Quartier (ville)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir quartier.

Un borough est une division administrative ou géographique d'une ville. En France le Conseil de quartier est la représentation de ses habitants au sein de la Mairie par des volontaires non élus.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

  • En géographie urbaine, le quartier d'une ville se définit avant tout par une physionomie qui lui est propre et le différencie de son environnement. Il peut devoir cette physionomie à divers types de spécificités qui renvoient à :
  • sa situation : on parle par exemple des quartiers centraux et des quartiers périphériques d’une ville, des hauts et ses bas quartiers, etc.
  • son bâti : on différencie par exemple quartiers anciens et nouveaux quartiers
  • ses fonctions : chaque ville a ses quartiers commerçants, son quartier de gare, ses quartiers de sortie, ses quartiers de bureaux ou son quartier d'affaires (Central business district), ses quartiers résidentiels, etc.
  • sa fréquentation et/ou ses résidants identifiés selon des critères sociaux (on parle de quartiers populaires ou bourgeois, de quartiers chics ou pauvres), culturels (Chinatown par exemple), religieux ou encore sexuels (quartier gay).
  • son image ou la symbolique qui lui est associée : on parle par exemple de quartiers mal famés ou à l'inverse de beaux quartiers.

Société[modifier | modifier le code]

Le terme de quartier renvoie également aux parties d’une ville considérées d’un point de vue de voisinage, c'est-à-dire à une portion de ville définie en termes de proximité par rapport au logement. Cette deuxième dimension de la notion de quartier renvoie plutôt aux pratiques et représentations que les habitants ont de leur ville. Le quartier se définit alors par les lieux de sociabilité qui structurent la ville au niveau local : rues commerçantes, équipements publics, espaces verts, etc.

Politique[modifier | modifier le code]

Par abus de langage, le discours politique français tend depuis le début des années 1990[1] à désigner par le terme de "quartiers" dits sensibles l'ensemble des quartiers défavorisés du pays, comme, par exemple, la Duchère (Lyon), la Montagne Verte (Strasbourg) ou les Tarterêts (Corbeil-Essonnes).

Les Orgues de Flandres à Paris (19e).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sylvie Tissot, L'État et les quartiers, genèse d'une catégorie de l'action publique, chapitre Du mal des "grands ensembles", Éditions du Seuil

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Authier J.-Y. (coord.), Du domicile à la ville. Vivre en quartier ancien, Anthropos, 2001.
  • Authier, J.-Y. Bacqué, M.-H. Guerin-Pace, F. Dir, Le Quartier. Enjeux scientifiques, actions politiques et pratiques sociales, Paris : La Découverte, 2007.
  • Beringuier, C, Se reconnaître dans l'espace de la ville : à chacun son quartier. Espaces et sociétés, N° 34-35, 1980.
  • Di Méo G., "Épistémologie des approches géographiques et socio-anthropologiques du quartier urbain", Annales de Géographie, n°577, 1994.
  • Estèbe, P, L’Usage des quartiers. Action publique et géographie dans la politique de la ville (1982-1999), Paris : L’Harmattan, 2004.
  • Ferré, I, Quotidiens de quartiers. Restructuration urbaine, gestion de proximité, sécurité, communication, Paris : FNSAHLM, 1999.
  • Grafmeyer Y., Habiter Lyon. Milieux et quartier du centre-ville, Presses universitaires de Lyon/CNRS, 1992.
  • Genestier, P., Les sortilèges du quartier : quand le lieu est censé faire lien. Les Annales de la recherche urbaine, no 82. 1999.
  • Haumont, N. Levy, J.-P, La Ville éclatée. Quartier et peuplement, Paris : L’Harmattan, 1998.
  • Kokoreff, M., La Force des quartiers, de la délinquance à l’engagement politique, Paris : Payot, 2003.
  • Lefebvre, H, Sur la notion de quartier, Cahiers de l'IAURP. N° 7, 1967.
  • Macquaire, P, Le quartier Picassiette, un essai de transformation sociale à Chartres, Ed L'Harmattan, Paris 2008.
  • Mansuy M., Marpsat M., Les quartiers des grandes villes : contrastes sociaux en milieu urbain, INSEE, 1994.
  • Quentin, C, L'imaginaire d'un vieux quartier, Espaces et sociétés. N° 24-27, 1978. P. 113-124.

Articles connexes[modifier | modifier le code]