques Classe Mini
Création 1984
Organisateur Winches Club, directeur de course Denis Hugues
Proch. édition 37e édition, juin 2023

Le Mini-Fastnet est une course à la voile pour les bateaux de la classe Mini. À l'instar de la Fastnet Race créée en 1925, elle impose de virer le Fastnet Rock situé à l'extrême sud de l'Irlande et qui sert depuis longtemps de point de parcours pour la course anglo-saxonne. En 2017, pour la 32e édition de la course française[1], un nouveau record a été établi en catégorie prototypes[2].

Les Mini 6.50 participent à cette course depuis 1984 et, organisée par le Winches-Club, au départ de Douarnenez depuis 2002. Pour cette épreuve, les équipages sont constitués de deux skippers. Elle figure parmi les parcours de qualification pour la Mini Transat 6.50. Pour beaucoup de jeunes skippers, cette épreuve est le premier contact avec la navigation au large. Virer le Fastnet et rentrer au point de départ sans toucher terre est une forme de « passage » vers le monde de la course au large. Comme pour beaucoup de courses de la classe Mini, il y a deux classements distincts pour les prototypes et pour les bateaux de série.

La crise sanitaire provoque l'annulation de l'édition 2020 et la modification du parcours en 2021, avec direction vers le Sud et l’Estuaire de la Gironde, un circuit plus court (465 milles), mais dans les normes pour valider une course de 600 milles nécessaires aux marins.[3]

Parcours[modifier | modifier le code]

Organisateur[modifier | modifier le code]

Depuis 1984 la course est organisée par le Winches-Club, association créée en 1983 et basée à Tréboul à Douarnenez ; Denis Hugues est directeur de course depuis 2011.

Palmarès (Prototypes)[modifier | modifier le code]

  • 1992 : Drapeau de la France Catherine Chabaud / Thierry Fagnent - Paris Texas (Finot)
  • 1993 : Drapeau de la France Gwen Chapalain / Jean-Luc Nélias - Conserveurs Bretons (5 - Finot 1991), 600 milles, 19 participants
  • 1994 : Christophe Ancellin / Drapeau de la France Lionel Lemonchois - Le Poisson' (116 - Fauroux 1993), 600 milles, 6 participants
  • 1995 : Drapeau de la Suisse Yvan Bourgnon / Marc Guessard - OMAPI (291 - Finot-Conq 1991), 700 milles, 10 participants
  • 1996 : Drapeau de la Suisse Bernard Stamm / Drapeau de la France Vincent Riou - Hôtel Albana (138 - Rolland 1995), 750 milles, 4 participants
  • 1997 : Drapeau de la France Pascal Fievet / François Lamiot - Sofratherme (159 - Finot-Conq 1993), 500 milles, 11 participants
  • 1998, Estival Mini 98 (900 milles) : Claudio Gardossi / Marino Suban - TELITAL (154 - Rolland 1995), 11 participants
  • 1999 : Peter Heppel / Andrew Cape - Reality (196 - Finot-Conq 1997), 740 milles, 22 participants
  • 2000 : pas de course
  • 2001 : Drapeau de la France Karen Leibovici / Sébastien Magnen - Karen Liquid’ (198 - Magnen 1997), 700 milles, 30 participants
  • 2002 : Basile Laurent / François Robert - BONOBO (159 - Finot-Conq 1993), 700 milles, 26 participants
  • 2003 : Drapeau de la France Samuel Manuard / Yannick Cano - Grau du Roi - Port Camargue (433 - Manuard 2003), 700 milles, 51 participants
  • 2004 : Drapeau de la France Erwan Le Roux / François Lamiot - Eole/Étoile de mer (151 - Finot-Conq 1995) en 4 j 05 h 57 min 45 s (700 milles), 44 participants
  • 2005 : Drapeau de la France Corentin Douguet / Samuel Manuard - E.LECLERC-BOUYGUES TELECOM (433 - Manuard 2003), 700 milles, 44 participants
  • 2006 : Drapeau de la France Didier Le Vourch / Aloys Claquin - Vecteur Plus (265 - Magnen-Nivelt 1999) en 5 j 01 h 24 min 58 s (700 milles), 45 participants
  • 2007 : Course annulée
  • 2008 : Drapeau de la France Thomas Ruyant / Yann Riou - Faber France (667 - Finot-Conq 2007), 600 milles, 31 participants
  • 2009 : Drapeau de la France Stéphane Le Diraison / Yann Riou - Cultisol (679 - Manuard 2007) en 4 j 02 h 16 min 13 s (600 milles), 32 participants
  • 2010 : Drapeau de la France Guillaume Le Brec / Yann Riou - Eva Luna (667 - Finot-Conq 2007) en 3 j 15 h 51 min 10 s (600 milles), 31 participants
  • 2011 : Drapeau de la France Nicolas Boidevizi / Laurent Bourgues - DEFI GDE (719 - Bertrand 2008) en 2 j 06 h 56 min 12 s (600 milles), 28 participants
  • 2012 : Drapeau de la France Étienne Bertrand / Julien Pulvé - Chasseurs de Primes (802 - Bertrand 2011) en 2 j 13 h 16 min 24 s (600 milles), 19 participants
  • 2013 : Drapeau de la France Gwénolé Gahinet / Grégoire Mouly - Watever - Nautipark (800 - Lombard 2011) en 3 j 21 h 47 min 49 s (600 milles), 27 participants
  • 2014 : Drapeau de la France Damien Audrain / Pierre Brasseur - EPC - Rêves de clown (754 - Manuard 2009) en 4 j 12 h 50 min 30 s (600 milles), 13 participants
  • 2015 : Drapeau de la France Davy Beaudart / David Raison - Flexirub (865 - Raison 2014) en 3 j 19 h 55 min 16 s (600 milles), 28 participants
  • 2016 : Drapeau de la France Ian Lipinski / Sébastien Picault - Griffon.fr (865 - Raison 2014) en 3 j 13 h 03 min 08 s (600 milles), 10 participants
  • 2017 : Drapeau de la France Ian Lipinski / David Raison - Griffon.fr (865 - Raison 2014) en 3 j 08 h 52 min 19 s (600 milles), 26 participants
  • 2018 : Drapeau de la France Axel Trehin / Frédéric Denis - Tartine cherche du Beurre (945 - Lombard 2018) en 3 j 14 h 09 min 12 s (600 milles), 18 participants[4]
  • 2019 : Drapeau de la France Axel Trehin / Thomas Coville - Cherche Partenaire (943 - Lombard 2018) en 3 j 04 h 58 min 26 s (600 milles), 25 participants
  • 2020 : courses annulée pour cause de pandémie de Covid-19
  • 2021 : Drapeau de la France Tanguy Bouroullec / Guillaume L’Hostis - Pogo Foiler - Chaffoil (969 - Verdier 2019) en 3 j 15 h 25 min 05 s (600 milles), 20 participants[5]
  • 2022 : Drapeau de la France Victor Mathieu / François Jambou - Univers 650 (967 - Raison) en 5 j 19 h 20 min 07 s (600 milles), 19 participants[6]

Palmarès (Séries)[modifier | modifier le code]

  • 1992 : Hervé Gourdon / Jean Ducournau - L'intrigue (Coco)
  • 1993 : Hervé Gourdon / Florence Vaysse - L'intrigue (31 - Harle Coco 1985), 600 milles, 8 participants
  • 1994 : Loïc Guyader / Jean-François Marchand - Sofresid Ouest Montavel (67 - Harle Coco 1990), 600 milles, 5 participants
  • 1995 : Drapeau de la France Eric Vautrin / Frédéric Boujean - Noix de Coco (130 - Harle Coco 1992), 700 milles, 3 participants
  • 1996 : Bernard Blavier / Éric Vassard - Sauternes (40 - Harle Coco), 750 milles, 1 participant
  • 1997 : Drapeau de la France Michel Mirabel / Erwan Grouhel - Gwalarn (168 - Rolland Pogo 1997), 500 milles, 7 participants
  • 1998, Estival Mini 98 (900 milles) : Denis Bourbigot / François Pont - PIKES (167 - Rolland Pogo 1996), 4 participants
  • 1999 : Frédéric Duval / Dominique Conin Popin La Maitrise du Feu (250 - Rolland Pogo 1999), 740 milles, 17 participants
  • 2000 : pas de course
  • 2001 : Drapeau de la France Rodolphe Jacq / Gildas Mahé - K&B Communication - Murphy&Nye (262 - Rolland Pogo 1999) en 5 j 5 h 07 min 23 s (700 milles), 31 participants[7]
  • 2002 : Drapeau de la France Lionel Rubio de Teran / Nicolas Bunoust - SEMELLE DE VENT (269 - Rolland Pogo 1999) en 4 j 06 h 28 min (700 milles), 25 participants
  • 2003 : Drapeau de la France Fabrice Guillerm / Gaël Le Cléach - Rault Le Service Alimentaire (168 - Rolland Pogo 1997), 700 milles, 33 participants
  • 2004 : Drapeau de la Belgique Peter Laureyssens / Peter de Smedt - BASE CAMP (438 - Finot Pogo2 2003) en 4 j 10 h 37 min 38 s (700 milles), 41 participants
  • 2005 : Drapeau de la Belgique Peter Laureyssens / Peter de Smedt - BASE CAMP (438 - Finot Pogo2 2003) en 4 j 18 h 04 min 47 s (700 milles), 40 participants
  • 2006 : Drapeau de la France Aymeric Quérard / Drapeau d’Israël Amir Arad - French Kiss (522 - Magnen Ginto 2004) en 5 j 13 h 53 min 45 s (700 milles), 53 participants[8]
  • 2007 : course annulée pour cause de tempête
  • 2008 : Drapeau de la France Pierre-Yves Lautrou / Stevan' Urien - Altaïde Moovement (543 - Finot Pogo2 2005) en 2 j 23 h 07 min 47 s (Parcours sud vers la bouée BXA pour cause de météo), 39 participants
  • 2009 : Drapeau de la France Lionel Rubio de Teran / Nicolas Bunoust - Accent21.org (488 - Finot Pogo 2004) en 4 j 09 h 10 min 43 s (600 milles), 43 participants
  • 2010 : Drapeau de la France Xavier Macaire / Yves Ravot - Starter (472- Finot Pogo 2003) en 4 j 02 h 04 min 04 s (600 milles), 37 participants
  • 2011 : Drapeau du Brésil Kan Chuh / Drapeau de la France Xavier Macaire - Vmax (472- Finot Pogo 2003) en 2 j 17 h 11 min 48 s (600 milles), 45 participants
  • 2012 : Drapeau de la Suisse Justine Mettraux / Étienne David - Teamwork (824 - Nacira 6.50 2012) en 3 j 00 h 59 min 25 s (600 milles), 43 participants
  • 2013 : Drapeau de la France Ian Lipinski / Charlie Pinot - Pas de futur sans numérique (539 - Finot Pogo 2005) en 4 j 07 h 42 min 07 s (600 milles), 29 participants
  • 2014 : Drapeau de la France Damien Cloarec / Yannick Le Clech - www.damien-cloarec.fr (833 - Nacira 6.50 2012) en 4 j 16 h 37 min 09 s (600 milles), 21 participants
  • 2015 : Drapeau de la France Damien Cloarec / Paul Cloarec - Ici votre nom (833 - Nacira 6.50 2012) en 4 j 08 h 28 min 48 s (600 milles), 19 participants
  • 2016 : Drapeau de la France Davy Beaudart / Charly Fernbach - Le Fauffiffon Henaff (869 - Verdier Pogo 2014) en 3 j 17 h 26 min 20 s (600 milles), 47 participants
  • 2017 : Drapeau de la France Erwan Le Draoulec / Clarisse Crémer - Émile Henry (895 - Verdier Pogo 2015) en 3 j 19 h 39 min 00 s (600 milles), 36 participants
  • 2018 : Drapeau de l'Italie Ambrogio Beccaria / Drapeau de la France Tanguy Le Turquais - Wanted Sponsor (943 - Verdier Pogo 2018) en 3 j 22 h 29 min 55 s (600 milles), 51 participants
  • 2019 : Drapeau de l'Italie Ambrogio Beccaria / Alberto Riva - Géomag (943 - Verdier Pogo 2018) en 3 j 18 h 27 min 38 s (600 milles), 54 participants
  • 2020 : course annulée pour cause de pandémie de Covid-19
  • 2021 : Drapeau de la France Gaël Ledoux / Julien Pulvé - Haloflame/ilots.site (886 - Verdier Pogo 2015) en 3 j 21 h 10 min 15 s (600 milles), 62 participants[9]
  • 2022 : Drapeau de la France Victoire Martinet / Nicolas d'Estais - Minion (1031 - Raison Maxi 650 2021) en 5 j 20 h 30 min 08 s (600 milles), 66 participants[6]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Douarnenez. La 32e Mini-Fastnet a tenu toutes ses promesses », Ouest-France.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. « Mini-Fastnet. Lipinski et Raison, évidemment ! », Le Telegramme,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. « Voile. Mini Fastnet : Face aux conditions, les skippeurs iront vers la Gironde », Ouest-France.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. « Mini Fastnet. Proto : coup de maître pour Tréhin et Denis », letelegramme.fr, (consulté le )
  5. « Voile. Tanguy Bouroullec : « Ça s’est joué à rien du tout » », letelegramme.fr, (consulté le )
  6. a et b « Mini-Fastnet : Victor Mathieu et François Jambou rois de la pétole », sur ouest-france.fr, 18 juin 2022 (consulté le 20 juin 2022).
  7. « Mini Fastnet Rodolphe Jacq la rage de gagner », Le Télégramme, (consulté le )
  8. « 21 e MINI FASTNET Série : bons baisers de « French Kiss » », Le Télégramme, (consulté le )
  9. « Voile. Gaël Ledoux : « On a encore moins dormi qu’en solitaire » », Le Télégramme, (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]