Arkadiusz Milik

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Arkadiusz Milik
Image illustrative de l’article Arkadiusz Milik
Milik avec le SSC Naples en 2016.
Situation actuelle
Équipe Juventus FC
Numéro 14
Biographie
Nom Arkadiusz Krystian Milik
Nationalité Polonais
Naissance (29 ans)
Tychy (Pologne)
Taille 1,86 m (6 1)
Période pro. Depuis 2010
Poste Attaquant axial
Pied fort Gauche
Parcours junior
Années Club
2000-2010 Rozwój Katowice
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2010-2011 Rozwój Katowice 010 0(4)
2011-2012 Górnik Zabrze 040 (12)
2012-2015 Bayer Leverkusen 008 0(0)
2013-2014 FC Augsbourg 020 0(2)
2014-2015 Ajax Amsterdam 034 (23)
2015-2016 Ajax Amsterdam 042 (24)
2016-2022 SSC Naples 122 (48)
2021-2022 Olympique de Marseille 053 (30)
2022-2023 Olympique de Marseille 002 0(0)
2022-2023 Juventus FC 039 0(9)
2023- Juventus FC 025 0(5)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2011 Pologne -17 ans 001 0(1)
2012 Pologne -18 ans 001 0(0)
2011-2012 Pologne -19 ans 007 0(5)
2012-2013 Pologne espoirs 010 (10)
2012- Pologne 072 (17)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour :

Arkadiusz Milik (prononciation en polonais : /arˈkadjuʂ ˈmilik/), né le à Tychy, est un footballeur international polonais qui évolue au poste d'attaquant à la Juventus FC.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Débuts en Pologne[modifier | modifier le code]

Arkadiusz Milik commence sa carrière au sein du Rozwój Katowice, il intègre l'équipe réserve pendant la saison 2009-2010. Le , alors âgé de seize ans, il fait ses débuts en III liga, la quatrième division polonaise, et marque deux buts lors de la victoire quatre à zéro contre le KS Krasiejów. Au mois de novembre, il est mis à l'essai par le Górnik Zabrze, où il marque un but en deux apparitions amicales. Il passe également des essais dans les clubs suivants : Reading, Tottenham et le Legia Varsovie[1],[2],[3]. De retour à Katowice, il termine la saison en ayant inscrit quatre buts en dix apparitions.

Convaincu par l'essai passé lors de la saison précédente, le Górnik Zabrze obtient la signature du jeune joueur, le . Lors du transfert, Milik est accompagné par son coéquipier Wojciech Król, ils signent un contrat d'un an et la transaction est estimée à cinq cent mille złotys, soit près de cent vingt mille euros. Milik fait ses débuts en Ekstraklasa le lors du match nul 1-1 contre le Śląsk Wrocław. Il réalise une assez bonne saison pour sa première au niveau professionnel et marque quatre buts en vingt-cinq apparitions avec le club polonais. Lors de sa deuxième saison, il enchaîne les bonnes performances, inscrivant huit buts en quinze apparitions, en moins de six mois. Ses prestations lui ouvrent les portes de la sélection polonaise, et attirent l'attention de nombreux clubs principalement allemands ou encore l'Olympique lyonnais, Aston Villa et l'Inter Milan, qui se déplacent pour superviser l'espoir polonais[4].

Passage en Allemagne (2012-2014)[modifier | modifier le code]

Le , Arkadiusz Milik signe un contrat de cinq ans et demi avec le Bayer Leverkusen[5], alors deuxième du championnat d'Allemagne, en présence du directeur sportif du club Rudi Völler, champion du monde en 1990, qui déclare avoir fait venir « le plus grand talent de Pologne »[5] du moment. L'indemnité de transfert est estimée à trois millions et demi d'euros[6].

Pour ses premiers mois avec le club, il ne joue que six fois avec l'équipe première, pour seulement soixante-et-une minutes de jeu. Il est aligné plus régulièrement avec l'équipe réserve évoluant en Regionalliga Ouest.

Il est prêté à Augsbourg pour la saison 2013-2014, où il effectue une saison correcte avec dix-huit apparitions mais seulement cinq titularisations et deux buts marqués.

Ajax Amsterdam (2014-2016)[modifier | modifier le code]

À son retour, Milik est à nouveau prêté, cette fois-ci au champion d'Eredivisie, l'Ajax Amsterdam. Aux Pays-Bas, il devient l'un des meilleurs buteurs de la ligue et est ensuite transféré définitivement pendant l'été 2015 après un accord avec le Bayer Leverkusen annoncé le [7].

SSC Naples (2016-2021)[modifier | modifier le code]

Arkadiusz Milik avec le Napoli en 2016.

Pendant l'été 2016, Milik est transféré en Serie A à Naples pour un montant de trente-deux millions d'euros. Auteur d'un début de saison tonitruant, avec sept buts inscrits en neuf matchs toutes compétitions confondues, il se blesse gravement aux ligaments croisés du genou avec sa sélection de Pologne le contre le Danemark et est absent des terrains plusieurs mois. Il retrouve la compétition le en Ligue des Champions, disputant sept minutes de jeu face au Real Madrid.

Il est victime d'une nouvelle grave blessure le lors d'un déplacement à la SPAL (sixième journée, victoire 2-3). Touché au genou, il ne reprend la compétition que le pour la réception de l'AS Rome (vingt-septième journée, défaite 2-4). Pour sa deuxième saison à Naples, il participe à quinze matchs de championnat, pour trois titularisations et cinq buts inscrits.

Il réalise sa première saison pleine avec le Napoli lors de l'exercice 2018-2019, prenant part à trente-cinq rencontres de Serie A, dont vingt-sept titularisations, pour dix-sept buts inscrits.

Son début de saison 2019-2020 est perturbé par une blessure contractée lors d'un tournoi de pré-saison aux États-Unis[8]. Il dispute son premier match de la saison le face à Lecce (quatrième journée, victoire 1-4). Lors de la finale de la Coupe d'Italie 2019-2020, le , il marque le tir au but victorieux contre la Juventus pour un succès quatre tirs au but à deux[9].

Au cours de la saison 2020-2021, ne parvenant pas à un accord autour d'une prolongation et ne donnant pas suite à des propositions de transferts, il est écarté du groupe professionnel[10].

Olympique de Marseille (depuis 2021)[modifier | modifier le code]

Période de prêt (2021-2022)[modifier | modifier le code]

Convoité par la Juventus et l'Atlético de Madrid, Milik, à la recherche de temps de jeu, est prêté dix-huit mois avec option d’achat à l’Olympique de Marseille par le club napolitain le [11]. Pablo Longoria, directeur sportif du club olympien, affirme que le Polonais est l'un « des meilleurs joueurs à son poste en Europe »[11].

Arkadiusz Milik avec l'Olympique de Marseille en 2021.

Le , Milik débute sur le banc et remplace Darío Benedetto à la 59e minute de jeu face à l’AS Monaco lors de la vingt-et-unième journée de Ligue 1 (défaite 3-1)[12]. Il inscrit son premier but sous ses nouvelles couleurs face au RC Lens le pour le compte de la vingt-troisième de championnat (nul 2-2)[13]. Milik contracte une blessure à la cuisse lors de cette rencontre et rate quatre matchs de championnat, dont le Classico contre le Paris Saint-Germain[14]. Pour son retour et sa deuxième titularisation le , il égalise le jour de son anniversaire sur pénalty face à l'Olympique lyonnais et permet à Marseille d'accrocher un nul 1-1[15].

Par la suite, lors de sa cinquième titularisation le , il ouvre le score dans le temps additionnel de la première période pour débloquer un match fermé contre le Stade brestois (victoire 3-1)[16]. Le , lors de la trente-septième journée de Ligue 1, Milik inscrit son premier triplé marseillais face à Angers et confirme la qualification de l'Olympique de Marseille en Ligue Europa pour la saison 2021-2022[17]. Néanmoins, il clôt sa saison avec une blessure au genou contractée lors de la dernière journée de championnat contre le FC Metz qui le prive de l'Euro avec la sélection polonaise[18].

Après un début de saison 2021-2022 gâché par une blessure qui affecte son rendement avec un seul but en Ligue 1 sur la phase aller, Milik retrouve toute son efficacité au retour de la trêve hivernale. Il marque notamment un triplé lors d'une victoire 5-2, encore une fois face au SCO d'Angers, puis lors de la journée suivante, il donne la victoire à l'OM grâce à un retourné sur la pelouse du FC Metz. Après ces deux matchs, Milik inscrit un doublé en Ligue Europa Conférence contre le club azéri du Qarabağ FK, signe de sa confiance retrouvée. Bien qu'il ne soit pas un titulaire indiscutable sous Jorge Sampaoli, il aide l'équipe à finir deuxième du championnat, derrière le Paris Saint-Germain, et à obtenir une qualification directe pour la Ligue des champions.

Signature à l'OM (2022)[modifier | modifier le code]

Le , date d’ouverture du marché des transferts d'été en Italie et de l’homologation des transferts de cette période par la FIFA, l'option d’achat de Milik est automatiquement levé et le Polonais devient un joueur à part entière de l'OM[19]. Le montant du transfert est estimé à douze millions d'euros, le détail de l'opération étant une transaction de huit millions d'euros assortie de bonus de quatre millions[20].

L'été marseillais est marqué par le départ de l'entraîneur Jorge Sampaoli et l'arrivée d'Igor Tudor pour le remplacer. Cette arrivée semble profitable à Milik mais ses performances lors de ses deux titularisations en Ligue 1 au mois d' ne convainquent pas la presse et les supporters, partiellement en raison d'une organisation tactique lui étant défavorable ainsi que d'un temps de jeu non optimal[21],[22]. Alors que la période des transferts estivaux suit toujours son cours, des rumeurs de départ du Polonais refont surface[23]. Au début de la vingtaine d', de nombreuses sources journalistiques affirment que la Juventus s'est mise d'accord avec le club phocéen pour un prêt payant de l'attaquant, moins de deux mois après la signature définitive de Milik à Marseille[24],[25].

Prêt puis transfert à la Juventus (depuis 2022)[modifier | modifier le code]

Le , Milik rejoint pour une saison le club italien de la Juventus FC dans le cadre d'un prêt payant de neuf cent mille euros incluant une option d'achat[26]. En cas de prêt concluant, la Juventus a la possibilité de signer le joueur pour un montant de sept millions d'euros, avec des bonus possibles s'élevant à deux millions[26]. Milik arrive chez les Bianconeri en qualité de « joker de luxe » de l'avant-centre titulaire Dušan Vlahović[26].

Le lendemain de son arrivée, Milik est présent sur la feuille du match contre l'AS Rome, comptant pour la troisième journée de Serie A[27]. Il remplace Fabio Miretti lors des dernières quinze minutes de la rencontre qui se solde par un nul 1-1 au Juventus Stadium[28].

En mai 2023, il est transféré définitivement à la Juventus pour un montant de 6,3 millions d'euros[29].

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Arkadiusz Milik avec la Pologne en 2013.

Le , Arkadiusz Milik honore sa première sélection avec l'équipe nationale de Pologne lors d'une rencontre face à l'Afrique du Sud. Il entre en jeu lors de ce match remporté par son équipe (1-0)[30].

Le , Milik marque le premier but lors d'une victoire 2-0 contre l'Allemagne, championne du monde, lors d'un match de qualification à l'UEFA Euro 2016[31]. Il s'agissait de la première victoire de la Pologne sur l'Allemagne, qui n'avait pas perdu en dix-neuf matchs de compétition et trente-trois matchs de qualification précédents. Milik forme un partenariat d'attaque réussi avec Robert Lewandowski lors des matchs de qualification pour l'Euro 2016, avec des buts supplémentaires à venir lors d'un match nul 2-2 avec l'Écosse, une victoire 4-0 à l'extérieur en Géorgie et une autre victoire 4-0 contre la même équipe au Stade national de Varsovie[32].

Lors de l'Euro 2016, Milik marque pour la Pologne dans leur match d'ouverture, battant l'Irlande du Nord 1–0[33]. Il a également marqué sa tentative lors de l'élimination aux tirs au but de son pays contre les futurs champions d'Europe portugais en quarts de finale[34].

Il fait partie du groupe sélectionné pour participer à l'Euro 2020[35]. Il se blesse cependant au genou lors de la dernière journée de Ligue 1 contre le FC Metz et doit déclarer forfait pour la compétition[18].

Le , il est sélectionné par Czesław Michniewicz pour participer à la Coupe du monde 2022[36].

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Arkadiusz Milik figure sur la couverture de la version polonaise de FIFA 16 aux côtés de Lionel Messi[37],[38].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Arkadiusz Milik au [39]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Total
Division M. B. P.d. M. B. P.d. M. B. P.d. Comp. M. B. P.d. M. B. P.d.
2010-2011 Drapeau de la Pologne Rozwój Katowice III Liga 10 4 - - - - - - - - - - - 10 4 0
Sous-total 10 4 - - - - - - - - - - - 10 4 0
2011-2012 Drapeau de la Pologne Górnik Zabrze Ekstraklasa 24 4 1 1 0 1 - - - - - - - 25 4 2
2012-2013 Ekstraklasa 14 7 2 1 1 0 - - - - - - - 15 8 2
Sous-total 38 11 3 2 1 1 - - - - - - - 40 12 4
2012-2013[N 1] Drapeau de l'Allemagne Bayer Leverkusen Bundesliga 6 0 1 - - - - - - C3 2 0 1 8 0 2
2013-2014 Drapeau de l'Allemagne FC Augsbourg (prêt) Bundesliga 18 2 0 2 0 0 - - - - - - - 20 2 0
Sous-total 24 2 1 2 0 0 - - - - 2 0 1 28 2 2
2014-2015 Drapeau des Pays-Bas Ajax Amsterdam (prêt) Eredivisie 21 11 4 3 8 2 1 0 0 C1+C3 5+4 1+3 2+0 34 23 8
2015-2016 Drapeau des Pays-Bas Ajax Amsterdam Eredivisie 31 21 7 2 0 1 - - - C1+C3 2+7 1+2 2+1 42 24 11
Sous-total 52 32 11 5 8 3 1 0 0 - 18 7 5 76 47 19
2016-2017 Drapeau de l'Italie SSC Naples Serie A 17 5 0 2 0 0 - - - C1 4 3 1 23 8 1
2017-2018 Serie A 15 5 0 - - - - - - C1 2 1 0 17 6 0
2018-2019 Serie A 35 17 2 2 1 1 - - - C1+C3 4+6 0+2 0+1 47 20 4
2019-2020 Serie A 26 11 0 4 0 0 - - - C1 5 3 0 35 14 0
2020-2021 Serie A - - - - - - - - - C3 - - - 0 0 0
Sous-total 93 38 2 8 1 1 - - - - 21 9 2 122 48 5
2020-2021 Drapeau de la France Olympique de Marseille (prêt) Ligue 1 15 9 1 1 1 0 - - - - - - - 16 10 1
2021-2022 Ligue 1 23 7 2 4 5 0 - - - C3+C4 5+5 4+4 0 37 20 2
2022-2023 Drapeau de la France Olympique de Marseille Ligue 1 2 0 0 - - - - - - C1 - - - 2 0 0
Sous-total 40 16 3 5 6 0 - - - - 10 8 0 55 30 3
2022-2023 Drapeau de l'Italie Juventus FC (prêt) Serie A 27 7 1 3 0 0 - - - C1+C3 5+4 2+0 0+0 39 9 1
2023-2024 Drapeau de l'Italie Juventus FC Serie A 23 2 2 2 3 0 - - - - - - - 25 5 2
Sous-total 50 9 3 5 3 0 - - - - 9 2 0 64 14 3
Total sur la carrière 307 112 23 27 19 5 1 0 0 - 60 26 8 395 157 36
  1. À partir de janvier 2013.

En sélection[modifier | modifier le code]

Statistiques de Arkadiusk Milik au
Saison Sélection Phases finales Éliminatoires CDM Éliminatoires EURO Ligue Nations Matchs amicaux Total
Compétition M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd
2012-2013 Drapeau de la Pologne Pologne - - - - 2 0 0 - - - - - - 4 1 0 6 1 0
2013-2014 Drapeau de la Pologne Pologne - - - - - - - - - - - - - 3 1 0 3 1 0
2014-2015 Drapeau de la Pologne Pologne - - - - - - - 6 4 4 - - - 2 1 0 8 5 4
2015-2016 Drapeau de la Pologne Pologne Euro 2016 5 1 1 - - - 3 2 1 - - - 6 1 3 14 4 5
2016-2017 Drapeau de la Pologne Pologne - - - - 3 0 0 - - - - - - - - - 3 0 0
2017-2018 Drapeau de la Pologne Pologne Coupe du monde 2018 1 0 0 2 1 0 - - - - - - 4 0 0 7 1 0
2018-2019 Drapeau de la Pologne Pologne - - - - - - - 3 0 1 2 1 0 2 0 1 7 1 2
2019-2020 Drapeau de la Pologne Pologne - - - - - - - 1 1 0 - - - - - - 1 1 0
2020-2021 Drapeau de la Pologne Pologne Euro 2020 - - - 3 0 1 - - - 5 0 0 2 1 1 10 1 2
2021-2022 Drapeau de la Pologne Pologne - - - - 2 1 0 - - - - - - 1 0 0 3 1 0
2022-2023 Drapeau de la Pologne Pologne Coupe du monde 2022 3 0 0 - - - 1 1 1 1 0 0 2 0 0 7 1 1
2023-2024 Drapeau de la Pologne Pologne - - - - - - - 3 0 0 - - - - - - 3 0 0
Total sur la carrière 9 1 1 12 2 1 17 8 7 8 1 0 26 5 5 72 17 14

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

À l'Ajax Amsterdam, Milik est vice-champion d'Eredivisie en 2015 et 2016.

Au SSC Naples, il est vice-champion de Serie A en 2018 et 2019. Milik remporte son premier trophée avec la victoire du Napoli en Coupe d'Italie en 2020.

Avec l'Olympique de Marseille, il est vice-champion de France en 2022.

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Milik est nommé révélation polonaise du championnat de Pologne en 2012.

Il finit meilleur buteur de la Coupe des Pays-Bas en 2015 avec 8 buts.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (pl) « Deux joueurs du Rozwój testés par Reading », sur 90minut.pl, .
  2. (en) « Arkadiusz Milik prêt à prouver l'erreur de Tottenham avec un départ vers le Bayer Leverkusen », sur insidefutbol.com, .
  3. (pl) « Le Legia teste Król et Milik », sur legionisci.com, .
  4. « Anderlecht suit le nouveau Lewandowski », sur 7sur7.be, .
  5. a et b (de) « Le Bayer 04 engage l'international polonais Arkadiusz Milik », sur bayer04.de, .
  6. (de) « Milik signe avec le Bayer jusqu'en 2018 », sur kicker.de, .
  7. (nl) « Ajax contracteert Arek Milik », sur www.ajax.nl, (consulté le ).
  8. (en) « Napoli, Ancelotti is worried about injury to Milik », sur Calciomercato.com | Tutte le news sul calcio in tempo reale (consulté le ).
  9. « Feuille du match SSC Napoli - Juventus Turin », sur transfermarkt.fr
  10. « Naples : Le président De Laurentiis dévoile ses quatre indésirables », sur onzemondial.com, .
  11. a et b « Arkadiusz Milik est Olympien », sur om.fr, .
  12. « L1: Monaco enfonce Marseille, Nice se reprend », sur laprovence.com, La Provence, .
  13. Damien Da Silva, « Malgré du caractère et un Milik buteur, Marseille reste fragile - Débrief et NOTES des joueurs (Lens 2-2 OM) », sur maxifoot.fr, .
  14. « Arkadiusz Milik sera présent pour le choc OM - OL en Ligue 1 », sur lequipe.fr, L'Équipe, .
  15. « Arkadiusz Milik, un retour positif et décisif pour l'Olympique de Marseille », sur francefootball.fr, France Football, .
  16. « https://www.laprovence.com/actu/en-direct/6292147/un-om-realiste-mene-1-0-face-a-brest-grace-a-un-but-de-milik-juste-avant-la-pause.html », sur www.laprovence.com, (consulté le ).
  17. « Grâce à un triplé d'Arkadiusz Milik, l'OM écarte Angers et verra l'Europe l'an prochain (3-2) », sur www.francefootball.fr, (consulté le ).
  18. a et b Clément Lemaître, « Euro 2021 : Milik, blessé à un genoux, déclare forfait pour le Championnat d'Europe avec la Pologne », sur eurosport.fr, (consulté le ).
  19. Alexandre Sarkissian, « L’OM peut compter sur Milik », sur sports.fr, .
  20. Thomas Salis, « Pour Milik, Marseille va devoir payer à Naples un montant de… », sur sport.fr, .
  21. Teddy Vadeevaloo, « Tops/Flops Brest-Marseille : Belaïli le détonateur, Milik encore sans saveur », sur lefigaro.fr, .
  22. Youcef Touaitia, « Un bon point pour Marseille - Débrief et NOTES des joueurs (SB29 1-1 OM) », sur maxifoot.fr, .
  23. Guillaume Maillard-Pacini, « Mercato : L'OM n'est pas fermé à un départ d'Arkadiusz Milik », sur eurosport.fr, .
  24. « Mercato. Un accord trouvé entre l’OM et la Juventus Turin pour Arkadiusz Milik », sur ouest-france.fr, .
  25. (it) « La Juventus ha scelto Milik: si cerca accordo sull'ingaggio. Le news di calciomercato », sur sport.sky.it, .
  26. a b et c Corentin Parbaud, « Mercato: le prêt de Milik à la Juventus officialisé par l'OM », sur rmcsport.bfmtv.com, .
  27. (it) « Juve-Roma: Allegri convoca subito il polacco Milik », sur corrieredellosport.it, .
  28. « La Juventus Turin se fait rejoindre par l'AS Rome et perd Rabiot », sur lequipe.fr, .
  29. « La Juventus a acheté définitivement Arkadiusz Milik », sur lequipe.fr, .
  30. « Feuille du match Pologne - Afrique du Sud », sur transfermarkt.fr
  31. « Feuille du match Pologne - Allemagne », sur transfermarkt.fr
  32. « Feuille du match Écosse - Pologne », sur transfermarkt.fr
  33. « Feuille du match Pologne - Irlande du Nord », sur transfermarkt.fr
  34. « Feuille du match Pologne - Portugal », sur transfermarkt.fr
  35. « Paulo Sousa ogłosił powołania na UEFA EURO 2020 », sur pzpn.pl, (consulté le ).
  36. « Robert Lewandowski sera le chef de file de la Pologne pour la Coupe du monde », L'équipe,‎ (lire en ligne, consulté le )
  37. Cyril Olivès-Berthet, « Pologne : "Arek" Milik, l'ombre de Robert Lewandowski », sur francefootball.fr, .
  38. (en) « FIFA 16 Cover – Poland », sur fifplay.com (consulté le ).
  39. « Fiche d’Arkadiusz Milik », sur footballdatabase.eu

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :