Grzegorz Krychowiak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Grzegorz Krychowiak
Image illustrative de l’article Grzegorz Krychowiak
Grzegorz Krychowiak en 2018 avec la sélection polonaise.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Russie Lokomotiv Moscou (prêt)
Numéro 7
Biographie
Nationalité Drapeau : Pologne Polonais
Naissance (28 ans)
Lieu Gryfice (Pologne)
Taille 1,86 m (6 1)
Poste Milieu défensif
Parcours junior
Saisons Club
2004-2005 Drapeau : Pologne Stal Szczecin (pl)
2005-2006 Drapeau : Pologne Arka Gdynia
2006-2009 Drapeau : France Girondins de Bordeaux
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2009-2012 Drapeau : France Girondins de Bordeaux002 0(0)
2009-2011 Drapeau : France Stade de Reims059 0(4)
2011-2012 Drapeau : France FC Nantes021 0(0)
2012-2014 Drapeau : France Stade de Reims072 0(8)
2014-2016 Drapeau : Espagne Séville FC090 0(5)
2016- Drapeau : France Paris SG 019 0(0)
2017-2018 Drapeau : Angleterre West Bromwich 031 0(0)
2018- Drapeau : Russie Lokomotiv Moscou 023 0(1)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2008-2014 Drapeau : Pologne Pologne espoirs010 0(3)
2008- Drapeau : Pologne Pologne053 0(3)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 5 novembre 2018

Grzegorz Krychowiak, né le à Gryfice, est un footballeur international polonais. Il occupe le poste de milieu défensif au Lokomotiv Moscou, en prêt du Paris Saint-Germain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation en Pologne[modifier | modifier le code]

Formé en Pologne dès l'âge de douze ans, car poussé par son frère pour allier sport et études à Mrzeżyno au bord de la mer Baltique[1], à trente kilomètres de chez lui, Grzegorz Krychowiak rejoint en 2006 les Girondins de Bordeaux, repéré par l'ancien marine et blanc Philippe Goubet lors d’un match amical France - Pologne des moins de seize ans à Strasbourg[1]. Il participe durant le mois de juillet 2007 à la Coupe du monde des moins de vingt ans avec la Pologne. Il est d'ailleurs le plus jeune joueur de sa sélection. Il se révèle notamment lors d'un match contre le Brésil où il inscrit un coup franc des trente mètres, seul but du match[2],[3]. Son équipe est finalement éliminée lors des huitièmes de finale par l'Argentine.

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Girondins de Bordeaux (2008-2011)[modifier | modifier le code]

Jusqu'en 2008, il prend part à des rencontres de jeunes avec les Girondins, participant par exemple à la finale de la Coupe Gambardella perdue contre Rennes trois buts à zéro, avant d'intégrer la saison suivante l'équipe réserve. À seulement dix-sept ans, il signe un contrat élite qui lui permet de pouvoir rejoindre le groupe professionnel à n'importe quel moment ou même de jouer un match officiel. Pour sa première saison avec la réserve, il joue la grande majorité des matches et marque même quelques buts[4]. Le , il fait ses grands débuts avec l'équipe sénior polonaise, alors en stage en Turquie. Contre la Serbie, il entre en jeu à la cinquante-sixième minute, à la place d'Antoni Łukasiewicz. La Pologne remporte le match sur le score d'un but à zéro.

Lors de la préparation estivale de la saison 2009-2010, il intègre le groupe professionnel.

Prêt au Stade de Reims (2009-2011)[modifier | modifier le code]

En novembre, il effectue un essai de plusieurs jours avec le Stade de Reims, alors en National[5]. Le test est concluant et il y est finalement prêté jusqu'à la fin de la saison 2009-2010[6], grâce à l'insistance de son agent Andrzej Szarmach auprès des instances polonaises de football qui préféraient le voir dans un club de plus haut niveau[1]. Le 4 décembre, il est aligné pour la première fois par Marc Collat, face à Luzenac (victoire deux à zéro), et forme avec Johann Truchet et Olivier Guégan un trio solide. À partir de cette date, Krychowiak dispute l'intégralité de tous les matches de championnat et satisfait son entraîneur, qui qualifie sa prestation « d'énorme » au soir du match face à Créteil[1]. Le , il marque son premier but avec Reims contre Amiens, lors de la large victoire de son club cinq buts à zéro[7],[8]. Il est même élu meilleur joueur du club des mois de décembre et de janvier par les supporters, sollicités par plusieurs sites rémois. En mai 2010, son prêt est prolongé d'une année.

Il accompagne le Stade de Reims en Ligue 2 et y joue toujours autant, ne manquant quelques matches qu'à cause d'accumulations de cartons. À l'issue de la saison, il est même élu « meilleur stadiste » par les supporters rémois[9].

Retour à Bordeaux et Prêt au FC Nantes (2011-2012)[modifier | modifier le code]

De retour chez les Girondins, qui viennent de changer d'entraîneur, Krychowiak ne gagne pas sa place en début de saison 2011-2012, même si les résultats du club sont mauvais.

Mais il arrive à trouver une porte de sortie en se faisant prêter au FC Nantes[10], où le milieu de terrain Granddi Ngoyi purge une longue suspension. À Nantes, il s'impose rapidement et joue la majorité des rencontres.

Retour au Stade de Reims (2012-2014)[modifier | modifier le code]

Krychowiak avec Reims en 2012.

En juin 2012, alors qu'il n'entre toujours pas dans les plans de l'entraîneur bordelais Francis Gillot, Grzegorz Krychowiak s'engage pour trois saisons avec son ancien club du Stade de Reims, tout juste promu en première division[11].

Le 2 mars 2013, Krychowiak marque un but contre le Paris SG et offre la victoire au Stade de Reims 1-0.

Séville FC (2014-2016)[modifier | modifier le code]

Le , Grzegorz Krychowiak s'engage avec le FC Séville pour quatre ans. Son arrivée coïncide avec celle d'Iago Aspas, prêté un an au club espagnol par Liverpool FC[12].

À la fin de la saison 2014-2015, il figure dans le onze-type de la Liga, diffusé par la ligue espagnole.

Paris Saint-Germain (depuis 2016)[modifier | modifier le code]

Saison 2016-2017[modifier | modifier le code]

Le , il s'engage avec le Paris Saint-Germain pour une durée de cinq ans, jusqu'en 2021[13]. Il y retrouve son ancien entraineur à Séville, Unai Emery pour une somme de 27,5 millions d'euros. Il joue son premier match au club en tant que remplaçant lors de la quatrième journée de championnat contre l'AS Saint-Etienne[14].

Symbole du flop du mercato parisien en 2016, il est poussé vers la sortie au bout d'une saison seulement.

Saison 2017-2018 : Prêt à West Bromwich Albion[modifier | modifier le code]

Le 30 août 2017, il est prêté à West Bromwich Albion pour la saison[15].

Statistiques[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

Statistiques de Grzegorz Krychowiak au 5 novembre 2018[16]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Supercoupe de l'UEFA Total
Division M B Pd M B Pd M B Pd C M B Pd M B Pd M B Pd
2009-2010 Drapeau de la France Stade de Reims (prêt) D3 19 2 0 - - - - - - - - - - - - - 19 2 0
2010-2011 Drapeau de la France Stade de Reims (prêt) D2 35 2 1 3 0 0 2 0 0 - - - - - - - 40 2 1
Sous-total 54 4 1 3 0 0 2 0 0 - - - - - - - 59 4 1
2011-2012 Drapeau de la France Girondins de Bordeaux D1 2 0 0 - - - - - - - - - - - - - 2 0 0
Sous-total 2 0 0 - - - - - - - - - - - - - 2 0 0
2011-2012 Drapeau de la France FC Nantes (prêt) D2 21 0 0 - - - - - - - - - - - - - 21 0 0
Sous-total 21 0 0 - - - - - - - - - - - - - 21 0 0
2012-2013 Drapeau de la France Stade de Reims D1 35 4 0 - - - 1 0 0 - - - - - - - 36 4 0
2013-2014 Drapeau de la France Stade de Reims D1 35 4 1 - - - 1 0 0 - - - - - - - 36 4 1
Sous-total 70 8 1 - - - 2 0 0 - - - - - - - 72 8 1
2014-2015 Drapeau de l'Espagne FC Séville D1 32 2 1 2 0 0 - - - C3 13 2 0 1 0 0 48 4 1
2015-2016 Drapeau de l'Espagne FC Séville D1 26 0 2 3 1 0 - - - C1+C3 6+6 0+0 1+2 1 0 0 42 1 5
Sous-total 58 2 3 5 1 0 - - - - 25 2 3 2 0 0 90 5 6
2016-2017 Drapeau de la France Paris Saint-Germain D1 11 0 0 1 0 0 1 0 0 C1 6 0 0 - - - 19 0 0
Sous-total 11 0 0 1 0 0 1 0 0 - 6 0 0 - - - 19 0 0
2017-2018 Drapeau de l'Angleterre West Bromwich Albion (prêt) D1 27 0 1 3 0 0 1 0 0 - - - - - - - 31 0 1
Sous-total 27 0 1 3 0 0 1 0 0 - - - - - - - 31 0 1
2018-2019 Drapeau de la Russie Lokomotiv Moscou (prêt) D1 11 1 4 2 0 0 - - - C1 3 0 0 - - - 16 1 4
Sous-total 11 1 4 2 0 0 - - - - 3 0 0 - - - 16 1 4
Total sur la carrière 254 15 10 14 1 0 5 0 0 - 34 2 3 2 0 0 309 18 13

En sélection nationale[modifier | modifier le code]

Statistiques de Grzegorz Krychowiak au 28 juin 2018
Saison Sélection Phases finales Éliminatoires Matchs amicaux Total
Compétition M B Pd M B Pd M B Pd M B Pd
2010-2011 Drapeau de la Pologne Pologne - - - - - - - 1 0 0 1 0 0
2011-2012 Drapeau de la Pologne Pologne Euro 2012 - - - - - - - - - 0 0 0
2012-2013 Drapeau de la Pologne Pologne - - - - 5 0 0 3 0 0 8 0 0
2013-2014 Drapeau de la Pologne Pologne - - - - 4 0 0 5 0 0 9 0 0
2014-2015 Drapeau de la Pologne Pologne - - - - 6 1 0 1 0 0 7 1 0
2015-2016 Drapeau de la Pologne Pologne Euro 2016 5 0 0 4 1 1 4 0 1 13 1 2
2016-2017 Drapeau de la Pologne Pologne - - - - 5 0 0 1 0 0 6 0 0
2017-2018 Drapeau de la Pologne Pologne Coupe du monde 2018 3 1 0 2 0 0 4 0 1 9 1 1
Total sur la carrière 8 1 0 26 2 1 19 0 2 53 3 3

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

 

Drapeau : France Girondins de Bordeaux

 

Drapeau : Espagne FC Séville

 

Drapeau : France Paris Saint-Germain

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Stade de Reims / Pacy pour confirmer sur le site de l'Union, le 23 janvier 2010.
  2. [vidéo] Le coup franc de Grzegorz Krychowiak sur YouTube
  3. Fiche du match sur le site de la FIFA.
  4. Statistiques 2008-09 de la réserve des Girondins sur stat2foot.com.
  5. Grzegorz Krychowiak à l'essai sur le site du Stade de Reims, le 19 novembre 2009.
  6. Bordeaux : Krychowiak prêté à Reims sur mercato365.com, le 30 novembre 2009.
  7. (pl) Premier but pour Krychowiak à Reims sur 90minut.pl, le 19 février 2010.
  8. Reims puissance 5 face à Amiens sur foot-national.com, le 19 février 2010.
  9. Stade de Reims / Grzegorz, un cœur en or sur le site de L'Union, le 2 juin 2011.
  10. Krychowiak - Prêté à Nantes sur girondins.com, le 15 novembre 2011.
  11. Grzegorz Krychowiak 3 ans au Stade de Reims ! sur le site du Stade de Reims, le 12 juin 2011.
  12. Aspas et Krychowiak à Séville (officiel), goal.com, le 21 juillet 2014.
  13. « Mercato: C’est officiel, Grzegorz Krychowiak signe au PSG », sur 20minutes.fr (consulté le 3 juillet 2016)
  14. « Feuille de match Paris Saint-Germain - AS Saint-Etienne », sur www.lfp.fr (consulté le 12 septembre 2016)
  15. https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Grzegorz-krychowiak-prete-a-west-bromwich/830043
  16. « Fiche de Grzegorz Krychowiak », sur transfermarkt.fr

Liens externes[modifier | modifier le code]