Koukoulion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Koukoulion du XIXe siècle au musée du monastère Saint-Cyrille du Lac Blanc

Le koukoulion (koukol en slavon), mot venant du latin cuculla (coule), est un couvre-chef de l'Église byzantine porté par les moines ayant atteint un haut degré de spiritualité.

Moines russes[modifier | modifier le code]

Il est porté en Russie, après les réformes du XVIIe siècle de Nikon, par les moines du Grand-Schème et a la forme d'un bonnet noir pointu en forme de capuchon. Il est porté avec deux grandes bandes de tissu noir, l'une recouvrant la poitrine, l'autre le dos sur le manteau. Le tout est brodé d'ailes de séraphins, de croix latines, et du texte du trisagion en blanc ou argenté.

Patriarches de Moscou[modifier | modifier le code]

Koukoulion du patriarche Daniel de Roumanie, appelé culion

Les patriarches de Moscou et de toutes les Russies portent une forme spéciale de koukoulion (koukol en russe) de couleur blanche remontant à l'époque byzantine. Il est à bout rond surmonté d'une croix avec les ailes de séraphins brodées au-dessus du front et deux bandes de tissu blanc de chaque côté des épaules avec les mêmes broderies. Le voile blanc cache le dos. Cette coiffure remplace le klobouk des autres patriarches, métropolites, ou simples moines. Le patriarche de l'Église orthodoxe géorgienne porte aussi un koukoulion identique à celui du patriarche de Moscou.

Source[modifier | modifier le code]