Jacques Papy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jacques Papy
Naissance
Décès
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Jacques Papy, né le et mort en 1968, est agrégé d'anglais et traducteur français. Il enseigna à Paris au lycée Buffon[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est connu pour sa traduction d’Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll pour les éditions Jean-Jacques Pauvert.

Il a aussi traduit L'Île au trésor de Robert Louis Stevenson, Oliver Twist de Charles Dickens, Carmilla de Sheridan Le Fanu, Winnie l'ourson d'A. A. Milne, des romans de John Steinbeck, de Morris West, d'Alfred Bester et de Norman Lewis, de nombreuses nouvelles d'Ambrose Bierce, de Fredric Brown et de Fitz James O'Brien.

Jacques Papy fut en outre le principal traducteur en français de H. P. Lovecraft. Ses traductions de Lovecraft ont été complétées par Simone Lamblin pour la parution de l'intégrale aux éditions Robert Laffont. Dans le but de faciliter la réception de l'écrivain américain, Papy avait réduit, dans sa traduction, la taille des longues phrases lovecraftiennes. Il est aussi l'auteur de plusieurs anthologies dans le domaine du fantastique.

Il a également signé les traductions des romans policiers de Vera Caspary aux Presses de la Cité et de plusieurs titres de romans noirs à la Série noire.

Traductions[modifier | modifier le code]

Anthologie[modifier | modifier le code]

  • Histoires d'outre-monde, Casterman, « Autres temps, autres mondes », 1966.
  • Nouvelles histoires d'outre-monde, Casterman, « Autres temps, autres mondes », 1967.
  • Vingt pas dans l'au-delà, Casterman, « Autres temps, autres mondes », 1970.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Joseph Altairac, « Traduction. Lovecraft a-t-il été traduit ? - à propos des traductions chez Denoël », dans S. T. Joshi, Jean-Luc Buard et Joseph Altairac, Clefs pour Lovecraft, Amiens, Encrage, coll. « Cahier d'études lovecraftiennes » (no 2), , 158 p. (ISBN 2-906389-23-4), p. 154-158.
  • Jean Cocteau, Le Passé défini, Paris, Gallimard, 1983.Document utilisé pour la rédaction de l’article

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Cocteau, Le Passé défini, Paris, Gallimard, 1983, p. 265.

Liens externes[modifier | modifier le code]