Fragile (album de Yes)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fragile.
Fragile
Album de Yes
Sortie (UK)
(U.S.)
Enregistré septembre 1971
Durée 41:11
Genre rock progressif
Producteur Eddie Offord et Yes
Label Atlantic
Classement
  1. 4 (U.S.)
    #7 (UK)

Albums de Yes

Fragile est le quatrième album studio du groupe rock progressif britannique Yes, et le premier sur lequel apparaît l'ex-Strawbs Rick Wakeman. C'est également l'arrivée du dessinateur et artiste britannique Roger Dean qui illustrera la majeure partie des pochettes des prochains albums du groupe.

"Le nom Fragile ne provient pas seulement de la fragilité du globe sur lequel nous vivons et qui est représenté sur la pochette mais aussi de la fragilité du groupe à l'époque. Nous avions ce sentiment que le groupe pouvait éclater d'un moment à l'autre..." dira Bill Bruford à propos du titre de l'album[1].

Cet album est double disque de platine, avec plus de deux millions d'exemplaires écoulés[2]

Enregistrement[modifier | modifier le code]

Fragile a été enregistré en septembre 1971 au studio londonnien Advision Studios. Il est enregistré et produit par Eddy Offord, qui travaille avec le groupe depuis 1970. Eddy Offord a aussi travaillé avec Emerson, Lake & Palmer comme ingénieur, sur leur 4 premiers albums et une chanson lui a même été dédiée, "Are you ready Eddy" sur Tarkus. Tony Kaye quitte le groupe pendant la préparation de l'album[3] car il refuse de jouer d'autres claviers que le piano et l'orgue Hammond (le groupe souhaite ajouter notamment du mellotron et du Moog)

Composition de l'album[modifier | modifier le code]

Cet album met en relief les talents individuels des membres du groupe: sur les neuf pistes de l'album, quatre sont écrites par l'un ou l'autre des membres du groupe tandis que les cinq autres sont l'œuvre de chacun en solo. Cans and Brahms est en fait le troisième mouvement de la symphonie n° 4 de Johannes Brahms, arrangé par Rick Wakeman ; We Have Heaven est un solo de Jon Anderson dans lequel il chante toutes les parties vocales et le concept de cette chanson serait repris plus tard pour la pièce "Can I ?" sur l'album Homeworld ; Five Per Cent for Nothing est une idée de Bill Bruford et met en relief ses tallents de batteur ; The Fish est de Chris Squire et deviendra un incontournable en concert et finalement Mood for a Day vient de Steve Howe et est dans la même lignée que The Clap du précédent album du groupe.

Le titre du solo de Squire, The Fish (le poisson) provient d'un surnom donné par Bruford à Squire, lequel passait beaucoup de temps dans son bain. Poisson est également le signe astrologique de Squire.

Titres[modifier | modifier le code]

No Titre Durée
1. Roundabout (Jon Anderson, Steve Howe) 8:30
2. Cans and Brahms (Johannes Brahms, arrangé par Rick Wakeman) 1:38
3. We Have Heaven (Anderson) 1:40
4. South Side of the Sky (Anderson, Chris Squire) 8:02
5. Five Per Cent for Nothing (Bill Bruford) 0:35
6. Long Distance Runaround (Anderson) 3:30
7. The Fish (Shindleria Praematurus) (Squire) 2:39
8. Mood for a Day (Howe) 3:00
9. Heart of the Sunrise (Jon Anderson, Chris Squire, Bill Bruford) (Anderson, Squire, Bruford) 11:27
Titres bonus
No Titre Durée
10. America (Paul Simon) 10:33
11. Roundabout (Early rough mix) (Anderson, Howe) 8:35

Personnel[modifier | modifier le code]

Musiciens[modifier | modifier le code]

  • Jon Anderson : chant, chœurs, guitare acoustique, percussions
  • Steve Howe : guitare acoustique et électrique, chœurs
  • Rick Wakeman : piano Steinway, piano électrique RMI 368, orgue Hammond B-3, synthétiseurs Mini-Moog, mellotron, clavecin
  • Chris Squire : basse, chœurs
  • Bill Bruford : batterie, percussions

Production[modifier | modifier le code]

  • Yes: production
  • Eddie Offord: production
  • Gary Martin ; assistant ingénieur
  • Roger Dean: dessin de la pochette, livret inclus avec l'album, photos du livret
  • David Wright ; photo de Bill Bruford à la batterie
  • Brian Lane ; gérance du groupe

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.metal-immortel.com/bill_bruford_interview.htm
  2. http://riaa.com/goldandplatinumdata.php?content_selector=gold-platinum-searchable-database#
  3. http://nfte.org/interviews/CIRCA301.html