Al-Kafi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Une capture d'écran de la page d'accueil du manuscrit de Kitab Al-Kâfî

Le livre Al-Kâfî, (en arabe : كتاب الكافي) est un recueil de Hadîth compilé par Mohammad ibn Yaqub Kolayni et l'ouvrage de référence chez les chiites[1]. Ce livre est divisé en trois sections, al-usul, al-furu’ et al-rawda. Al-Kâfî est le plus précis et le plus complet des Quatre-Livres. Sa compilation dura vingt ans pendant lesquels Kolayni passa sa vie à trier les ahadith, à les classifier et à vérifier leurs chaînes de transmission[2].

Contenu[modifier | modifier le code]

Usūll Al-Kâfî rapporte les traditions au sujet des principes de la religion et des principes sur lesquels la loi est basée. al-Furu’ concerne les traditions qui élaborent les détails de la loi religieuse, tandis que al-rawda est une compilation de traditions qui esquisse différents points d’intérêts religieux et comprend des lettres et des discours des Imams. En arabe, al-Kâfî signifie « ce qui est suffisant », c’est-à-dire que le livre est un recueil exhaustif de traditions chiites imamites. Il est composé de trois parties:

  • Usūl al-Kāfī : (livres de 1-8) contient de l'épistémologie, de la théologie, de l'histoire, de l'éthique, des supplications
  • Furūʿ al-Kāfī : (livres de 9 à 34) traite principalement de questions juridiques et de pratiques religieuses.
  • Rawdat al-Kāfī : (dernier livre) contient près de 600 traditions diverses, dont beaucoup sont de longues lettres et discours, non classés dans un ordre particulier.

Authenticité[modifier | modifier le code]

Cela est expliqué par Kolayni dans son introduction : Vous vouliez avoir un livre qui comblerait (vos besoins religieux), qui comprendrait tout le savoir (‘ilm) de la religion, qui serait adéquate pour l’étudiant, et auquel le maître se référerait. Il pourrait être ainsi utilisé par quiconque souhaiterait approfondir sa connaissance de la religion et de la pratique légale (‘amal), selon les traditions correctes rapportées par les véridiques (les Imams)[3].

D'après un comptage réalisé par le Dr Abbas Ahmad Al Bostani sur la base des critères chiites, le recueil contiendrait en réalité 9 485 ahadith « faibles », 446 ahadith « moyens » et 5 072 ahadith « sûrs »[4].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Meri, Josef W. (2005). Civilisation islamique médiévale: une encyclopédie. USA: Routledge. (ISBN 978-0-415-96690-0)
  2. Howard, I. K. A. (1976), "Al-Kafi" par Al-Kulayni ", Al-Serat: Un journal d'études islamiques, 2 (1)
  3. Institut des textes islamiques (2012). Al-Kafi Livre I: Intelligence et folie. Taqwa Media. (ISBN 9781939420008)
  4. Brahami, Mostafa Suhayl, Evolution historique du fiqh les six grands imams : Abou Hanifa, Malik, Zayd, Ja'far, Shafii, Ahmed et les autres, Tawhid, , 431 p. (ISBN 9782848622354 et 2848622350, OCLC 949179433, lire en ligne), p. 274