90125

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
90125
Album de Yes
Sortie
Enregistré
Studios SARM West et AIR Studios, Londres
Durée 44:49
Genre Rock progressif, pop rock
Producteur Trevor Horn, Yes
Label Atco

Albums de Yes

Singles

  1. Owner of a Lonely Heart
    Sortie :
  2. Leave It
    Sortie :
  3. It Can Happen
    Sortie :
  4. Hold On
    Sortie :

90125

Compilation des critiques
Périodique Note
AllMusic 4.5 étoiles sur 5[1]
Pitchfork Media 7,8/10[2]
Rolling Stone 3 étoiles sur 5[3]
Sputnikmusic 3.5 étoiles sur 5[4]

90125 est le onzième album studio du groupe Yes, sorti le .

Il contient le premier et le seul morceau classé numéro un du groupe, Owner of a Lonely Heart. Le titre de l'album est en fait le numéro de catalogue attribué au disque, qui se retrouve sur le code-barres de la version vinyle originale[5] ainsi que par Trevor Rabin lui-même lorsqu'il sortira l'album de démos 90124.

Historique[modifier | modifier le code]

Après l'album et la tournée Drama, Yes se sépare et chacun suit son chemin : Trevor Horn va vers la production, Howe et Downes forment Asia et, finalement Chris Squire et Alan White enregistrent le single de Noël Run with the Fox en duo.

Pendant ce temps, le guitariste sud-africain Trevor Rabin quitte le groupe Rabbitt et se rend à Los Angeles afin de joindre une formation déjà établie. Il tente tout d'abord de monter un groupe avec Rick Wakeman, John Wetton et Carl Palmer, mais essuie un échec. Il revient avec un trio constitué de Keith Emerson et Jack Bruce, mais comme aucun de ces projets n'aboutit. Il tente sa chance au sein du supergroupe Asia, mais la formation ayant déjà un guitariste, c'est un nouvel échec . Après avoir été mis en contact avec Squire et White, Trevor commence à travailler avec eux et, comme il manquait un claviériste, Chris suggère alors de fait appel à Tony Kaye et le quatuor est baptisé Cinema.

Ayant approché Trevor Horn pour qu'il devienne chanteur, celui-ci accepte de faire quelques essais pendant les sessions de travail de l'album, mais finalement il opte pour le travail de production. Squire et Rabin alternant les vocaux, car aucun des deux n'était perçu comme un chanteur potentiel par les représentants de la maison de disques, une rencontre fut organisée entre Chris Squire et Jon Anderson. Après avoir entendu certaines des pièces sur lesquelles le groupe avait travaillé, dont Leave it et Owner of a Lonely Heart, Jon intégre la formation qui est tout simplement rebaptisée Yes, ce dernier retravaillera toutefois certains textes des chansons afin qu'elles collent mieux à sa personnalité. Des conflits éclatent entre Tony Kaye et le producteur Trevor Horn qui poussent le claviériste à quitter le groupe et c'est Trevor Rabin qui jouera ainsi la majorité des claviers.

Lors de la préparation de la tournée subséquente, Eddie Jobson est recruté pour prendre la place laissée vacante, ce qui explique qu'il est présent dans le clip de la chanson Owner of a Lonely Heart. Cependanty pour consolider l'identité légale de Yes, Squire décide de rencontrer à nouveau Kaye et un arrangement est trouvé entre toutes les parties et le groupe est enfin prêt à partir en tournée sous cette forme. Insatisfait à l'idée de partager les parties de claviers, Jobson quitte le groupe et laisse la place à Kaye.

Le logo de Yes, qui a été dessiné par Garry Mouat du groupe Assorted Images sur un ordinateur Apple, sera également utilisé sur la pochette de l'album Big Generator, ainsi que sur l'album solo de Rabin, 90124, avec quelques variantes de couleurs et de textures.

En 2004, une version remastérisée de l'album a été publiée chez Rhino Records, comprenant six titres bonus, dont une version a capella de la chanson Leave It, qui donne une bonne idée du travail des voix chez Yes, c'est d'ailleurs une pièce sur laquelle chacun des membres du groupe a participé au chant.

Cette même chanson créera en 1984 le buzz sur MTV avec ses nombreux clips promotionnels, tous représentant le groupe à l'envers (tête en bas), avec au fil du temps des variations de plus en plus spectaculaires, la dernière constituant une apothéose d'effets spéciaux. MTV en fit d'ailleurs la même année un documentaire, The Making of Leave It[6]. C'est Graham Preskett qui joue du violon sur le morceau, tandis que le musicien britannique d'origine indienne, Deepak Khazanchi, joue du sitar et du tampura.

La chanson Make It Easy, chantée par Trevor Rabin, a été enregistrée avant l'arrivée de Jon Anderson alors que le groupe s'appelait encore Cinema et est parue comme telle sur le boîtier Yesyears. Il en est de même pour la première version de la chanson It Can Happen, datant de la même époque et chantée par Chris Squire, jouée ici à la guitare plutôt qu'au sitar dans sa version définitive.

Réception[modifier | modifier le code]

L'album s'est classé 5e au Billboard 200[7] et 16e au UK Albums Chart[8]. Il a été certifié triple disque de platine par la Recording Industry Association of America (RIAA) le [9] avec plus de trois millions d'exemplaires vendus aux États-Unis.

Owner of a Lonely Heart s'est classé 1er au Billboard Hot 100[10] et au Mainstream Rock Tracks chart[11].

Liste des titres[modifier | modifier le code]

Face A
No Titre Auteur(s) Durée
1. Owner of a Lonely Heart Trevor Rabin, Jon Anderson, Chris Squire, Trevor Horn]] 4:27
2. Hold On Rabin, Anderson, Squire 5:15
3. It Can Happen Squire, Anderson, Rabin 5:39
4. Changes Rabin, Anderson, Alan White 6:16
Face B
No Titre Auteur(s) Durée
1. Cinema Squire, Rabin, White, Tony Kaye 2:09
2. Leave It Squire, Rabin, Horn 4:10
3. Our Song Anderson, Squire, Rabin, White 4:16
4. City of Love Rabin, Anderson 4:48
5. Hearts Anderson, Squire, Rabin, White, Kaye 7:34
Titres bonus réédition remastérisée 2004[12]
No Titre Auteur(s) Durée
10. Leave It (Single Remix) Horn, Rabin, Squire 3:56
11. Make It Easy Rabin 6:12
12. It Can Happen (Cinema Version) Rabin, Squire 6:05
13. It's Over Rabin 5:41
14. Owner of a Lonely Heart (Extended Remix) Anderson, Horn, Rabin, Squire 7:05
15. Leave It (A Capella Version) Horn, Rabin, Squire 3:18

Personnel[modifier | modifier le code]

Musiciens[modifier | modifier le code]

Musiciens additionnels[modifier | modifier le code]

  • Deepak Khazanchi : sitar et tampura sur It Can Happen
  • Graham Preskett : violon sur Leave It
  • Trevor Horn : chœurs additionnels

Production[modifier | modifier le code]

  • Trevor Horn : production
  • Yes : production sur Hold on
  • Gary Langan : ingénieur du son
  • Julian Mendelson, Stuart Bruce Keith Finney : assistants ingénieurs
  • J.J. Jeczalik, Dave Lawson : programmation des claviers
  • Tony Dimitriades, Elliot Roberts : management
  • Gary Mouat : design de la pochette

Certifications[modifier | modifier le code]

Pays Association Certification Ventes
Drapeau de l'Allemagne Allemagne BVMI Disque de platine Platine 500 000+
Drapeau du Canada Canada Music Canada[13] Disque de platine 2 × Platine 200 000+
Drapeau des États-Unis États-Unis RIAA[9] Disque de platine 3 × Platine 3 000 000+
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni BPI Disque d'or Or 100 000+

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Yes 90125 Review », AllMusic (consulté le 25 mars 2017)
  2. (en) « Yes 90125 Review », Pitchfork Media (consulté le 25 mars 2017)
  3. (en) « Yes 90125 Review », Rolling Stone (consulté le 25 mars 2017)
  4. (en) « Yes 90125 Review », Sputnikmusic (consulté le 25 mars 2017)
  5. L'idée sera reprise en clin d'œil 25 ans plus tard par Deve Davies pour son album titré AFL1-3603
  6. http://www.youtube.com/watch?v=9IRUpFxqLKo
  7. (en) « Yes Chart History – Billboard 200 », Billboard (consulté le 25 mars 2017)
  8. (en) « Yes Chart History », Official Charts (consulté le 25 mars 2017)
  9. a et b (en) Yes 90125, RIAA (consulté le 25 mars 2017)
  10. (en) « Yes Chart History – Billboard Hot 100 », Billboard (consulté le 25 mars 2017)
  11. (en) « Yes Chart History – Mainstream Roc Songs », Billboard (consulté le 25 mars 2017)
  12. (en) « Yes 90125 CD, Album, Reissue, Remastered 2004 », Discogs (consulté le 25 mars 2017)
  13. (en) « Yes », Music Canada (consulté le 25 mars 2017)