Ugo Riccarelli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un écrivain image illustrant italien
Cet article est une ébauche concernant un écrivain italien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ugo Riccarelli (né le à Cirié, dans la province de Turin au Piémont – mort à Rome le ) est un écrivain et poète italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Cirié, dans la province de Turin, fils de parents d'origine toscane, Ugo Riccarelli fréquente la faculté de philosophie rattachée à l'Université de Turin.

Il a travaillé au service presse de la commune de Pise. Il vivait et travaillait à Rome.

Ses œuvres sont traduites en français, espagnol, anglais, allemand, néerlandais, albanais, lituanien, hébreu et coréen.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Le Scarpe appese al cuore, Feltrinelli, 1995
    Vainqueur du Prix Littéraire Chianti 1996. Il est republié par
  • Stranamore
  • Un nommé Schultz, Éditions Denoël, collection Denoël & d'ailleurs, 2000 (Un uomo che forse si chiamava Schulz, Piemme, 1998), trad. Joseph Montfort
    L'édition italienne a gagné le Prix Selezione Campiello 1998 ; l'édition française le prix WIZO Européen 2001 ; l'édition française a été rééditée en 2002 par 10/18, collection Domaine étrange.
  • Stramonio, Piemme, 2000
    réédité en 2006 par Einaudi Stile Libero
  • Une douleur parfaite, France Loisirs, 2005 (Il dolore perfetto, Mondadori, 2004), trad. Nathalie Bauer
    Vainqueur de la 58e édition du Prix Strega en 2004 ; Prix Campiello Europe en 2006
  • Un mare di nulla, Mondadori, 2006
  • Pensieri crudeli, Perrone, 2006
  • Comallamore, Mondadori, 2009
  • Diletto, Voland, 2009
  • La Repubblica di un solo giorno, Mondadori, 2011
  • Ricucire la vita, Piemme, 2011
  • L’Ange de Coppi, 2013 (L'Angelo di Coppi, Mondadori, 2001)