Pileus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pileus (homonymie).
Ulysse coiffé du pilos.

Le pileus ou pilleum[1] (appelé pilos par les Grecs, πῖλος) est un bonnet en feutre qui, dans la Rome antique, coiffait les esclaves romains affranchis pour affirmer leur liberté . Il ressemble au bonnet phrygien.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le pilos, πῖλος en Grec ancien qui signifie « feutre », était un couvre-chef commun dans la Grèce antique. Il était fait en feutre ou en cuir. On peut reconnaître Castor et Pollux, grâce à leur pilos, sur les sculptures, bas-reliefs et peintures sur vase qui les représentent. Dans l'Antiquité déjà, on identifiait leur pilos aux restes de l'œuf duquel ils étaient issus[2].

Dans la Rome antique, lors d'une cérémonie marquant l'affranchissement d'un esclave, son maître le coiffait du pileus symbole de sa liberté[3].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Encyclopædia Universalis, édition 1968. p. 390.
  2. John Tzetzes, On Lycophron, cité par Karl Kerenyi, The Heroes of the Greeks 1959. p. 107 note 584.
  3. Wallon, p. 390