Thomas Coville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Coville.
Thomas Coville Sailing pictogram.svg
Thomas Coville (10).jpg

Thomas Coville aux Sables D'Olonne en 2017
Contexte général
Sport Voile
Période active depuis 1985
Site officiel http://www.thomas-coville.com
Biographie
Nationalité sportive Drapeau de la France France
Naissance (48 ans)
Lieu de naissance Rennes
* Dernière mise à jour : 26 décembre 2016

Thomas Coville, né le à Rennes, est un navigateur français.

Thomas Coville en 2010

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1989, la ville de Wasquehal participe au Tour de France à la voile, appelé cette année-là France Voile ; l'équipage comporte entre autres Hans Bouscholte, Philippe Delhumeau.[1]

Après son engagement en classe IMOCA sur un premier Sodebo dans le Vendée Globe 2000-2001 (où il termine 6e), il s'oriente vers les tentatives de record autour du monde en trimarans géants.

De 2002 à 2007, il navigue sur le trimaran 60' Orma Sodebo (60 pieds / 18,28m, mât 30m, Cabinet VPLP) avec lequel il participera aux Routes du Rhum 2002 et 2006, aux Transats Jacques Vabre 2003 et 2005 ainsi qu'à plusieurs championnats (ORMA, Route de la découverte, Record SNSM...)

De 2007 à 2014, il navigue sur le Maxi Trimaran Sodebo (102 pieds / 31m, mât 35m, Nigel Irens et Benoît Cabaret) avec lequel il bat plusieurs records : le record de la Méditerranée, le record de l'Atlantique Nord, le record de distance sur 24 heures, etc. Il partira aussi pour plusieurs tentatives de record du tour du monde, en 2008, 2010 et 2011[2]. Le Maxi Trimaran Sodebo est revendu en 2014 pour devenir le trimaran Ultim Actual skippé par Yves Le Blevec.

Depuis 2014, il navigue sur Sodebo Ultim' (111 pieds / 34m hors tout, mât 40m, Cabinet VPLP) qui est l'ancien Géronimo de Olivier de Kersauson[3]. Avec ce bateau, il participe à la Route du Rhum 2014, à la Transat Jacques Vabre 2015 et à The Transat (Transat anglaise) en 2016. En 2016, il s'offre de nouveau le record de distance parcourue en 24 heures et devient le premier marin à passer la barre des 700 milles sur cette durée[4].

En 2016, il bat le record du tour du monde à la voile en multicoque avec un temps de 49 j 03 h 07 min 38 s. Il arrive le soir de Noël avec plus de 8 jours d'avance sur Francis Joyon[5].

Résultats[modifier | modifier le code]

Palmarès dans les courses nautiques[modifier | modifier le code]

Thomas Coville sur Sodebo à son arrivée à Brest le 15 juillet 2008.

Records et tentatives de record[modifier | modifier le code]

En solitaire[modifier | modifier le code]

Thomas Coville est accueilli par des milliers de Brestois au quai Malbert le 26 décembre 2016 après son record autour du monde en solitaire sur multicoque en 49 jours, 3 heures et 7 minutes.

En équipage[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Thomas Coville de Wasquehal, l'incroyable record du tour du monde (nordeclair.fr)
  2. « Voile. Thomas Coville, la 5e tentative sera celle de l’exploit », Ouest-France.fr,‎ (lire en ligne)
  3. « Voile. Coville reprend l'ex-Geronimo », Le Telegramme,‎ (lire en ligne)
  4. a et b « Record de distance en solo : Thomas Coville passe la barre des 700 milles en 24 heures », L'Equipe.fr,‎ (lire en ligne)
  5. « L'exploit de Thomas Coville : il boucle son tour du monde en solitaire en 49 jours », leparisien.fr,‎ (lire en ligne)
  6. Chloé Lottret, « Sodebo Ultim' décroche la 2e place de la Transat Jacques Vabre », Bateaux.com,‎ (lire en ligne)
  7. « The Transat Bakerly. Thomas Coville (Sodebo) prend la 2e place », Ouest-France.fr,‎ (lire en ligne)
  8. (fr) « Record de distance en 24h en solitaire. Abandon pour avarie » sur sodebo-voile.com,
  9. Le chemin de croix de Thomas..., Olivier Chapuis, Site Voilesetvoiliers.com, 22 mars 2011
  10. Axel Capron, « Coville, fin de calvaire », sur Sports.fr, Sports.fr,‎ (consulté le 31 mars 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :