Borsalino (chapeau)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Borsalino.
Un Borsalino.

Un Borsalino est un chapeau de luxe en feutre mou produit par la chapellerie Borsalino.

Histoire[modifier | modifier le code]

On le désigne parfois aussi simplement sous le terme de feutre quoiqu’il existe beaucoup d’autres marques de feutres. Borsalino produit une gamme de chapeaux qui comprend de nombreux modèles pour femmes et pour hommes. Ce modèle fut fabriqué pour la première fois par Giuseppe Borsalino le . Il fut consacré « Grand Prix » à l’exposition de Paris de 1900, puis à Bruxelles en 1910, à Turin en 1911 et encore à Paris en 1931[réf. souhaitée].

Borsalino est une marque déposée et seuls les chapeaux de la Maison Borsalino, à Alessandria (Italie), ont droit à l’appellation « Borsalino ».

Le feutre de ce chapeau est fait à partir de poils de lapin ou de lièvre.

Ce chapeau est aussi connu sous le nom de « fedora » (une pièce de Victorien Sardou écrite en 1882 pour Sarah Bernhardt) ou de « Bogart », en hommage à l’acteur Humphrey Bogart qui l’a immortalisé au cinéma. Il a aussi donné son nom au projet Linux du même nom, en référence au logo de Red Hat et au chapeau rouge de Marc Ewing. Signe distinctif des gangsters des années 1930, il a donné son titre à un film français sorti en 1970.

Commentaires[modifier | modifier le code]

Ce chapeau est devenu un symbole de Michael Jackson puisque le chanteur l'a toujours porté pendant la chorégraphie de Billie Jean et de plusieurs autres chansons durant ses concerts.

Un Borsalino vert fluo symbolise également le cycle de romans de science-fiction Les Futurs Mystères de Paris, de Roland C. Wagner.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]