Roger Doucet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Doucet.

Roger Doucet (né le 21 avril 1919 à Montréal au Québec au Canada, décédé le 19 juillet 1981) était un ténor québécois.

Il fut petit chantre à l'église de l'Immaculée-Conception de Montréal sous la direction d'Émile Fontaine, qui lui enseigna ses premières notions musicales à l'école Saint-François-Xavier (1929-1933). Il fit ensuite des études vocales avec Céline Marier et Georges Toupin (1938-1940), Sarah Fischer (1940-1941) et Albertine Morin-Labrecque (1941-1943) tout en participant à des concours d'amateurs. Il obtint ainsi des engagements dans plusieurs cabarets de Montréal dont le Faisan bleu, le Casino Bellevue et le Montmartre.

Il devint ensuite membre de l'Army Show, troupe de divertissement de l'Armée canadienne avec laquelle il parcourut le Canada à deux reprises et visita plusieurs pays européens. Il quitta l'armée avec le grade de sergent. Grâce au crédit de rétablissement des anciens combattants, il étudia avec Alfredo Martino au New York College of Music (1946-1949).

Il poursuivit sa carrière au cabaret et à la radio; il fit partie des émissions « Théâtre lyrique Molson » diffusées par la SRC. À la télévision, il joua dans des extraits d'opéras présentés à « L'Heure du concert » à la SRC, tels que Le Barbier de Séville (comte Almaviva), Les Pêcheurs de perles (Nadir) et Roméo et Juliette (Roméo). Avec la COC, il interpréta le Duc de Rigoletto (1950), le Prince dans The Love for Three Oranges (1959) et Fenton dans Les Joyeuses commères de Windsor de Nicolai lors d'une tournée (1960).

Durant un séjour en Europe (1955-1957), il participa au Festival de Glyndebourne où il chanta notamment dans Le Comte Ory et à plusieurs émissions à la radio de la BBC de Londres et de la NDR de Hambourg.

Du 13 octobre 1970 jusqu'à sa mort, il fut l'interprète attitré de l'hymne national canadien « Ô Canada » lors des parties télévisées de hockey au Forum de Montréal; il remplit aussi cette fonction pour les joutes de football des Alouettes de Montréal à partir de 1974 et celles du club de baseball les Expos de Montréal à partir de 1977. Sa tête blanche et sa voix singulière furent rangées parmi les immortels du Forum de Montréal.

Doucet fut nommé membre de l'Ordre du Canada en 1980. L'année suivante, Doucet décède à l'âge de 62 ans d'une tumeur au cerveau.