Système solaire interne et externe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Planètes du Système solaire interne.

« Système solaire interne » et « Système solaire externe » sont deux subdivisions du Système solaire. Le Système solaire interne s'étend du Soleil, centre du Système solaire, jusqu'à l'orbite de Jupiter, qui constitue sa limite extérieure. Par opposition, le Système solaire externe est constitué du reste du Système solaire, en particulier les géantes gazeuses, géantes glacées, la planète naine Pluton, la ceinture de Kuiper et le nuage d'Oort.

Par définition, tout corps dont l'orbite est contenue (strictement) à l'intérieur de celle de Jupiter appartient donc au Système solaire interne. Les planètes Mercure, Vénus, Terre et Mars en sont les quatre planètes telluriques et sont à ce titre qualifiées de planètes internes. De nombreux astéroïdes, dont ceux de la ceinture d'astéroïdes, font également partie des éléments du Système solaire interne.

Une autre acception du terme « planètes internes » désigne seulement les planètes Mercure et Vénus, plus proches du Soleil que la Terre, par opposition aux planètes externes Mars, Jupiter et Saturne[réf. nécessaire], qui vues de la Terre présentent un mouvement rétrograde apparent, expliqué par Nicolas Copernic. En ce sens, c'est un synonyme de « planètes inférieures ».

Articles connexes[modifier | modifier le code]