Réseau de bus Marne et Morin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Marne-et-Morin
Image illustrative de l'article Réseau de bus Marne et Morin

Situation Est parisien
Type Autobus
Entrée en service 1931
Lignes 70
Véhicules 550
Propriétaire Groupe Espaces
Exploitant Transdev
Réseaux connexes (BUS) Autobus d'Île-de-France
RATP (xx, 1xx, 2xx, 3xx, 4xx, 5xx, spéciales…)
Noctilien (Nxx, N1xx)
Optile (Liste des réseaux)
T Zen (ligne 1)
Mobilien (lignes 100…)
SNCF Transilien
En projet (lignes T Zen 2 à 5, TCSP Barreau de Gonesse, TCSP Massy - Saint-Quentin, etc.)

Le réseau de bus Marne et Morin assure un service de transport dans l'est parisien. Il fait partie du groupe Transdev.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le réseau[modifier | modifier le code]

Le réseau de Marne et Morin est assez vaste puisqu'il assure le transport urbain de l'agglomération de Meaux, le transport, régulier et scolaire, des communautés de communes de Crécy-la-Chapelle, La Ferté-sous-Jouarre, Lizy-sur-Ourcq et assure de plus la desserte des pôles de transport de l'aéroport Paris-Charles-de-Gaulle et de la gare de Marne-la-Vallée - Chessy (Parc Disneyland Paris). Il domine majoritairement le nord-est de la Seine-et-Marne.

Présentation[modifier | modifier le code]

Un bus assurant la desserte urbaine de Meaux en connexion avec la gare.

Créé en 1931, le secteur d’activité des autocars Marne et Morin se situe principalement en Seine-et-Marne, mais aussi, dans une moindre mesure, dans l’Aisne et dans l’Oise, avec ses six centres d’exploitations : (voir ci-dessous : dépôts).

Le réseau est composé de 70 lignes permettant la desserte de plus de 150 communes en Seine-et-Marne, dans l'Oise et l'Aisne. Il fait partie du grand groupe Transdev et du « groupe Espaces » qui se compose de Darche Gros et Chambon Gros. Ce groupe dispose de 550 véhicules dont 83 autocars de « grand tourisme ».

Marne et Morin propose également la location d'autocars avec conducteurs à destination de la France et des pays limitrophes, avec, éventuellement, la mise à disposition d'un guide et l'organisation complète du séjour en collaboration avec les agences de voyages Marne et Morin.

Les lignes[modifier | modifier le code]

Réseau urbain de Meaux[modifier | modifier le code]

M1 | Gare de Meaux - Henri IV – Pierre Collinet - Beauval

M2 | Gare de Meaux - Beauval Direct

M4 | Gare de Meaux - Parc Frot - Hôpital

M5 | Gare de Meaux - Zone industrielle

M6 | Gare de Meaux - Grosse Pierre - Musée de la Grande Guerre

M8 | Gare de Meaux - Beauval Circulaire (par Pierre Collinet)

M9 | Gare de Meaux - Val Fleuri - Les Platanes

Réseau interurbain de Meaux (Agglomération de Meaux)[modifier | modifier le code]

02 | Gare de Meaux - Germigny L'Evêque - Gare de Trilport

02 Bis | Poincy - Trilport Collège

03 | Gare de Meaux - Nanteuil-lès-Meaux

05 | Gare de Meaux - Crégy-lès-Meaux

05 | Gare de Meaux - Villenoy

17 | Gare d'Esbly - Trilbardou

20 | Gare de Meaux - Trilport - Fublaines - Montceaux-lès-Meaux

64 | Gare de Meaux - Mareuil-lès-Meaux

69 [ Seine-et-Marne Express ] | Gare de Meaux - Nanteuil-lès-Meaux - Serris (Gare du Val d'Europe)

Réseau du pays Créçois (Crécy-la-Chapelle)[modifier | modifier le code]

04 | Gare d'Esbly - Quincy-Voisins - Gare de Meaux

06 | Gare de Marne-la-Vallée - Chessy - Gare d'EsblyCoupvray

07 | Gare d'Esbly - Gare de Montry - Condé

12 | Gare de MeauxGare de Marne-la-Vallée - Chessy par Coutevroult

13 | Gare de Crécy-la-Chapelle - Bailly-Romainvilliers - Magny-le-Hongre - Gare d'Esbly

14 | Gare d'Esbly - Lesches - Chalifert - Jablines

18 | Gare de Crécy-la-Chapelle - Villiers-sur-Morin - Meaux

19 | Gare de MeauxGare de Marne-la-Vallée - Chessy – Serris (Gare du Val d'Europe)

21 | Villemareuil - Nanteuil-lès-Meaux (Chermont Collot)

57 | Gare d'EsblyGare de Marne-la-Vallée - Chessy

59 | Gare de Crécy-la-ChapelleGare de Marne-la-Vallée - Chessy – Serris (Gare du Val d'Europe)

60 | Gare de Marne-la-Vallée - Chessy - Quincy-Voisins

70 | Serris (Gare du Val d'Europe) - Vaucourtois

73 (Scolaire) | Bouleurs - Quincy-Voisins - Couilly-Pont-aux-Dames (école Sainte-Thérèse)

8A | Gare de Crécy-la-Chapelle - Bouleurs

8B | Gare de Crécy-la-Chapelle - Villiers-sur-Morin - Voulangis

8C | Gare de Crécy-la-Chapelle - Tigeaux

Réseau du pays Fertois (La Ferté-sous-Jouarre)[modifier | modifier le code]

31 | Gare de La Ferté-sous-Jouarre - Méry-sur-Marne - Chamigny - Sainte-Aulde

31 (Scolaire) | Montreuil-aux-Lions - Méry-sur-Marne - La Ferté-sous-Jouarre

32 | Gare de La Ferté-sous-Jouarre - Gare de Nanteuil - Saâcy - Charly-sur-Marne

33 | Gare de La Ferté-sous-Jouarre - Bassevelle

34 | Gare de La Ferté-sous-Jouarre - Verdelot

34 (Scolaire) | La Ferté-sous-Jouarre (collèges Ferté) - Jouarre (hameaux à l'est) - Saint-Cyr-sur-Morin

34 (Scolaire) | La Ferté-sous-Jouarre (lycée) - Bassevelle - Villeneuve-sur-Bellot - Verdelot - Montdauphin

34 (Scolaire) | Villeneuve-sur-Bellot (collège) - Saint-Cyr-sur-Morin - Sablonnières - Verdelot

35 | Gare de La Ferté-sous-JouarreGare de Changis - Saint-JeanPierre-Levée

48 | Gare de Nanteuil - Saâcy - Saâcy-sur-Marne - Citry

49 | Ligne urbaine de La Ferté-sous-Jouarre

56 | Gare de Meaux - Gare de La Ferté-sous-Jouarre

56 (Scolaire) | Meaux (lycées) - La Ferté-sous-Jouarre (collèges)

62 | Gare de La Ferté-sous-JouarreGare de Marne-la-Vallée - Chessy

67 [ Seine-et-Marne Express ] | Gare de La Ferté-sous-Jouarre - Aéroport Roissy Charles-de-Gaulles pôle RER

Réseau du pays de l'Ourcq (Lizy-sur-Ourcq)[modifier | modifier le code]

10 | Congis-sur-Thérouanne - Varreddes - Villiers-lès-Rigault - Isles-les-Meldeuses

11 | Congis-sur-Thérouanne - Varreddes - Trocy-en-Multien - Étrépilly - Gare de Meaux

22 | Gare de Crépy-en-Valois - Betz - Rosoy-en-Multien - Gare de Meaux

22 Bis | Gare de Mareuil-sur-Ourcq - Gare de Crépy-en-Valois

23 | Armentières-en-Brie - Gare d'Isles - Armentières - Congis

40 | Gare de Lizy-sur-Ourcq - Ocquerre - May-en-Multien - Le Plessis-Placy

41 | Gare de Lizy-sur-Ourcq - Mary-sur-Marne - Tancrou - Jaignes - Cocherel - Vendrest (Chaton)

42 (Rpi) | Dhuisy - Germigny-sous-Coulombs - Coulombs - Vendrest (Chaton) - Ocquerre

42 | Gare de Lizy-sur-Ourcq - Dhuisy

46 (Scolaire) | Gare de Lizy-sur-Ourcq - Trocy-en-Multien - Vincy-Manœuvre

47 | Gare de Lizy-sur-Ourcq - Congis-sur-Thérouanne

50 (Scolaire) | Saint-Soupplets Collège - Douy La Ramée

50 (Rpi) | Le Plessis-Placy - Forty - Saint-Soupplets (collège)

52 (Scolaire) | Collège de Crouy-sur-Ourcq - Chambardy

53 (Scolaire) | Collège de Crouy-sur-Ourcq - Chaton

54 (Scolaire) | Collège de Crouy-sur-Ourcq - Vincy - Rosoy - May-en-Multien

54 (Bis) | Crouy-sur-Ourcq intra-muros

61 | Gare de Lizy-sur-Ourcq - Gare de La Ferté-sous-Jouarre

63 | Mary-sur-Marne - Gare de Lizy-sur-Ourcq - Gare de Meaux

65 | Gare de La Ferté-Milon - Gare de Meaux

Exploitation[modifier | modifier le code]

Marne et Morin exploite également des lignes suburbaines à travers la partie nord-est de la Seine-et-Marne.

L'exploitant[modifier | modifier le code]

Le réseau est exploité par la société « Transports Marne et Morin », 34 rue Paul Barennes, à Meaux, qui est adhérente de l'Organisation professionnelle des transports d'Île-de-France (Optile).

Le matériel roulant[modifier | modifier le code]

Dépôts[modifier | modifier le code]

Marne et Morin a six centres d’exploitation à Meaux, Couilly-Pont-aux-Dames, La Ferté-sous-Jouarre, Lizy-sur-Ourcq, Château-Thierry et Silly-le-Long.

Tarification et financement[modifier | modifier le code]

Validateur Navigo présent dans les bus et tramway

La tarification des lignes est identique sur tous les réseaux de bus franciliens et accessibles avec les mêmes abonnements. Un ticket t+ permet un trajet simple quelle que soit la distance avec une ou plusieurs correspondances possibles avec les autres lignes de bus et de tramway pendant une durée maximale de 1 h 30 entre la première et dernière validation. En revanche, un ticket validé dans un bus ne permet pas d'emprunter le métro ni le RER.

Le financement du fonctionnement des lignes (entretien, matériel et charges de personnel) est assuré par l'exploitant. Cependant, les tarifs des billets et abonnements dont le montant est limité par décision politique ne couvrent pas les frais réels de transport. Le manque à gagner est compensé par l'autorité organisatrice, le Syndicat des transports d'Île-de-France (STIF), présidé depuis 2005 par le président du Conseil régional d'Île-de-France et composé d'élus locaux. Il définit les conditions générales d'exploitation ainsi que la durée et la fréquence des services. L'équilibre financier du fonctionnement est assuré par une dotation globale annuelle aux transporteurs de la région grâce au versement transport payé par les entreprises et aux contributions des collectivités publiques[1].


Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]