André Jordan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jordan.
André Jordan
Mosaïque de André Jordan (1966).jpg
André Jordan, mosaïque murale, 1966, Lycée Ismaël-Dauphin, Cavaillon
Naissance

Paris
Décès
Nationalité
Drapeau : France Française
Activité
Lieu de travail
Mouvement
Enfant
Patrice Jordan, artiste peintre

André Jordan est un artiste peintre, lithographe et sculpteur français, figuratif dans un premier temps, abstrait ensuite, né le 9 juillet 1908 à Paris. Il vécut à Oppède (Vaucluse), s'est installé à Cavaillon en 1976 et est mort en 1982.

Biographie[modifier | modifier le code]

vue d'Oppède

André Jordan est membre du Comité national du livre gravé[1].

Le correspondance qu'entretinrent Jean Giono et Gaston Gallimard évoque l'artiste en ce que l'éditeur confie en 1943 à André Jordan le projet d'illustrer une édition bibliophilique du roman de Giono Le Chant du monde. Bien que cette édition n'ait en définitive pas été réalisée, on n'en relève pas moins avec intérêt l'accompagnement par André Jordan de Giono à Serres et Rosans dans les Hautes-Alpes en février 1944 afin de saisir sur le motif les dessins préparatoires, et par là son exigence d'une approche méthodique et rigoureuse des ouvrages à illustrer[2].

Les cent dix-neuf dessins d'André Jordan que conserve le Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée couvrent tant sa période parisienne que sa période provençale et, révélant ses villégiatures, énoncent son attachement tant aux paysages qu'aux portraits saisis sur le vif dans le monde rural et agricole[3].

Contributions bibliophiliques[modifier | modifier le code]

  • Pierre Foulon (préface de George Cœdès), Angkor dans la forêt, dix compositions en couleurs d'André Jordan, Imprimerie d'Extrême-Orient, Hanoï, 1931.
  • Jacques Chardonne, Le bonheur de Barbézieux, suivi de La dame d'Henri Fauconnier, dessins d'André Jordan, Stock, 1943.
  • Raymonde Vincent; Campagne, dessins d'André Jordan, Stock, 1944.
  • Émile Guillaumin, La vie d'un simple - Mémoires d'un métayer, seize lithographies originales hors-texte et trente deux dessins in-texte par André Jordan, Les Éditions nationales, 1945.
  • Jean-Louis Vaudoyer, Trois bouquets provençaux, dix lithographies originales d'André Jordan, La Colombe (Éditions du Vieux colombier), Paris, 1945.
  • Charles Péguy, Présentation de la Beauce à Notre-Dame de Chartres, vingt lithographies originales d'André Jordan, N.R.F., 1946.
  • Théodore Aubanel, Le pâtre, seize lithographies originales hors-texte d'André Jordan, quatre cent quarante exemplaires numérotés, L'Intercontinentale d'édition, Monaco, 1946.
  • Selma Lagerlöf, Gösta Berling, trente-huit lithographies originales d'André Jordan, trois cent vingt-cinq exemplaires numérotés, Henri Lauga et « Je sers », Paris, 1947.
  • Jacques Chardonne (avant-propos d'Edmond Jaloux), Chimériques, illustrations d'André Jordan, Éditions du Rocher, 1948.
  • Frédéric Mistral, Mirèio, pouèmo prouvenceau, illustrations d'André Jordan, Deux cent quarante-cinq exemplaires numérotés sur vélin d'Arches, Albin Michel, 1949.
  • André Gide, Poésie, journal, souvenirs, deux volumes, cinquante-neuf aquarelles ou gouaches par Yves Brayer, Maurice Brianchon, Roger Chapelain-Midy, Pierre-Eugène Clairin, Antoni Clavé, Lucien Fontanarosa, Emili Grau i Sala, André Jordan, Élie Lascaux, Roland Oudot, Francis Savel, André Dunoyer de Segonzac, Jacques Thévenet, Gallimard, 1952.
  • Marcel Pagnol, Œuvres dramatiques - Théâtre et cinéma : Jazz, Topaze, Marius, Fanny, César, Merlusse, Cigalon, Angèle, La femme du boulanger, La fille du puisatier, Manon des sources, Le premier amour, en un seul volume, édition numérotée, illustrée de trente-deux compositions en couleurs par Yves Brayer, Lucien Fontanarosa, André Jordan, Élie Lascaux, Edy-Legrand, Jean-Denis Malclès, Jacques Thévenet et Marcel Vertès, Gallimard-Fasquelle, 1954.
  • André Jordan, Oppède, texte et lithographies originales d'André Jordan, chez André Jordan, Oppède, 1960.
  • La prière du cheval, texte sans nom d'auteur, douze lithographies originales d'André Jordan, chez André Jordan, 1961.
  • Marie Mauron, Taureau, poèmes, quatorze lithographies originales d'André Jordan, chez André Jordan, Oppède, 1965.
  • André Jordan (préface d'Henri Bosco), Luberon, texte et dessins d'André Jordan, chez André Jordan, Oppède, 1967.
  • Marie Mauron, La Camargue et ses dieux sauvages, lithographies originales d'André Jordan, Éditions du Groupement culturel de Vallis Clausa, Fontaine-de-Vaucluse, 1978.
  • Paul Géraldy, Toi et moi, trente-deux dessins d'André Jordan, cinq mille cinq cents exemplaires sur vélin chiffon du Marais, collection Club pour vous Hachette, Le Livre de Paris, 1978.

Expositions personnelles[modifier | modifier le code]

Expositions collectives[modifier | modifier le code]

Musées et collections publiques[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f Dictionnaire Bénézit, Gründ, 1999, tome 7, page 595.
  2. Jean Giono, Lettres à la N.R.F., 1928-1970, Gallimard, 2015.
  3. a et b Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée, inventaire des dessins d'André Jordan
  4. Journal de l'amateur d'art, n°250, 25 avril 1960, page 6.
  5. Ville de Cavaillon, André Jordan, du croquis à l'œuvre, présentation de l'exposition, juillet 2015
  6. Vaucluse-Matin, Cavaillon : L'exposition André Jordan commence sur les chapeaux de roue, 10 juillet 2015.
  7. Françoise Woimant, Marie-Cécile Miessner et Anne Mœglin Delcroix, De Bonnard à Baselitz, estampes et livres d'artistes, B.N.F., 1992.
  8. Les amis de la Méjanes, Mireille illustrée, présentation de l'exposition, 2014
  9. Éric Bompuis, Les sentiers de mon enfance - André Jordan
  10. Mairie de Cavaillon, « La collection André Jordan », Compte-rendu de la séance du 30 juin 2014, voir page 10
  11. Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée, "Charretier, ferme de Dechezelle" d'André Jordan dans les collections
  12. Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée, "Bretonnes employées aux travaux saisonniers au Val-Saint-Germain" d'André Jordan dans les collections
  13. Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée, "Fermier à Épiais-Rhus" d'André Jordan dans les collections
  14. Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée, "Arènes à Plan-d'Orgon" d'André Jordan dans les collections
  15. Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée, "Étude d'âne" d'André Jordan dans les collections
  16. Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée, "Joueurs de boules à Apt" d'André Jordan dans les collections

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean Tardieu, André Jordan et l'attention à l'humain, éditions de la Galerie Charpentier, Paris, 1945.
  • Françoise Woimant, Marie-Cécile Miessner et Anne-Mœglin-Delcroix, De Bonnard à Baselitz, estampes et livres d'artistes, B.N.F., 1992.
  • Emmanuel Bénézit, Dictionnaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs, Gründ, 1999.

Liens externes[modifier | modifier le code]