Gouvernorat de Médenine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Médenine
Localisation du gouvernorat
Localisation du gouvernorat
Administration
Pays Drapeau de la Tunisie Tunisie
Date de création 21 juin 1956
Chef-lieu Médenine
Gouverneur Habib Chaouat (2014)
Démographie
Population 479 520 hab.
Densité 56 hab./km2
Géographie
Coordonnées 33° 21′ 17″ N 10° 30′ 19″ E / 33.354722, 10.50527833° 21′ 17″ Nord 10° 30′ 19″ Est / 33.354722, 10.505278  
Superficie 858 800 ha = 8 588 km2
Subdivisions
Délégations 9
Municipalités 7
Imadas 94

Le gouvernorat de Médenine (ولاية مدنين), créé le 21 juin 1956, est l'un des 24 gouvernorats de la Tunisie. Il est situé dans le sud-est du pays, à la frontière tuniso-libyenne, et couvre une superficie de 9 167 km²[1], soit 5,2 % de la superficie du pays. Il abrite en 2014 une population de 479 520[2] habitants. Son chef-lieu est Médenine.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les diverses ruines que l'on trouve dans le gouvernorat attestent de sa longue et riche histoire, tant à l'intérieur (vestiges berbères dans les montagnes de Beni Khedache) que le long des côtes (ruines romaines de Gigthis près de Médenine).

Après la grande instabilité qui suit les invasions hilaliennes et les différentes révoltes intérieures, la sécurité et le calme reviennent dans la région à partir du début du XVe siècle, ce qui encourage les Berbères à descendre de leurs sanctuaires montagneux et à venir s'installer dans la plaine de la Djeffara ou sur l'île de Djerba (Beni Maaguel).

Ce mouvement coïncide avec l'arrivée de nombreux cheïkhs almoravides venus de la lointaine Saguia el-Hamra ou de la proche Tripolitaine propager leur foi réformatrice. Certains parmi ces derniers parviennent à rassembler autour d'eux les tribus de la région.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situé au sud-est de la Tunisie, il est limité par le gouvernorat de Gabès et la mer Méditerranée au nord, par le gouvernorat de Tataouine au sud, par la Libye et la mer Méditerranée (400 kilomètres de côtes dont l'île de Djerba) à l'est et le gouvernorat de Kébili à l'ouest.

En hiver, la température se situe entre 7,5 à 18,5 °C et, en été, entre 22,5 à 36 °C. La pluviométrie annuelle est de 150 à 200 millimètres.

Administrativement, le gouvernorat est découpé en neuf délégations, sept municipalités, sept conseils ruraux et 94 imadas[1].

Délégation Population en 2004
(habitants)
Ben Gardane 70 907
Beni Khedache 28 586
Djerba - Ajim 24 166
Djerba - Houmt Souk 64 919
Djerba - Midoun 50 459
Médenine Nord 48 102
Médenine Sud 48 087
Sidi Makhlouf 23 728
Zarzis 73 549
Sources : Institut national de la statistique[3]

Politique[modifier | modifier le code]

Gouverneurs[modifier | modifier le code]

Voici la liste des gouverneurs de Médenine depuis l'indépendance :

  • Mohamed Bellamine (1956-1958)
  • Habib Ben Mohamed Lahbib (1958-1962)
  • Abdelhamid Kadhi (1962-1965)
  • Abdelaziz Beltaïef (1965-1967)
  • Mimoun Chatti (1967-1969)
  • Frej Jabbes (1969-1970)
  • Mehrez Bellamine (1970-1971)
  • Salem Ben H'jal (1971-1973)
  • Mahmoud El Ghoul (1973-1974)
  • Salem Boumiza (1974-1978)
  • Mohamed Hédi Bellakhoua (1978-1979)
  • Salah Bhouri (1979-1987)
  • Ali Chaouch (1987-1989)
  • Mohamed Moncef Ayadi (1989-1990)
  • Mohsen Harbi (1990-1991)
  • Noureddine Naïja (1991-1992)
  • Mohamed Sahbi Basly (1992-1993)
  • Abderrahmane Limam (1993-6 juillet 1998)
  • Frej Souissi (1998-2000)
  • Mohamed Ben Salem (2000-2002)
  • Jamaleddine Bouslimi (2002-2005)
  • Kamel Ben Ali (2005-2007)
  • Néjib Barkallah (2007-2008)
  • Mourad Ben Jelloul (2008-2010)
  • Brahim Briki (2010-2011)
  • Hamadi Chetioui (2 février 2011, empêché d'exercer)
  • Nabil Ferjani (2011-24 mars 2012)
  • Hamadi Mayara (24 mars 2012-28 février 2014)
  • Habib Chaouat (28 février 2014[4]- )

Maires[modifier | modifier le code]

Jusqu'ici, cinq délégations spéciales ont été mises en place mais les deux conseils les plus importants n'ont pas encore été dissous. Voici la liste des maires des municipalités du gouvernorat :

Économie[modifier | modifier le code]

La population active est répartie entre les secteurs suivants : l'agriculture et la pêche (19,4 %), l'industrie manufacturière (13,5 %), les travaux publics et bâtiments (15,4 %), les services (33,4 %) et l'administration et la santé (14,3 %).

L'agriculture, l'industrie et le tourisme sont les activités principales du gouvernorat. La région possède un potentiel agricole basé sur l'arboriculture qui occupe 82,5 % du total de la superficie cultivable (oliviers), l'élevage et la culture de pleins champs.

Voici les principaux produits agricoles (en tonnes par an) :

90 entreprises industrielles sont implantées dans le gouvernorat dont neuf entreprises sont totalement exportatrices. Elles opèrent essentiellement dans les secteurs de l'agroalimentaire, les matériaux de construction ainsi que le textile et l'habillement. La région compte aussi 48 entreprises étrangères ou à capital mixte ayant dix emplois et plus qui opèrent essentiellement dans les secteurs du tourisme, de l'industrie et des services.

L'île de Djerba, qui est l'une des délégations du gouvernorat, a permis à la région d'être un pôle touristique de renommée internationale. Dans la région, il existe plus de 96 unités hôtelières de haut standing ayant une capacité totale de 35 000 lits et atteignant annuellement environ cinq millions de nuitées essentiellement à Djerba et Zarzis. Un terrain de golf et des centres de loisirs et des services annexes modernes existent également.

Culture[modifier | modifier le code]

Sport[modifier | modifier le code]

Jumelage[modifier | modifier le code]

Le gouvernorat est jumelé avec :

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (fr) Présentation du gouvernorat de Médenine (Portail de l'industrie tunisienne)
  2. (fr) Recensement de 2014 (Institut national de la statistique)
  3. (fr) Recensement de 2004 (Institut national de la statistique)
  4. (fr) « Tunisie - Liste des nouveaux gouverneurs nommés par Mehdi Jomâa », Business News, 28 février 2014
  5. Décret du 21 septembre 2011 portant nomination de délégations spéciales dans certaines communes du territoire tunisien, Journal officiel de la République tunisienne, n°74, 30 septembre 2011, pp. 1989-1990
  6. Décret du 4 janvier 2013 modifiant le décret du 21 septembre 2011 portant nomination de délégations spéciales dans certaines communes du territoire de la République tunisienne, Journal officiel de la République tunisienne, n°6, 18 janvier 2013, p. 348
  7. a, b et c Décret du 23 août 2011 portant nomination de délégations spéciales dans certaines communes du territoire tunisien, Journal officiel de la République tunisienne, n°64, 26 août 2011, pp. 1623-1624
  8. Décret du 6 août 2011 portant nomination de délégations spéciales dans certaines communes du territoire tunisien, Journal officiel de la République tunisienne, n°59, 9 août 2011, pp. 1448-1450

Lien externe[modifier | modifier le code]