The Yes Album

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
The Yes Album
Album de Yes
Sortie
Enregistré Octobre–Novembre 1970
Advision Studios, Londres
Durée 41:44
Genre Rock progressif
Producteur Eddie Offord, Yes
Label Atlantic

Albums de Yes

Singles

  1. Your Move
    Sortie :

The Yes Album

Compilation des critiques
Périodique Note
AllMusic 4 étoiles sur 5[1]
Robert Christgau B–[2]
Pitchfork Media 8,1/10[3]
Rolling Stone 4 étoiles sur 5[4]
Sputnikmusic 4 étoiles sur 5[5]

The Yes Album est le troisième album studio du groupe britannique Yes, sorti le sur le label Atlantic Records. Il est considéré comme le premier album véritablement progressif du groupe, et marque l'arrivée du guitariste Steve Howe en remplacement de Peter Banks, ce sera aussi le dernier avec le claviériste Tony Kaye.

Historique[modifier | modifier le code]

L'album fut enregistré pendant l'automne 1970 aux Studios Advision de Londres à l'exception de The Clap qui fut enregistré en concert au Lyceum Theatre, le .

Le groupe passa le printemps 1970 dans une ferme de South Molton dans le Devon à préparer et répéter son nouveau répertoire, dévoilé sur scène pendant l'été. Steve Howe fut si ravi de travailler dans cette ferme qu'il l'achètera plus tard et y habite toujours[6]. Yes retrouva en septembre le producteur Eddie Offord à Londres pour l'enregistrement de l'album.

La musique[modifier | modifier le code]

Yours Is No Disgrace est un titre composé par tous les membres du groupe. Les paroles proviennent d'une chanson co-écrite par Jon Anderson et son ami (et ex-bassiste des Warriors, son premier groupe), David Foster. La musique est un bout-à-bout d'idées issues d'improvisations collectives lors des répétitions préparatoires à l'album. Ce titre est emmené par un riff de guitare qui n'aurait pas dénoté dans un groupe de hard rock.

Clap (intitulé The Clap sur les premiers pressages) est une composition de Steve Howe. Elle montre les influences country de Steve, particulièrement Chet Atkins et Merle Travis[7]. C'est le premier titre écrit par Steve, et s'il avait d'abord pensé à le dédicacer à Chet Atkins, il se ravisa et le dédia à son fils Dylan qui naquit le , le jour où fut composé et fini ce titre[8].

La chanson Starship Trooper est constituée pour partie de fragments de chansons antérieures à cet album, Disillusion, d'une chanson intitulée For Everyone dont il existe une version enregistrée pour la BBC, et le final, Würm, d'une chanson du précédent groupe de Steve Howe, Bodast, intitulée Nether Street (qui est restée inédite jusqu'en 1981). Cet album est le premier du groupe sans reprises : tous les titres sont des compositions de la formation.

I've Seen All Good People est une combinaison de deux titres, Your Move écrit par Jon Anderson, une composition plutôt calme, suivie de All Good People signée Chris Squire, une composition rythmée. Colin Goldring du groupe rock progressif britannique Gnidrolog y joue de la flûte à bec.

A Venture fut écrite en studio par Jon Anderson et arrangée par le reste du groupe. Tony Kaye y joue un solo de piano jazzy.

Perpetual Change fut inspirée par la campagne environnante de South Molton où le groupe écrivait et répétait ses nouvelles compositions.

Le départ de Tony Kaye[modifier | modifier le code]

Sur ce disque, Tony joue presque exclusivement de l'orgue Hammond B-3 et du piano, il n'était pas intéressé par les nouveautés comme le synthétiseur Moog (qu'il utilise toutefois pour jouer le thème d'ouverture de Yours Is No Disgrace ainsi que quelques fioritures sur Starship Trooper) ou le mellotron, ce qui devenait un problème pour le groupe qui souhaitait évoluer musicalement. Il quitta Yes juste avant le début de l'enregistrement de l'album suivant, Fragile et fut ainsi remplacé par l'ex-Strawbs, Rick Wakeman.

Après avoir quitté Yes, Tony Kaye retrouva l'ex-bassiste des Warriors, David Foster (qui avait co-signé avec Anderson Sweet Dreams et Time and a Word sur l'album précédent, et aurait selon ses dires écrit, sans être crédité, une partie du texte de Yours Is No Disgrace) pour former le groupe Badger, avec Brian Parrish à la guitare, de Parrish & Gurvitz, et Roy Dyke à la batterie, d'Ashton, Gardner & Dyke, dont le premier album en 1973, One Live Badger, est issu d'un concert en première partie de Yes au Rainbow Theatre en décembre 1972 et co-produit par Jon Anderson.

La pochette[modifier | modifier le code]

À propos de la photo sur la pochette où on voit Tony Kaye avec un plâtre au pied, voici pourquoi. En novembre 1970, en revenant d'un concert à Basingstoke le groupe a eu un accident de voiture et tous les musiciens furent blessés à des degrés divers. Tony Kaye eut le pied cassé et dut porter un plâtre pendant un certain temps. Comme des concerts étaient déjà planifiés, il y participa avec son plâtre et apparut ainsi sur la photo qui orne le recto de la pochette de l'album. La photo fut prise dans l'appartement du photographe Phil Franks.

Réception[modifier | modifier le code]

The Yes Album fut le premier album du groupe à entrer dans les charts américains, se classant à la 40e place du Billboard 200[9]. Au Royaume-Uni, il se classa à la 4e place du UK Albums Chart[10].

Liste des titres[modifier | modifier le code]

Face A
No Titre Auteur(s) Durée
1. Yours Is No Disgrace Jon Anderson, Chris Squire, Steve Howe, Tony Kaye, Bill Bruford 9:41
2. Clap (Enregistré en concert au Lyceum Theatre de Londres, le ) Howe 3:17
3. Starship Trooper (Life Seeker / Disillusion / Würm) Anderson, Squire, Howe 9:25
Face B
No Titre Auteur(s) Durée
1. I've Seen All Good People (Your Move / All Good People) Anderson, Squire 6:56
2. A Venture Anderson 3:18
3. Perpetual Change Anderson, Squire 8:54
Titres bonus réédition remastérisée 2003[11]
No Titre Auteur(s) Durée
7. Your Move (Single Version) Anderson 3:00
8. Starship Trooper: Life Seeker (Single Version) Anderson 3:27
9. Clap (Studio Version) Howe 4:01

Personnel[modifier | modifier le code]

Yes[modifier | modifier le code]

  • Jon Anderson : chant, percussions, chœurs
  • Steve Howe : guitare électrique et acoustique, vachalia sur Your Move, chœurs
  • Chris Squire : basse, pédales basse Taurus Moog, chœurs
  • Tony Kaye : piano, orgue Hammond B-3, synthétiseur Moog sur Yours Is No Disgrace et Starship Trooper
  • Bill Bruford : batterie, percussions

Musicien additionnel[modifier | modifier le code]

Classements et certifications[modifier | modifier le code]

Classements[modifier | modifier le code]

Pays Durée du
classement
Meilleur
classement
Drapeau des États-Unis États-Unis [9] 50 semaines 40e
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas[12] 7 semaines 7e
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni[10] 34 semaines 4e

Certifications[modifier | modifier le code]

Pays Certification Ventes Date
Drapeau des États-Unis États-Unis[13] Disque de platine Platine 1 000 000 + 10 avril 1998
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni Disque d'argent Argent 60 000+ 17 février 2003

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Yes The Yes Album Review », AllMusic (consulté le 22 mars 2017)
  2. (en) « Yes The Yes Album Review », Robert Christgau (consulté le 22 mars 2017)
  3. (en) « Yes The Yes Album Review », Pitchfork Media (consulté le 22 mars 2017)
  4. (en) « Yes The Yes Album Review », Rolling Stone (consulté le 22 mars 2017)
  5. (en) « Yes The Yes Album Review », Sputnikmusic (consulté le 22 mars 2017)
  6. (en) « Stephen James Howe - South Molton - Musician », Check Company (consulté le 22 mars 2017)
  7. (en) « Top 10 Steve Howe Guitar Solos », Ultimate Classic Rock (consulté le 22 mars 2017)
  8. (en) « YES - "Clap" written & performed by Steve Howe », YouTube (consulté le 22 mars 2017)
  9. a et b (en) Yes Chart History – Billboard 200, Billboard (consulté le 22 mars 2017)
  10. a et b (en) Yes Chart History, Official Charts (consulté le 22 mars 2017)
  11. (en) « Yes The Yes Album CD, Album, Reissue, Remastered 2003 », Discogs (consulté le 22 mars 2017)
  12. (en) « Yes The Yes Album », hitparade.ch (consulté le 2 janvier 2017)
  13. Yes Gold & Platinum consulté le 22 mars 2016