UK (groupe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
UK
Autre nom Alaska
Pays d'origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre musical Rock progressif, jazz fusion, art rock[1]
Années actives 19771980, 2009, 20112015
Labels E.G., Polydor, Virgin
Site officiel www.ukreunion.info
Composition du groupe
Anciens membres John Wetton (†)
Eddie Jobson
Terry Bozzio
Alex Machacek
Marco Minemann
Virgil Donati
Bill Bruford
Allan Holdsworth (†)

UK est un supergroupe de rock progressif britannique, originaire d'Angleterre. Il est formé en 1978 avec deux anciens de King Crimson, John Wetton à la basse et au chant et Bill Bruford à la batterie, Allan Holdsworth à la guitare, ex-Soft Machine et Gong ainsi qu'Eddie Jobson aux claviers et violon, ex-Curved Air et Frank Zappa. Ils publient leur premier album en 1978, avant que Bruford et Holdsworth ne quittent pour être remplacés par Terry Bozzio à la batterie, qui a aussi joué avec Zappa. Deux albums suivront avant que le groupe ne se sépare en 1979.

Le groupe se reforme ensuite entre 2011 et 2015.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

John Wetton et Bill Bruford évoluent avec King Crimson entre 1973 et 1974, jusqu'à ce que le guitariste Robert Fripp ne mette fin au groupe[2]. Ils sont alors rejoints par le violoniste et claviériste Eddie Jobson ex-Curved Air, Roxy Music, Frank Zappa, avec qui ils créent Alaska, qui est rebaptisé UK après l’arrivée du guitariste Allan Holdsworth. Ce dernier, qui vient de collaborer au premier album solo de Bruford Feels Good to Me, avait déjà joué avec Soft Machine, Tempest et Gong[3].

Le premier album, éponyme, qui sort en 1978 s’avère une véritable réussite, immédiatement saluée par la critique. Le groupe y mélange rock progressif, jazz fusion et pop.

Période en trio[modifier | modifier le code]

Allan Holdsworth et Bill Bruford[3] quittent le groupe après les deux premières tournées, à la demande expresse des responsables de la maison de disque qui souhaitaient un album plus commercial. Ils se retrouveront sur le projet Bruford. Les deux musiciens restants, Wetton et Jobson, pensent alors à ne pas recruter de nouveau guitariste et se contentent d’aller chercher le batteur américain Terry Bozzio (avec lequel Jobson a joué d'ailleurs sur deux albums de Frank Zappa, Zappa in New-York et Philly '76) pour continuer en trio. L'idée du trio claviers-basse-batterie ayant déjà fait ses preuves avec des formations comme Egg, Emerson, Lake and Palmer et Triumvirat, le groupe décide donc de poursuivre sous cette forme.

La nouvelle formation sort l'album Danger Money en 1979, qui contient le morceau Nothing to Lose, qui atteindra la 67e place des charts britanniques[4]. Le groupe effectue une tournée de laquelle est tirée le live Night After Night[5], puis le groupe est dissous après cet ultime effort. Sorti en 1999, Concert Classics, Vol. 4 est un album issu de la première tournée, puis un DVD est publié en 2011, Reunion : Live in Japan.

UKZ et retour[modifier | modifier le code]

En octobre 2007, Jobson annonce un nouveau groupe, UKZ, avec Lippert et l'ancien guitariste et bassiste King Crimson Trey Gunn entre autres, qui a sorti un EP intitulé Radiation en mars 2009. À la fin 2009, Jobson et Wetton ont tous deux parlé d'un possible Une tournée de réunion britannique en février et mars 2010 avec Jobson, Wetton, Marco Minnemann à la batterie (de UKZ) et Greg Howe (Victor Wooten, Vitalij Kuprij, Michael Jackson) à la guitare est décrite aux promoteurs, mais pas confirmée par Wetton. Wetton et Jobson donnent trois concerts en Pologne en novembre 2009 dans le cadre du projet Ultimate Zero (U-Z) de Jobson. La formation présente également Minnemann, Howe, et Tony Levin (Stick). Ils jouent des pièces de UK et King Crimson. Un CD compilé à partir de diverses interprétations U-Z de 2009, intitulé Ultimate Zero Tour - Live, incluant plusieurs titres des spectacles polonais, est ensuite publié[6].

Il est annoncé le , et plus tard confirmé par John Wetton sur son site web, que UK s'était reformé pour jouer deux spectacles au Japon les 15 et 16 avril 2011. La formation comprend Jobson et Wetton, avec Minnemann et Alex Machacek batterie et guitare respectivement. Des dates aux États-Unis, y compris un spectacle à San Francisco, sont également annoncées et interprétées en avril 2011. Un DVD intitulé Reunion: Live in Tokyo est tiré de ces émissions et officiellement publié en 2013[7]. L'ancien batteur Bozzio rejoint ensuite pour une tournée américaine en 2012. La formation pour la tournée européenne suivante comprenait des musiciens supplémentaires Gary Husband (batterie) et un retour Alex Machacek à la guitare.

En 2013, UK fait une tournée Azure Seas avec Machacek de nouveau à la guitare, et une tournée de la côte Est avec Virgil Donati qui remplaçait Bozzio, qui avait de nouveau quitté le groupe. Le 8 novembre de la même année, le groupe présente également un concert spécial de leurs deux albums studio à Kawasaki, au Japon. Le batteur de ce concert spécial était Marco Minnemann. UK apparait dans l'édition 2014 du festival de rock progressif Cruise to the Edge[8]. La formation comprend alors à nouveau Machacek et Donati. En 2015, le groupe annonce sa dernière tournée mondiale aux côtés du batteur Mike Mangini (de Machacek et Dream Theater).

Membres[modifier | modifier le code]

Derniers membres[modifier | modifier le code]

  • Eddie Jobson - claviers, violon
  • Allan Holdsworth - guitare (décédé le 15 avril 2017)
  • John Wetton - basse, chant (décédé le 31 janvier 2017)
  • Bill Bruford - batterie
  • Terry Bozzio - batterie

Musiciens de sessions[modifier | modifier le code]

  • Alex Machacek - guitare (2011-2015)[9]
  • Gary Husband - batterie (2012)
  • Marco Minneman - batterie (2011-2013)
  • Virgil Donati - batterie (2013-2014)
  • Tony Levin - basse, stick (2009 ; U-Z Project)
  • Greg Howe - guitare (2009 ; U-Z Project)

Chronologie[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1978 : UK
  • 1978 : Shadows from the Sun (album live)
  • 1979 : Danger Money
  • 1979 : Night After Night (album live)
  • 1999 : Concert Classics, Vol. 4
  • 2007 : Live in America
  • 2007 : Line in Boston
  • 2009 : Ultimate Zero Tour - Live (projet Ultimate Zero de Eddie Jobson et John Wetton)
  • 2013 : Reunion: Live in Tokyo

DVD[modifier | modifier le code]

  • 2011 : Reunion Live in Japan (DVD)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Disco, punk, new wave, heavy metal, and more: Music in the 1970s and 1980s, Rosen Education Service, (ISBN 978-1615309085), ...the appearance of the influential British art rock bands U.K. and Marillion in the late 1970s and early 1980s, respectively
  2. (en) King Crimson
  3. a et b (en) DPRP : Counting Out Time : UK - UK
  4. (en) UK chart history, The Official Charts Company
  5. (en) « UK : « NIGHT AFTER NIGHT » .1979 », sur papyblues.com, (consulté le 23 avril 2018).
  6. (en) « Eddie Jobson's U-Z project », sur dprp.net (consulté le 23 avril 2018).
  7. (en) « U.K.: U.K.: Ultimate Collectors' Edition », sur All About Jazz (consulté le 23 avril 2018).
  8. (en) « Line Up for Cruise To The Edge 2014 », sur yesworld.com (consulté le 23 avril 2018).
  9. (en) « UK reunion 2012 » (consulté le 12 juillet 2012)