Championnat d'Italie de football 2018-2019

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Serie A
2018-2019
Description de l'image SerieALogo.png.
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) Federazione Italiana Giuoco Calcio (FIGC)
Édition 117e
Lieu(x) Drapeau : Italie Italie
Date Du
au
Participants 20
Matchs joués 380
Affluence 9 199 649 (24 931 par match)
Site web officiel Site officiel
Hiérarchie
Hiérarchie 1re division
Niveau inférieur Serie B 2018-2019

Palmarès
Tenant du titre Juventus
Promu(s) en début de saison Empoli FC
Parme Calcio
Frosinone Calcio
Vainqueur Juventus (35)
Deuxième SSC Naples
Troisième Atalanta Bergame
Relégué(s) Empoli FC
Frosinone Calcio
Chievo Vérone
Buts 1 019 (2,68 par match)
Meilleur joueur Drapeau : Portugal Cristiano Ronaldo
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : Italie Fabio Quagliarella (26)
Meilleur(s) passeur(s) Drapeau : Argentine Alejandro Gómez (11)
Drapeau : Belgique Dries Mertens (11)

Navigation

La saison 2018-2019, qui débute le , est la 117e édition du championnat d'Italie de football. Elle oppose les vingt meilleurs clubs d'Italie en une série de trente-huit journées.

Le champion défendant, la Juventus FC, défend son titre face à 19 autres équipes, dont trois promus, le Empoli FC, le Parme Calcio et le Frosinone Calcio de deuxième division.

Cinq places qualificatives pour les compétitions européennes seront attribuées par le biais du championnat (4 places directes en Ligue des champions, une place directe en Ligue Europa et une au troisième tour de qualification). Une autre place qualificative pour la Ligue Europa sera garantie au vainqueur de la Coupe d'Italie. Les trois derniers du championnat sont relégués en deuxième division.

Participants[modifier | modifier le code]

Relégations et promotions en début de saison[modifier | modifier le code]

Hellas Verone et Benevento ont été relégués en Serie B après une seule saison en Serie A terminants respectivement 19e et 20e au classement alors que le Crotone FC a été relégué après deux saisons dans la première division en terminant 18e.

Le 28 avril 2018, Empoli est retourné en Serie A après une saison de relégation[1]. Le 18 mai 2018, Parme est promu en terminant deuxième de la Serie B 2017-2018, retournant dans la première division seulement trois saisons après avoir fait faillite et s'être retrouvé en Serie D[2]. La dernière équipe promu est le Frosinone Calcio qui s'est qualifiée pour la Serie A en défaisant Palerme dans les play-offs de Serie B[3].

Les participants[modifier | modifier le code]

La Juventus FC est l'équipe la plus titrée d'Italie avec trente-quatre sacres, avant le commencement de la saison, dont ceux des sept dernières années alors que l'AC Milan est l'équipe italienne avec le plus de coupes des champions avec sept à son actif. Fait à noter, l'Inter Milan est la seule équipe du championnat de D1 d'Italie à n'avoir jamais connu de relégation, étant en Serie A depuis 1908[4].

Légende des couleurs
Club Se maintient
depuis
Classement
2017-2018
Entraîneur Depuis Stade Capacité
théorique
Juventus FC 2007 1er Drapeau : Italie Massimiliano Allegri 2014 Allianz Stadium 41 504
SSC Naples 2007 2e Drapeau : Italie Carlo Ancelotti 2018 Stade San Paolo 60 240
AS Rome 1952 3e Drapeau : Italie Claudio Ranieri 2019 Stade olympique de Rome 72 698
Inter Milan 1908[4] 4e Drapeau : Italie Luciano Spalletti 2017 Stade Giuseppe-Meazza 80 018
SS Lazio 1989 5e Drapeau : Italie Simone Inzaghi 2014 Stade olympique de Rome 72 698
AC Milan 1983 6e Drapeau : Italie Gennaro Gattuso 2017 Stade Giuseppe-Meazza 80 018
Atalanta Bergame 2011 7e Drapeau : Italie Gian Piero Gasperini 2016 Stadio Atleti Azzurri d'Italia 26 542
ACF Fiorentina 2004 8e Drapeau : Italie Vincenzo Montella 2019 Stade Artemio-Franchi 47 282
Torino FC 2012 9e Drapeau : Italie Walter Mazzarri 2018 Stade olympique de Turin 27 994
UC Sampdoria 2012 10e Drapeau : Italie Marco Giampaolo 2016 Stade Luigi-Ferraris 36 685
US Sassuolo 2013 11e Drapeau : Italie Roberto De Zerbi 2018 Stadio di Reggio Emilia Città del Tricolore 23 717
Genoa CFC 2007 12e Drapeau : Italie Cesare Prandelli 2018 Stade Luigi-Ferraris 36 685
Chievo Vérone 2008 13e Drapeau : Italie Domenico Di Carlo 2018 Stade Marcantonio-Bentegodi 39 402
Udinese Calcio 1995 14e Drapeau : Croatie Igor Tudor 2019 Dacia Arena 25 500
Bologne FC 2015 15e Drapeau : Serbie Siniša Mihajlović 2019 Stade Renato-Dall'Ara 38 279
Cagliari Calcio 2016 16e Drapeau : Italie Rolando Maran 2018 Sardegna Arena 16 233
SPAL 2017 17e Drapeau : Italie Leonardo Semplici 2014 Stade Paolo-Mazza 12 634
Empoli FC 2018 1er (SB) Drapeau : Italie Giuseppe Iachini 2018 Stadio Carlo Castellani 19 847
Parme Calcio 2018 2e (SB) Drapeau : Italie Roberto D'Aversa 2016 Stade Ennio-Tardini 27 902
Frosinone Calcio 2018 3e (SB) Drapeau : Italie Marco Baroni 2018 Stade Benito-Stirpe 16 125

Changements d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Club Entraîneur partant Motif du départ Date de départ Position Entraîneur arrivant Date d'arrivée
SSC Naples Drapeau : Italie Maurizio Sarri Consentement mutuel 23 mai 2018 Pré-saison Drapeau : Italie Carlo Ancelotti 23 mai 2018
Bologne FC Drapeau : Italie Roberto Donadoni 24 mai 2018 Drapeau : Italie Filippo Inzaghi 13 juin 2018
Cagliari Calcio Drapeau : Uruguay Diego López 30 mai 2018 Drapeau : Italie Rolando Maran 7 juin 2018
US Sassuolo Drapeau : Italie Giuseppe Iachini 5 juin 2018 Drapeau : Italie Roberto De Zerbi 13 juin 2018
Udinese Calcio Drapeau : Croatie Igor Tudor 7 juin 2018 Drapeau : Espagne Julio Velázquez 7 juin 2018
Chievo Vérone Drapeau de l'Italie Lorenzo D'Anna Congédiement 9 octobre 2018 20e Drapeau de l'Italie Giampiero Ventura 10 octobre 2018
Genoa CFC Drapeau de l'Italie Davide Ballardini 9 octobre 2018 11e Drapeau de la Croatie Ivan Jurić 9 octobre 2018
Empoli FC Drapeau de l'Italie Aurelio Andreazzoli 5 novembre 2018 18e Drapeau de l'Italie Giuseppe Iachini 6 novembre 2018
Chievo Vérone Drapeau de l'Italie Giampiero Ventura Démission, consentement mutuel 13 novembre 2018 20e Drapeau de l'Italie Domenico Di Carlo 13 novembre 2018
Udinese Calcio Drapeau de l'Espagne Julio Velázquez Congédiement 13 novembre 2018 17e Drapeau de l'Italie Davide Nicola 13 novembre 2018
Genoa CFC Drapeau de la Croatie Ivan Jurić 7 décembre 2018 14e Drapeau de l'Italie Cesare Prandelli 7 décembre 2018
Frosinone Calcio Drapeau de l'Italie Moreno Longo 19 décembre 2018 19e Drapeau de l'Italie Marco Baroni 19 décembre 2018
Bologne FC Drapeau de l'Italie Filippo Inzaghi 28 janvier 2019 18e Drapeau de la Serbie Siniša Mihajlović 28 janvier 2019
AS Rome Drapeau de l'Italie Eusebio Di Francesco 7 mars 2019 5e Drapeau de l'Italie Claudio Ranieri 8 mars 2019
Empoli FC Drapeau de l'Italie Giuseppe Iachini 13 mars 2019 17e Drapeau de l'Italie Aurelio Andreazzoli 13 mars 2019
Udinese Calcio Drapeau de l'Italie Davide Nicola 20 mars 2019 16e Drapeau de la Croatie Igor Tudor 21 mars 2019
ACF Fiorentina Drapeau de l'Italie Stefano Pioli Démission 9 avril 2019 10e Drapeau de l'Italie Vincenzo Montella 10 avril 2019

Le 9 octobre 2018, le Chievo Vérone et le Genoa CFC congédient respectivement Lorenzo D'Anna (remplacé par Ivan Jurić) et Davide Ballardini[5]. Le 10 octobre, l'ancien sélectionneur italien Giampiero Ventura est nommé entraîneur du Chievo Vérone [6].

Le 5 novembre 2018, Aurelio Andreazzoli est le 3e entraîneur à être congédié pour les insuccès de son équipe, l'Empoli FC [7]. Il est remplacé le 6 novembre par Giuseppe Iachini[8].

Une semaine plus tard, le 13 novembre Julio Velázquez est congédié par l'Udinese et est remplacé par Davide Nicola[9]. Du côté du Chievo Vérone, un mois après avoir été nommé entraîneur, Giampiero Ventura démissionne et est remplacé par Domenico Di Carlo[10].

Le 7 décembre 2018, Ivan Jurić est limogé par Genoa et est remplacé par l'ancien entraîneur de la Fiorentina, Cesare Prandelli[11].

Le retour du Frosinone en première division italienne est plus difficile que prévu et le 19 décembre Moreno Longo est congédié pour les mauvaises prestations de son équipe et il est remplacé le même jour par Marco Baroni[12].

Se trouvant à la 18e place en zone de relégation, le Bologne FC renvoie Filippo Inzaghi le 28 janvier 2019 et le remplace le même jour par le Serbe Siniša Mihajlović[13].

Eusebio Di Francesco est congédié par le AS Rome le 7 mars suite à l'élimination de l'équipe par le FC Porto en huitième de finale de la Ligue des Champions. Il est remplacé par celui qui avait entraîné le club de 2009 à 2011, Claudio Ranieri[14].

Le 13 mars 2019, Giuseppe Iachini est remplacé par Aurelio Andreazzoli, celui qu'il avait remplacé quatre mois plus tôt au Empoli FC[15].

Le 20 mars, Davide Nicola perd son poste d'entraîneur à l'Udinese, qui se retrouve près de la zone relégation, et est remplacé par Igor Tudor qui avait déjà entraîné l'équipe l'année précédente, en remplacement de Massimo Oddo[16].

Le 9 avril, Stefano Pioli démissionne de la Fiorentina après une série de dix matchs avec une seule victoire. Il est remplacé le 10 avril par l'ancien joueur du AS Rome, Vincenzo Montella[17].

Déroulement de la saison[modifier | modifier le code]

Le début de saison est marqué par de nombreuses procédures judiciaires et de rebondissements.

Le 27 juin 2018, l'AC Milan est bannie de toute compétitions européennes pour un an pour violation des règles du fair-play financier[18]. Le 20 juillet 2018, après recours devant le Tribunal arbitral du sport, l'AC Milan est autorisé à participer à la Ligue Europa 2018-2019[19].

Le 17 juillet 2018, démarre le procès d'Emanuele Calaiò, joueur de Parme Calcio pour tentative de corruption lors du dernier match de Serie B, le club risque une pénalité en début de saison[20]. Le 23 juillet 2018, Emanuele Calaiò est condamné à deux ans de suspension, Parme démarre la saison avec cinq points de pénalité[21]. En deuxième instance la sanction a été annulée, les autres peines fortement réduites[22].

Le 25 juillet 2018, la Cour Fédérale annule la procédure à l'encontre du Chievo Vérone, le procureur avait demandé une pénalité de quinze points sur la saison passée, ce qui aurait relégué le Chievo. Le procureur et le club de Crotone qui aurait pu être repêché vont faire appel, en cas de jugement défavorable le Chievo risque un retrait de points en cours de saison[23].

Le 16 août 2018, en raison de l'effondrement du pont Morandi, les deux clubs de football professionnels génois, l'UC Sampdoria et le Genoa CFC annoncent le report de leurs matchs de la première journée. Ces décisons sont acceptées par la Fédération italienne de football (FIGC)[24].

Le 13 septembre 2018, le Chievo Vérone est pénalisé de trois points et se voit infliger une amende de 200 000 euros pour fraude fiscale[25].

Le 20 avril 2019, la Juventus remporte le 35e titre de son histoire et son huitième consécutif en vertu d'une victoire de 2-1 sur la Fiorentina et ce, cinq matchs avant la fin de la saison[26].

Lors de la dernière journée du championnat le 26 mai 2019, l'Atalanta Bergame se qualifie pour la première fois de son histoire à la Ligue des Champions devant l'Inter Milan qui s'empare de la dernière place de la phase de groupes de la Ligue des champions de l'UEFA 2019-2020. De leurs côtés, l'AC Milan et le SS Lazio accèdent à la phase de groupes de la Ligue Europa 2019-2020 tandis que l'AS Rome accède au deuxième tour qualificatif de la Ligue Europa 2019-2020[27].

Classement[modifier | modifier le code]

Le classement est basé sur le barème de points classique (victoire à 3 points, match nul à 1, défaite à 0). Pour départager les égalités, on tient d'abord compte des points en confrontations directes, puis de la différence de buts en confrontations directes, puis de la différence de buts générale, puis du nombre de buts marqués et enfin du nombre de point de Fair-Play. Les quatre premiers sont qualifiés directement pour les poules de la Ligue des champions de l'UEFA 2019-2020. Le cinquième est qualifié pour la phase de groupes qualificatif de la Ligue Europa 2019-2020 et le sixième est qualifié pour le deuxième tour qualificatif de la Ligue Europa 2019-2020. Si le vainqueur de la coupe est européen de par son classement, les cinquième et sixième sont qualifiés directement pour les poules de la Ligue Europa 2019-2020, le septième passera par le Deuxième tour de qualification. L'AC Milan, 5e , est exclu des compétitions européennes pour la saison 2019-2020 pour non-respect des règles du fair-play financier. La place est donc redistribuée au championnat italien, l'AS Roma, 6e, accédant à la phase de groupes et le Torino FC, 7e, accédant au deuxième tour de qualification[28].

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Juventus FC T S 90 38 28 6 4 70 30 +40
2 SSC Naples 79 38 24 7 7 74 36 +38
3 Atalanta Bergame [c 1] 69 38 20 9 9 77 46 +31
4 Inter Milan 69 38 20 9 9 56 29 +27
5 AC Milan[c 2] 68 38 19 11 8 55 36 +19
6 AS Rome 66 38 18 12 8 66 48 +18
7 Torino FC 63 38 16 15 7 52 37 +15
8 SS Lazio C 59 38 17 8 13 56 46 +10
9 Sampdoria de Gênes 53 38 15 8 15 60 51 +9
10 Bologne FC 44 38 11 11 16 48 56 -8
11 US Sassuolo [c 3] 43 38 9 16 13 53 60 -7
12 Udinese Calcio 43 38 11 10 17 39 53 -14
13 SPAL 42 38 11 9 18 44 56 -12
14 Parme Calcio P [c 4] 41 38 10 11 17 41 61 -20
15 Cagliari Calcio 41 38 10 11 17 36 54 -18
16 ACF Fiorentina 41 38 8 17 13 47 45 +2
17 Genoa CFC [c 5] 38 38 8 14 16 39 57 -18
18 Empoli FC P 38 38 10 8 20 51 70 -19
19 Frosinone Calcio P 25 38 5 10 23 29 69 -40
20 Chievo Vérone 17 38 2 14 22 25 75 -50
Qualifications européennes
Ligue des champions 2019-2020
  • 1er, 2e, 3e et 4e : phase de groupes
Ligue Europa 2019-2020
  • C : phase de groupes
  • 6e : deuxième tour qualificatif
Relégation
Abréviations
  1. Atalanta est devant l'Inter Milan en vertu des points en confrontations directes.
  2. L'AC Milan est exclus de la Ligue Europa 2019-2020 par l'UEFA [29].
  3. Sassuolo est devant l'Udinese en vertu de la différence de buts:Sassuolo -7, Udinese -14.
  4. Positions determinées par les points en confrontations directes: Parme: 9 points; Cagliari: 7 points; Fiorentina: 1 point.
  5. Genoa est devant Empoli en vertu des points en confrontations directes.

Leader par journée[modifier | modifier le code]

La frise suivante montre l'évolution des équipes ayant successivement occupé la première place :

Juventus Football ClubAtalanta Bergame

Dernier par journée[modifier | modifier le code]

La frise suivante montre l'évolution des équipes ayant successivement occupé la dernière place :

Associazione Calcio ChievoVeronaFrosinone Calcio

Matchs[modifier | modifier le code]

Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) ATA BOL CAG CHI EMP FIO FRO GEN INT JUV LAZ MIL NAP PAR ROM SAM SAS SPA TOR UDI
Atalanta Bergame 4-1 0-1 1-1 0-0 3-1 4-0 2-1 4-1 2-2 1-0 1-3 1-2 3-0 3-3 0-1 3-1 2-1 0-0 2-0
Bologne FC 1-2 2-0 3-0 3-1 0-0 0-4 1-1 0-3 0-1 0-2 0-0 3-2 4-1 2-0 3-0 2-1 0-1 2-2 2-1
Cagliari Calcio 0-1 2-0 2-1 2-2 2-1 1-0 1-0 2-1 0-2 1-2 1-1 0-1 2-1 2-2 0-0 2-2 2-1 0-0 1-2
Chievo Vérone 1-5 2-2 0-3 0-0 3-4 1-0 0-0 1-1 2-3 1-1 1-2 1-3 1-1 0-3 0-0 0-2 0-4 0-1 0-2
Empoli FC 3-2 2-1 2-0 2-2 1-0 2-0 1-3 0-1 1-2 0-1 1-1 2-1 3-3 0-2 2-4 3-0 2-4 4-1 2-1
AC Fiorentina 2-0 0-0 1-1 6-1 3-1 0-1 0-0 3-3 0-3 1-1 0-1 0-0 0-1 1-1 3-3 0-1 3-0 1-1 1-0
Frosinone Calcio 0-5 0-0 1-1 0-0 3-3 1-1 1-2 1-3 0-2 0-1 0-0 0-2 3-2 2-3 0-5 0-2 0-1 1-2 1-3
Genoa CFC 3-1 1-0 1-1 2-0 2-1 0-0 0-0 0-4 2-0 2-1 0-2 1-2 1-3 1-1 1-1 1-1 1-1 0-1 2-2
Inter Milan 0-0 0-1 2-1 2-0 2-1 2-1 3-0 5-0 1-1 0-1 1-0 1-0 0-1 1-1 2-1 0-0 2-0 2-2 1-0
Juventus FC 1-1 2-0 3-1 3-0 1-0 2-1 3-0 1-1 1-0 2-0 2-1 3-1 3-3 1-0 2-1 2-1 2-0 1-1 4-1
SS Lazio 1-3 3-3 3-1 1-2 1-0 1-0 1-0 4-1 0-3 1-2 1-1 1-2 4-1 3-0 2-2 2-2 4-1 1-1 2-0
AC Milan 2-2 2-1 3-0 3-1 3-0 0-1 2-0 2-1 2-3 0-2 1-0 0-0 2-1 2-1 3-2 2-1 1-0 0-0 1-1
SSC Naples 1-2 3-2 2-1 0-0 5-1 1-0 4-0 1-1 4-1 1-2 2-1 3-2 3-0 1-1 3-0 2-0 1-0 0-0 4-2
Parme Calcio 1-3 0-0 2-0 1-1 1-0 1-0 0-0 1-0 0-1 1-2 0-2 1-1 0-4 0-2 3-3 2-1 2-3 0-0 2-2
AS Rome 3-3 2-1 3-0 2-2 2-1 2-2 4-0 3-2 2-2 2-0 3-1 1-1 1-4 2-1 4-1 3-1 0-2 3-2 1-0
Sampdoria de Gênes 1-2 4-1 1-0 2-0 1-2 1-1 0-1 2-0 0-1 2-0 1-2 1-0 3-0 2-0 0-1 0-0 2-1 1-4 4-0
US Sassuolo 2-6 2-2 3-0 4-0 3-1 3-3 2-2 5-3 1-0 0-3 1-1 1-4 1-1 0-0 0-0 3-5 1-1 1-1 0-0
SPAL 2-0 1-1 2-2 0-0 2-2 1-4 0-3 1-1 1-2 2-1 1-0 2-3 1-2 1-0 2-1 1-2 0-2 0-0 0-0
Torino FC 2-0 2-3 1-1 3-0 3-0 1-1 3-2 2-1 1-0 0-1 3-1 2-0 1-3 1-2 0-1 2-1 3-2 1-0 1-0
Udinese Calcio 1-3 2-1 2-0 1-0 3-2 1-1 1-1 2-0 0-0 0-2 1-2 0-1 0-3 1-2 1-0 1-0 1-1 3-2 1-1
  • Victoire à domicile
  • Match nul
  • Victoire à l'extérieur

Statistiques[modifier | modifier le code]

Évolution du classement[modifier | modifier le code]

Journées → 1
[r 1]
2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25
[r 2]
26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 En tête Relégable
Atalanta 1 4 6 13 13 14 16 17 15 14 10 8 9 11 7 6 9 9 8 7 7 5 5 6 6 6 6 6 5 5 5 6 6 4 4 4 3 3 1
Bologne FC 16 14 18 18 18 18 15 16 17 17 17 16 18 18 18 18 18 18 18 18 18 18 17 18 18 18 18 18 17 18 17 17 16 14 15 13 12 10 19
Cagliari Calcio 19 15 12 12 16 16 17 13 14 12 14 13 13 13 13 13 14 13 13 13 15 15 15 14 14 14 14 14 12 13 12 12 10 11 12 12 13 15 1
Chievo Vérone 14 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 20 37
Empoli FC 2 10 8 16 17 17 18 18 18 18 18 18 17 17 14 14 15 16 17 17 17 17 18 17 17 17 17 17 18 17 18 18 18 18 18 18 17 18 12
Fiorentina 10 8 3 6 3 5 3 7 6 6 8 9 10 12 12 10 7 10 10 10 9 9 10 8 9 10 10 10 10 10 10 10 11 12 13 14 15 16
Frosinone Calcio 20 16 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 19 37
Genoa CFC 11 9 15 7 11 7 6 11 9 10 13 14 14 14 15 16 13 14 14 14 13 13 13 13 12 12 13 11 11 12 13 15 15 16 16 17 18 17 1
Inter Milan 17 11 7 15 9 6 5 3 3 2 2 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 3 4 4 3 3 3 3 3 3 3 3 3 4 4
Juventus 3 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 37
SS Lazio 15 19 16 8 5 4 7 4 4 4 5 4 4 5 5 5 4 4 4 6 8 7 7 7 8 8 8 7 6 6 7 8 8 8 8 8 8 8 1
AC Milan 12 17 14 14 12 13 11 10 12 5 4 5 5 4 4 4 5 6 5 4 4 4 4 4 4 3 3 4 4 4 4 4 4 7 5 5 5 5
SSC Naples 4 2 5 3 2 2 2 2 2 3 3 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2 2
Parme 8 12 17 17 10 12 10 9 11 13 12 11 6 9 10 12 12 12 12 9 12 12 12 12 13 13 11 12 13 14 14 14 14 15 14 15 14 14
AS Rome 5 5 9 9 14 10 9 6 7 8 9 6 7 7 8 7 10 7 6 5 5 6 6 5 5 5 5 5 7 8 6 5 5 5 6 6 6 6
Sampdoria 13 18 13 5 8 9 8 5 5 7 11 12 12 10 11 9 6 5 7 8 6 8 9 10 10 9 9 9 8 9 9 9 9 9 9 9 9 9 1
US Sassuolo 6 6 2 4 4 3 4 8 8 9 6 7 8 8 9 8 8 11 11 12 11 11 11 11 11 11 12 13 14 11 11 11 12 10 10 10 10 11
SPAL 7 3 4 2 6 8 13 14 13 15 15 15 15 15 16 15 16 15 16 16 14 14 14 16 15 16 16 15 15 15 16 13 13 13 11 11 11 13
Torino FC 18 13 10 10 15 15 12 12 10 11 7 10 11 6 6 11 11 8 9 11 10 10 8 9 7 7 7 8 9 7 8 7 7 6 7 7 7 7 1
Udinese 9 7 11 11 7 11 14 15 16 16 16 17 16 16 17 17 17 17 15 15 16 16 16 15 16 15 15 16 16 16 15 16 17 17 17 16 16 12

En gras et italique, équipes comptant au moins un match en retard.

  1. Les matchs Sampdoria–Fiorentina et AC Milan–Genoa CFC ont été repoussés au et au respectivement en raison de l'effondrement du pont Morandi le à Gênes.
  2. Le matchs SS Lazio–Udinese a été repoussé au .


Meilleurs buteurs[modifier | modifier le code]

Classement des buteurs 2018-2019[30]
Rang Joueur Club Buts
1 Drapeau de l'Italie Fabio Quagliarella Sampdoria 26
2 Drapeau de la Colombie Duván Zapata Atalanta 23
3 Drapeau de la Pologne Krzysztof Piątek AC Milan 1 22
4 Drapeau du Portugal Cristiano Ronaldo Juventus 21
5 Drapeau de la Pologne Arkadiusz Milik SSC Naples 17
6 Drapeau de l'Italie Francesco Caputo Empoli FC 16
Drapeau de la Belgique Dries Mertens SSC Naples
Drapeau de l'Italie Leonardo Pavoletti Cagliari Calcio
Drapeau de l'Italie Andrea Petagna SPAL
10 Drapeau de l'Italie Andrea Belotti Torino FC 15
Drapeau de l'Italie Ciro Immobile SS Lazio

1 Piątek a joué pour le Genoa CFC jusqu'à la 20e journée et a marqué 13 buts.

Meilleurs passeurs[modifier | modifier le code]

Classement des passeurs 2018-2019[30]
Rang Joueur Club Passes
décisives
1 Drapeau de l'Argentine Alejandro Gómez Atalanta 11
Drapeau de la Belgique Dries Mertens SSC Naples
3 Drapeau de l'Espagne José Callejón SSC Naples 10
Drapeau de l'Espagne Suso AC Milan
5 Drapeau de l'Argentine Rodrigo De Paul Udinese 8
Drapeau de l'Italie Manuel Lazzari SPAL
Drapeau de l'Italie Fabio Quagliarella Sampdoria
Drapeau du Portugal Cristiano Ronaldo Juventus
9 Drapeau de la Slovénie Josip Iličić Atalanta 7
Drapeau de la Turquie Cengiz Ünder AS Rome
Drapeau de la Bosnie-Herzégovine Rade Krunić Empoli FC
Drapeau de la Colombie Duván Zapata Atalanta

Coup du chapeau[modifier | modifier le code]

Joueur Équipe Adversaire Résultats Date
Drapeau de la Slovénie Josip Iličić Atalanta Chievo Vérone 5–1 (A)
Drapeau de la Belgique Dries Mertens SSC Naples Empoli FC 5–1 (H)
Drapeau de la Colombie Duván Zapata Atalanta Udinese 3-1 (A)
Drapeau de la Slovénie Josip Iličić Atalanta US Sassuolo 6–2 (A)
Drapeau de la Colombie Duván Zapata 4 Atalanta Frosinone Calcio 5–0 (A)

Note
4 Indique que le joueur a marqué quatre buts ; (H) – Domicile ; (A) – Extérieur

Honneurs[modifier | modifier le code]

La Ligue de football italienne a décerné pour la première fois des prix aux meilleurs joueurs de la saison. Cristiano Ronaldo (Juventus) a été élu MVP. Nicolo Zaniolo (AS Rome) a remporté le prix du meilleur espoir. Passé par Metz, Kalidou Koulibaly (Naples) est le meilleur défenseur. Le gardien Samir Handanovic, le milieu Sergej Milinkovic-Savic et l'attaquant Fabio Quagliarella ont aussi été honorés [31],[32].

Prix Lauréat Équipe
Meilleur joueur Drapeau du Portugal Cristiano Ronaldo Juventus FC
Meilleur espoir Drapeau de l'Italie Nicolò Zaniolo AS Rome
Meilleur gardien Drapeau de la Slovénie Samir Handanović Inter Milan
Meilleur défenseur Drapeau du Sénégal Kalidou Koulibaly SSC Naples
Meilleur milieu de terrain Drapeau de la Serbie Sergej Milinković-Savić SS Lazio
Meilleur attaquant Drapeau de l'Italie Fabio Quagliarella Sampdoria

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.calciomercato.com/news/l-empoli-torna-in-a-caputo-co-una-macchina-da-gol-migliore-della-32674
  2. « Parma return to Serie A! », Football Italia,
  3. « Frosinone promoted to Serie A! | Football Italia », sur www.football-italia.net (consulté le 16 juin 2018)
  4. a et b On ne peut pas exactement parler de promotion pour l'Inter Milan puisqu'il a directement rejoint la Serie A dès 1908, date de sa création. Depuis cette date, il n'a jamais connu de relégation.
  5. « Serie A : Le Genoa et le Chievo Vérone virent leurs entraîneurs », sur lequipe.fr,
  6. « Italie : l'ancien sélectionneur Gianpiero Ventura entraîneur du Chievo Vérone », sur lequipe.fr,
  7. « Empoli va probablement remplacer Aurelio Andreazzoli par Beppe Iachini », sur lequipe.fr,
  8. « Empoli a nommé Beppe Iachini sur son banc », sur lequipe.fr,
  9. « Davide Nicola remplace Julio Velazquez sur le banc de l'Udinese », sur lequipe.fr,
  10. « Serie A - Chievo Vérone : Giampiero Ventura débarqué après… 34 jours ! - Mercato 365 », Mercato 365,‎ (lire en ligne, consulté le 14 novembre 2018)
  11. « Serie A : Cesare Prandelli officialisé comme nouvel entraîneur du Genoa », sur lequipe.fr, (consulté le 8 décembre 2018)
  12. « Marco Baroni remplace Moreno Longo à Frosinone », sur https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Italie-marco-baroni-remplace-moreno-longo-a-frosinone/970337, (consulté le 22 décembre 2018)
  13. « Italie : Filippo Inzaghi écarté à Bologne, Sinisa Mihajlovic lui succède. », sur L'ÉQUIPE (consulté le 29 janvier 2019)
  14. « Claudio Ranieri nouvel entraîneur de l'AS Rome (officiel) », sur L'ÉQUIPE (consulté le 9 mars 2019)
  15. « Serie A : Empoli se sépare de son entraîneur Guiseppe Iachini », sur L'ÉQUIPE (consulté le 16 mars 2019)
  16. « Igor Tudor de retour à l'Udinese », sur L'ÉQUIPE (consulté le 23 mars 2019)
  17. « Italie : Vincenzo Montella nommé entraîneur de la Fiorentina », sur L'ÉQUIPE (consulté le 13 avril 2019)
  18. « L'AC Milan exclu des compétitions européennes la saison prochaine », sur lequipe.fr, (consulté le 2 juillet 2018)
  19. (it)pm-milan-la-sentenza-del-tas-vista-sui-social-i-commenti-dei-tifosi-rossoneri
  20. (it)parma-serie-a-rischio-procura-chiede-4-anni-squalifica-calaio
  21. Emanuele-calaio-parme-suspendu-deux-ans
  22. Sanction réduite pour Parma et Calaio, le recours de Palermo rejeté
  23. (it)chievo-salvo-serie-a-nullo-procedimento-plusvalenze-cesena-15-punti
  24. https://www.tdg.ch/sports/football/matches-samp-genoa-reportes/story/25155804
  25. « Chievo Verone : 3 points en moins et une amende », Football 365,‎ (lire en ligne, consulté le 14 septembre 2018)
  26. « La Juventus Turin sacrée championne d'Italie pour la 8e fois consécutive en renversant la Fiorentina », sur L'ÉQUIPE (consulté le 21 avril 2019).
  27. « Serie A : l'Atalanta et l'Inter en Ligue des champions, l'AC Milan et la Roma en Ligue Europa », sur L'ÉQUIPE (consulté le 26 mai 2019)
  28. « L'AC Milan exclu de la Ligue Europa 2019-2020 par le TAS », sur www.lequipe.fr, (consulté le 28 juin 2019)
  29. https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Fair-play-financier-l-ac-milan-exclu-de-la-ligue-europa-2019-2020/1034584
  30. a et b http://www.espn.com/soccer/stats/_/league/ITA.1/view/scoring
  31. « Italie : Cristiano Ronaldo élu meilleur joueur, Nicolo Zaniolo meilleur espoir », sur L'ÉQUIPE (consulté le 18 mai 2019)
  32. (it) « LEGA SERIE A PREMIA I MIGLIORI CALCIATORI DELLA STAGIONE 2018/2019 », sur legaseriea.it (consulté le 18 mai 2019)