Gouvernorat de Sidi Bouzid

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sidi Bouzid
Localisation du gouvernorat
Localisation du gouvernorat
Administration
Pays Drapeau de la Tunisie Tunisie
Date de création 1973
Chef-lieu Sidi Bouzid
Gouverneur Ammar Khabbabi (2013)
Démographie
Population 419 200 hab.
Densité 60 hab./km2
Géographie
Coordonnées 35° 02′ N 9° 30′ E / 35.033333333333, 9.5 ()35° 02′ Nord 9° 30′ Est / 35.033333333333, 9.5 ()  
Superficie 699 400 ha = 6 994 km2
Subdivisions
Délégations 12
Municipalités 10
Imadas 114

Le gouvernorat de Sidi Bouzid (ولاية سيدي بوزيد), créé en 1973[1], est l'un des 24 gouvernorats de la Tunisie. Il est situé dans le centre du pays et couvre une superficie de 6 994 km², soit 4,3 % de la superficie du pays. Son chef-lieu est Sidi Bouzid.

Il abrite en 2013 une population de 419 200 habitants[2] à majorité rurale. Toutefois elle s'urbanise de plus en plus (22,2 % en 1999 contre 12,4 % en 1984).

Géographie[modifier | modifier le code]

Le gouvernorat de Sidi Bouzid fait la liaison entre la Tunisie steppique et la Tunisie pré-saharienne. Il est entouré par six gouvernorats : Siliana au nord, Gabès au sud, Gafsa et Kasserine à l'ouest et Sfax et Kairouan au nord-est.

La moyenne des précipitations annuelles est 234 millimètres et les températures atteignent 13,1 °C en hiver et 27,5 °C en été.

Administrativement, le gouvernorat est découpé en douze délégations, dix municipalités, douze conseils ruraux et 114 imadas[1].

Délégation Population en 2004
(habitants)
Bir El Hafey 33 979
Cebbala Ouled Asker 18 618
Jilma 36 861
Meknassy 22 617
Menzel Bouzaiane 23 668
Mezzouna 22 839
Ouled Haffouz 19 910
Regueb 58 776
Sidi Ali Ben Aoun 24 896
Sidi Bouzid Est 48 371
Sidi Bouzid Ouest 65 761
Souk Jedid 19 210
Sources : Institut national de la statistique[3]

Histoire[modifier | modifier le code]

Le 26 juillet 2012, des dizaines de manifestants attaquent le siège du gouvernorat pour protester contre leur situation sociale[4].

En juillet 2013, après l'assassinat de Mohamed Brahmi, représentant de la région à l'assemblée constituante, un conseil des anciens est mis en place pour gérer les affaires du gouvernorat et déclare ne plus être sous la tutelle de l'État jusqu'à la chute du gouvernement, la formation d'un gouvernement de salut national et la démission du président de la République[5]. Mais ce mouvement, coordonné par l'union régionale de l'Union générale tunisienne du travail (constituée d'une coalition entre la gauche et d'anciens membres du Rassemblement constitutionnel démocratique)[6] et par le comité régional du Front populaire, est ignoré par la majorité des citoyens et met fin à sa tentative.

Politique[modifier | modifier le code]

Gouverneurs[modifier | modifier le code]

Voici la liste des gouverneurs de Sidi Bouzid depuis la création du gouvernorat :

  • Mokhtar Chouari (1973-1974)
  • Abderrazak Ladab (1974-1977)
  • Hechmi Amri (1977-1978)
  • Salah Bhouri (1978-1979)
  • Mohamed Hédi Bellakhoua (1979-1980)
  • Mohamed Ben Rjeb (1980-1986)
  • Najih Drissi (1986-1990)
  • Boubaker Ben Kraiem (1990-1991)
  • Mohamed Soudani (1991-1993)
  • Mohamed Louati (1993-1995)
  • Habib Ben Gamra (1995-1996)
  • Mohamed Ghariani (1996-2001)
  • Mohamed Belghith (2001)
  • Tajeddine Bekri (2001-2002)
  • Mohamed Ben Salem (2002-2005)
  • Mohamed Faouzi Ben Arab (août 2005-2010)
  • Mourad Ben Jelloul (28 juillet-28 décembre 2010)
  • Abdelhamid Aloui (30 décembre 2010-2 février 2011)
  • Khaled Younsi (2 février 2011, a refusé le poste)
  • Mabrouk Amri (3 février 2011, a démissionné)
  • Abdelkader Hamdouni (15 février 2011, nomination annoncée et annulée le même jour)
  • Hassen Ftouhi (19 février 2011, a démissionné)
  • Nabil Nsiri (13 avril 2011-22 février 2012)
  • Mohamed Néjib Mansouri (22 février-7 octobre 2012)
  • Amara Tlijani (7 octobre 2012-4 septembre 2013)
  • Ammar Khabbabi (4 septembre 2013[7]- )

Maires[modifier | modifier le code]

La dissolution des conseils municipaux issus des élections de 2010 se fait peu à peu et avec beaucoup de précautions. Sur les dix conseils, trois ne sont dissous qu'en 2013 et trois autres n'ont pas été dissous officiellement, dont celui du siège du gouvernorat. Voici la liste des maires des municipalités du gouvernorat :

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie régionale est fondée sur l'agriculture en raison de l'existence de plaines fertiles. Le gouvernorat est devenu, au cours de ces dernières années, l'un des principaux pôles agricoles du pays. Les terres cultivables couvrent une superficie de 460 000 hectares et les zones irriguées couvrent 36 323 hectares. Les principaux secteurs agricoles du gouvernorat sont les cultures maraîchères, les cultures céréalières, les cultures fourragères et enfin les cultures arboricoles.

Principaux produits agricoles (en tonnes par an) :

  • Lait : 56 000 (litres) ;
  • Oléiculture : 51 500 ;
  • Cultures maraîchères : 415 450 ;
  • Céréales (zones irriguées) : 41 000 ;
  • Amande : 7 850.

Le secteur industriel est en plein développement dans la région. Il existe une seule zone abritant 38 entreprises industrielles opérant essentiellement dans les industries du textile et diverses industries. D'autres zones sont prévues par le Conseil du gouvernorat.

Le gouvernorat est enclavé ce qui le prive d'un accès à la mer mais sa proximité du pôle industriel de Sfax, qui dispose d'un port important et d'un aéroport, lui permet d'attirer les investissements. Les principaux produits exportés sont le textile et l'habillement, le cuir et la chaussure, l'huile d'olive, des articles divers en bois, le plâtre et les carreaux en plâtre, les sacs en propylène et polypropylène, les aliments pour bétail et les asperges.

La population active est concentrée essentiellement dans le secteur agricole (41,5 %), les services (15,1 %) et l'industrie manufacturière (10,5 %).

Sport[modifier | modifier le code]

  • Étoile olympique de Sidi Bouzid
  • Avenir sportif de Sidi Bouzid (spécialisé en athlétisme)
  • Union sportive de Menzel Bouzaiane
  • Stade sportif de Meknassy
  • Envoi sportif de Regueb
  • Club sportif d'athlétisme de Regueb (spécialisé en athlétisme)
  • Club sportif d'athlétisme de Fayedh (spécialisé en athlétisme)
  • Espoir sportif d'Ouled Haffouz
  • Club sportif de Bir El Hafey
  • Association d'athlétisme de Bir El Hfay (spécialisé en athlétisme)
  • Aigle sportif de Jilma
  • Handball Club de Sidi Bouzid (spécialisé en handball)
  • Nouhoudh sportif de Mezzouna

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (fr) Présentation du gouvernorat de Sidi Bouzid (Portail de l'industrie tunisienne)
  2. (fr) Estimation de 2013 (Institut national de la statistique)
  3. (fr) Recensement de 2004 (Institut national de la statistique)
  4. (fr) « Tirs de sommation à Sidi Bouzid », Le Figaro, 26 juillet 2012
  5. (fr) « Touhami Abdouli : Sidi Bouzid est désormais autonome de l'État Tunisien », Tuniscope, 27 juillet 2013
  6. La majorité étant dévouée à l'ancien secrétaire général et député Touhami Héni, celui-ci est élu secrétaire général mais, face aux critiques formulées à l'égard de la gauche qui a porté un ancien du RCD à ce poste, il se désiste par la suite.
  7. (fr) « Ammar Khabbabi nouveau gouverneur de Sidi Bouzid », Tunisie 14, 5 septembre 2013
  8. Décret du 14 octobre 2013 portant dissolution du conseil municipal de Bir El Hafey du gouvernorat de Sidi Bouzid et désignation d'une délégation spéciale, Journal officiel de la République tunisienne, n°84, 22 octobre 2013, p. 3056
  9. a et b Décret du 10 août 2011 portant nomination de délégations spéciales dans certaines communes du territoire tunisien, Journal officiel de la République tunisienne, n°61, 16 août 2011, pp. 1549-1550
  10. Décret du 15 février 2013 portant dissolution du conseil municipal d'El Meknessi du gouvernorat de Sidi Bouzid et désignation d'une délégation spéciale, Journal officiel de la République tunisienne, n°16, 22 février 2013, pp. 765-766
  11. Décret du 19 mai 2012 portant nomination de délégations spéciales dans certaines communes du territoire tunisien, Journal officiel de la République tunisienne, n°40, 22 mai 2012, p. 1198
  12. Décret du 23 septembre 2011 portant nomination de délégations spéciales dans certaines communes du territoire tunisien, Journal officiel de la République tunisienne, n°74, 30 septembre 2011, pp. 1991-1992
  13. Décret du 15 février 2013 portant dissolution du conseil municipal de Sidi Ali Ben Oun du gouvernorat de Sidi Bouzid et désignation d'une délégation spéciale, Journal officiel de la République tunisienne, n°16, 22 février 2013, p. 765